Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 00:00

Faut-il-bruler-Bollywood.jpg

 

Avec environ 1.000 films tournés par an, l'Inde est de loin la première industrie cinématographique au monde. Pourtant, chez nous, ses fruits sont toujours perçus d'un oeil assez moqueur. Le musée Guimet a organisé en 2008, une grande manifestation autour de la culture du sous-continent.

Un "Eté indien", occasion de revenir sur le cinéma populaire d'une des plus grandes puissances de la planète.

Aurélie Louchart pour Evene.fr

 

 

Bollywood est le nom donné à l'industrie cinématographique indienne basée à Mumbai (Bombay) et dont les films sont réalisés en hindî et en ourdou. Il s'agit de la composante la plus populaire du cinéma indien, le plus important au monde en nombre de films tournés.

 

Le terme "Bollywood" est un mot-valise combinant l'initiale du nom "Bombay", ancien nom de la ville indienne appelée officiellement Mumbai, et celui d'un autre symbole de l'industrie cinématographique, en l'occurrence américaine : "Hollywood".

 

Il ne désigne pas un lieu spécifique mais plutôt un genre cinématographique.

 

Le premier film indien fut  

 

Raja Harishchandra Raja-Harishchandra.jpg

Film muet Réalisé par Dadasaheb Phalke en 1913. 

Avec D.D. Dabke et P.G. Sane

alors que le premier film sonorisé indien fut Alam Ara Alam-Ara.jpg

d'Ardeshir Irani en 1931

Avec Master Vithal, Zubeida, Jillo

 

Alam-Ara-copie-1.jpg

 

Photo tiré de Alam Ara

 

La production cinématographique  avec une moyenne de 200 films par an, devait toutefois ralentir dans les années 1930-1940 suite à la Deuxième Guerre mondiale et au mouvement indépendantiste indien.

 

Un homme de génie,  Satyajit Ray
Ecrivain, scénariste, musicien et cinéaste indien
Né à Calcutta le 02 mai 1921 et décédé à Calcutta le 23 avril 1992

 

D'abord diplômé en économie de l'université de Calcutta, Satyajit Ray se reconvertit très vite dans les arts graphiques tels qu'enseignés à l'université Visva-Barathi de Santiniketan. C'est dans la publicité qu'il fourbit ses armes, avant de rencontrer Renoir, qui est alors en pleine période indienne. Cinéphile, il fonde la Calcutta Film Society, qui est la première expérience réussie d'un ciné-club en Inde. Pour son travail de publiciste, il voyage à Londres, où il voit  Le Voleur de bicyclette; en sortant de la projection, il songe à devenir réalisateur. Avec le soutien du gouvernement du Bengale, il tourne son premier film avec une équipe inexpérimentée :

 

La Complainte du sentier Pather-Panchali-.jpg

Avec Kanu Bannerjee, Karuna Bannerjee, Uma Das Gupta,


Synopsis   Fresque dramatique sur la vie d'une famille indienne composee de trois parties.

 

Ce film presente au festival de Cannes fut boudé par le public et la presse. Seul André Bazin et quelques rares chroniqueurs en remarquerent les grandes qualites.

 

Adapté d'un écrivain bengali très célèbre, le film forme - avec ses deux suites 

 

L' Invaincu L-invaincu.jpg
Avec Kanu Bannerjee, Karuna Bannerjee, Pinaki Sen Gupta


Synopsis Dans la suite de La complainte du sentier (Pather Panchali), Apu a 10 ans et il est installé avec sa famille à Bénarès. Sur les escaliers qui dominent le Gange, son père gagne désormais sa vie en lisant des textes sacrés. Suite au décès inattendu de ce dernier, sa mère décide alors de retourner vivre à la campagne. Devenu un élève brillant, Apu décroche une bourse et part étudier à Calcutta, laissant sa mère déchirée par le chagrin.

