Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 11:40

 

Date de sortie cinéma : 12 octobre 2011

 

Affiche.jpg

 

 

Réalisé par Oliver Hermanus


Avec Deon Lotz, Charlie Keegan Roeline Daneel, 

Sue Diepeveen, Albert Maritz, Michelle Scott

 


Titre original  Skoonheid
 
Long-métrage français, sud-africain, allemand

 

Genre Drame
  

 

Synopsis

 

François van Heerden (Deon Lotz) mène une vie bien rangée à Bloemfontein, en Afrique du Sud. Père de deux filles et mari dévoué, il est pris de court quand une rencontre fortuite bouleverse son existence propre et parfaitement ordonnée.

 

Beauty

 

Christian Roodt (Charlie Keegan), 23 ans, est le fils d'un vieil ami perdu de vue. De l'avis de tous, il est l'incarnation du beau jeune homme dans la fleur de l'âge. François s'en trouve secrètement désarmé, consumé par une passion dévorante et une convoitise malvenue.

 

Beauty-copie-2

 

S'étant toujours appliqué à se complaire dans le dégoût de lui-même, le voilà qui laisse sortir des émotions contenues depuis toujours, tentant désespérément d'obtenir de la vie ce qu'il a toujours désiré : le bonheur.

 

Beauty-copie-3.jpg

 

 
Beauty a été sélectionné en compétition officielle du festival de Cannes 2011, dans la section "Un Certain Regard". C'était la première fois qu'un film en Afrikaans recevait les honneurs de ce festival.

 

L'afrikaans est originellement une langue parlée par les colons néerlandais débarqués en Afrique du Sud, également appelés « Boers », mot signifiant « paysans » dans leur langue.
La langue afrikaans est aussi parlée par les métis, en particulier dans les régions du Cap-Occidental et du Cap-du-Nord

 

 

Beauty finalement reparti avec la Queer Palm, la deuxième depuis la création de ce prix récompensant les films aux thématiques LGBT.

 

 

 

Le réalisateur, Oliver Hermanus Oliver-Hermanus.jpg

est né en 1983 à Cape Town, Afrique du Sud.
Il a étudié à l'Université de Cape Town avant de finir diplômé de la London Film School avec un Master en Réalisation.

 

Le producteur Didier Costet est d'ailleurs un habitué de la Croisette,

 

qu'il avait déjà eu l'occasion de visiter avec deux films réalisés par Brillante Mendoza  en 2008 avec  

 

Serbis Serbis.jpg Réalisé en 2008
Avec Gina Pareño, Dan Alvaro, Mercedes Cabral

 

et avec Kinatay  Kinatay.jpg Réalisé en 2009
Avec Mercedes Cabral, Julio Diaz, Jhong Hilario

Kinaty avait reçu le Prix de la Mise en scène
 

 

 

Le personnage de François est l'incarnation même de la minorité, et pas seulement pour des raisons sexuelles. En effet, sa couleur de peau, sa ville, son pays et la langue qu'il parle, concourent à l'isoler de la majorité. Dans l'Afrique du Sud post-Apartheid, François, blanc parlant l'Afrikaans et résidant dans la capitale bâtie par les colons, représente l'ennemi. Le mal-être et l'isolement du personnage principal se joue donc à deux échelles : celle de l'Histoire et de la société, et celle de la sexualité et de l'intime.
   
La vue et le regard possèdent une importance cruciale dans le film. En effet, François est présenté comme un voyeur, un homme qui aime observer ses semblables sans pouvoir être observé en retour car gardant ses émotions et pensées pour lui.

 

Deon-Lotz.jpg  

Deon Lotz

 

Aussi le réalisateur a-t-il choisi de le filmer de manière subjective, afin de donner aux spectateurs l'impression de voir les choses "comme s’il était François". Le cinéaste souhaite ainsi que ces derniers pensent et réagissent comme le protagoniste, et donc comprennent certaines de ses actions.
   
Oliver Hermanus dit également avoir voulu que son film soit un reflet fidèle de l'Afrique du Sud d'aujourd'hui, en tout cas tel que lui la perçoit. Il présente donc "les standards du conservatisme, qui sont toujours très présents et qui masquent à peine une idéologie raciste dépassée ; le surprenant milieu underground cosmopolite et sexué du Cap ; et surtout, un commentaire sur la Beauté."

 

Beauty-copie-1.jpg

 

   
A l'origine du projet se trouve le concept même de la beauté : le réalisateur déclare en effet que c'est sur ce dernier qu'il s'est appuyé pour construire le personnage de François, et que son objectif premier était de montrer "le danger de la beauté qui est présente en chacun d'entre nous." Ainsi, si le personnage de François montre le pouvoir d'attraction de la beauté, celui de Christian illustre la liberté et le pouvoir dont jouissent ceux qui la possèdent.

 


 Affiche 1  
Une autre question fondamentale soulevée par le film est celle de l'attraction exercée par la jeunesse et la beauté, notamment sur les personnes plus âgées. Ce pouvoir, aux dires d'Oliver Hermanus, n'est dû qu'à l'action de la société, qui valorise les personnes jeunes et jolies au détriment des autres. Ainsi, en mettant en relation un personnage d'âge mûr avec François, avec un jeune homme au sortir de l'adolescence, Christian, le réalisateur interroge la part de jeunesse qui réside en nous : "Nous nous retrouvons tous dans des situations dans lesquelles nous nous comportons comme des adolescents. Ces émotions de jeunesse ne meurent pas, elles sont juste dissimulées par l'âge. [...] Jeunesse et beauté sont dangereux. Il est idiot de leur conférer une telle valeur alors qu'ils ne durent pas", explique le cinéaste.

 

 

 

 

 

Pour visionner la bande-annonce ... Cliquez ICI !

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.cinemovies.fr

http://fr.wikipedia.org

Published by Alain - dans Films Gay
commenter cet article

commentaires

thesis dissertations 12/10/2011 13:04


The in depth analysis that you have given is of great value to me. Keep the world updated with the information, I think you have a great amount of knowledge and people like can learn a lot from you
now.


 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.