Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 23:00

 

Etreintes-Brisees---Affiche.jpg


Réalisé par Pedro Almodóvar


Avec Penélope Cruz, Blanca Portillo, Lluis Homar,

Jose Luis Gomez, Ruben Ochandiano, Tamar Novas,

Kiti Manver, Lola Dueñas, Angela Molina, Mariola Fuentes.

.
Genre Drame

.

Titre original Los abrazos rotos

.
Production  Espagnole

.

Date de sortie 20 mai 2009

 

Les-Etreintes-brisees---Penelope-Cruz-copie-2.jpg

 

Penélope Cruz

 

Synopsis

 

Dans l'obscurité, un homme écrit, vit et aime. Quatorze ans auparavant, il a eu un violent accident de voiture, dans lequel il n'a pas seulement perdu la vue mais où est morte Lena, la femme de sa vie. Cet homme s'appelait Matéo Blanco (Lluis Homar).

 

Aujourd'hui sous le pseudonyme de Harry Caine il signe ses travaux littéraires, ses récits et scénarios.

 

Les-Etreintes-brisee---Lluis-Homar.jpg Lluis Homar

 

Dans la mesure où il ne peut plus diriger de films, il préfère survivre avec l'idée que Mateo Blanco est mort avec Lena, la femme qu'il aimait, dans l'accident.

 

Penélope Cruz Les-Etreintes-brisees---Penelope-Cruz-copie-1.jpg

 

Désormais, Harry Caine vit grâce aux scénarios qu'il écrit et à l'aide de son ancienne et fidèle directrice de production, Judit García (Blanca Portillo), et du fils de celle-ci, Diego (Tamar Novas).

 

Etreintes-brisees---Blanca-Portillo-et-Tamar-Novas-.jpg

 

Tamar Novas et Blanca Portillo

 

Depuis qu'il a décidé de vivre et de raconter des histoires, Harry est un aveugle très actif et attractif qui a développé tous ses autres sens pour jouir de la vie, sur fond d'ironie et dans une amnésie qu'il a volontairement choisie ou, plus exactement, qu'il s'est imposé.

 

Il a effacé de sa biographie tout ce qui est arrivé quatorze ans auparavant.

 

Les-Etreintes-brisees---Angela-Molina-et-Lluis-Homar.jpg Ángela Molina et Lluís Homar


Il n'en parle plus, il ne pose plus de questions; le monde a eu vite fait d'oublier Mateo Blanco et il est lui-même le premier à ne pas désirer le ressusciter...


Une histoire d'amour fou, dominée par la fatalité, la jalousie et la trahison.

 

Une histoire dont l'image la plus éloquente est la photo de Mateo et Lena, déchirée en mille morceaux.

 

Lorsqu'on regarde attentivement le clap du film que tourne le personnage joué par Penélope Cruz, on peut apercevoir un certain "R. Prieto" crédité comme chef opérateur. Un clin d'oeil au directeur de la photo Rodrigo Prieto, qui a assuré celle d' Étreintes brisées.

 

Dans les Étreintes brisées, le personnage de Mateo Blanco réalise une comédie intitulée  Filles et valises. Une comédie qui est librement inspirée de Femmes au bord de la crise de nerfs réalisé par Pedro Almodóvar lui même en 1988.

 

Les Etreintes brisées - Pénélope Cruz

 

Penélope Cruz

 

Quelques scènes ont été adaptées et réalisées par le cinéaste, pour être intégrées dans le film. Les scènes ont d'ailleurs été tournées à l'endroit même du studio où Almodóvar a tourné l'original il y a vingt ans. "L'expérience a été si fertile que j'ai écrit et tourné davantage de séquences qu'il n'était nécessaire, que je n'ai pas pu inclure dans le montage final à cause du ton qui ne collait pas avec celui de l'histoire principale et qui auraient été étranges. Je m'en doutais déjà au moment de les tourner, mais je n'ai pas pu résister à la tentation. Heureusement, il y aura le DVD" raconte le cinéaste.