Le Monde d'Apu  Le-monde--d-Apu.jpg

Avec Soumitra Chatterjee, Sharmila Tagore, Alok Chakravarty, Swapan Mukherjee

 

Synopsis Apu epouse une jeune fille qu'il ne connait pas pour lui eviter le deshonneur, son pretendant etant subitement devenu fou. Ce mariage inattendu se transforme en un amour profond, mais la jeune femme meurt en couches et Apu rejette son enfant de toutes ses forces.


Classique indien depuis lors, la trilogie parle du Bengale des années 1920 sous le prisme d'un personnage central que l'on suit de son enfance jusqu'à son mariage. Véritable manifeste de l'existence du cinéma indien pour le monde entier, le deuxième volet est couronné d'un Lion d'or à Venise. Entre  L' Invaincu  et  Le Monde d'Apu , Satyajit Ray sort ce qui est considéré comme une autre pièce maîtresse de sa première période :

 

Le Salon de musique Le-salon-de-musique.jpg Réalisé en 1958
Avec Chhabi Biswas, Ganda Pada Basu, Kali Sarkar

Racontant les derniers jours d'un seigneur du Bengale.

le film est remarqué pour l'empathie déployée, la précision de sa mise en scène et les nombreuses scènes musicales et dansée qui le ponctuent. La suite de sa filmographie est marquée par des oeuvres toujours saluées :

 

 La Déesse La-deesse.jpg Réalisé en 1960

Avec Chhabi Biswas, Soumitra Chatterjee, Sharmila Tagore

Dans lequel il dénonce avec raffinement les superstitions.

 

La Grande Ville  La-Grande-Ville.gif Réalisé en 1963

Avec Madhabi Mukherjee, Anil Chatterjee

à propos d'une femme qui change de vie.

 

Charulata Charulata.gif Réalisé en 1964

Avec Soumitra Chatterjee, Madhabi Mukherjee, Shailen Mukherjee

film marquant sur une épouse délaissée.


 

Des jours et des nuits dans la forêt Des-jours-et-des-nuits-dans-la-foret.jpg Réalisé en 1970

Avec Soumitra Chatterjee, Sharmila Tagore, Robi Ghosh,

parlant de cadres urbains se ressourçant dans les bois. 

 

Tonnerres lointains Tonnerres-lointains.jpg Réalisé en 1973 ,

Avec Soumitra Chatterjee, Babita, Sandhya Roy

Un village du Bengale en 1942. Les privileges d'un couple de brahmanes sont tout a coup remis en question lorsque la penurie de riz, due a la guerre, s'installe.

Ours d'Or au Festival de Berlin 1973.

 

Les Joueurs d'échecs Les-Joueurs-d-echecs.gif Réalisé en 1977

Avec Amjad Khan, Sanjeev Kumar, Saeed Jaffrey

 

autant consacré au jeu qu'à la décadence de la bourgeoisie,

 

ou encore  La Maison et le monde La-maison-et-le-monde.jpg Réalisé en 1984

Avec Soumitra Chatterjee, Victor Banerjee, Swatilekha Chatterjee

(Liste non exhaustive)

 

Outre une filmographie qui fait de lui LE RÉALISATEUR du cinéma indien,  

Satyajit Ray est aussi un nouvelliste pour enfant très connu et un compositeur salué.

 

  Bollywood.jpg

 

C'est en 1937 qu'Ardeshir Irani réalisa le premier film couleur en hindi. Suivront :

 

Kisan Kanya Kisan-kanya.jpg Réalisé par Moti B. Gidvani

Avec Padmadevi, Jillo et Ghulam Mohammad

 

Mother India Mother-India-1938.jpeg Réalisé par Gunjal en 1938

Avec Pramila, Ashiq Hussein, Ghulam Mohammed

 

Malgré le succès de ces films, la couleur mettra du temps à s'imposer avant les années 1950.

 

Si l’on demande à un cinéphile occidental de citer un cinéaste indien au hasard, il risque fort de répondre : Satyajit Ray. Un nom prestigieux et synonyme d’un cinéma ascétique mondialement acclamé par la critique. A l’inverse, un natif de Bombay, Delhi, Madras ou Calcutta mentionnera probablement un nom qui évoque le cinéma populaire, avec tout ce que cela comporte d’envolées mélodramatiques et de chansons, un nom comme celui de… Mehboob Khan.

