Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 21:00

 

Alabama-Monroe---Affiche.gif


Réalisé par Felix Van Groeningen


Avec Johan Heldenbergh, Veerle Baetens, Nell Cattrysse,

Jan Bijvoet, Robby Cleiren, Nils De Caster, Geert Van Rampelberg

 
Titre original The Broken Circle Breakdown


Genre Drame


Production Belge

 

Quatre ans après La Merditude des choses, sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, Felix Van Groeningen revient avec un quatrième long-métrage.  

 

Alabama Monroe a reçu :

 

- Le Label Europa Cinemas et le Prix du Public Panorama à la Berlinale.

 

Au Tribeca Film Festival.
- Le prix du meilleur scénario pour Carl Joos et Felix van Groeningen.

- Veerle Baetens a reçu le prix d'interprétation féminine.


Au Festival de cinéma de la ville de Québec.

- Le Grand prix du public

César 2014

Meilleur film étranger : Alabama Monroe


Alabama-Monroe---Veerle-Baetens-et-Johan-Heldenbergh-gif

 

Veerle Baetens et Johan Heldenbergh.

 

Synopsis

 

Mais, quand à 6 ans, l'enfant tombe malade, Didier et Elise doivent surmonter une épreuve à laquelle leur amour risque de ne pas résister...

 

Didier (Johan Heldenbergh), romantique athée âgé de 36 ans, ancien punk , joue du banjo dans un groupe de bluegrass amoureux des Etats-Unis.


Lorsqu'il rencontre Élise (Veerle Baetens), presque dix ans plus jeune que lui et propriétaire d'un salon de tatouage, c'est le coup de foudre. Élise, une croyante qui garde les pieds sur terre, a pris pour habitude de se faire tatouer à chaque histoire amoureuse.

 

Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle (Nell Cattrysse) qui les comble de bonheur.

 

Alabama-Monroe---Nell-Cattrysse.gif

 

Nell Cattrysse

 

Didier, à l'annonce de sa nouvelle paternité, décide de finir les travaux dans sa ferme alors qu'il vivait dans une caravane. Malgré la naissance de sa fille, Maybelle (Nell Cattrysse) , Didier ne s’investit que dans sa musique et tombe dans l'alcoolisme.

 

Élise intègre son groupe en tant que chanteuse pour vivre une vie de bohème centrée sur la musique.


Mais, quand à 6 ans, Maybelle tombe malade, Didier et Elise doivent surmonter une épreuve à laquelle leur amour risque de ne pas résister...

 

Chacun tente de vivre ce décès différemment, Didier se tourne vers le scientisme, surtout quand il découvre que George W. Bush émet un veto sur la recherche sur les cellules souches embryonnaires sous pression des intégristes religieux, pro-vie et créationnistes.

 

Élise se réfugie dans le spiritisme et la réincarnation.

 

Le couple ne communiquant plus, Élise quitte Didier pour finalement rejoindre sa fille.

 

Alabama-Monroe----Johan-Heldenbergh-et-Veerle-Baetens.gif

 

Johan Heldenbergh et Veerle Baetens

 

Alabama Monroe est l’adaptation d’une pièce de théâtre écrite par Johan Heldenbergh et Mieke Dobbels, "The Broken circle breakdown featuring the Cover-Ups of Alabama", qui a connu un énorme succès en Belgique flamande et aux Pays-Bas.

 

Felix Van Groeningen a été tellement bouleversé par cette histoire d’amour qu'il a demandé aux auteurs l'autorisation d'en faire un film. Ces derniers n’ayant pas souhaité collaborer à l’écriture du scénario, le réalisateur s’est associé à Carl Joos pour l'aider à adapter la pièce : "La pièce avait tellement de niveaux différents, j’avais le sentiment que je n’y arriverais pas. Mais finalement, mon impression première m’a permis d’en venir à bout. J’avais tellement été touché que je savais que, d’une façon ou d’une autre, j’allais réussir à l’adapter. Et je sentais aussi que la difficulté de l’entreprise donnerait un film riche et très personnel. Tous les éléments difficiles à traiter (le Bluegrass, le mélodrame) sont finalement devenus les clés de développement du projet."

 

Dans Alabama Monroe, Elise se tatoue à chaque fois qu'elle entame une nouvelle histoire d'amour. Les nombreux tatouages qu'on peut voir sur le corps de Veerle Baetens dans le film ont été dessinés par l’artiste bruxelloise Emy La Perla.

 

Alabama-Monroe - Veerle Baetens


Veerle Baetens

 

Ils étaient simplement évoqués dans la pièce de théâtre mais Felix Van Groeningen a voulu leur donner une plus grande importance et les faire apparaître à l'écran.

 

C’est sa rencontre avec Veerle Baetens qui a permis à Felix Van Groeningen de mieux comprendre Elise : "Comme le film est plus explicite que la pièce, j’ai dû atténuer certains traits de son personnage, mais de façon générale, ce personnage restait un mystère pour moi jusqu’à ce que je rencontre Veerle pendant l’audition. À partir de ce moment, tout s’est éclairci. Elle allait jouer Elise et lui donner la force et la puissance nécessaire. Veerle est un vrai pitbull, elle mord et ne lâche rien. C’est une perfectionniste, à tout point de vue", confie le réalisateur.