 

Les-Etreintes-brisees---Penelope-Cruz-3.jpg

 

Lena Rivero (Penélope Cruz), protagoniste des Étreintes brisées, est l'héroïne d'une comédie réalisé par Mateo Blanco (Lluis Homar) : Filles et Valises. Parallèlement, Ernesto Martel (Ruben Ochandiano) est chargé par son père, qui porte le même nom que lui, de réaliser un making of sur Filles et Valises. Ce documentaire est une narration parallèle, indépendante de l'original. "J'ai toujours rêvé de faire un film dont l'histoire serait révélée à travers un making of. Les making of non seulement nous dévoilent des secrets techniques, mais aussi les secrets des personnes qui se chargent de concocter et de structurer la fiction, et parfois de l'incarner. Par le biais du making of, les artisans de la fiction entrent dans la fiction" raconte Pedro Almodóvar.

 

Ruben Ochandiano Les-Etreintes-brisees---Ruben-Ochandiano.jpg

 
Le "double", est un des traits caractéristiques des Étreintes brisées. Une duplicité, qui existe entre le père et fils Martel, qui ont le même nom : Ernesto Martel. Martel père, est haït par Martel fils, qui l'a empêché d'exister et lui a gaché la vie. En grandissant le fils reproduit la conduite de son père alors même qu'il est la dernière personne à qui il souhaite ressembler. Il se marie deux fois comme son père, et a deux enfants qui le détestent. La duplicité se retrouve également à travers le personnage principal interprété par Lluis Homar, qui a deux noms: Mateo Blanco et Harry Caine. Mateo Blanco devenant Harry Caine pour échapper à son passé et pour pouvoir vivre à nouveau.

 
"Je me rends compte que c'est la première fois que je fais une déclaration d'amour aussi explicite au cinéma; pas dans une séquence en particulier, mais tout au long d'un film. Au cinéma, à ses éléments matériels, aux personnages qui se démènent autour des projecteurs, aux acteurs, monteurs, narrateurs, à ceux qui écrivent, aux écrans sur lesquels on visionne les images qui donnent vie aux intrigues et aux émotions. Aux films tels qu'ils ont été faits au moment où ils ont été faits. Un métier qui, bien qu'il permette d'en vivre n'est pas seulement une profession mais une passion irrationnelle." Pedro Almodovar.

 

Les étreintes brisées - Pénélope Cruz 2

 
Lena et Mateo, réfugiés dans un bungalow, face à la mer, enlacés sur un canapé regardent à la télévision Voyage en Italie de Roberto Rossellini qui traite de l'effondrement d'un couple interprété par Ingrid Bergman et George Sanders lors d'un séjour touristique en Italie. La scène qu'Almodóvar montre sur le petit écran, est celle où Sanders et Bergman sont témoins de la découverte, par les hommes qui font les fouilles, des corps d'un homme et d'une femme qui gisaient l'un à côté de l'autre immortalisés par la lave.

À l'instar d'Ingrid Bergman, Lena (Penélope Cruz) est bouleversée par cette vision. Pour Ingrid Bergman cet amour devenu éternel l'a renvoie à son propre couple qui se délite, quant à Lena solidement blottit dans les bras de son amant, voudrait bien mourir ainsi, dans une étreinte éternelle. Mais, à l'opposé du film italien, loin d'être éternelle, leur étreinte se retrouvera brisée...

