Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 20:39

 

Date de sortie 30 mars 2016

 

Sunset Song


Réalisé par Terence Davies

 

Avec Agyness Deyn, Peter Mullan, Kevin Guthrie,

Jack Greenlees, Ian Pirie, Daniela Nardini


Genre Drame


Production Britannique

 

Synopsis

 

Dans la campagne écossaise du comté d'Aberdeen, peu avant la Première Guerre mondiale.

 

Elève brillante, Chris Guthrie (Agyness Dey), rêve de devenir institutrice. La mort violente de sa mère contraint la jeune fille à rester auprès de son père John (Peter Mullan), un homme autoritaire et violent, et de son frère aîné Will (Jack Greenlees).


Les relations de plus en plus houleuses entre père et fils conduisent Will à embarquer pour l’Argentine.


Chris se retrouve dans l’obligation de renoncer à son rêve de devenir enseignante pour s’occuper de son père. Peu après, ce dernier succombe à une attaque.


Ne pouvant se résoudre à quitter sa terre natale, Chris décide alors de reprendre seule la ferme familiale. Elle fait alors la rencontre du troublant Ewan Tavendale (Kevin Guthrie).

Sunset Song - Agyness Deyn

Note d'intention. Par le réalisateur Terence Davies

 

Il y a trente ans, BBC1 diffusait sa série du dimanche soir dans un noir et blanc majestueux.
"Sunset Song" de Lewis Grassic Gibbon faisait partie de la programmation et c'est une oeuvre dont je n'ai jamais pu oublier la grandeur. Il s'agit d'un roman sombre et lugubre sur la paysannerie écossaise, sur la terre en général et sur une famille en particulier, les Guthrie. Ces fermiers qui subviennent à leur propre existence grâce aux maigres produits de la terre qu'ils cultivent. Le roman traite de la puissance et de la cruauté à la fois de la famille et de la nature. La résistance de la terre et le courage de l'âme humaine face aux épreuves nous sont montrés.
Sur cette toile de fond, on découvre l'histoire de Chris Guthrie, la fille de la famille. Celle-ci va quitter l'école et devenir épouse, mère puis veuve avant d'être finalement un symbole de l'Écosse. Ce roman est aussi bien symbolique que rhapsodique.

 

Sunset Song.Sunset Song

 

C'est une oeuvre épique et intime, tout en délicatesse, qui se déroule avant, pendant et après la Grande Guerre. En filigrane, on entend la musique des saisons, outre les airs de cornemuses et autres accordéons plus modestes qui sont joués lors des mariages avec ces voix écossaises qui chantent les airs mélancoliques du temps passé, "The flowers of the forest" et "Auld Robin".


Des chants qui touchent une corde sensible, évoquent les disparus, invoquent un bonheur tant rêvé, on se rassure en sachant qu'on ne mourra pas... car l'on est jeune et en pleine forme. Mais le temps est assassin, la terre aussi, qui donne vie dans sa rude beauté et offre ses moments d'illumination à la lueur d'une lampe ou d'un feu au crépuscule.


Ce chant est le vôtre et le mien, celui de tous ceux qui ressentent des émotions, qui ont souffert ou qui ont été heureux. C'est le chant qu'on écoute avec courage dans le silence face à la mort. Ou face à la vie. Mais Chris a une plus grande lucidité, une sagesse innée. Chris reprend le Chant de la terre pour le genre humain, une rhapsodie pour nous tous, tandis qu'elle embrasse le cycle de la vie, naissance, mariage et mort.

 

Sunset Song.Sunset Song.

 

Ce chant explore les mystères éternels de la terre, du foyer, de la famille, le mystère de la famille demeurant le plus grand de tous. Car la famille est source de nos plus grandes joies comme de nos affres les plus précieuses.


Ce roman est pénétré d'une mélancolie lyrique, d'une douce mélopée évoquant le mystère de la vie… car la vie est un mystère au sein d'une énigme. Comment supporter le temps qui passe ou maîtriser la nature ? Impossible. Nous ne pouvons que subir.


À la fin de l'oeuvre, on assiste à une procession et à une cérémonie du souvenir dans le dessein de guérir toutes les souffrances du monde. À la fin de cette grande oeuvre, le temps et la terre remportent la victoire face à la guerre, face à la souffrance de la vie et même au-delà de la vie. C'est une histoire qui mérite d'être racontée.

Agyness Deyn est née à Littleborough dans le Grand Manchester.

 

À l’âge de 17 ans, elle s’installe à Londres. Elle est repérée par l’agence Select dans un magasin alors qu’elle effectue un shopping avec le styliste Henry Holland. En 2007, elle fait la couverture du Vogue américain.

 

Ses cheveux courts et décolorés ainsi que son regard déterminé ont fait les beaux jours des campagnes New Look pour Burberry, Giorgio Armani et Gold by Giles Deacon. Elle figure parmi la nouvelle génération de top models.


Elle débute au cinéma avec le rôle d’Aphrodite dans le film de Louis Leterrier, Le choc des titans. Elle enchaîne ensuite avec Pusher de Luis Prieto où elle interprète le rôle de Flo, une strip-teaseuse, Eletricity où elle joue le rôle de Lilly dont le combat contre l’épilepsie entrave ses tentatives de recherche de son frère disparu.


Elle est également  à l’affiche d’Ave, César !  des frères Coen.