 

La comédienne est devenue une star en Belgique grâce à ses rôles à la télévision dans Sara (la version flamande d’Ugly Betty) et dans la série policière Code 37 pour laquelle elle a reçu plusieurs prix.

 


 

Felix Van Groeningen rend hommage aux États-Unis à travers la musique d'Alabama Monroe. Elise et Didier jouent ensemble dans un groupe de Bluegrass, style proche de la country. Leurs morceaux parcourent le film : "On a essayé de placer les chansons dans l’histoire de façon à ce qu’elles servent au mieux l’intensité dramatique. Parfois, une chanson est purement narrative et aide à raconter l’histoire, parfois, elle sert d’ellipse. À certains moments, on a utilisé une chanson spécifique pour étayer les émotions. À l’écriture, on a intégré les chansons déjà présentes dans la pièce. Mais à force d’écouter d’autres morceaux de Bluegrass, de nouvelles chansons ont trouvé leur place dans le scénario", explique le réalisateur.

 

C’est Bjorn Eriksson qui a composé la musique d’Alabama Monroe.

 

Veerle Baetens et Johan Heldenberg interprètent eux-mêmes les chansons. Le groupe qui s’est formé autour d’eux, The Broken Circle Breakdown Bluegrass Band, connaît depuis la sortie du film un énorme succès en Belgique et se produit à guichet fermé. La bande-originale du long-métrage de Felix Van Groeningen a été numéro un des ventes pendant de nombreuses semaines, allant jusqu’à dépasser le succès de celle de Titanic.

 

Alabama-Monroe--Verle-Baetens-et-Johan-Heldenbergh.gif

 

Verle Baetens et Johan Heldenbergh

 

Mon opinion :

 

Depuis sa sortie je n'ai cessé de guetter la projection de ce film dans la région.

 

Séance de rattrapage, et merci donc au Régent de Saint-Gaudens, qui permet aux spectateurs Commingeois entre autres, de satisfaire leurs envies et le plaisir de voir un très beau film.

 

Le sujet choisi par Felix van Groeningen, n'est pas l'un des plus facile à traiter. Le réalisateur évite cependant tous les pièges, entre autres, celui de réaliser un film pleurnichard.

 

Alabama Monroe, d'une incroyable subtilité, d'une profonde sensibilité et d'une grande acuité, est beaucoup plus qu'un beau mélodrame. C'est un film qui vous submerge et vous noie dans une grande et profonde émotion. La réussite c'est d'une part, la très belle photographie de Ruben Impens. D'autre part, un montage particulièrement judicieux, qui accentue l'inéluctable serrement au cœur et ce, sans jamais perdre le spectateur. Ou encore un scénario parfaitement écrit. Mais c'est aussi la musique et ses magnifiques airs de bluegrass qui décuplent les émotions. Le tout, pour raconter une parcelle de vie, avec ses moments merveilleux et toutes ses blessures. Celles qui permettent de continuer d'avancer, les autres qui vous submergent.

 

Tout autant que la très jeune et jolie Nell Cattrysse, les deux principaux protagonistes, Johan Heldenbergh, qui créa le rôle au théâtre, déjà présent dans "La Merditude des Choses", et la lumineuse Veerle Baetens, que je ne connaissais pas, sont d'un naturel déconcertant et tout à fait éblouissants.

 

Ils s'approprient l'histoire et dégagent une alchimie magique qui crève l'écran.

 

Souvent douloureux Alabama Monroe, est, et restera, un moment de cinéma tout à fait magnifique. Une sacrée gifle qui fait couler les larmes et vous laisse chaos avec un grand coup en plein cœur.

 

 


 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.passion-cinema.com

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2013
commenter cet article

commentaires

Clémentine @Katana 23/10/2013 11:34


c'est mon film coup de coeur depuis la rentrée , les acteurs jouent vraiment bien!

roijoyeux 20/10/2013 16:56


J'ai écouté la video (chanson), quel talent Veerle Baetens et Johan Heldenberg !!

Edmée De Xhavée 20/10/2013 13:53


Je suis heureuse de lire ta critique car j'avais vu des extraits qui ne m'avaient pas accrochée. Mais ce que tu en dis me tente plutôt. Il est très possible que je cède à la tentation sans dire
de Pater Noster

dfrenaud 19/10/2013 18:07


peu de chances qu'il passe près de chez moi. Va falloir encore une foi attendre Canal+ ! Mais je note

armelle 19/10/2013 12:05


Bonjour Alain,


Je n'avais pas entendu parler de ce film avant de lire votre article et je prends note, bien que l'histoire me semble si triste qu'il faut prévoir une nappe pour essuyer les larmes qu'elle doit
obligatoirement provoquer. Dès qu'il y a mort d'enfant, je suis totalement bouleversée. Belle critique comme à votre habitude et vrai enthouiasme pour ce gros coup de coeur.

Jacqueline 18/10/2013 11:22


Comme toi cher Alain, il faut attendre avant de voir ce genre de films. En plus tout ce que j'en ai lu est plus que favorable. Mais bon à croire que le beau temps se marie mal avec le cnéma. Ici,
j'attends toujours.Bises 

Johanne et Chris 17/10/2013 22:25


content pour toi que tu aies pu le voir. nous avons aimé pareillement. bises à bientôt ! Johanne et Chris

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.