Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 23:00

 

Date de sortie 17 avril 2013


Desordres---Affiche.gif


Réalisé par Etienne Faure


Avec Isaach de Bankolé, Sonia Rolland, Niels Schneider,

Lucien Guignard, Jean-Christophe Bouvet, Dominique Frot,

Yannick Debain, Noé Nijenhuis, Delphine Montaigne

 
Genre Thriller


Production Française

 

 

Synopsis

 

Vincent (Isaach de Bankolé), professeur d’histoire-géo vient d’emménager avec sa femme Marie (Sonia Rolland) et leur fils dans une vieille demeure du sud-ouest de la France.


Nommé dans le lycée d’une petite ville, il aspire à une vie plus proche de la nature.


Marie, pianiste de renommée internationale, a décidé de le suivre à contrecœur dans cette nouvelle vie…

 

Desordres.gif


Très vite, Thibault (Niels Schneider), élève de Vincent commence à s’immiscer dans la vie du couple…

 

Etienne Faure est à la fois scénariste, producteur et réalisateur de Désordres. Membre de l'ARP (Société civile des Auteurs-Réalisateurs-Producteurs), il fait du cinéma depuis le début des années 1990.

 

Désordres est son troisième long métrage de fiction, après In Extremis en 2000 et Des illusions réalisé en 2009.

 
Le réalisateur, Etienne Faure, a choisi un genre spécifique pour son film, celui du thriller : "Le point de départ, c’était la manipulation, la complexité du rapport humain dans la possession et la dépossession d’une personne. Le thriller psychologique correspond bien à la façon de traiter ce sujet.
J’aimais l’idée de réunir plusieurs personnes dans un lieu relativement isolé, confiné, un peu comme un laboratoire des relations humaines.",
explique-t-il.


La maison tient une place essentielle dans le film, comme si elle était un personnage à part entière. Il y a dans cette décision un véritable choix artistique sur ce que représente cette maison. Elle est adossée à une falaise, imbriquée dans de la roche. Elle symbolise un enracinement total à l’endroit où elle se trouve.

 

Le film traite des racines au sens large, il fallait que cette maison soit à l’image des personnages qui défendent leur passé, leurs origines.

 

Desordres---Isaach-de-Bankole-et-Niels-Schneider.gif

 

Isaach de Bankolé et Niels Schneider

 

La forme relativement simple de la construction du scénario n’est qu’une façade. Ce qui intéresse Etienne Faure c’est la complexité de la nature humaine et notamment les thématiques que sont les secrets du passé, la dualité de notre personnalité et notamment l’ambiguïté sexuelle.

 

Et aussi, bien sûr, le fait d’être étranger quelque part, de vouloir s’approprier le bien d’autrui en sachant qu’il y aura toujours, à un moment donné, des personnes qui vont vouloir vous faire partir.


Le tournage s'est effectué en Dordogne. Il fallait une région qui soit très authentique puisque les personnages ont soif de nature en opposition à la vie parisienne. La Dordogne correspondait visuellement parfaitement à ce que souhaitait Etienne Faure. "Un paysage verdoyant et vallonné avec une architecture de maisons faites de vieilles pierres, très enracinées et rocailleuses. Après de longs repérages, il s’est avéré que cette région était idéale, surtout pour Un tournage en automne."


Le couple incarné par des acteurs de couleur n'a pas été décidé aumoemnt de l'écriture. Ce qui m’intéressait Etienne Faure, c’était de montrer un couple étranger à la région. Mais il aimait l’idée d’emmener le spectateur sur des fausses pistes, ainsi donc, c’était encoreintéressant que les acteurs soient de couleur d’autant que ce n’est pas le propos du film. "J’aime le métissage, j’avais envie de travailler avec des gens de toutes origines sans que ce soit le sujet du film. Ce qui serait formidable, ce serait qu’un jour on ne pose plus cette question." avoue le réalisateur.

Desordres---Niels-Schneider-et-Sonia-Rolland.gif

 

Niels Schneider et Sonia Rolland

 

À partir du moment où il a été décidé de confronter un couple métissé avec un jeune blanc, Etienne Faure a tout de suite été interpellé par certains comédiens. Il aime la filmographie d’Isaach de Bankolé. Il est allé le rencontrer à New York où il vit désormais. Ce qu’il dégageait, et aussi son envie et son talent que le metteur en scène entrevoyait en parlant avec lui, l’ont convaincu qu’il était le personnage.


Pour Sonia Rolland, comme tout le monde,
Etienne Faure a été séduit par sa beauté. Il a fait des essais avec elle et a vu qu’elle était extrêmement bonne comédienne et qu’elle serait parfaite pour interpréter ce personnage à la fois sensible et fort.

 

Desordres---Sonia-Rolland.gif


Sonia Rolland

 

Quant à  Niels Schneider il aurait pu le rencontrer il y a plusieurs années, au moment où il tournait Les Amours Imaginaires, qui lui a valu de recevoir, en 2011, le Trophée Chopard de la révélation internationale au Festival de Cannes. Etienne Faure connaissait Xavier Dolan avant qu’il ne soit metteur en scène, et lui avait parlé de ce jeune comédien. Mais la rencontre ne s’est pas faite à ce moment-là. C'est au moment du casting à Paris, que l’agent de Niels Schneider l’a contacté en lui disant qu’il souhaitait développer sa carrière en France. Une évidence pour Etienne Faure.

 

Desordres---Niels-Schneider.gif


Niels Schneider

 
"De manière générale, j’essaie toujours d’allier le talent des comédiens avec ce qu’ils dégagent en tant que personne. Il fallait que je sente qu’une complicité allait s’établir entre eux." reconnait le réalisateur. Il déclare également que
sa volonté de tourner son film avec une caméra numérique, moins encombrante, plus adaptée à ses décisions de mise en scèner avec une équipe relativement légère lui permet d’être très proches des comédiens. Les plans sont de plus en plus serrés sur les acteurs au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire. Une camera légère permet ce genre de mise en scène.

 

Le film est entièrement illustré par une musique originale. Il y a trois compositeurs. Etienne Faure souhaitai trois ambiances musicales différentes.

 

Desordres---Isaach-de-Bankole-et-Sonia-Rolland.gif.Desordres---Niels-Schneider-copie-1.gif


Une ambiance classique avec la partition de Laurent Pérez qui correspond plus au personnage de Sonia qui est une pianiste de Renommée internationale.

 

Une ambiance plus hip hop et un peu rap à la façon de Mister Modo et Ugly Mac Beer, qui est plutôt celle qu’écoute les jeunes protagonistes du film.

 

Et enfin une ambiance plus électro avec Aube L, qui apporte la couleur, la sensibilité et l’atmosphère du film.

 

Ce choix musical vient en opposition à la teneur très classique du genre thriller psychologique.

 
Désordres a été sélectionné dans plusieurs festivals internationaux, parmi lesquels on peut citer :

 

- Festival Cinequest Film Festival (USA, San Jose, 2013)

- Festival Pula Film Festival (Croatian and European films, 2012)

- Festival du Cinéma du Monde de Montréal (Canada, 2012)

- Festival International du Film de Busan (Corée du Sud, 2012)

- Black Nights Film Festival de Tallinn (Estonie, 2012)

- Les rencontres professionnelles de L’ARP à Dijon (2012)

- Festival du Film de Sarlat (2012)

- Festival de Cinéma du Monde du Cap (Afrique du Sud, 2013)

 


 

Sources :

http://www.unifrance.org

http://www.allocine.fr

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2013
commenter cet article

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.