Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 20:00

 

Date de sortie 22 juillet 2015

 

Southpaw


Réalisé par Antoine Fuqua


Avec Jake Gyllenhaal, Rachel McAdams, Oona Laurence

Forest Whitaker, Curtis '50 Cent' Jackson, Naomie Harris, Miguel Gomez (II),


Genre Drame

 

Titre original Southpaw


Production Américaine

 

Les films sur la boxe sont populaires à Hollywood, que ce soit la série des Rocky, Ali réalisé en 2001 ou plus récemment Fighter, réalisé par David O. Russell.

 

La dernière fois qu'un Oscar a été attribué pour ce genre de rôle, c'était Robert De Niro avec Raging Bull. Côté femme, c'est Hilary Swank qui s'est distinguée grâce à Million Dollar Baby.

 

La Rage au ventre - Jake Gyllenhaal et Rachel McAdams

 

Jake Gyllenhaal et Rachel McAdams

 

Synopsis

 

Champion du monde de boxe, Billy Hope (Jake Gyllenhaal) mène une existence fastueuse avec Maureen, sa superbe femme (Rachel McAdams) et sa fille (Oona Laurence) qu’il aime plus que tout.

 

Lorsque sa femme est tuée, son monde s’écroule, jusqu’à perdre sa maison et sa fortune.

 

Pire, la garde de sa fille lui est retirée, la justice estimant son comportement incompatible avec son rôle de père. Au plus bas, il trouve une aide précieuse en la personne de Tick Willis (Forest Whitaker), un ancien boxeur avec lequel il reprend l’entrainement.

 

Billy va devoir se battre pour trouver la voie de la rédemption et regagner ainsi la garde de sa fille.

 

La Rage au ventre - Jake Gyllenhaal et Rachel McAdams

 

Jake Gyllenhaal et Rachel McAdams

Avant de participer à ce film, Jake Gyllenhaal ne connaissait rien à la boxe.

 

Pour acquérir le physique nécessaire, l'acteur s'est soumis à un entrainement hyper intensif. Six heures quotidiennes réparties en deux séances, ce 7 jours sur 7 pendant 6 mois, lui ayant permis de gagner 7 kilos de masse musculaire.  Mais le physique de ne fait pas tout, il a également pris des cours de boxe avec un coach particulier et a affronté de nombreux combattants.

Mais en découvrant les nouveaux détails livrés par le réalisateur du film, qui accompagnait d'ailleurs l'acteur à l'entraînement pour le motiver, on réalise que c'était encore pire que ce qu'on imaginait. Pour obtenir les abdos en béton qu'il arbore dans le film, Jake Gyllenhaal s'est littéralement mis la rage au ventre."Je l'ai vu vomir dans la salle de gym et quasiment tomber dans les pommes", a confié Fuqua (cité par EW). "Je l'ai regardé prendre des coups, des uppercuts dans les côtes, aller à terre. Il a pris des droites et était sonné pour de vrai. Je l'observais pour voir s'il allait arrêter ou abandonner. Il continuait. J'ai poussé Jake dans ses retranchements et il y est allé avec moi."

 

Impressionné par le détermination de l'acteur, le réalisateur poursuit : "Il n'y a pas eu de doublure. Il a joué toutes les scènes de boxe lui-même. Non seulement il était dedans, mais il en demandait plus."

 

En même temps, on n'est pas vraiment surpris par l'implication de Jake Gyllenhaal qui avait déjà connu une préparation très éprouvante pour son précédent film, Night Call. Il avait perdu alors 15 kilos avec un régime à base de chewing gum et de salade de kale agrémenté de 20 km de course à pied par jour pour incarner un reporter au physique particulièrement émacié.

 

Sources :

http://www.premiere.fr

Ce n'est de loin pas la première fois que l'acteur transforme son corps de la sorte puisque dans Jarhead - la fin de l'innocence réalisé en 2006 et Prince of Persia : les sables du temps en 2010, il avait également pris beaucoup de muscles.

 

Après avoir exploré la densité physique et psychologique d'un boxeur, Jake Gyllenhaal a notamment déclaré qu'il considérait ce sport comme une métaphore de la vie : "On monte sur le ring seul, on le quitte seul également, mais la trajectoire n'appartient qu'à vous. (...) c'est vraiment émouvant de voir la force qu'il faut pour être boxeur professionnel – la détermination, la préparation, la discipline et la dextérité."