 

 

Sunset Song - Agyness Deyn et Kevin Guthrie

 

Agyness Deyn et Kevin Guthrie

Kevin Guthrie travaille régulièrement pour le cinéma et la télévision depuis sa sortie du Royal Scottish Conservatoire.


Il débute au cinéma dans Trash Humpers de Harmony Korine.

 

Il enchaîne ensuite dans La Vie aux aguets face à Hayley Atwell.

 

En 2013, il interprète le rôle principal d’Ally dans le film de Dexter Fletcher, Sunshine on Leith.

 

S’ensuivent The Legend of Barney Thomson  de Robert Carlyle aux côtés de Robert Carlyle et d’Emma Thompson, présenté en ouverture du Festival d’Edimbourg en 2015 et Entertainment de Rick Alverson. Il est également apparu dans des séries telles Misfits, The Paradise et Two Doors Down.

 

Kevin Guthrie a joué au théâtre notamment dans  Peter Pan et Macbeth.

Peter Mullan est né à Peterhead en Ecosse.

 

Après des études de théâtre, il débute sur les planches avant de décrocher son premier rôle au cinéma en 1990 dans le film Riff Raff de Ken Loach. Il enchaîne ensuite des films tels Petits meurtres entre amis et Trainspotting de Danny Boyle en 1996 et Braveheart de Mel Gibson.

 

Il retrouve Ken Loach en 1998 pour son film My name is Joe qui lui vaut le prix d’interprétation au Festival de Cannes.

 

Il a joué entre autres dans Mademoiselle Julie de Mike Figgis, Redemption de Michael Winterbottom, Young Adam de David Mackenzie, Kiss of life d’Emily Young, Les Fils de l'homme d’Alfonso Cuarón, Boy A de John Crowley, Harry Potter et les reliques de la mort: 1ère partie de David Yates en 2010, Tyrannosaur de Paddy Considine, Cheval de guerre de Steven Spielberg ou encore Hercule de Brett Ratner.

 

Il était récemment à l’affiche d’Hector de Jake Gavin en 2015. On a pu le voir à la télévision notamment dans Top of the lake de Jane Campion où il incarnait le rôle de Matt.

 

Peter Mullan a également réalisé trois long métrages : Orphans en 1998, The Magdalene Sisters en 2002 et Neds en 2010.

 

Sunset Song - Peter Mullan

Mon opinion

 

La libre adaptation du roman écrit par Lewis Grassic Gibbon, publié dans les années 30, trouve ici une belle ampleur grâce à un scénario, à la fois riche et rigoureux, associé à la mise en scène raffinée de Terence Davies.

 

Avant, pendant et après la première guerre mondiale, le film offre aux spectateurs plus de deux heures d'un très beau moment de cinéma. L'évocation du temps qui passe au rythme des saisons dans cette région agricole d'Écosse est particulièrement réussi. La vie défile avec son lot de douleurs apportées par la guerre, l'attente et les meurtrissures qui en découlent. Les bonheurs fugaces sont accompagnés par une remarquable bande son et des chants magnifiques.

"Ce chant est le vôtre et le mien, celui de tous ceux qui ressentent des émotions, qui ont souffert ou qui ont été heureux. C'est le chant qu'on écoute avec courage dans le silence face à la mort. Ou face à la vie." a déclaré le réalisateur.

 

Entre une cruelle violence paternelle pour arriver à un bref amour conjugal, la première guerre mondiale et ses monstrueux dégâts, la terre nourricière restera plus forte que tout.

 

La remarquable photographie de Michaël McDonough, enveloppe le film d'une façon quasi magique.

 

Tous les comédiens tiennent leur juste place et donnent à leur personnage une réelle existence.

 

Face à eux, un très beau portrait de femme. Agyness Deyn que je découvre dans ce film, m'a profondément ému. Dans toutes les situations l'actrice reste juste, sobre et magnifique.

 

Sunset Song - Agyness Deyn

 

Agyness Deyn

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2016
commenter cet article

commentaires

armelle 04/05/2016 14:08

Hâte de le voir car ce film me plairait sûrement beaucoup. Toujours à la pointe de l'actualité cinématographique, cher Alain.

roijoyeux 01/05/2016 16:04

dans le genre de film que j'adore !!

Michelle Alho 01/05/2016 11:19

Nous avons passé un très beau moment. Malgré la durée, le temps passe merveilleusement pendant tout le film. Bises

Edmée De Xhavée 30/04/2016 09:33

Ooh tu me rends très impatiente de le voir moi aussi. Tout à fait le genre de film que je vais adorer! Merci!

Michel Zorba 30/04/2016 09:10

Salut Alain. Je l'ai vu avec Jo la semaine passée. Nous redoutions un peu la longueur et au finish rien de tout ça. Tout est parfait. Bon week-end.

Chris 29/04/2016 13:35

Bien apprécié aussi, ces grandes envolées "lyriques" en rappellent d'autres, mis c'est réellement un très beau film. L'actrice principale et tout le casting, d'ailleurs, sont parfaits. @+

Jocelyne 29/04/2016 12:14

je viens de lire votre critique sur allociné et c'est tout à fait ce que j'ai ressenti en voyant le film merci

Jacqueline Magne 29/04/2016 11:51

Bonjour cher Alain. Voilà bien le genre de film qui me plairait de voir. Il ne semble pas sortir dans la région. Mais je vais guetter. Nous pensons fort à toi. Bises

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.