Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 06:00

 

Date de sortie 1er février 2012


Another-Happy-Day---Affiche.jpg


Réalisé par Sam Levinson


Avec Ellen Barkin, Ezra Miller, Ellen Burstyn, Demi Moore,

Thomas Haden Church,dans, George Kennedy,

Jeffrey DeMunn, Michael Nardelli, Daniel Yelsky.


Genre Comédie


Production Américaine

 

Titre original The Reasonable Bunch

 

Another Happy Day a remporté le prix du Meilleur scénario au Festival de Sundance,

mais Ellen Barkin précise que le film a failli ne pas être envoyé au festival.

C'est un ancien producteur, dont le nom ne figure plus au générique, qui a envoyé une première version au festival à l'insu de toute l'équipe.

 

Another-Happy-Day---Ellen-Barkin.jpg

 

Ellen Barkin

Synopsis

 

Lynn (Ellen Barkin) débarque chez ses parents pour le mariage de son fils aîné, Dylan (Michael Nardelli).

 

Another-Happy-Day.jpg

 

Elle est accompagnée de ses deux plus jeunes fils, Ben (Daniel Yelsky) et Elliot (Ezra Miller).

 

Another-Happy-Day---EFFREY-DEMUNN--ELLEN-BARKIN-AND-EZRA-MI.jpg

 

Jeffrey DeMunn, Ellen Barkin et Ezra Miller

 

La propension de ce dernier à mélanger alcool, drogues et médicaments ne le prive pas d'une certaine lucidité sur la joie des réunions de famille.
Et la réunion, de fait, est joyeuse : grands-parents réac, tantes médisantes, cousins irrémédiablement beauf.

 

 Ellen Burstyn et George KennedyAnother-happy-Day---Ellen-Burstyn--George-Kennedy.jpg

 

Sans compter le premier mari de Lynn qui arrive flanqué de sa nouvelle femme tyrannique.
Chaque matin annonce décidément un nouveau jour de bonheur.
Une comédie sur des adultes en guerre, des ados en crise et le mariage qui les rassemble tous... pour meilleur et pour le pire.

 

Another-Happy-Day---George-Kennedy--Thomas-Haden-Church--De.jpg

 

 George Kennedy, Thomas Haden Church, Demi Moore, Jeffrey DeMun

  

Pour son premier long-métrage, Sam Levinson avait l'intention de faire un documentaire sur le peintre Robert Rauschenberg "avec toutes les difficultés que vous pouvez imaginer pour financer aujourd’hui ce genre de projet. Il était très âgé, et il est mort avant que je ne trouve l’argent. J’étais déprimé, je suis allé rendre visite à mes parents dans le Connecticut, je me suis assis et je me suis mis à écrire. D’abord, une scène entre deux frères… Je ne savais pas si ce serait un scénario. Il y avait l’envie d’une histoire autour d’une famille, mais je n’aime pas savoir où je vais aller quand j’écris. J’ai rédigé une scène après l’autre, sans regarder en arrière : j’ai écrit pendant vingt-trois jours – ce qui, au passage, est exactement le nombre de jours que nous avons eus pour le tournage -, je me suis arrêté une petite semaine, et j’ai tout repris pendant trois jours, en coupant souvent le début ou la fin d’une scène."

 

Sam Levinson affirme que l'histoire conflictuelle d'Another Happy Day n'est pas inspirée de ses souvenirs familiaux. Il révèle pourtant qu'un élément du film connecté à son histoire personnelle est la lumière particulière de la région du Maryland, un endroit que le cinéaste connaît très bien et qu'il tenait à représenter. Le goût du dialogue dans Another Happy Day pourrait suggérer une influence littéraire, mais Sam Levinson explique que sa référence principale est celle du théâtre d'Anton Tchekhov, "le plus grand dramaturge dans l'exploration de la famille".

 

Another Happy Day - Demi Moore

 

 

Demi Moore

 

Another-Happy-Day---Demi-Moore-copie-1.jpg

 

Pour obtenir un effet réaliste, Sam Levinson a évité les répétitions avec les acteurs. Il préférait parler à chacun d'entre eux séparément, pour pouvoir voir la confrontation entre les personnages se produire pour la première fois devant les caméras.

 

Si les personnages se déchirent, c’est aussi parce que certains habitent à New York, tandis que d’autres sont restés en «province»…
C’est un des conflits essentiels du film : le fait que Lynn ne soit pas restée à l’endroit où ses parents estiment qu’elle appartient. Son départ a constitué une fracture pour cette famille : elle a quitté son premier mari, elle a pris leur fille, et elle est partie pour la grande ville. C’est la lutte éternelle entre la ville et la campagne, où mentalement, les choses sont peut-être moins chaotiques…

 

Another-Happy-Day---Kate-Bosworth.jpg

 

Kate Bosworth

 
Malgré l'absence de répétitions, le scénario était très précis, et le réalisateur ne cherchait pas à provoquer l'improvisation des comédiens : "Il y a une tendance dans le cinéma indépendant à petit budget à laisser les acteurs improviser : on va suivre tel ou tel personnage avec la caméra, on verra ce que ça donne. Il est rare qu'un acteur improvise une réplique qui serve réellement au film. Les acteurs sont des acteurs, ils sont là pour prendre des dialogues écrits et les rendre vivants", explique Sam Levinson.


Sam Levinson et Ellen Barkin se sont rencontrés pendant le tournage d'Operation Endgame en 2010, une comédie d'action où la comédienne tenait un des rôles principaux. Sam Levinson était quant à lui le scénariste du film, et en a profité pour donner à l'actrice un autre scénario, celui d'Another Happy Day. Ellen Barkin a tellement apprécié les conflits familiaux dépeints par Sam Levinson qu'elle a décidé non seulement de participer au projet en tant que comédienne, mais aussi d'en assurer la production.
   
Sam Levinson est le fils de Barry Levinson, célèbre réalisateur nominé à cinq Oscars. La contribution du père dans le premier film de son fils a cependant été limitée : "Je lui ai demandé de lire mon scénario. Il l'a fait et il m'a juste dit : c'est bien, va le tourner... On n'a pas parlé de la façon dont j'allais le tourner, mais je savais que si j'avais besoin d'un conseil, il serait là", explique le cinéaste.

 

Another-Happy-Day---Affiche-2.jpg

 

Entretiens avec le réalisateur, et Ellen Barkin ... Cliquez ICI !

 
Quand Ellen Barkin a accepté de travailler dans Another Happy Day, elle n'avait aucune idée de qui était le père du réalisateur. Ce n'est que plusieurs semaines après qu'elle a compris que Sam Levinson était le fils de Barry Levinson, avec qui la comédienne avait tourné son premier film au cinéma, Diner en 1982.

 

Olafur Arnalds est un compositeur de 24 ans venu d'Islande qui est un petit phénomène sur la scène indie, dont les compositions mêlent musique classique et arrangements électroniques. Le réalisateur Sam Levinson voulait expressément que cela soit lui qui compose la musique du film, mais il aura fallu qu'Ellen Barkin fasse du forcing pour que les producteurs acceptent. Ces derniers ont finalement donné leur feu vert, mais n'ont donné que 15 jours pour qu'Olafur Arnalds compose l'intégralité de la BO.

 

 

 

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.imdb.com

http://www.cinemovies.fr

http://www.premiere.fr

commentaires

chris et johane 04/02/2012 16:07

salut Alain, nous l'avons vu hier au soir ... pas mal du tout et pas si drôle que ça quand on y réfléchit bien.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.