 

Après plus de vingt films déjà réalisés, Mehboob Khan s'impose dans la cinématographie indienne.

 

Aan Aan.jpg Réalisé par Mehboob Khan en 1952

Avec Dilip Kumar, Premnath, Nadira

 

 

Les actrices en vogue étaient

 

Nargis Nargis.jpg Meena Kumari Meena-Kumari.JPG

 

Nutan Nutan-.jpg et Madhubala Madhubala.jpg

 

Et les acteurs les plus fameux de l'époque

 

Dev Anand Dev-Anand-.jpg

 

Dilip Kumar Dilip-Kumar.jpg

 

et Raj Kapoor Raj-Kapoor.jpg

Un classique du Bollywood


Mother India est considéré par beaucoup comme l'équivalent indien de Autant en emporte le vent. Le film est une production titanesque, qui mit cinq ans à être réalisé, mais qui bénéficia du succès du précédent film de Mehboob Khan : Aan. Succès sans précédent dans l'histoire du cinéma indien, Mother India fut distribué internationalement, mais son triomphe ne s'est jamais démenti depuis sa projection dans les salles indiennes en 1957.

 

  Mother India  Mother india Réalisé par Mehboob Khan.

Avec Sunil Dutt, Nargis, Rajendra Kumar

 

Mother India fut le premier film indien à être nominé aux Oscars

dans la catégorie Meilleur film étranger, en 1958.


Synopsis L'Inde paysanne, dans les années 60. La vie au quotidien d'un jeune couple. Le mari, comme un enfant, brûle d'une passion non dissimulée pour elle. La femme, plus réservée, respectant les traditions indiennes, encore sous le joug de sa mère, n'ose trop s'approcher.
Ensemble, ils vivent, travaillent, ont des enfants qu'il faut nourrir et élever. La nourriture vient à manquer, mais face aux difficultés, Rhada tente de garder le sourire, ne supportant pas de punir ses enfants espiègles. Elle devient peu à peu le symbole d'une Inde qui se libère, alliant à la fois tradition et modernité.

 

 

 

À partir des années 1960,

les mélodrames laissent place aux romances et aux films d'action

 

avec des acteurs comme Rajesh Khanna Rajesh-Khanna.jpg

 

et Dharmendra Dharmendra.jpg

 

Les années 1970-1980

voient paraître nombre de films noirs avec notamment

 

Amitabh Bachchan Amitabh-Bachchan.jpg Probablement l'acteur le plus emblématique du cinéma de Bollywood de la fin du xxéme siècle. Il a tourné dans plus de 200 films.

 

 

Mithun Chakraborty  Mithun-Chakraborty.jpg

 

et Anil Kapoor Anil-Kapoor.jpg

 

et les actrices Hema Malini Hema-Malini.jpg

 

Jaya Bachchan Jaya-Bachchan.gif

 

et Rekha Rekha.jpg

 

Dans les années 1990, des comédies romantiques et familiales reprennent le dessus comme

 

Hum Aapke Hain Kaun...! Hum Aapke Hain Kaun...! Réalisé par Sooraj Barjatya en 1994

Avec Madhuri Dixit, Salman Khan, Mohnish Bahl

 

et Dilwale Dulhania Le Jayenge Dilwale-Dulhania-Le-Jayenge.jpg

Réalisé par Aditya Chopra en 1995

Avec Shahrukh Khan, Kajol, Amrish Puri

 
Les années 2000 correspondent à la mondialisation de Bollywood, qui n'est plus un simple marché national de seconde zone, mais une industrie internationale adoptant les standards techniques occidentaux. De grandes maisons de productions telles Yash Raj Films et Dharma Productions se lancent à la conquête du marché mondial avec

 

Lagaan Lagaan.jpg

Réalisé par Ashutosh Gowariker en 2001
Avec Aamir Khan, Gracy Singh, Rachel Shelley


Synopsis Les villageois indiens luttent contre l'officier britannique cruel qui dirige leur région et pour se libérer de l'impôt foncier (lagaan) en organisant un match de cricket et en battant les Britanniques. Nominé aux Oscars 2002 comme meilleur film en langue étrangère.

