Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 15:00

 

 

Assurance-sur-la-mort---Affiche-1.jpg

 

Réalisé par Billy Wilder

Avec Fred MacMurray, Barbara Stanwyck, Edward G. Robinson,

Porter Hall, Jean Heather, Tom Powers, Byron Barr,

Richard Gaines, Fortunio Bonanova, John Philliber.


Genre Thriller, Policier


Production Américaine

 

Titre original Double Indemnity

 

Woody Allen affirme que ce film est "le plus grand film jamais tourné"

 

Assurance-sur-la-mort---Fred-MacMurray--Barbara-Stanwyck--E.jpg

 

Fred MacMurray, Barbara Stanwyck et Edward G. Robinson

 

Synopsis

 

Los Angeles. Dans les bureaux de la compagnie d'assurances "Pacific All-Risk", Walter Neff (Fred MacMurray) est mortellement blessé et se confie au dictaphone.

 

« Note de service : Walter Neff à Barton Keys, chef du contentieux. Los Angeles, 16 juillet 1938. Mon cher Keys, tu appelleras surement ça une confession. Je n’aime pas ce mot. Je veux juste te raconter. Ca s’est passé sous ton nez et tu n’as rien vu. Tu crois flairer les arnaques à l’assurance comme personne ? Peut-être bien mais regardons l’affaire Dietrichson. Accident. Double indemnité. Tes premières conclusions n’étaient pas mauvaises.

Ce n’était pas un accident. Ok !

Ce n’était pas un suicide. Ok !

C’était un assassinat. Ok !

Tu pensais avoir tout résolu. Emballez, c’est pesé avec un joli ruban rose. Tout était parfait sauf que tu as fait une erreur. Une toute petite erreur. Tu t’es trompé d’assassin. Tu veux savoir qui a tué Dietrichson ? N’avale pas ton mauvais cigare. C’est moi qui l’ai tué. Moi, Walter Neff, courtier en assurances, 35 ans, célibataire, pas de cicatrices…jusqu’à récemment. Oui je l’ai tué. Pour de l’argent et pour une femme. Je n’ai pas eu l’argent…et je n’ai pas eu la femme. Bien joué non ? Tout a commencé en mai dernier…vers la fin mai. J’étais allé livrer une police d’assurance. Sur le retour, j’ai repensé à un client, une police auto. Je suis allé y faire un saut. C’était une de ces maisons espagnoles dont on raffolait il y a 15 ans. Elle avait du coûter 30000 dollars à quelqu’un, s’il avait fini de la payer… »

 


 

Quelques mois plus tôt, Walter Neff, un jeune agent d'assurances, fait la connaissance de Phyllis Dietrichson (Barbara Stanwyck). Cette dernière souhaite assurer son mari sans que ce dernier le sache. Walter devient alors soupçonneux. Phyllis est jalouse de Lola (Jean Heather), la fille de son mari, et Dietrichson (Tom Powers) signe une police d'assurance sans savoir qu'il s'agit d'une assurance sur la vie établie par Phyllis et dont le montant est de 50 000 dollars.

 

Assurance-sur-la-mort---Barbara-Stanwyck--Fred-MacMurray-et.jpg

 

Barbara Stanwyck, Fred MacMurray et Tom Powers

 

Walter devient l'amant de Phyllis et ils préparent tous les deux un plan pour se débarrasser de Barton Keyes (Edward G. Robinson), l'assureur dont dépend Walter. Ce dernier s'occupe de l'affaire mais les preuves lui manquent. Phyllis trompe Walter avec Nino Zachetti (Byron Barr). Walter comprend trop tard qu'il n'a été que le jeu de Phyllis.

 

Assurance-sur-la-mort---Barbara-Stanwyck.jpg

 

Barbara Stanwyck

 

Sachant dès le départ qu’il y a eu crime, qui a tué et qui a été tué, il était difficile d’imaginer que nous aurions encore énormément de coups de théâtre à nous mettre sous la dent. C’était sans compter sur ce brillant exemple de narration, cette mécanique hors pair et parfaitement huilée que nous avaient concocté Billy Wilder et Raymond Chandler d’après un roman sulfureux de James M. Cain, lui même tiré d’un banal fait divers, l’assassinat en 1927 à New York d’un homme par son épouse et l’amant de celle-ci.

 

Assurance-sur-la-mort--.jpg

 

Même si Billy Wilder a une grande admiration pour le travail de Raymond Chandler sur le film, il reconnaît dans ses Entretiens avec Michel Ciment que cette collaboration fut assez difficile et ombrageuse.

 

De son côté, Raymond Chandler écrit dans ses lettres : «Ce travail avec Billy Wilder a été atroce et aura sans doute abrégé ma vie».

 

Assurance-sur-la-mort---Barbara-Stanwyck-et-Fred-MacMurray.jpg Fred MacMurray et Barbara Stanwyck

 

Barbara Stanwyck faillit ne pas accepter le rôle craignant de ruiner sa carrière en interprétant une criminelle immorale et perverse. Mais Billy Wilder fit le forcing et la voici transformée en une illustre Phyllis, modèle de tant de femmes fatales à venir. Avec sa perruque blonde, ses lunettes noires, son pull angora, ses pantoufles à frou-frou surmontées du fameux bracelet de chevilles, elle est sidérante en garce ambitieuse, jalouse, sensuelle, mesquine, cupide, se servant de tous les artifices de la séduction triviale pour que son complice poursuive son idée jusqu’au bout et sans faillir

Fred MacMurray et Barbara Stanwyck Assurance sur la mort - Fred MacMurray, Barbara Stanwyck

Billy Wilder a lancé la mode de la voix off et du flashback avec Assurance sur la mort  pour briser la linéarité du récit policier et du suspense.

 

 

Au départ, Assurance sur la mort devait se terminer par l’exécution du personnage de Neff dans une chambre à gaz. D’ailleurs, pour 150 000 dollars, ces séquences furent mises en boîte et il en existe d’ailleurs de nombreuses photos de tournage. Mais les patrons du studio trouvèrent que cela aurait été une fin trop dure pour un personnage certes ‘monstrueux’ mais néanmoins séduisant. Billy Wilder approuva.


 

Sources :

http://www.cinemovies.fr

http://fr.wikipedia.org

http://www.dvdclassik.com

http://filmnoir.suddenlaunch3.com

Published by Alain - dans Mon univers
commenter cet article

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.