Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 20:00

 

Date de sortie 30 octobre 2013

 

Blood-Ties---Affiche.gif

 
Réalisé par Guillaume Canet


Avec Clive Owen, Billy Crudup, Marion Cotillard,

Mila Kunis, Matthias Schoenaerts, James Caan,

Lili Taylor, Zoë Saldaña, Noah Emmerich


Genre Policier


Production Américaine, Française

 

Blood Ties est le qutrième long-métrage réalisé par Guillaume Canet

après Mon idole, Ne le dis à personne et Les petits mouchoirs.



Synopsis

 

New York, 1974.

 

Chris Pierzynski, (Clive Owen) la cinquantaine, est libéré pour bonne conduite après plusieurs années de prison pour un règlement de compte meurtrier. Devant la prison, Frank, (Billy Crudup) son jeune frère, un flic prometteur, est là, à contrecœur.

 

Blood-Ties---Billy-Crudup-et-Clive-Owen.gif

 

Billy Crudup et Clive Owen

 

Ce ne sont pas seulement des choix de "carrières" qui ont séparé Chris et Frank, mais bien des choix de vies et une rivalité depuis l’enfance.

 

Leur père Léon, (James Caan) qui les a élevés seul, a toujours eu pour Chris une préférence affichée, malgré toutes ses erreurs et ses crimes

 

Blood Ties - Billy Crudup et James Caan Billy Crudup et James Caan

 

Frank espère que son frère a changé et veut lui donner sa chance : il le loge, lui trouve un travail, l’aide à renouer avec ses enfants et son ex-femme, Monica (Marion Cotillard) une une prostituée italienne.

 

Marion Cotillard Blood-Ties--Marion-Cotillard.gif

 

Chris rencontre Natalie (Mila Kunis), caissière dans une épicerie et y voit la promesse d'une nouvelle vie

 

Rattrapé par son passé, il replonge dans ses anciens travers.

 

Blodd-Ties---Clive-Owen-et-Mila-Kunis.gif Clive Owen et Mila Kunis

 

Pour Frank, c’est la dernière des trahisons, il ne fera plus rien pour Chris. Mais c'est déjà trop tard et le destin des deux frères restera lié à jamais.

 

Frank quitte la police et s’installe avec Vanessa (Zoë Saldaña), l'ex-compagne d’Antony Scarfo (Matthias Schoenaerts), un dangereux braqueur.

 

Blood-Ties---Matthias-Schoenaerts-et-Zoe-Saldana.gif

 

 Matthias Schoenaerts et Zoë Saldaña

 

Guillaume Canet a vite compris que pour réaliser un film aux États-Unis tout en gardant un minimum d’indépendance, il faut présenter un projet personnel. Il explique comment lui est venue l'idée de faire un remake des Liens du sang :  

 

"Au volant de ma voiture ! J’allais rejoindre mon ami, et directeur de la photo, Christophe Offenstein au ski. On est au tout début de l’année 2007. Et là, sans que je puisse expliquer pourquoi, Les Liens du sang me revient soudain à l’esprit. J’ai une relation particulière avec ce film. À l’époque, à la première lecture de son scénario, ce fut la toute première fois que j’ai eu envie de réaliser un film qu’on me proposait comme acteur. Pour autant, le tournage avait été un bonheur grâce à Jacques Maillot. Et j’avais beaucoup aimé le film. Soudain, tout est remonté à la surface. Je me suis dit que je tenais là la bonne idée."

 

Blood Ties - Clive Owen Clive Owen 

 
Quand il a décidé d’entreprendre l’adaptation américaine du long-métrage de Jacques Maillot, Guillaume Canet a appris que Ridley Scott cherchait également à en acheter les droits pour en tourner un remake. Le metteur en scène a donc dû agir plus vite que le réalisateur américain pour que son projet puisse voir le jour.

 

Le problème majeur qui s’est imposé à Guillaume Canet résidait dans la rédaction de son premier film américain, sans aucune aide : "Je me sens totalement incapable d’écrire seul un scénario en anglais", confie-t-il. Il a alors rencontré James Gray, sans se douter qu’il allait devenir son futur collaborateur. En effet, ce dernier était à la base censé conseiller à Guillaume Canet un scénariste disponible pour travailler sur Blood Ties : "Sa réponse fut aussi courte que surprenante : "Moi" ! Surprenante car il n’avait jamais jusque-là écrit pour quelqu’un", se rappelle le réalisateur.

 

       Matthias Schoenaerts Blood Ties - Matthias Schoenaerts

 

Mark Wahlberg souhaitait dès le départ prendre part au projet pour incarner Frank. Seulement, après avoir tourné dans La Nuit nous appartient, déjà scénarisé par James Gray et retraçant l’histoire de deux frères, l’acteur s'est décommandé au dernier moment, trouvant les deux films trop proches. Le réalisateur, qui pensait alors avoir trouvé son duo, s'est retrouvé dans une position délicate : "L’existence même du film s'est trouvée menacée car il était bien évidemment financé en grande partie sur son nom."

