Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 19:59

 

Date de sortie 29 avril 2015

 

Les Optimistes


Réalisé par Gunhild Westhagen Magnor

Genre Documentaire


Production Norvégienne, Suédoise

 

Gunhild Westhagen Magnor a étudié le cinéma à l'Institut d'Art et de Design de Surrey au Royaume Uni. Possédant une formation de réalisatrice et de chef opératrice, elle a la particularité de filmer, caméra à la main, ses propres films en plus de les réaliser.

 

Synopsis

 

Les Optimistes est le nom d'une équipe de volley norvégienne hors du commun : les joueuses ont entre 66 et 98 ans ! Bien que ces mamies sportives n’aient pas joué un seul vrai match en 30 ans d’entraînement, elles décident de relever un grand défi : se rendre en Suède pour affronter leurs homologues masculins.

 

Mais avant cela, il faut broder les survêtements, trouver un sponsor, convaincre l’entraîneur national de les coacher, mémoriser les règles qu’elles ont oubliées, se lever au petit matin pour aller courir…

 

Croyez-les : être sénior est une chance, et ces Optimistes la saisissent en plein vol !

 

Les optimistes

 

 Goro Wergeland âgée de 98 ans et Lillemor Berthelsen de 88 ans.

C'est à l'approche de ses trente ans que l'angoisse de vieillir a rattrapé Gunhild Westhagen Magnor. Au même moment, sa propre mère de 72 ans lui a annoncé qu'elle commençait à pratiquer le volley-ball et que la plus âgée de ses partenaires avait 96 ans !

 

La réalisatrice a donc aussitôt voulu rencontrer l'équipe des Opportunistes. Elle fut très marquée par cette rencontre et souhaita réaliser un documentaire :

 

Les Optimistes

 

 

"Mon idée était de bousculer les idées reçues autour de l’image que l’on se fait des "seniors". C’est un âge qu’on aborde habituellement sous l’angle de la solitude ou de la maladie.

Au contact de Goro, 98 ans, et de sa vision enthousiasmante de la vie, j’ai donné cette inflexion positive à mon documentaire."

 

 

 

La cinéaste a souhaité aller à contre-courant des représentations.

Son film s'achève sur une scène se déroulant en été alors que les seniors sont majoritairement associés à l'hiver :

 

"C’est une illustration du cycle de la vie. Je voulais terminer sur l’été car cette saison remplit les gens d’allégresse (...). Je souhaitais clore mon film sur l’idée que la vie continue."

 

La réalisatrice ne souhaitait pas s'attarder sur les problèmes de santé d'un des personnages. Ni en faire un élément dramatique à la manière d'un film hollywoodien. Elle a privilégié l'aspect collectif de son film et a notamment voulu montrer cette communauté féminine très active.

Gunhild Westhagen Magnor a cherché à filmer une équipe de volley féminine en raison de la faible représentativité du troisième âge au cinéma. La réalisatrice y voyait également le moyen de mieux représenter les femmes ainsi que leur capacité à surmonter des épreuves et à se rassembler.

 

Les Optimistes

 

La réalisatrice a expliqué que si ces femmes se montrent si vivantes malgré leur âge avancé, c'est parce qu'elles ont su se prendre en main et que

 

"le bonheur est ce qui vous fait paraître plus jeune."

 

 

 

Elle s'est beaucoup attardée sur les visages de ces femmes, notamment en les filmant au ralenti car selon elle, "ils portent l’empreinte du temps passé (...) ils expriment plus d’émotions que ce qui les entoure."

 

Selon Gunhild Westhagen Magnor, le match de volley final que disputent les joueuses peut être vu comme une métaphore existentialiste, car le sport

 

"n’est qu’un cadre pour parler des combats personnels qu’il nous faut mener. D’une certaine manière, le match métaphorise cette lutte. Les vieilles dames n’ont pas gagné dans les faits, mais sur le plan personnel, elles ont largement remporté la victoire ! Elles se sont beaucoup amusées, ont relevé le défi. Elles sont même allées jouer à l’étranger, se sont fait de nouveaux amis. L’expérience en elle-même est plus importante que le match."

 

Les Optimistes

 

Solveig Sæthersdal  et Goro Wergeland 

Mon opinion

 

Un documentaire à nul autre pareil.

 

Des femmes âgées de 66 à 98 ans, nous font partager leur entraînement au sein d'une équipe de volley. Un sport qu'elles pratiquent en amateur depuis de nombreuses années.

 

Pas question de s'attarder sur les maux qui accompagnent le temps qui passe. Si certaines dévoilent un pan de leur intimité dans des intérieurs cosy, nous ne saurons rien de leur passé ou de leurs blessures. Un regard sur une photo, un baiser sur une autre. Rien de plus.

 

Le spectateur reste le témoin privilégié de cet acharnement de vivre pleinement l'instant présent et d'aller jusqu'au bout du possible. Sans apitoiement. 

 

La réalisatrice filme longuement ces visages ridés, certes, mais ils illuminent ce documentaire de la première à la dernière image.

 

À votre santé mesdames, et merci pour votre enthousiasme communicatif.

Les Optimistes "Optimistene"
Published by Ciné Alain - dans Des films en 2015
commenter cet article

commentaires

Michel Zorba 12/05/2015 15:38

Salut Alain. Un coup de chance je l'ai vu en rentrant. Un grand plaisir et une sacrée leçon de vie. Je m'associe aux autres commentaires et te remercie d'en avoir parlé. Ciao @ +

Jacqueline Magne 11/05/2015 07:04

Je n'avais pas entendu parler de film. Pour le coup je regrette de l'avoir manqué. Mais qui sait ? Bonne journée cher Alain. Et merci d'en avoir parlé.

Chris 10/05/2015 12:33

Salut Alain. J'ai hésité dans un premier temps. Me suis laissé convaincre ensuite. Et j'approuve ta critique. Un grand bol d'optimisme. Et quelle volonté ! Des femmes sensationnelles. @ +

Edmée De Xhavée 09/05/2015 21:15

Ah ça, je ne manquerai pour rien au monde! Merci merci d'en parler!

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.