Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 11:06


Date de sortie 6 mai 2015

 

My Old Lady


Réalisé par Israel Horovitz


Avec Maggie Smith, Kristin Scott Thomas, Kevin Kline,

Dominique Pinon, Stéphane Freiss, Noémie Lvovsky,

Stéphane De Groodt, Christian Rauth


Genre Comédie dramatique


Production Américaine, Française

 

Synopsis

 

Mathias Gold (Kevin Kline), la cinquantaine, new-yorkais, divorcé et sans ressources, débarque à Paris.

 

Son père, qui vient de mourir, lui a légué un magnifique hôtel particulier dans le Marais.

 

Il découvre alors que ce magnifique hôtel particulier du Marais est habité par une vieille dame de 92 ans, Mathilde Girard (Maggie Smith), et sa fille, Chloé (Kristin Scott Thomas).

 

 

Un hôtel particulier que Mathilde a placé il y a bien longtemps en viager, coutume typiquement française que ne comprend évidemment pas cet Américain pragmatique, qui, non seulement se retrouve, en plus, à devoir payer une rente.

 

C’est à ce moment-là que  Mathias découvre des souvenirs enfouis depuis bien trop longtemps et un secret bien gardé par Mathilde qui va remonter à la surface.

 

Un secret qui pourrait tous les réunir ou bien les détruire.

 

My Old Lady - Maggie Smith

 

Maggie Smith

Israël Horovitz, est né en 1939 dans le Massachusetts, l'auteur a 17 ans lorsque sa première pièce est jouée à Boston. Dramaturge, mais aussi scénariste, comédien, mettreur en scène et réalisateur, il est aujourd'hui l'auteur de plus de 50 pièces produites sur scène et traduites en une trentaine de langues.

 

Il met en scène son premier long métrage de cinéma, à 76 ans, avec My Old Lady. Sa principale motivation pour adapter son texte sur grand écran était celle de pouvoir montrer Paris à l'image en raison de l'amour qu'il porte à cette ville après y avoir vécu près de la moitié de sa vie et où un grand nombre de ses pièces ont été jouées.

 

Avant d'être un film My Old Lady s'est imposée sur les planches à New York. Couronnée de succès, la pièce s'est ensuite envolée vers de nombreux pays, dont l'Allemagne et la Russie. Et bien entendu la France sous le titre Très chère Mathilde.

 

La création de Très chère Mathilde a eu lieu le 28 janvier 2009 au Théâtre Marigny dans une mise en scène de Ladilas Chollat avec Line Renaud dans le rôle de Mathilde, Samuel Labarthe jouait Mathias et Raphaëline Goupilleau, Chloé.

.

My Old Lady - Kristin Scott Thomas

 

Kristin Scott Thomas

Extrait d'interview par Corentin Palanchini relevé sur www.allocine.fr

 

Adapter sa propre pièce au cinéma, c’est quelque chose de relativement rare…

 

Parce que c’est difficile. Si j’adaptais votre pièce, ça le serait moins. Quand c’est la vôtre et qu’elle a été un succès, vous vous dites : "je ne peux pas couper ce monologue, car le public l’a aimé, a ri, a pleuré". C’est ce que je n’aime pas dans l’adaptation de pièce pour le cinéma, souvent le résultat n’est ni du théâtre ni du cinéma.(…)

Kevin Kline a été le premier à rejoindre le projet, et à ce moment, j’écrivais le troisième jet. J’écrivais, encore et encore. C’était de plus en plus long, mais pas meilleur. Et en discutant avec lui, c’est petit à petit devenu un film avec de nouveaux personnages. Il y a eu dix versions au scénario, je ne m’en sortais pas. Donc j’ai pris une feuille de papier, et j’y ai couché l’histoire (de façon synthétique) : un homme entre dans un appartement. Il y a une vieille dame... Puis j’ai écrit un scénario à partir de cette histoire, sans me référer à la pièce. Une fois que j’ai eu ça, j’ai contacté Maggie Smith, et nous avons commencé.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à réaliser un premier film à 76 ans ?

 

Quand j’ai fêté mes 74 ans, j'ai pensé : "mon Dieu mais mon grand-père était mort à cet âge-là !" J’avais produit plus de 70 pièces, et quand je me lançais dans la suivante, c’était excitant, mais pas terrifiant. Et je voulais faire quelque chose qui me faisait peur, qui me réveille. Je ne voulais pas devenir un vieil homme.