 

Le chanteur et compositeur français Maxim Nucci, dit Yodelice, signe la musique du premier film américain de Guillaume Canet après avoir été acteur pour le réalisateur dans Les petits mouchoirs et Ne le dis à personne.

 

Concernant la bande-son du film, le réalisateur reconnait :

 

"Je mettais là aussi comme d'habitude la musique sur le plateau avant les scènes.

 

Encore plus que jamais même car les chansons jouent un rôle essentiel dans l'atmosphère de l'époque que je souhaitais rendre à l'écran. Mais cette manière de faire a surpris mon équipe. En France, les techniciens adorent car ça les imprègnent de l'ambiance du film.


J'ai eu la chance de monter Blood Ties à la maison, ce qui vous met dans un état de concentration particulier. Maxim est venu chez moi en vacances. J'avais évidemment une idée derrière la tête, et je lui ai donc proposé de voir le film en l'état. Puis, dans la foulée, de re-visionner deux ou trois scènes, brancher une guitare et de jouer dessus pour voir ce que ça lui inspirait. Et, sur la scène où Franck raccompagne son frère Chris en prison, il a commencé à développer un thème sublime. Je lui ai donc logiquement proposé dans la foulée de faire la musique du film. 

 

Avec le temps, je me suis aperçu que je prends souvent trop de place avec les gens avec qui je travaille... Mais j'apprends ! Là, par exemple, on a connu une vraie difficulté à trouver la musique pour la scène finale de poursuite. J'avais sans doute noyé Maxim sous trop d'informations. Je l'ai donc rappelé un jour pour lui dire d'oublier toutes mes indications et de ne se fier qu'à son inspiration. Car à trop vouloir respecter ce que je lui demandais, sa musique était trop didactique et dénuée d'émotion. Et le lendemain, il m'a fait entendre un thème qui était le mix des deux qu'il avait créés pour les personnages de Chris et de Franck, l'un s'emballant pour venir se mélanger avec l'autre. J'ai trouvé l'idée magnifique et j'en ai eu la chair de poule."
Propos recueillis sur http://www.cinezik.org

 

 

Mon opinion:

 

Reconnaissons-le, Guillaume Canet ne fera jamais l'unanimité. Avec ce dernier "Blood Ties" encore moins que d'habitude.

 

Et pourtant. La reconstitution de l'époque m'a parue bien vue, très fouillée, judicieuse et parfaitement appropriée. Ces papiers peints grossièrement imprimés et mal assortis à ceux des canapés ne peuvent que rappeler des souvenirs, à celles et ceux de mon âge, qui ont connu semblables décors dans les années 70.

Une belle réussite donc, pour le chef décorateur, Ford Wheeler.

 

Deuxième point positif pour Michael Clancy et ses costumes. Les détails sont au maximum de tout ce qui parait à peine acceptable aujourd'hui. Les larges cravates aux couleurs criardes "délicieusement" assorties aux chemises à carreaux, à rayures, voire les deux mélangés, accrochent l'attention tant le réalisateur semble se délecter de tous ces détails que l'on ne peut que remarquer au travers des gros plans longs et appuyés.

 

Je le regrette mais n'ai pas accroché à grand-chose d'autre. Ou plutôt si, la belle photographie, du fidèle Christophe Offenstein.  

 

James Gray, dont on ne peut que saluer ses précédentes réalisations et scénarios est ici coscénariste avec le réalisateur. Son écriture précise, vive, mordante, et bien trempée est bien loin des souvenirs que j'ai gardé de "Little Odessa" et "The Yards", entre autres.

 

"Blood Ties" n'est rien d'autre que cent cinq minutes de pellicule pour quinze minutes de film. Et encore, faut-il attendre la fin, pour avoir un minimum de suspense, et porter un petit intérêt à cette histoire.

 

Les acteurs n'ont aucune possibilité pour s'imposer véritablement dans cette mise en scène lourde et trop présente.

 

Guillaume Canet s'est fait plaisir en oubliant celui du spectateur. Du mien en tout cas, puisque certains paraissent y avoir trouvé leur compte.

 

Sources

http://www.cinemovies.fr

http://www.allocine.fr

http://www.imdb.com

http://www.unifrance.org

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2013
commenter cet article

commentaires

roijoyeux 02/11/2013 14:00


j'ai vu des extraits qui ne m'ont pas donné envie, ton avis confirme !

Joelle 02/11/2013 13:43


bonjour, j'ai vu votre critique sur allo ciné et me retrouve sur votre blog que je ne connaissais pas. très sympa à découvrir, le blog pas le film de Canet. Je reste un peu moins sévère pour le
film mais en lisant votre critique j'avoue que n'avez pas tord. J'ai un faible pour Clive Owen, ça doit être pour ça. 

Jo & Chris 02/11/2013 08:53


Bonjour Alain. Même avis que le tien. C'est long et décevant. Décors et costumes ok même si un peu poussés à mon avis ... quoique ... Bises

Michel 01/11/2013 20:53


Oups ! Je reçois à l'instant ce dernier article. Mort de rire avec ta critique et tes remarques sur les décors et costumes. Je vais m'abstenir de cette "délectation" 

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.