Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 15:00

 

8-femmes---ffiche.gif

 

Réalisé par François Ozon


Avec Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Emmanuelle Béart,

Fanny Ardant, Danielle Darrieux, Virginie Ledoyen,

Ludivine Sagnier et Firmine Richard

 
Genre Policier , Comédie


Production Française


Date de sortie 6 février 2002

 

8-Femmes-1.jpg

 

 

Synopsis

 

Dans les années 50, une grande demeure bourgeoise en pleine campagne : on s'apprête à fêter Noël. Mais un drame se produit : le maître de maison est assassiné.


Huit femmes proches de la victime sont présentes et l'une d'elles est forcément la coupable.


Commence alors une longue journée d'enquête, faite de disputes, de trahisons et de révélations, où l'on apprend très vite que chacune a ses raisons et cache des secrets insoupçonnés.


La vérité éclatera, cruelle et tragique, faisant tomber les masques et les faux-semblants.

 

8-Femmes-Catherine-Deneuve-et-Fanny-Ardant.jpg


Catherine Deneuve et Fanny Ardant

 

François Ozon voulait depuis longtemps faire un film interprété uniquement par des femmes. C'est l'agent Dominique Besnehard qui lui a fait découvrir la pièce  Huit Femmes écrite par Robert Thomas dont la première représentation a eu lieu le 28 août 1961 au théâtre Édouard VII à Paris. Avec Mony Dalmès, Corinne Le Poulain, Bernadette Robert, Madeleine Clervanne, Jacqueline Jefford, Madeleine Barbulée, Nadia Barentin et Claude Génia.  

 

François Ozon l'adapte, écrit scénario et dialogues avec la collaboration de Marina De Van.

 

8-Femmes---Catherine-Deneuve.jpgHuit Femmes a tout de suite semblé idéal au réalisateur pour un projet d'un film au féminin. De la pièce, il a retenu essentiellement la situation et l'intrigue policière qu'il a simplifiée. En essayant par ailleurs de renforcer l'humour, tout en apportant de la profondeur aux personnages et en rendant plus complexes et modernes les rivalités et relations familiales entre ces huit femmes.

 

"Je souhaitais faire une comédie, doublée d'un suspense policier classique renvoyant aux intrigues à la Agatha Christie et rappelant les films de huis clos où le meurtrier fait partie du groupe. Mais derrière cette lecture au premier degré, j'ai voulu engager une réflexion légère et amusante sur la féminité, les actrices, les rapports de classe et les secrets de famille." ajoute François Ozon

 

Filmographie de Catherine Deneuve ... Cliquez ICI !


8-Femmes---Fanny-Ardant.jpgToujours selon le réalisateur, comme pour "Gouttes d'eau sur pierres brûlantes adapté d'une pièce de Rainer Werner Fassbinder, il s'agit d'un film anti-naturaliste, qui privilégie la stylisation et l'artifice au profit de la beauté et du glamour féminins. Toutes les actrices devaient être belles et faire rêver les spectateurs, les cruautés et horreurs qu'elles s'adressent n'en ont que plus d'éclat, de valeur et d'étrangeté." Il rajoute : "Je souhaitais faire une comédie, doublée d'un suspense policier classique renvoyant aux intrigues à la Agatha Christie et rappelant les films de huis clos où le meurtrier fait partie du groupe. Mais derrière cette lecture au premier degré, j'ai voulu engager une réflexion légère et amusante sur la féminité, les actrices, les rapports de classe et les secrets de famille."

 
Les costumes sont inspirés des films en Technicolor de Douglas Sirk ou d'Alfred Hitchcock des années 50 ainsi que des robes de Christian Dior. "L'allure de Catherine Deneuve est inspirée des mélodrames de Lana Turner, celle de Firmine Richard du personnage de la domestique du Secret magnifique, Danielle Darrieux de celle du personnage de la belle-mère de Madame X, souveraine absolue. Pour Fanny Ardant, nous nous sommes inspirés d'Ava Gardner dans La Comtesse aux pieds nus et de Cyd Charisse dans Tous en scene", explique Pascaline Chavanne, la costumière.

 

8 Femmes - Danielle DarrieuxSituer l'action dans les années 50 a permis de rendre plus crédible la situation extravagante de ces huit femmes en cage, ainsi que les rebondissements rocambolesques qui se produisent, comme autant d'effets d'artifices. Mais plus que les années 50 françaises, souvent en noir et blanc dans les films sombres de Julien Duvivier, Jean Delannoy et autres Claude Autant-Lara, les références viennent plus des couleurs du Technicolor des comédies musicales de Vincente Minnelli ou des mélos flamboyants de Douglas Sirk.

