Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 20:00


Date de sortie 9 septembre 2015

 

Youth


Réalisé par Paolo Sorrentino


Avec Michael Caine, Harvey Keitel,

Rachel Weisz, Jane Fonda, Paul Dano, Alex MacQueen

 

Titre original La Giovinezza


Genre Drame


Production Italienne, Française, Suisse, Britannique

 

Synopsis

 

Fred Ballinger (Michael Caine) et Mick Boyle (Harvey Keitel), deux vieux amis, tous deux presque octogénaires, profitent de leurs vacances dans un bel hôtel au pied des Alpes.

 

Fred, compositeur et chef d’orchestre, jadis ami proche d’Igor Stravinsky, est désormais à la retraite. Il n’a aucune intention de revenir à la carrière musicale qu’il a abandonnée depuis longtemps, et ce, malgré de sérieuses sollicitations. Dont celle de refuser à l'émissaire stressé (Alex MacQueen) de la reine Elizabeth de diriger une composition dont semble raffoler le prince Philip.

 

Mick, cinéaste, est, lui, bien résolu à poursuivre sa carrièr. Il travaille au scénario de son  film testament avec des scénaristes dévoués, mais en panne. Il compte tourner avec sa star Brenda Morel (Jane Fonda) qu'il a, jadis, révélée.

 

Lena (Rachel Weisz), la fille de Fred, laisse son père entre de bonnes mains, et quitte l’hôtel pour passer des vacances en Polynésie. Tout un programme… qui ne se déroulera pas comme prévu.

 

Les deux amis savent que le temps leur est compté et décident de faire face à leur avenir ensemble. Ils portent un regard curieux et tendre sur les vies décousues de leurs enfants, sur la jeunesse flamboyante des scénaristes qui travaillent pour Mick, et sur les autres occupants de l’hôtel...

 

Contrairement à eux, personne ne semble se soucier du temps qui passe.
 

Youth - Harvey Keitel et Michael Caine

 

"C'est comme un regard à travers un télescope.

Quand on est jeune, tout semble près. C'est l'avenir.

Mais quand on est vieux, le télescope se retourne et tout à coup tout semble très loin.

C'est le passé."

Pour Paolo Sorrentino, le but premier de Youth est de parler du temps qui passe et du rapport à l'avenir. Même si les personnages campés par Michael Caine et Harvey Keitel incarnent ici des octogénaires, le réalisateur n'a pas souhaité faire un film sur la maladie et la vieillesse.

 

"Le titre est bien évidemment ironique, confie le réalisateur à 20 Minutes. Je l’ai choisi parce que je crois qu’on a souvent du mal à réaliser qu’on a vieilli parce qu’on se voit éternellement jeune." Les deux amis octogénaires rivalisent de charme et d’anecdotes ce qui ne les empêche de reluquer les filles."Je ne suis aucun des personnages et tous les personnages à la fois, précise Sorrentino. À 45 ans, j’ai commencé à m’interroger sur ma vie et ma carrière et ce film est le produit de cette réflexion."

 

En fait, tout est parti d'une rencontre que Paolo Sorrentino a fait avec le réalisateur italien Francesco Rossi, à qui justement le film est dédié. Ce dernier lui a raconté son histoire avec une jeune fille qui a été sa fiancée durant sa jeunesse. Le célèbre réalisateur de L'Affaire Mattei était alors accompagné d'un vieil ami et Paolo Sorrentino s'est alors inspiré de cette connivence pour construire l'histoire de Youth et l'histoire d'amitié entre les deux principaux protagonistes.

 

Souvent cité pour l'esthétique de ses films, Paolo Sorrentino est appuyé quant à l'image de ses films par le directeur de la photographie Luca Bigazzi qui l'accompagne depuis son troisième film, L'Ami de la famille en 2006.

 

Avec Youth, les deux hommes collaborent de nouveau sur un film dont tout le monde s'est accordé pour souligner la beauté plastique au moment de sa présentation lors du dernier Festival de Cannes.

 

La musique a un rôle particulier dans les films de Paolo Sorrentino qui signe toujours des bandes originales au cordeau. Après le mélange de musiques classiques et électros dans La Grande Bellezza, Youth constitue l'occasion pour le réalisateur italien de proposer à nouveau une bande originale où la pop de Florence and The Machine côtoie un concert de cloches de vaches dirigé par le personnage de chef d'orchestre que joue Michael Caine !

 

Mon opinion

 

Après le souvenir intact de la Grande Belleza dans lequel tout me semblait plausible et poétique à la fois, c'est une véritable déception que j'ai ressentie avec ce nouveau film.

 

Paolo Sorrentino appuie lourdement sur l'inévitable dégradation physique due au temps qui passe. Le scénario multiplie les personnages sans leur donner une véritable existence. S'en ressent une certaine lourdeur, malgré quelques éclairs de génie dans la mise en scène, qui toutefois, reste assez présomptueuse.  

 

Des dialogues, parfois violents, sonnent parfaitement justes et restent un point fort du film.

 

Le fidèle Luca Bigazzi offre une photographie particulièrement réussie.

 

Les deux truculentes et trop courtes apparitions de Jane Fonda, sont un régal. La très belle Rachel Weisz, dans un rôle superflu, est étouffée par les excellents Michael Caine et Harvey Keitel. Grâce à leur prestation respective l'ennui devient supportable.

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2015
commenter cet article

commentaires

roijoyeux 25/09/2015 12:27

quel gachis dommage !

Chris 24/09/2015 08:36

Salut Alain. Idem pour moi. Je me suis ennuyé et même si Sorrentino a un beau talent il se perd dans trop de superflu. @+

tinalakiller 24/09/2015 00:59

Je suis vraiment contente de lire ton avis car j'ai vraiment ressenti la même chose ! Je suis une grande fan de La Grande Bellezza et là j'ai été déçue de voir peu de profondeur, tant de facilité, tant de prétention... Après heureusement que le film a quand même ses qualités mais oui c'est quand même une grosse déception.

Jacqueline Magne 23/09/2015 21:15

Pour Michael Caine, Harvey Keitel et Jane Fonda, je suis ok. pour un film acclamé par certains, je suis sortie très déçue. ceci étant dit il en faut pour tout le monde. et comme tu me l'as dit un jour, professionnelle ou venant d'un simple spectateur, une critique reste personnelle. mais le fait de payer le prix de la place nous donne le droit de nous exprimer. Non ? Bises cher Alain, attendons mieux

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.