 

Les-Etreintes-brisees----Penelope-Cruz.jpg

 
Les images du générique du début des Étreintes brisées, ont été prises à l'insu des protagonistes, avec une caméra vidéo reliée à la Panavision utilisée pour tourner le film. C'est une caméra utilisée pour visionner les prises pendant ou après leur tournage. En général ces images ne sont pas transférées sur pellicule, mais c'est ce que Pedro Almodóvar a fait. D'où la texture étrange et très différente du générique avec le reste du film. Dans ces images "volées", on apperçoit un couple silencieux, des doublures lumière, qui ensuite quittent leur place pour la céder à Penélope Cruz et Lluis Homar. "J'ai choisi ces images pour commencer le film parce que ce sont des images dérobées et furtives qui montrent d'emblée que le cinéma est le territoire où se passera une grande partie de l'action" précise le cinéaste.
 

Les-Etreintes-brisees---Lluis-Homar-et-Penelope-Cruz.jpg Lluís Homar et Penélope Cruz

 

Durant leur escapade, Lena et Mateo contemplent la plage d'El Golfo à Lanzarote. Mateo prend des photos pendant que Lena l'enlace. Une fois les photos imprimées, ils découvrent sur l'une d'elles un couple enlacé minuscule sur la plage de sable noir. Cette photo est le reflet de la situation de Mateo et Lena, en cavales, seuls dans l'immensité de l'île, fondus dans le paysage. La photo utilisée dans le film, a été prise par Pedro Almodóvar lui-même neuf ans plus tôt, lors de sa première visite à Lanzarote. Le cinéaste s'y était rendu quelques mois après la mort de sa mère. Impressionné par le paysage il avait souhaité immortalisé le mystère de l'île en prenant une photo de la plage. Comme Mateo, il n'avait pas remarqué le couple enlacé sur la plage. Il l'a découvert 24h plus tard lorsqu'il a eu le tirage. Par référence à la photo de Blow Up, d'Antonioni, dont l'agrandissement avait révélé la présence d'un cadavre, Almodóvar a imaginé que cette étreinte refermait un secret et qu'il en possédait la preuve photographique. "J'ai cherché le couple jusqu'à la fin de mon séjour à Lazarote, mais je ne l'ai pas trouvé. J'ai imaginé leur situation et écrit plusieurs versions qui se terminaient par cette étreinte solitaire, mais aucune d'elles n'avait d'intérêt. Je suis retournée à Lanzarote et j'ai à nouveau cherché dans son paysage volcanique une fiction qui intégrerait l'étreinte de la plage d'El Golfo, mais je n'ai rien trouvé de satisfaisant. Le secret de l'étreinte refusait d'être révélé." raconte le cinéaste. Par la suite, il a essayé de faire apparaitre le décor de l'île dans tous les scénarios qu'il a écrit, mais dans aucun d'eux l'île semblait avoir sa place.

Jusqu'en 2007, quand il a fini d'écrire les Étreintes brisées

 

Les-Etreintes-brisee.jpg

 
Pedro Almodóvar a tourné la scène de l'accident de voiture de Mateo et Lena, au même carrefour où Cécar Manrique, artiste-peintre et fervent défenseur de la nature de l'île de Lanzarote, est décédé quelques années auparavant dans un accident de voiture. C'est César Manrique qui fit le guide pour Pedro Almodóvar lors de sa première visite à Lanzarote.
 
A plusieurs reprises Penélope Cruz apparait avec une coiffure, cheveux tirés en chignon, qui renvoit à celle d'Audrey Hepburn dans Sabrina.
     
La voiture rouge conduite par Mateo sur l'île dans les Étreintes brisées, est la même qu'utilise Penélope Cruz dans Volver, également déjà présente dans les dernières scènes d'Attache-moi !.

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr 

http://www.cinemovies.fr

http://www.commeaucinema.com

http://www.cinemovies.fr

http://www.imdb.com

Published by Ciné Alain - dans Mon univers
commenter cet article

commentaires

johane et christophe 09/05/2012 14:07


Bonjour Alain, première nouvelle, je ne l'ai pas vu sur le rpogramme, ou j'ai regardé trop vite. Bon à savoir et je vais le revoir c'est certain. Tiout va bien ? On t'embrasse Johane et
Christophe

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.