Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 20:40

 

Date de sortie 27 novembre 2013


Avant-l-hiver--Affiche.gif


Réalisé par Philippe Claudel


Avec Daniel Auteuil, Kristin Scott Thomas, Leïla Bekhti,

Richard Berry, Vicky Krieps, Jerome Varanfrain,

 
Genre Drame


Production Française

 

Avant l’hiver signe une nouvelle collaboration entre l’actrice Kristin Scott Thomas et le réalisateur Philippe Claudel. Ce dernier l’avait déjà dirigée dans son premier film Il y a longtemps que je t’aime sorti sur les écrans en mars 2008.  "Encore une fois, je lui donne à jouer un personnage emprisonné dans un malaise, un secret", déclare le réalisateur, en poursuivant : "Par ailleurs, il me plaît de filmer la beauté de Kristin, la beauté de son visage que j’ai toujours trouvée, limpide, énigmatique et douloureuse à la fois." 

 

Avant-l-hiver---Kristin-Scott-Thomas-et-Daniel-Auteuil.gif

 

 Kristin Scott Thomas et Daniel Auteuil

Synopsis

 

Paul Paul (Daniel Auteuil), un brillant neurochrirurgien de soixante ans, et  Lucie (Kristin Scott Thomas) , sa femme qui n'a jamais travaillé, sont mariés depuis près de trente ans. Malgré l'aigreur de plus en plus grande de Lucie, qui se sent inutile, leur couple tient bon.


Le couple est inséparable de Gérard, un psychiatre (Richard Berry).

 

Mais un jour, des bouquets de roses commencent à être livrés anonymement chez eux au moment même où Lou (Leïla Bekhti), une jeune fille de vingt ans, ne cesse de croiser le chemin de Paul.

 

Avant-l-hiver---Leila-Bekhti.gif

 

Leïla Bekhti

 

Alors commencent à tomber les masques : les uns et les autres sont-ils vraiment ce qu’ils prétendent être ?

 

La vie de Paul et Lucie est-elle celle dont ils avaient rêvé ?

 

Qui ment et qui est vrai ?

 

Est-il encore temps, juste avant l’hiver de la vie, d’oser révéler les non-dits et les secrets ? Où sont les monstres et qui sont les anges ?

 

Avant-l-hiver---Kristin-Scott-Thomas-et-Richard-Berry.gif

 

Kristin Scott Thomas et Richard Berry

 

Pour le scénario d’Avant l’hiver, Philippe Claudel s’est posé les questions existentielles que chacun se pose à partir d’un certain âge, comme celle-ci : ne suis-je pas passé à côté de ma vie ? C’est à partir de cette interrogation que l’histoire du long métrage a pu démarrer. Le cinéaste confie : "Je suis moi aussi sans cesse à me demander si j’ai fait les bons choix. En ce sens, le film est un peu autobiographique."

 

Philippe Claudel insiste beaucoup sur le passage des saisons "Jusqu’au titre !" dans son film :

"Il s’agissait d’ausculter un homme – un couple –, avant l’hiver de sa vie, passer d’un automne flamboyant, très solaire, à une baisse progressive de la luminosité. Malgré la grisaille qui a malheureusement accompagné tout le tournage, on ressent, je l’espère, cette espèce d’humidité, de brume et de froid, et ce temps qui passent sur le jardin. La beauté de l’image devait être presque inversement proportionnelle à la turbulence et au chaos des sentiments qui secouent les personnages."


Après avoir partagé l’affiche de la comédie Ma vie est un enfer, réalisé en 1991 par  Josiane Balasko, sans toutefois avoir une scène commune, puis de La Doublure réalisé en 2005 par Francis Veber où ils se sont enfin côtoyés, Daniel Auteuil et Richard Berry se retrouvent en 2013 pour Avant l’Hiver. C’est sur la réalisation de ce dernier long métrage que les comédiens ont véritablement eu l’occasion de faire connaissance. Une fois le tournage du film achevé, ils ont voulu prolonger leur collaboration en formant un duo inédit sur les planches dans la pièce Nos femmes écrite par le réalisateur et scénariste Eric Assous.

 

Daniel Auteuil incarne Paul, un neurochirurgien. Philippe Claudel s’est inspiré de l'un de ses amis qui pratiquait ce métier pour élaborer ce personnage. Le réalisateur se souvient : "Il me parlait de temps en temps de son travail et m’a invité à aller au bloc opératoire pour assister à des opérations. C’est fascinant de, littéralement, voir à l’intérieur de la tête de quelqu’un. Je trouvais symboliquement intéressant de prendre un personnage pratiquant un tel métier et qui, à un moment de sa vie, n’arrive absolument plus à lire dans sa propre tête. Le film est aussi né de cette contradiction."