 

 

 

Les décors sont réalisés par Arnaud de Moléron et les chorégraphies de Sébastien Charles. La musique de la bande-annonce Night of the Dead est composée par Julian Nott.

Les chansons, reprises par les actrices du film sur des arrangements des années 50, participent à ce travail de distanciation, et permettent à chaque personnage féminin de dévoiler son intériorité, comme dans un monologue à la fois émouvant et comique. Ainsi, Emmanuelle Béart interprète Pile ou face de Corinne Charby. 8-Femmes---Isabelle-Huppert.jpgIsabelle Huppert chante Message personnel interprétée à l'origine par Françoise Hardy. L'interprétation d'Isabelle Huppert ressemble à une parodie... En effet, durant cette séquence de chant, la comédienne joue du piano, alors qu'elle avait, l'année précédente, tenu le rôle principal de La Pianiste de Michael Haneke. Elle y incarnait Erika Kohut, honorable professeur de piano au Conservatoire de Vienne, à la vie de célibataire endurcie et aux tendances sexuelles sadomasochistes. Alors que dans Huit femmes, la comédienne incarne Augustine, vieille fille neurasthénique. Firmine Richard, quant à elle interprète Pour ne pas vivre seul, un immense succès de Dalida.


On peut aussi écouter,  Papa t'es plus dans l'coup de Sheila, l'un des plus grands succès de l'année 1963, interprétée par Ludivine Sagnier.8 Femmes - Ludivine Sagnier  

 

À quoi sert de vivre libre chantée dans le film par Fanny Ardant un tube de Nicoletta à l'origine.  

 

Mon Amour, Mon Ami par 8-Femmes---Virginie-Ledoyen.jpg Virginie Ledoyen dont les paroles d'Eddy Marnay et la musique A. Popp, a été un grand succès de Marie Laforêt en 1967.  

 

Pile ou face initialement chantée par Corynne Charby en 1987 et dans le film par 8-Femmes---Emmanuelle-Beart.jpg Emmanuelle Béart.

 

Il n'y a pas d'amour heureux par Danielle Darrieux. Écrit en 1943, Aragon y exprime sa conception de l'amour comme un absolu inaccessible. Il y fait également de nombreuses références à la Résistance, notamment dans la dernière strophe. Le poème fut écrit à Lyon, chez un ami poète lui aussi résistant, René Tavernier père du cinéaste Bertrand Tavernier. Il a été mis en chanson, ôté de sa dernière strophe, par Georges Brassens, sur une mélodie identique à celle de La Prière. Cette chanson a été interprétée par de nombreux artistes. Toi jamais, enfin, chantée dans le film par Catherine Deneuve était initialement interprété par Sylvie Vartan.

 

 


La promotion du film a débuté un mois et demi avant la sortie du film avec le portrait en pied de chacune des huit femmes sur les colonnes Morris. Quant à la bande-annonce qui ne révèle que les visages des héroïnes, elle était visible dans les salles quelques jours avant la campagne d'affichage.


8 Femmes - Firmine RichardDès le Festival de Cannes 2001, 8 femmes a retenu l'attention des acheteurs. Les pré-ventes se sont multipliées. Selon les propos recueillis à Cannes par Le Film Français auprès de Hengameh Panahi, en charge des ventes internationales du film pour Celluloïd Dreams, "même l'Australie, qui, comme tous les pays anglophones, ne pré-achète jamais un film, est en train de craquer".

Le film sort en Australie, en Espagne, aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande, au Portugal, en Russie et en Yougoslavie.
 
8 femmes a été sélectionné dans la compétition officielle du Festival de Berlin 2002.
 
Emmanuelle Béart devait d'abord incarner le rôle de Pierrette qu'interprète Fanny Ardant. François Ozon "m'avait réservé le rôle de la pute. (...) Il me propose finalement le rôle de la bonne. J'aime bien son côté maso, sadique, voyeur, mais je ne la trouve pas à la hauteur des autres personnages. Il a rectifié deux ou trois phrases. Ca a tout changé", explique l'actrice dans Première.


8-Femmes---Scene-finale.jpg

 

 


 

 

 

 

Sources :

http://www.francois-ozon.com

http://www.unifrance.org

http://fr.wikipedia.org

http://www.allocine.fr

Published by Ciné Alain - dans Mon univers
commenter cet article

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.