Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 00:00

 

Date de sortie cinéma : 7 décembre 2011

a

Carnage---Affiche.jpg


Réalisé par Roman Polanski


Avec Kate Winslet, Jodie Foster, Christoph Waltz, John C. Reilly


Genre Comédie dramatique
 
Co-Production Française, Espagnole, Polonaise, Allemande

 

Titre original  God of Carnage


CESAR 2012

 

- Meilleure adaptation

 

Carnage---John-C.-Reilly--Jodie-Foster--Christoph-Waltz-et-.jpg

 

John C. Reilly, Jodie Foster, Christoph Waltz et Kate Winslet

 

Synopsis

 

Dans un jardin public, deux enfants de 11 ans se bagarrent et se blessent. Les parents de la "victime" demandent à s'expliquer avec les parents du "coupable". Rapidement, les échanges cordiaux cèdent le pas à l'affrontement. Où s'arrêtera le carnage ?

 

 
Carnage est une adaptation au cinéma d'une pièce de théâtre française  Le Dieu du Carnage,

Le-Dieu-Carnage.jpg

 

Pièce de théâtre de Yasmina Reza, créée le 25 janvier 2008, au Théâtre Antoine à Paris, avec Isabelle Huppert, André Marcon, Valérie Bonneton et Éric Elmosnino

Ayant remporté de nombreux prix, dont un Tony Award et un Laurence Olivier, ce huit clos entre quatre adultes bourgeois a suscité l'intérêt de Roman Polanski, qui a ensuite invité la dramaturge à travailler avec lui sur l'adaptation de la pièce en scénario pour le cinéma.
 
Après avoir regardé la pièce de théâtre Le Dieu du Carnage à Paris, Roman Polanski a été particulièrement séduit par l'unité d'espace. Il explique : "Depuis mon enfance j’ai toujours pris plus de plaisir à voir des films qui se déroulaient dans un seul décor plutôt que des films d’action. J’aime la sensation d’être proche des personnages." En effet, Roman Polanski avait déjà filmé les tensions entre des personnages à l'intérieur d'un bateau dans Le Couteau dans l'eau en 1962 , en plus d'enfermer la jeune Catherine Deneuve à la maison dans Répulsion.
 
Le réalisateur souhaitait également rester fidèle à l’unité de lieu et de temps de la pièce malgré les contraintes que cela impliquait. « C ’est un vrai défi de tourner un film en temps réel, sans la moindre ellipse », explique Roman Polanski. « Depuis mon enfance j’ai toujours pris plus de plaisir à voir des films qui se déroulaient dans un seul décor plutôt que des films d’action. J’aime la sensation d’être proche des personnages, comme ce que l’on peut ressentir devant une peinture de Van Eyck quand l’artiste donne au spectateur la sensation d’être dans la pièce. J’ai déjà fait des films dans un espace confiné mais jamais de façon aussi rigoureuse et ce fut donc pour moi une toute nouvelle expérience ».

 

Carnage---John-C.-Reilly-et-Jodie-Foster.jpg

 

John C. Reilly et Jodie Foster

 

Roman Polanski  s’est ensuite attaché à choisir ses acteurs : Kate Winslet et Christoph Waltz, dans les rôles de Nancy et Alan Cowan, et Jodie Foster et John C. Reilly, pour ceux de Penelope et Michael Longstreet. Les quatre acteurs ont dû être sur le plateau tous les jours durant toute la durée du tournage car ils étaient tous présents dans chaque scène. « Pour que le film fonctionne il fallait que les acteurs puissent cohabiter ensemble » déclare Polanski. « Ce fut une chance énorme que les quatre travaillent en complète harmonie. C’est loin d’être le cas sur tous les tournages »

  
Roman Polanski  a organisé deux semaines de répétitions intensives afin que les acteurs puissent apprendre à se connaître et cerner le ton du film qui oscille entre la satire, la comédie et le drame.

« J’ai toujours aimé les répétitions », souligne Kate Winslet. « C’est un tel luxe et un tel plaisir. Mais je pense qu’aucun de nous ne s’attendait à ce que Roman nous fasse apprendre le scénario tout entier par coeur, du début à la fin, comme une pièce de théâtre. J’ai trouvé très stimulant qu’on puisse jouer le texte à l’avance parce qu’une fois qu’on s’est retrouvés sur le plateau, on a pu facilement trouver nos marques. Cela a été très utile pour nous, mais aussi pour Roman car cela lui a permis de construire sa mise en scène ».

