Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 04:00


Ceci-n-est-pas-un-film.jpg


Réalisé par Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb
 

 

Avec Jafar Panahi

Titre original  In Film Nist


Long-métrage iranien .

 

Genre : Documentaire
 

  Date de sortie cinéma : 28 septembre 2011


Ceci n’est pas un film

est présenté en Sélection officielle du Festival de Cannes 2011,

en Séance spéciale.

 

Après Clint Eastwood, Nanni Moretti, David Cronenberg, Jim Jarmush et Agnès Varda, le cinéaste iranien Jafar Panahi, condamné et retenu dans son pays, a été distingué à Cannes par le Carrosse d'or, le prix de la Société des réalisateurs de films, pour l'ensemble de son œuvre.

 

Synopsis

 

Depuis des mois, Jafar Panahi attend le verdict de la cour d’appel. A travers la représentation d’une journée dans la vie de Jafar Panahi, Jafar et un autre cinéaste iranien, Mojtaba Mirtahmasb, nous proposent un aperçu de la situation actuelle du cinéma iranien.

 

Jafar-Panahi.jpg

.

Jafar Panahi

 

 

 

Sources :

http://www.cinemovies.fr le jeudi 29 septembre 2011

 

Ceci n'est pas un film et ceci ne plait pas à Ahmadinejad
 

L’un des événements de la semaine au cinéma est sans conteste la sortie de Ceci n'est pas un film, le documentaire réalisé par Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb, tous deux dans la ligne de mire du régime iranien ...

Après avoir étudié la réalisation de films à la faculté de Cinéma et de Télévision à Téhéran,  Jafar Panahi fait plusieurs films pour la télévision iranienne et fut assistant réalisateur d'Abbas Kiarostami sur Au travers des oliviers.

Son premier long métrage de cinéma, Le Ballon blanc, est récompensé par la Caméra d'or au Festival de Cannes 1995.

Pour rappel, Ceci n'est pas un film est traité sous forme de journal de bord suivant le quotidien de Jafar Panahi.


Jafar Panahi né le 11 juillet 1960 à Miyaneh, est un réalisateur iranien parmi les plus influents du mouvement de la nouvelle vague iranienne.

Nous lui devons ... notamment en tant que longs métrages ...

 

 

Le Ballon blanc  Le-Ballon-blanc.jpg

Réalisé en 1995
Avec Aida Mohammadkhani, Mohsen Kafili, Fereshteh Sadr Orfani

Caméra d'or au Festival de Cannes 1995.

 

Le miroir Le-miroir.jpg

Réalisé en 1996
Avec Mina Mohammad Khani, Kazem Mojdehi, Naser Omuni

 Léopard d'or au Festival international du film de Locarno

 

Le Cercle Le-Cercle.jpg

Réalisé en 2000
Avec Myriam Parvin Almani, Nargess Mamizadeh, Fatemeh Naghavi

Condition des femmes dans la république islamique d'Iran et en particulier de la prostitution

 Lion d'or à Venise en 2000

 

Sang et or Sang-et-or.jpg

Réalisé en 2003
Avec Hossain Emadeddin, Kamyar Sheisi, Azita Rayeji

Histoire d'un vétéran de la guerre avec l'Irak confronté à l'injustice sociale.

Prix du jury dans la section Un certain regard en 2003

 

Hors jeu Hors jeu

Réalisé en 2006
Avec Sima Mobarak Shahi, Safdar Samandar, Shayesteh Irani

Hors jeu dénonce la place réservée aux femmes dans son pays.

 Ours d'argent à Berlin en 2006

 

 

Arrêté le 1er mars 2010 avec sa femme, sa fille et 15 autres personnes, il est retenu dans la prison d'Evin par les autorités iraniennes pendant le Festival de Cannes 2010 alors qu'il était invité à faire partie du jury officiel. Le 18 mai 2010, lors du Festival, une journaliste iranienne révèle que le cinéaste a entamé une grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements qu'il subit en prison.

Il est libéré sous caution le 25 mai 2010.

 

En décembre 2010, il est condamné à six ans de prison et il lui est interdit de réaliser des films ou de quitter le pays pendant vingt ans. « Jafar Panahi a été condamné à six ans de prison pour participation à des rassemblements et pour propagande contre le régime », a dit son avocate Farideh Gheirat, selon des propos rapportés par l'agence de presse Isna.



 

Mojtaba Mirtahmasb était présent sur la Croisette pour l’occasion malgré le risque encouru à son retour au pays. Le régime n’aura pas tardé puisqu’il y a cinq jours, ce dernier a été arrêté, avec cinq autres réalisateurs et une productrice, et incarcéré dans la prison d’Evin, à Téhéran ! La raison du coup de filet apparaît comme une blague puisque le régime les accuse d’être  « des correspondants de la BBC » !!

Du coup la phrase prononcé par Mojtaba Mirtahmasb prend aujourd’hui toute son ampleur : « Nous préférons être des hommes libres que des héros emprisonnés. Nous ne sommes pas des combattants politiques. Nous sommes des réalisateurs. »

 

 

Mojaba-Mirtahmab.jpg

.

Mojaba Mirtahmab

 

 

Ceci n'est pas un film est actuellement sur vos écrans, du moins dans un nombre de salles limité, et mérite largement votre détour !!

 

C'est dans un contexte tout à fait particulier que le film fut présenté sur la Croisette. En effet, à l'instar de Mohammad Rasoulof et son film Au revoir, Jafar Panahi a fait l'objet d'une condamnation dans son pays d'origine, l'Iran, en raison du thème abordé par le long-métrage, à savoir les manifestations ayant fait suite à la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, en juin 2009. Le cinéaste a été infligé d'une interdiction de quitter le pays et d'exercer son métier, son film fut par conséquent tourné en résidence surveillée, et passé sous le manteau jusqu'aux marches de Cannes pour être projeté au moyen d'une dérisoire clé USB.

 


Jafar-Panahi-copie-1.jpg

.

Jafar Panahi

 


Ce film fait preuve d'un grand sens de la dénonciation, mais également d'un certain sens de l'humour. En effet, quoi de mieux, pour dénoncer les menaces pesant sur la réalisation des films iraniens, que de filmer cette interdiction ? Ainsi, à l'opposé d'un making-of traditionnel, le cinéaste filme le rien quotidien auquel sont cantonnés les réalisateurs dans ce pays. Néanmoins, ces petits riens de tous les jours deviennent objets de contestation dès lors qu'ils sont soumis à l'objectif d'une caméra, et c'est précisément ce qu'entend montrer Jafar Panahi. Ce film qui n'a pas le droit d'exister est donc, comme l'indique la négation de son titre, un documentaire en négatif sur la maison qu'il ne peut quitter, le scénario qu'il ne peut réaliser, etc.

 

 

 

 

Ceci n'est pas un film  ... Cliquez malgré tout ICI !

 

Respect et courage !

 

 

 

Sources :

http://fr.wikipedia.org

http://www.allocine.fr

http://www.cinemovies.fr

Published by Alain - dans Cinéma Iranien
commenter cet article

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.