Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 13:00

 

Espelette - BlasonEspelette, est situé au pied des Pyrénées, en plein cœur du Pays Basque. À seulement vingt minutes de l'Océan.

 

Une situation privilégiée près de Biarritz, ou Saint Jean de Luz. Ou plus  encore, de Cambo les Bains et sa magnifique Villa Arnaga.

 

 

 

 

Le nom d’Espelette et le nom du château, dont l’étymologie signifie “lieu planté de buis” tirent leur nom d’une famille noble de Navarre où le buis abonde. Les barons d’Ezpeleta firent bâtir le château vers l’an 1000, et en furent maîtres jusqu’en 1707 après extinction de la branche familiale de France en 1694.


Espelette, village typique du Pays Basque a été élu "le plus coquet village" de France en 1922,  avant d'obtenir le diplôme de "Prestige de la France" en 1955.

 

Le village est dominé par le clocher de la très belle église Saint-Etienne, a l'allure d'une forteresse avec ses murs épais et ses contreforts. Son clocher-porche a été construit en 1627.

 

Espelette, ce n'est pas seulement un piment qui est venu mettre sa signature sur la cuisine basque mais également un très beau village niché au pied de la montagne aux rues serpentantes décorées du rouge éclatant des piments enfilés manuellement sur des cordes, fruit par fruit.

 

Également très fleuri, le village dégage une atmosphère réellement festive. Les maisons, très anciennes pour la plupart, sont magnifiques avec leurs boiseries vertes ou rouges. 

 

Depuis des siècles, dans chaque ferme, chaque maison, c'est le piment d'Espelette qui apporte une franche touche de gaîté.

 

Espelette

 

Les seigneurs d’Ezpeleta faisaient partie, dès le 11ème siècle, des plus puissants barons de Navarre.

 

Les Basques étaient de courageux marins.

 

Gonzalo de Percarteguy, marin de Gipuzkoa, a introduit le maïs en 1523 dans la vallée de la Nive. Avait-il ajouté quelques piments à son chargement ?

 

Bien adaptée au climat local apparenté à celui de ses origines, la culture du piment s'est propagée dans la majorité des fermes de la région. Au temps où les épices se vendaient à des prix fort élevés, le piment était utilisé en assaisonnement et pour la conservation des viandes.

 

Espelette-copie-1.gifUne légende en décide autrement et dit qu'il y a fort longtemps, un jour d'hiver, un voyageur affamé traversa le village. Un couple, malgré sa pauvreté, partagea avec lui l'abri de leur masure et leur maigre bouillon. L'étranger versa alors un peu d'une poudre rouge dans la soupe froide. La maison n'était pas chauffée par manque de bois, mais ils n'eurent pas froid et le repas fut délicieux grâce à cette poudre étrange. Avant de repartir sur la route, le visiteur laissa en remerciement quelques graines de piment à ses hôtes et leur en expliqua le mode de culture. Vrai ? Faux ? Il n'en reste pas moins vrai que le village d'Espelette reste célèbre grâce à son fameux piment de la variété Gorria.

 

Depuis, il fait partie de sa vie quotidienne. Les premières fleurs apparaissent en juin, les premiers fruits, trois semaines plus tard. La récolte s'effectue manuellement au fur et à mesure de la maturité de début août au 30 novembre, jusqu'aux premières gelées.

 

Cette variété locale présente une certaine hétérogénéité génétique qui lui confère sa rusticité. Plante annuelle herbacée, à croissance déterminée et port buissonnant, elle peut atteindre plus d'un mètre de hauteur. Chaque pied produit de 15 à 20 piments, soit 500 à 700 grammes de fruits. Traditionnellement cultivé dans cette région du Pays Basque depuis des temps très anciens, considéré comme faisant partie des poivres, le piment d'Espelette fut d'abord utilisé pour relever certaines recettes de chocolat, Bayonne étant, au XVIIème siècle, la première ville chocolatière du royaume.

 

Piment-d-Espelette.gif

 

C'est également à cette époque que le père Larramendy établit la relation entre le piper mina (poivre piquant) castillan, le pimenton espagnol, et le bipergorria (poivre rouge) basque qui désigne désormais la poudre de piment considérée comme une épice. Dès le XVIIIème siècle, les jambons du Pays Basque en sont recouverts avant le séchage.

 

Les piments récoltés rouges sont essuyés, triés puis calibrés. Ils seront ensuite utilisés frais ou mis sur des cordes pour un usage ultérieur ou encore séchés et broyés pour être vendus en petits bocaux. À maturité, dés le mois d'août, il doit être récolté presque entièrement rouge et finira de mûrir ensuite. Il atteint sa taille variant entre 7 et 14 cm en 3 semaines...

 

Espelette-copie-2.gifChaque année, le dernier week-end du mois d'octobre, donne lieu à la traditionnelle fête du piment d'Espelette. Cette année la fête s'est déroulée les 25 et 26 octobre 2014. Pendant la fête, on peut bien sûr acheter des piments et d'autres produits régionaux, mais aussi assister à des spectacles de danse basque, des concerts de musique traditionnelle, une messe, des défilés de bandas, des parties de pelote.

 

Il va de soi que c'est aussi un hymne à la gastronomie avec tous ces restaurants qui savent piquer votre curiosité et émerveiller votre palais.

 

Ce rassemblement, attirant autant de touristes que de régionaux, autour du produit local rassemble près de vingt mille personnes, à comparer aux mille huit cents habitants de la commune. 

 

"Le Piment d’Espelette se distingue par un subtil équilibre en délicatesse aromatique et force de caractère : l’expression des parfums évoquant la tomate, le pain grillé ou encore le foin séché associée à un piquant chaud sans agressivité en fait une épice d’exception qui le distingue des autres piments."

 

L'appellation d'origine piment d'Espelette est protégée par une AOC (protection nationale) depuis le 1er juin 2000 et depuis le 22 août 2002 par une AOP (protection européenne). Le condiment est un incontournable de la gastronomie basque.

 

Le terroir AOC, blotti contre le piémont pyrénéen autour d'Espelette, s'étend sur dix communes du Labourd (une des sept provinces du Pays Basque) et concerne seulement une centaine d'hectares, qui jouissent de températures douces en été, d'une pluviométrie unique en France à cette altitude et d'une brise naturelle créée par un relief tourmenté.

 

Ici, on parle de "caviar pourpre" depuis que le piment a obtenu l'AOC, devenant la seule épice jouissant de titre en France.

 

Sources :

http://www.paysenfrance.fr

http://www.espelette.fr

http://www.lepoint.fr

commentaires

Armelle 07/11/2014 10:02


Bonjour Alain,


Je connais un peu le pays basque, région superbe avec un arrière pays aussi enchanteur que la côte. Ma fille s'est mariée à St Jean-de-Luz, port et station charmante. Biarrtitz est également une
belle station, riche en souvenirs de tous ordres. Mais l'arrière pays a un charme particulier. Espelette, par exemple, célèbre pour son fameux piment. J'aime bien voyager avec vous, cher Alain.
Fillette, j'ai passé des vacances à Bidart.

Chris 05/11/2014 18:33


Salut Alain. Ton blog cinéma devient un vrai guide touristique du Comminges à notre cher Pays Basque. Merci

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.