Il y a des années j’ai écrit un film : Des fraises et du sang en 1970, qui a eu le prix du jury à Cannes. Immédiatement on m’a proposé de réaliser. J’avais reçu une offre de MGM, j’ai commencé à travailler, mais j’ai vite réalisé que cela me prendrait deux ans pour tout faire. Et je me suis dit : "si je fais ça, ce sont deux pièces que je n’écrirais pas". Donc je suis parti. Ça n’a jamais été un regret, mais j’ai gardé cela dans un coin de ma tête.

 

Lorsqu’on a affaire à une histoire de famille comme celle de « My Old Lady », le public s’attend à des twists. Mais dans votre film, nous sommes à la fois surpris par l’histoire et les rebondissements. Vouliez-vous porter un autre regard sur les histoires familiales ?

 

Le cliché à propos de la France, c’est : tout le monde a une liaison, et c’est génial. Et je crois que dans mon film dit : "ce n’est pas génial pour les enfants". Mathias et Chloé sont des enfants dont les parents espèrent qu’ils ne se parleront jamais. L’homme et la femme qui ont une liaison ne veulent pas que leurs enfants se rencontrent et en parlent.

Les personnes qui ont une liaison sont des "preneurs de risques". Ils aiment le risque d’être pris sur le fait.(…) Je connais mieux les hommes que les femmes, et je crois que les hommes qui trompent leurs femmes ne le font pas parce qu’ils détestent leurs femmes mais parce qu’ils se détestent. Ils veulent s’imaginer jeunes, virils et séduisants. Donc Mathilde est le cliché de la femme française : tombant perpétuellement amoureuse.

 

Vous êtes francophile, une partie de votre équipe technique est française, de quelle façon avez-vous travaillé avec elle ?

 

Concernant l’équipe française, le responsable du décor Pierre-François Limbosch a été incroyable. Il a trouvé tous les livres (pour la péniche), il a fait attention aux détails. Et ma révélation fut Michel Amathieu, le directeur de la photo. Il s’agissait de mon premier film, donc je lui décrivais ce que je voulais et il le mettait en image.

Nous avons commencé les répétitions, et j’ai demandé à Maggie Smith de marcher.

Elle a dit : "mes amis vont se moquer de moi si je fais ça".

J’ai demandé pourquoi ?

Elle m’a dit : "j’ai 92 ans. Et quand ma mère avait cet âge elle était dans une chaise avec des coussins et avait de l’arthrite".

Et je lui ai répondu : "tu as raison, ta chaise sera ton monde".

 

Le chef op était ravi : "si tu la mets dans la chaise (…), et que tu me dis où seront les gens, je peux te donner des angles, utiliser des miroirs et donner de la profondeur au champ". Et c’est exactement ce que je voulais, avec toujours l’immensité de cet appartement en arrière-plan.

 

Pour lire la totalité de l'interview cliquez Ici !

 

My old Lady - Kevin Kline

 

Kevin Kline

Mon opinion

 

Pour son premier long-métrage, Israel Horovitz, réussit sur tous les tableaux.

 

Réaliser un beau film. Offrir aux spectateurs la chance d'écouter un texte riche, magnifique, joyeux et mélancolique. Douloureux aussi.

 

La photographie de Michel Amathieu dans ce Paris, un peu carte postale, n'en reste pas moins de toute beauté.

 

Le scénario, les dialogues pareillement, nous embarquent dans un premier temps dans une joyeuse joute oratoire. Rapidement le ton devient plus grave, l'ambiance s'alourdit. Les non-dits éclatent. La famille n'est pas celle que l'on imaginait. Les destinées s'en trouvent perturbées à tout jamais.

 

L'ensemble peut faire penser à du théâtre filmé, mais avec quelle virtuosité !

 

Le film est également porté par un remarquable casting. Noémie Lvovsky, Dominique Pinon, et Stéphane Freiss, entre autres, sont excellents.

 

Kevin Kline, dans ce rôle fracassé par une enfance chaotique, est remarquable. 

 

À ses côtés, Kristin Scott Thomas, d'une froideur implacable au début du film, nous emporte dans une réelle et belle émotion.

 

Maggie Smith, enfin, une fois encore … Bravo et respect.

My Old Lady
My Old Lady
My Old Lady
My Old Lady
Published by Ciné Alain - dans Des films en 2015
commenter cet article

commentaires

Chris 10/05/2015 12:34

Vu avec Johanne. Les acteurs sont tous remarquables. Comme tu le mentionnes le texte excellent et la mise en scène tout à fait adaptée au sujet traité.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.