 

 


 

 

La famille Indienne La-Famille-indienne.jpg  

Réalisé par Karan Johar en 2001
Avec Jaya Bhaduri, Kajol Mukherjee-Devgan, Hrithik Roshan

 

La famille indienne a obtenu le prix du public et du jury au Festival du Film d'action et d'aventures de Valenciennes en 2002

 

Snopsis Drame familial. Le patriarche d'une riche famille désavoue son fils adoptif pour avoir épousé une fille pauvre du voisinage. Son frère  essaye de réunir à nouveau la famille.

 

 

Devdas Devdas-.jpg

Réalisé par Sanjay Leela Bhansali en 2002
Avec Shah Rukh Khan, Aishwarya Rai, Jackie Shroff


Synopsis Basé sur un roman bengalî classique. Un jeune homme est déchiré entre la femme qu'il aime et une courtisane et sombre dans la boisson et le désespoir. Cette histoire a fait l'objet de nombreuses adaptations cinématographiques

 

 

 

   

Koi... Mil Gaya Koi-.-Mil-Gaya.jpg

Réalisé par Rakesh Roshan en 2003
Avec Rekha, Hrithik Roshan, Preity Zinta

 

New York masala New-York-masala.jpg

Réalisé par Nikhil Advani en 2004
Avec Sushma Seth, Reema Lagoo, Delnaaz Paul

 

Veer-Zaara Veer-Zaara.jpg

Réalisé par Yash Chopra en 2004
Avec Shah Rukh Khan, Preity Zinta, Rani Mukerji

 

Synopsis L'histoire d'amour entre un jeune homme indien pilote de l'aviation de secours indienne Veer et une jeune fille pakistanaise, Zaara. Leur histoire va se transformer en cauchemar lorsque Veer décide d'aller voir son amour Zaara en Pakistan cette derniere et déjà fiancée a un homme pakistanais d'une grande famille qui va mettre Veer en prison pendant 22 ans dans une prison pakistanaise,ce n'est qu'après la visite d'une jeune avocate jouée par Rani Mukherjee que Veer commence a raconté son histoire après 22 ans de silence.Une très belle histoire qui montre que l'amour est au delà de tout.

 

 

 

 

 

Rang De Basanti Rang-De-Basanti-.jpg

Réalisé par Rakeysh Omprakash Mehra et  Rakesh Mehra en 2005
Avec Aamir Khan, Om Puri, Anupam Kher

 

Lage Raho Munnabhai Lage-Raho-Munnabhai.jpg 

Réalisé par Rajkumar Hirani en 2006
Avec Sanjay Dutt, Vidya Balan, Boman Irani

 

Krrish Krrish.jpg

Réalisé par Rakesh Roshan en 2006

Avec Hrithik Roshan, Naseeruddin Shah, Preity Zinta


Dhoom 2 Dhoom-2.jpg

Réalisé par Sanjay Gadhvi en 2006
Avec Hrithik Roshan, Aishwarya Rai, Abhishek Bachchan

 

Om Shanti Om Om-Shanti-Om-.jpg

Réalisé par Farah Khan en 2007
Avec Shilpa Shetty, Amitabh Bachchan, Salman Khan

 

 

Et Dieu créa le couple Et-Dieu-crea-le-couple.jpg

Réalisé par Aditya Chopra en 2008
Avec Shah Rukh Khan, Anushka Sharma, Kajol Mukherjee-Devgan
 

 