« Les répétitions m’ont permis de lancer plusieurs idées et de trouver le ton juste pour mes dialogues », souligne
John C. Reilly « Cela nous a aussi permis de trouver le rythme des rapports entre les personnages dans l’espace exigu du décor. Nous avons échangé pas mal d’idées, notamment en ce qui concerne les dialogues. Roman traduisait le texte français d’origine, et il nous expliquait comment on prononcerait telle ou telle réplique en français, et on lui proposait des tournures typiquement américaines. Le fait qu’il n’y ait aucune question d’ego entre nous nous a permis d’être francs et directs dans tous nos échanges ».

 

« Je pense que Roman s’est bien amusé», confie Jodie Foster. « C’est pendant les répétitions que Roman a défini sa direction d’acteurs et, du coup, quand le tournage a commencé, il s’est surtout concentré sur les mouvements de caméra et les angles de prise de vue et il avait, ponctuellement, quelques indications à nous donner. Roman maîtrise parfaitement la technique, son style est d’une parfaite précision et sa méthode est très rigoureuse : c’est lui qui établit les marques au sol, qui pose sa caméra et qui est au viseur – je n’ai vu personne faire ça depuis une vingtaine d’années ».

Christoph Waltz ajoute : « Les répétitions étaient indispensables pour ce film. Elles n’étaient pas seulement destinées à ce qu’on apprenne à se connaître, mais aussi à nous donner le temps de tenter des choses, d’expérimenter des pistes, et d’écarter ce qui ne nous correspondait pas. Sur la plupart des tournages, on n’a pas le luxe de prendre ce temps-là ».

 

 

Carnage---Kate-Winslet-et-Christoph-Waltz.jpg

 

Kate Winslet et Christoph Waltz

 
Kate Winslet a particulièrement apprécié la manière dont les conflits exprimés dans Carnage pourraient se passer dans n'importe quel pays, en n'importe quelle langue. Jodie Foster précise d'ailleurs que ces rapports entre adultes ne sont pas seulement culturels, mais aussi psychologiques : "Nous sommes tous monstrueux d’une certaine manière, et si on l’admettait, on s’en porterait sans doute mieux."

 

Carnage---Jodie-Foster-et-Kate-Winslet.jpg

 

Jodie Foster et Kate Winslet

 
Réputé pour la qualité de sa mise en scène, Roman Polanski a réuni une équipe de techniciens de haut vol, comme le directeur de la photographie Pawel Edelman, le chef-décorateur Dean Tavoularis et la chef-costumière Milena Canonero.

Le décor était un élément aussi important que le casting. Construit dans les studios de Bry-sur-Marne, en région parisienne, le décor a été conçu par Dean Tavoularis, surtout connu pour ses collaborations avec Francis Ford Coppola, citons notamment Le Parrain, Conversation Secrète et Apocalypse Now.

Le chef-décorateur a imaginé un aménagement de l’espace aussi réaliste que possible, afin qu’on puisse passer d’une pièce à l’autre, ou observer ce qui se passe dans la pièce située de l’autre côté du couloir, exactement comme dans un véritable appartement. Il a également conçu ce dernier comme un élément-clé de la narration.

Dean Tavoularis, qui a collaboré avec Roman Polanski sur La Neuvième Porte, n’avait jamais conçu un décor unique mettant face à face quatre personnages. « Je travaille toujours énormément les détails d’un décor car on ne sait pas à l’avance ce que le metteur en scène compte y filmer : verra-t-on à l’image l’intérieur d’un placard ou d’un tiroir ? On a fait venir des produits alimentaires et d’autres types d’articles de New York pour que l’appartement ait l’air aussi authentique que possible. J’étais certain qu’on ne verrait pas tout à l’image, mais j’ai quand même peaufiné le décor pour les acteurs. C’était d’autant plus important qu’ils se retrouvaient sur le même plateau pendant toute la durée du film ».

 

arnage---John-C.-Reilly-et-Christoph-Waltz.jpg

 

John C. Reilly et Christoph Waltz

 

Ses efforts n’ont pas été vains. « Quand j’ai vu le décor », explique John C. Reilly, « j’ai eu le sentiment qu’on m’avait vraiment facilité le travail. En général, au cinéma, la caméra ne filme que ce que le spectateur est censé voir, et il n’y a donc qu’une moitié de décor de construit, ou bien, si vous ouvrez un livre, les pages sont blanches… On utilise énormément d’artifices. Mais le décor de Dean était riche de mille détails. La cuisine était presque en état de fonctionnement. Cela nous a vraiment permis de nous croire dans un appartement de Brooklyn ».
 
Carnage a reçu un très bon accueil de la critique internationale. Le film a été sélectionné en compétition officielle lors de la 68e édition du Festival de Venise ; il a également été choisi comme film d'ouverture au Festival de New York en 2011.

 

 


 

 

 

 

Sources :

http://www.cinemovies.fr

http://www.fluctuat.net

http://www.evene.fr

http://www.allocine.fr

commentaires

annie 07/12/2011 20:26

je suis un peu déçue, mais à voir quand même

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.