 

La rage au ventre - Jake GyllenhaalEminem a longtemps été rattaché à ce projet qui devait prendre la forme d'une suite non officielle de 8 Mile dans lequel il devait reprendre son rôle. Finalement, le script a été réécrit et cette idée fut abandonnée mais le nom du rappeur resta dans les esprits et c'est donc sur la bande originale du film qu'on le retrouvera.

 

C'est la deuxième fois qu'il compose un titre pour un film d'Antoine Fuqua après Equalizer. Le nom du premier single est  Phenomenal.

 

D'abord acteur puis producteur dans les années 2000 pour les séries The Shield et Sons of Anarchy, Kurt Sutter devient pour la première fois scénariste.

La Rage au ventre provient tout droit de son imagination et de la vie personnelle d'Eminem.

Pour filmer les matchs de boxe, le réalisateur et son directeur de la photographie Mauro Fiore ont fait appel aux deux opérateurs caméra Todd Palladino et Rick Cypher qui ont filmé pendant près de quarante ans des matchs pour la chaine HBO.

 

Ils avaient déjà été approchés par le monde du cinéma pour apporter leur savoir faire sur des films comme Fighter et Match retour.

 

La production a également eu recours aux commentateurs de légende Jim Lampley et Roy Jones Jr, toujours de HBO, et à l'arbitre Tony Weeks.

 

Pour rendre les combats de boxe réalistes, Antoine Fuqua s'est attaché les services du chorégraphe Terry Claybon, un ancien boxeur professionnel. Ce dernier est également crédité au générique comme l'assistant du personnage joué par Forest Whitaker. D'ailleurs, le comédien, amateur d'arts martiaux, a aussi été coaché par Claybon, de même que Rachel McAdams qui tenait à connaître parfaitement ce sport comme le connaîtrait une épouse suivant son mari dans sa carrière de boxeur.

 

Toujours dans cette optique de recherche maximale d'authenticité, Antoine Fuqua raconte : "J'ai dit à Jake, 'Nous allons filmer les matchs dans leur intégralité. Du coup, si tu es fatigué, si tu t'évanouis ou si tu vomis, cela se verra à l'image". Et j'ai dit à Mauro, "On n'utilise pas d'éclairages supplémentaires. Il n'y a pas d'éclairage supplémentaire pour les matchs à Madison Square Garden ou à Las Vegas".

 

Sources :

http://www.allocine.fr

 

La Rage au ventre - Jake Gyllenhaal et Oona Laurence

 

Jake Gyllenhaal et Oona Laurence

Mon opinion

 

Un film de plus sur la boxe ? Certes. Mais pas uniquement …

 

La réalisation d'Antoine Fuqua sert parfaitement le propos. La gloire, l'argent, l'amour et la descente vertigineuse d'un homme à qui tout souriait. En revanche, le scénario de Kurt Sutter étonne par sa banalité.

 

Le montage particulièrement réussi, la photographie de Mauro Fiore et la bande-son d'Eminem, sont de grands point forts du film.

 

Du casting tout entier se dégage une réelle émotion. Parfois déchirante.

 

Rachel McAdams est absolument parfaite dans ce rôle d'épouse, avant de disparaître tout en restant essentielle pendant toute la durée du film. Le rôle tenu par l'excellent Forest Whitaker aurait mérité un traitement plus approfondi.

 

Jake Gillenhall à la fois pugnace, désespéré, violent ou d'une attendrissante sincérité est remarquable, tant au niveau de son jeu que de son impressionnante transformation physique, dont Hollywood raffole. Aux côtés de la jeune Oona Laurence, l'acteur nous offre de très beaux moments. Tendresse, amour paternel et complicité recouvrée. Il excelle.

La Rage au ventre  "Southpaw"
La Rage au ventre  "Southpaw"
La Rage au ventre  "Southpaw"
La Rage au ventre  "Southpaw"
La Rage au ventre  "Southpaw"
Published by Ciné Alain - dans Des films en 2015
commenter cet article

commentaires

Jacqueline Magne 27/07/2015 19:49

Bonsoir Alain. J'ai une grande faiblesse pour Jake Gyllenhaal, même si à mon âge ce n'est guère raisonnable. Mais après tout comment résister quand l'homme est en plus un formidable acteur. Les scènes avec la gamine sont MAGNIFIQUES. Biz à bientôt

Michel Zorba 27/07/2015 16:32

Slt Alain. J'ai bien aimé et pourtant je ne suis pas un fana de boxe. En dépit de quelques faiblesses le film tient la roue, Gillenhaal est génial. Bonne soirée. @ +

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.