Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 23:00

 

C-etaient-des-hommes---Affiche.jpg

 

Réalisé par Fred Zinnemann


Avec Marlon Brando, Everett Sloane, Teresa Wright,

 Jack Webb, Richard Erdman,Arthur Jurado,  

Virginia Farmer, Dorothy Tree,

Howard St. John, Nita Hunter

 
Genre Drame


Titre original The Men


Production Américaine - 1950

 

C'étaient des Hommes - Marlon Brando sur le tournage.C'étaient des hommes - Marlon Brando sur le tournage 1

C-etaient-des-Hommes---Marlon-Brando-pendant-le-tournage.jpg.C-etaient-des-hommes---Marlon-brando-pendant-le-tournage.jpg

 

 Marlon Brando sur le tournage de The Men

 

 

Synopsis

 

Fin de la seconde guerre mondiale. Ken Wilcheck (Marlon Brando), jeune lieutenant d'infanterie, conduit ses hommes parmi les ruines d'une ville en Europe. Un coup de feu claque : le lieutenant s'écroule : touché à la colonne vertébrale, il est paralysé à vie.

 

Rapatrié en Amérique, dans un hôpital pour paraplégiques, Ken est démoralisé par son sort. Aigri, il s'apitoie sur lui-même et se querelle avec les autres infirmes, paraplégiques comme lui.

 

C-etaient-des-hommes---Marlon-brando-et-Virginia-Farmer.jpg  

 

Marlon Brando et  Virginia Farmer

 

L'amertume grandit; il refuse tout d'abord de suivre le traitement du docteur Eugene Brock (Everett Sloane), de faire un effort de rééducation et de réadaptation, d'accepter une nouvelle vie.

 

  C-etaient-des-hommes---Marlon-Brando-et-Everett-Sloane.jpg 

 

Marlon Brando et  Everett Sloane

 

Sa jeune fiancée Ellen (Teresa Wright) intervient : son état d'esprit s'améliore.

 

C-etaient-des-Hommes---Teresa-Wright-et-Marlon-Brando-.jpg

 

Teresa Wright et Marlon Brando

 

Il fait des exercices; peu à peu il réapprend l'usage de ses membres supérieurs.

 

C-etaient-des-Hommes---Marlon-Brando-2.jpg.C-etaient-des-hommes---Marlon-Brando-1.jpg

 

Il se déplace à l'aide d'une chaise roulante et apprend à conduire une voiture spécialement aménagée pour lui.

 

 

Ken accepte finalement d'épouser Ellen : il se tient debout pour la cérémonie des alliances. Mais la nuit de noces est une déception. Il retourne à l'hôpital.

 

C-etaient-des-hommes---Marlon-Brando-et-Teresa-Wright.jpg   

 

Marlon Brando  et Teresa Wrigh  

 

Plus tard, ivre, il est la cause d'un accident de voiture. Ses camarades le mettent au pas. Il comprendra bientôt qu'il a lui aussi des responsabilités, notamment envers sa femme. Acceptant finalement sa situation, il l'assumera pleinement.

 

C-etaient-des-Hommes---Teresa-Wright-et-Marlon-Brando.jpg

 

Marlon Brando, Teresa Wrigh et Everett Sloane

 

Pour son premier grand rôle au cinéma, Marlon Brando fit un séjour d'un mois dans un hôpital de rééducation spécialisé. Considéré comme l'acteur-type de la méthode Actors Studio, Marlon Brando transposa avec succès son style de jeu.

 

Le réalisateur Fred Zinnemann, aborde, de nouveau, le thème des drames physiques et psychologiques causés par le second conflit mondial. Le film fut tourné avec de véritables paralysés de guerre, ceux-ci constituant, selon Georges Sadoul, un "personnage collectif" très réussi. Celui-ci cite, par ailleurs, Jean Quéval écrivant : "Le plus admirable de ce film est l'imperturbable honnêteté qui le garde du mélo.".

 

C'étaient des Hommes - Marlon BrandoLe scénario est signé par Carl Foreman. Comme tant d'autres il fut victime du maccarthysme et inscrit sur la liste noire du cinéma.

