Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 23:00

 

Certains-l-aiment-Chaud---Affiche.jpg


Réalisé par Billy Wilder


Avec Marilyn Monroe, Tony Curtis, Jack Lemmon,

George Raft , Joe E. Brown, Pat O'Brien, George E. Stone

Nehemiah Persoff , Joan Shawlee


Genre Comédie, Thriller, Romance, Musical


Titre original Some Like It Hot


Production Américaine


Date de sortie 9 septembre 1959

 

Certains-l-aiment-chaud.jpg

 

Golden Globes 1960
Meilleure comédie
Meilleur acteur dans une comédie pour Jack Lemmon.
Meilleure actrice dans une comédie pour Marilyn Monroe.

 

Oscar 1960

Meilleurs costumes pour un film en noir et blanc remporté par Orry-Kelly

 

Tony Curtis et  Jack Lemmon Certains-l-aiment-chaud---Tony-Curtis-et-Jack-Lemon.jpeg

 

Synopsis

 

À Chicago, pendant la Prohibition en 1929, sur les indications de Charlie Cure-dent (George E. Stone), la police fait une descente dans le cabaret clandestin de Spats Colombo que dissimule la façade d'une maison funéraire.Certains l'aiment chaud - Tony Curtis et Jack Lemmon Le saxophoniste Joe (Tony Curtis) et son ami contrebassiste Jerry (Jack Lemmon) s'enfuient par les toits. Alors qu'ils empruntent la voiture de l'amie de Joe dans un parking pour se rendre à un concert à Urbana, ils sont témoins du meurtre de Charlie Cure-dent par la bande de Spats Colombo (George Raft). Poursuivis par ce dernier, les deux amis profitent de ce qu'un orchestre de femmes recherche une contrebasse et un saxo et se travestissent pour être engagés, Joe devenant Joséphine et Jerry, Daphnée. Certains l'aiment chaud - Marilyn MonroeDans le train qui mène l'orchestre en Floride, ils rencontrent la chanteuse, et joueuse d'ukulélé, Sugar (Marilyn Monroe), qui, lasse des saxophonistes volages, rêve d'épouser un millionnaire. Devenus les "amies" de la jeune femme, ils recueillent ses confidences, en particulier sur sa déception des hommes. Déguisé en héritier de la Shell, Joe courtise Sugar tandis que Jerry/Daphnée subit les assauts d'Osgood Fielding III (Joe E. Brown), un vieux millionnaire persécuté par sa mère. Joe/Shell Jr. invite Sugar sur le yacht où Osgood attendait Jerry, tandis que celui-ci emmène le vieux millionnaire danser. Rentrées à l'hôtel, les deux "musiciennes" retrouvent la bande de Colombo qui participe à une convention de gangsters. Cachés sous une table, ils assistent à un nouveau règlement de comptes et, après une course-poursuite, rejoignent Osgood qui s'était fiancé à Jerry/Daphnée. Sugar, à qui Joe avoue la vérité, finit par les rejoindre. Or, pas plus qu'elle n'est désolée que Joe ne soit pas un millionnaire, Osgood ne sera gêné dans ses projets de mariage avec Jerry/Daphnée :

 

Certains-l-aiment-chaud---Joe-E.-Brown-et-Jack-Lemmon.jpg

 

Jerry/Daphnée : We can't get married at all
Osgood : Why not ?
Jerry/Daphnée : Well, in the first place, I'm not a natural blonde !.
Osgood : Doesn't matter...
Jerry/Daphnée : I smoke. I smoke all the time.
Osgood : I don't care.
Jerry/Daphnée : I have a terrible past. For three years now,

I've been living with a saxophone player.
Osgood : I forgive you.
Jerry/Daphnée : I can never have children.
Osgood : We can adopt some
Jerry/Daphnée : You don't understand, Osgood, I'm a man !.
Osgood : Well.. nobody's perfect !

 

Certains-l-aiment-chaud---Joe-E.-Brown-et-Jack-Lemmon-1.jpg

   
Marilyn Monroe avait déjà joué dans un film de Billy Wilder, Sept ans de reflexion réalisé en 1955.  Marilyn Monroe voulait que le film soit en couleur, mais Billy Wilder réussit à la convaincre de tourner en noir et blanc, des tests ayant révélé que le maquillage porté par Tony Curtis et Jack Lemmon rendait leur visage légèrement verdâtre.
 
La présence de Marilyn Monroe joue un rôle important dans l'attrait de Certains l'aiment chaud, elle aurait constitué toutefois, un véritable casse-tête lors du tournage : elle n'arrivait à retenir ses répliques qu'avec beaucoup de difficultés. Dans certains cas, il lui fallut jusqu'à 59 prises ! Billy Wilder se résigna donc à employer les grands moyens : selon les cas, il ecrivit la réplique sur une ardoise tenue hors du champs de la caméra, où sur un papier collé à un endroit discret du décor...  