Synopsis Vous êtes vous déjà demandé si un homme ordinaire, fade, discret que vous croiseriez au détour d'un chemin ou dans votre entourage pourrait avoir une histoire d'amour à raconter ?
A priori non ! Comment un homme ordinaire pourrait-il avoir une histoire à vous couper le souffle, à vous donner la chair de poule, une histoire grandiose à raconter ?
Et bien détrompez vous, l'amour ne fait aucune discrimination entre l'ordinaire et l'exceptionnel, l'insignifiant et l'intéressant, le laid et le beau car l'amour ne fait tout simplement aucune différence. Il peut toucher n'importe qui et lorsque cela arrive, il nous absorbe entièrement et nous fait vivre ces moments intenses et miraculeux dont lui seul a le secret. Et c'est cela même qui arrive à Surinder Sahni, un homme simple, honnête et au coeur pur qui travaille pour Punjab power. C'est pourtant au cours de sa vie pleine de monotonie qu'il rencontre et tombe amoureux de Taani, son contraire, flamboyante, espiègle et pleine de vie pour qui le monde entier est une toile sur laquelle elle peint sa propre vie aux couleurs de l'arc en ciel, jusqu'à ce que des circonstances imprévues les fassent se rencontrer. Ils nous entraineront alors dans un voyage chargé de rire , de larmes de joie, de douleur de musique de danse et de beaucoup d'amour, un voyage qui nous laisse penser que tous les " Jodis " ordinaires abritent une histoire extraordinaire.

 

 

Jodhaa Akbar Jodhaa-Akbar.jpg Réalisé par Ashutosh Gowariker en 2009
Avec Aishwarya Rai, Hrithik Roshan, Rajesh Vivek

 

Synopsis Au XVIème siècle, l'Inde est dominée par la dynastie des empereurs musulmans moghols. Le dernier héritier, Jalaluddin Muhammad, un farouche guerrier, multiplie les batailles pour agrandir le territoire de l'empire. Afin d'unifier tout l'Hindoustan, il consent à épouser Jodhaa, une princesse Rajpoute hindoue. Mais une fois mariés, celle-ci demeure distante avec Jalaluddin, refusant d'être la victime d'une alliance politique...

 

 

 

 

Le cinéma indien d'aujourd'hui c'est aussi

 

My Name Is Khan My-name-is-Khan.jpg Réalisé par Karan Johar en 2010
Avec Shah Rukh Khan, Kajol Mukherjee-Devgan, Christopher B. Duncan

 

 

 

 


 

Maudite pluie ... pour lire l'article, Cliquez sur l'affiche ! maudite-pluie-22288-904314612

 

et aussi le dernier film de Yash Chopra, en salles le 21 novembre 2012.


Jusqu'à mon dernier Souffle - Affiche 1 Jusqu'à mon dernier Souffle Jab Tak Hai Jaan 


pour lire l'article, Cliquez sur l'affiche ci dessus !

 

 

 

 

 

 

Sources :

http://picasaweb.google.com

http://eastasia.fr

http://iishmael.com

http://www.objectif-cinema.com

http://www.allocine.fr

http://www.couleur-indienne.net

http://74.208.147.65/movies/bollywood

http://www.zoom-cinema.fr

http://www.evene.fr

http://www.badascreen.com

http://fr.wikipedia.org

Published by Alain - dans J'aime
commenter cet article

commentaires

Marcozeblog 15/12/2011 17:43

Salut Alain, Perso, j'ai vu "Jodhaa Akhbar", "Black", "Lagaan", "Devdas", "Dostana" et d'autres dont j'ai oublié momentanément les noms. mais mes meilleurs souvenirs resteront "Fanaa" et "Kabhi
Alvida Naa Kehna" vus en situation dans des salles indiennes. Un souvenir exotique inoubliable. Biz

Alain 17/12/2011 12:16



J'imagine le souvenir que doit représenter de voir ces films en Inde. Personnellement j'y suis allé deux fois  sans avoir vu de films, il faut dire que ça ne date pas d'hier. En tout cas mon
cher Marco merci pour tes visites et tes mesages toujours bienvenus. Très bon weekend. Alain



claude35 11/12/2011 19:56

ça me donne l'envie de voir ces films, je ne connais pas trop le cinéma bollywood mais ça a l'air intéressant de le découvrir

Chris 10/12/2011 22:21

Veer Zara est un très très beau film que je recommande chaudement à tout amateur de mélo ! Sinon j'ai vu récemment Endhiran (Robot) qui est un "must to be seen" !!! Je vais essayé d'en faire une
critique.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.