 

Carl Foreman au sujet du film, "The Men commençait par une très courte scène avec le générique montrant Marlon Brando touché en Allemagne et ayant sa colonne vertébrale détériorée. Il devient paraplégique et le reste de l'histoire raconte son difficile ajustement à la vie civile. C'était un aspect de la guerre qui me concernait. (...) Stanley Kramer et moi avions été dans le Signal Corps et je pense que l'un et l'autre nous ressentions la même culpabilité du fait que nous sommes revenus indemnes. (...) Et finalement ma propre réflexion : comment le personnage de Brando peut-il affronter la vie dans une situation impossible ? "

 
"La carrière du film sera pourtant décevante", note Patrick Brion (Marlon Brando, Éditions de La Martinière, 2006.). Ce dernier cite, par ailleurs, le témoignage de Fred Zinnemann : "Le film sortit dans le plus grand cinéma de New York deux semaines après le début de la Guerre de Corée. Conçu comme un film sur l'après-guerre, il devenait subitement une mentalité de la pré-guerre. Il n'était guère surprenant que les gens dont les fils, maris et pères qui partaient au combat n'aient pas eu envie de voir un film comme le nôtre. Il a disparu après deux semaines."


.

Le douloureux retour à la vie civile d’un jeune soldat de la Seconde Guerre mondiale qu’une blessure a rendu paraplégique. Produit par Stanley Kramer, spécialiste des sujets courageux, et réalisé par Fred Zinnemann, réputé pour le sérieux et l’académisme solennel de ses mises en scène, ce film impressionne par son dépouillement documentaire et l’absence de tout pathos lors des scènes montrant la rééducation physique et psychologique d’un groupe de jeunes vétérans paralysés. Quant à la partie sentimentale, elle est par contre terriblement datée et théorique. C’est le premier rôle de Marlon Brando, d’une retenue inhabituelle.

http://www.lesinrocks.com -  Olivier Père

 

Sources :

http://www.cineclubdecaen.com

http://www.imdb.com

http://www.acontinuouslean.com

http://fr.wikipedia.org

http://www.frothyruminations.com

http://www.allocine.fr

commentaires

aileeausud 30/01/2014 10:32


Bonjour


Une amie m'a fait découvrir il y a peu de temps ce film et je l'ai trouvé formidable .D'abord parce qu'il est d'un réalisme absolu (je suis moi même paraplégique donc je sais de quoi je parle )
ce qui est étonnant pour l'époque .Bien des films ayant été fait récemment ne parle pas du handicap avec ce ton de vérité et cette sensibilité !


Je pense qu'il n'a pas eu le succès attendu car les gens ne devaient pas être prêts à recevoir cette réalité en pleine figure.Encore maintenant , c'est difficile mais qu'en dire des années
cinquante .Voilà , merci de faire redécouvrir ce chef d'oeuvre trop vite oublié.

roijoyeux 05/08/2013 17:44


J'ai découvert ce film hier !! Je trouve la partie sentimentale bien, avec Teresa Wright que je connaissais par "L'ombre d'un doute" de Hitchcock !

Charles Vicols 16/10/2012 18:29


bonsoir, je suis d'accord avec le commentaire précédent, et ce film démontre parfaitement bien les diffcultés d'un retour à la "vie normale" après un tel incident je suis touché de voir un film
aussi parfait même si je maîtrise mal l'anglais; merci

Eeguab 25/08/2012 07:54


Moi non plus,jamais vu.Pas trop souvent diffusé il me semble.Me fait un peu penser aux Plus belles années de notre vie.On pourrait dresser une filmographie "Difficulté
du retour à la vie civile".Merci de passages réguliers.

Michel Zorba 23/08/2012 22:36


bonsoir Alain, je suis sur le cul ! je me balade dans ton blog et je tombe sur cette page, jamais entendu parler de ce film et pourtant Brando oblige, j'aurais dû ! merci à toi.

chris & co 24/07/2012 18:44


Jamais vu ... Faut que je pallie à ce manque.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.