 

À ce sujet, Jack Lemmon aurait même confié : "Je me réveille en nage au beau milieu de la nuit, après avoir rêvé qu'on en est à la cinquante-cinquième prise, que Marilyn vient enfin de passer sa réplique et que j'ai bafouillé"  

 

 

Un autre élément remarquable du film tout autant que la prestation de Marilyn Monroe, est le couple de travestis malgré eux que forment Tony Curtis et Jack Lemmon, lâchés au milieu d'un orchestre de "vraies" femmes. À cet égard, la scène du train, qui donne lieu à cette party dans la couchette de Jerry, où les corps de femmes s'emmêlent jusqu'à encombrer l'écran, Certains l'aiment chaud-copie-1donne l'impression voulue d'un poulailler qu'un renard aurait envahi. Jerry et Joe, en mâles américains classiques, ne rêvent que de collectionner des femmes. D'ailleurs le saxophoniste Joe n'a aucune raison d'être différent de ces nombreux musiciens qu'a rencontrés Sugar, qui tous se comportèrent en salauds avec elle. Mais, mis en condition, par le hasard, pour réaliser leur fantasme, car plongés dans un monde de femmes, ils se révèlent perdus. Le scénario de I.A.L. Diamond atteste ici de son sens du comique de situation. Mais l'humour se double d'une critique en règle de l'hypocrisie des relations entre hommes et femmes dans la société américaine, avec l'envers de mensonges et d'intérêts qu'elles comportent. Billy Wilder prolonge donc ici la veine grinçante de ses films précédents, en particulier Double Indemnity réalisé en 1944  Sunset Boulevard en 1950, deux films plutôt policiers, et  Sept Ans de réflexion en 1955.

 

Filmographie de Marilyn Monroe ... Cliquez ICI !


Certains l’aiment chaud est devenu un classique hollywoodien ayant traversé près de cinquante années sans prendre une seule ride, c’est avant tout grâce à son mode de narration et son esthétique. En effet, Billy Wilder a construit son scénario selon les recettes miracles hollywoodiennes: il fait baigner son film dans l’idée de sexe et y ajoute accessoirement une petite pointe de danger de mort, le tout traité sur le ton de la comédie. L’idée est mise en place dès le début de la campagne de promotion du film. En plus du jeu de mot du titre,  Some like it hot, qui préfigure non seulement un film enflammé au niveau du rythme, mais également sexuellement, la bande-annonce clame fièrement: "You’ve never laughed so much at sex … or a picture about it.". Certains l'aiment chaud - Tony Curtis et Marilyn MonroeTout le film joue la transgression de la censure quant au sexe par des biais dérivés. Le titre peut, dans cette optique, être compris dans deux sens : soit faire référence au "hot jazz", jazz endiablé ou "hot sex". De plus, Billy Wilder parsème son film de petits détails propres à la narration classique hollywoodienne, comme par exemple le fait de laisser aux spectateurs la possibilité de formuler des hypothèses sur la suite de celui-ci. Puisque Joe est saxo tenor, Sugar va-t-elle tomber amoureuse de lui? L’intérêt de tout ceci étant de savoir comment Billy Wilder va rendre ces hypothèses possibles. Sans être totalement prévisibles, les rebondissements sont amenés aux spectateurs de façon subtile, afin qu’ils se laissent prendre au jeu de la découverte. Du grand art. À tout ceci, il ajoute des références succulentes aux films de gangsters des années trente : de la parodie du massacre de la Saint-Valentin d’Al Capone. Ou encore une allusion pour cinéphiles s'est glissée dans Certains l'aiment chaud  au moment ou George Raft se moque d'un gangster qui joue avec une pièce de monnaie, prétendant qu'il l'imite. Il s'agit d'une référence au personnage qu'il incarne dans Scarface réalisé par Howard Hawks en 1932. Tout en passant par le nom de Little Bonaparte, ersatz du célèbre Little Caesar interprété en 1931 par Edward G. Robinson.

 

L'avant-première ne laissa pas préjuger du succès futur du film. La femme du réalisateur, Audrey Wilder, confia ainsi à ce sujet : "L'avant-première fut un désastre. Cela se passait dans un petit cinéma et personne n'a ri, sauf quelques amis. [...] En fait le public ne savait pas trop comment réagir, s'il pouvait rire ou pas". Cette première impression fut toutefois vite dissipée : "La projection suivante a eu lieu à Westwood devant un public plus averti et ils rirent tellement qu'on n'entendait plus le dialogue". Conséquence inattendue, la scène où Jack Lemmon annonce qu'il est fiancé fut tournée à nouveau, à un rythme plus lent, afin de remédier à cette situation !
   
Pour s'assurer de la qualité du maquillage de ces deux comédiens, Billy Wilder demanda à Jack Lemmon et Tony Curtis d'aller, travestis en femmes, se repoudrer dans les toilettes du studio. Personne de la gent féminine ne les remarqua.

 

La distribution finale ne correspond guère aux choix originaux du réalisateur, Billy Wilder : celui-ci aurait souhaité Frank Sinatra dans le rôle de Daphné, et Mitzi Gaynor à la place de Marilyn Monroe.

 

 

 

Some Like It Hot a été adapté en comédie musicale sous le titre Sugar, musique de Jule Styne, lyrics de Bob Merrill, livret de Peter Stone, chorégraphie et mise en scène de Gower Champion créée le 9 avril 1972 au Majestic Theatre de Broadway.

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.imdb.com

http://www2.cndp.fr/TICE

http://fr.wikipedia.org

Published by Ciné Alain - dans Mon univers
commenter cet article

commentaires

Paula 01/08/2015 00:14

I adored. Simply a masterpiece

jiulia 10/08/2012 17:50


thanks to share

Armelle 06/08/2012 10:41


Quel dommage si Wilder, qui ne l'aimait pas, n'avait pas pris Marilyn dans ce film auquel elle contribua beaucoup à assurer le succès ! Elle savait danser et avait une voix très
agréable. Il y a longtemps que j'ai vu ce film mais c'était une comédie drôle et enlevée selon mes souvenirs et l'actrice crevait l'écran.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.