 

Le personnage de Gérard permettait d’éclairer celui de Lucie : "Je ne voulais pas faire d’elle une femme qui se contente de jardiner, enfermée dans sa propriété", confie Philippe Claudel. "Pourquoi vit-elle ainsi ? Il fallait qu’on la sente taraudée par une sorte de culpabilité. (…) Au milieu de ces deux hommes, on la devine installée dans un inconfortable confort. De la même façon, le personnage de Gérard a choisi d’avaler pas mal de couleuvres pour la garder à portée de regards. C’est l’amoureux transi qui récolte les miettes depuis trente ans. Il trouve ainsi son bonheur, dans une sorte d’humiliation et de souffrance. J’étais très heureux que Richard Berry accepte de le jouer. En peu de scènes, il lui donne une douceur mélancolique, une profondeur que je trouve bouleversante."

 

Avant-l-hiver---Richard-Berry-et-Daniel-Auteuil.gif

 

Richard Berry et Daniel Auteuil

 

Lorsque Paul prend conscience du jeu de Gérard, qui "tourne" autour de sa femme, des conflits sur les courts de tennis s’installent entre les deux hommes. Philippe Claudel explique la situation : "J’aimais le côté pathétique de ces deux hommes qui ne sont plus tout jeunes, qui s’épuisent à courir après la balle et se battent comme des gamins, avec ce filet, entre eux, comme une séparation symbolique. Et j’aimais que le personnage de Gérard laisse gagner Paul : il est prêt à tout pour rester dans le système solaire de cet homme… Et de sa femme."

 

C’est la seconde fois que Daniel Auteuil incarne un médecin à l’écran. La première fois remonte au film d’André Téchiné, le drame Ma saison préférée réalisé en 1993, où le comédien était chargé d’annoncer à celle qui incarnait sa mère, Marthe Villalonga, qu’elle était atteinte d’une tumeur. Pour Avant l’hiver, le comédien était assisté d’un professionnel pour veiller à la crédibilité de ses gestes dans le rôle d'un neurochirurgien.

 

Filmographie de Kristin Scott Thomas ... Cliquez ICI !

 

 

Mon opinion 

 

L'écrivain et réalisateur Philippe Claudel choisit un sujet ambitieux servi par un scénario solide.

 

La vie et ses embûches. Le questionnement aussi, d'un sexagénaire bien établi dans sa vie professionnelle, face à certains ébranlements qui l'obligent à se remettre en question. La réflexion et le doute qui s'installent sur la réussite, ou pas, de sa propre existence.

 

Le décor, un cadre discret et confortable celui d'une maison d'architecte, entourée d'un magnifique parc verdoyant, que l'on vient visiter comme un musée. Celle-ci joue un rôle essentiel au travers des reflets qu'elle renvoie. Une "cage de verre" pour la femme de cet homme pris dans les tourments. Ceux que l'on cache, par peur de tout perdre, au risque de se noyer soi-même dans un silence qui deviendra assourdissant.

 

Petit bémol, tout est calme, désenchanté, transparent comme les baies vitrées de la maison. La violence des sentiments reste trop enfouie pour que le film devienne véritablement captivant. Au moment même où le scénario fait débarquer la police, on peine à y croire. Le regard de l'homme interpellé reste dans le vague. Pas concerné. Perdu, alors que l'on attend une explosion, des protestations, peut-être davantage d'explications, aussi.

 

Sans rester de marbre, il est toutefois difficile de se laisser emporter par ce récit à peine inquiétant. Cette histoire peut néanmoins concerner un grand nombre dans le choix de leur quotidien et le poids que représente la façade derrière laquelle ils choisissent de se cacher pour rentrer dans une soi-disant normalité.

 

Le grand intérêt du film vient du magnifique casting. Daniel Auteuil est absolument impeccable dans ce rôle, spécialement écrit pour lui. À ses côtés, la lumineuse et charismatique Kristin Scott Thomas est parfaite, comme toujours. Leïla Bekhti n'est pas qu'une belle actrice, elle trouve ici un rôle à la hauteur de son talent. Richard Berry, enfin, tout à fait convaincant, voire touchant. 

 

De grands acteurs, pour un film dont le scénario aurait trouvé plus de poids dans les pages d'un roman.

 

Sources :

http://www.unifrance.org

http://www.allocine.fr

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2013
commenter cet article

commentaires

roijoyeux 29/11/2013 12:44


un film qui semble un peu froid vu ton opinion je ne suis pas tenté

Chris 28/11/2013 19:06


salut Alain. Vu au Royal et assez déçu aussi. Si l'interprétation est sans faille, j'ai trouvé que l'histoire n'arrivait pas à trouver sa véritable place. Comme tu le dis, dans un roman ...
peut-être. 

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.