Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 23:00
18798044.jpg 

Réalisé par Douglas Sirk

Avec Rock Hudson, Lauren Bacall, Robert Stack, Dorothy Malone,
Robert Keith, Grant Williams, Robert J. Wilke, Edward Platt,
Harry Shannon, John Larch, Joseph Granby.

Titre original : Written on the Wind

Long-métrage américain - Genre : Drame , Romance

Date de sortie cinéma  9 janvier 1957

Ecrit-sur-du-Vent---Dorothy-Malone.jpg Dorothy Malone
reçut l'Oscar du Meilleur Second Rôle en 1957.

Le scénario écrit par George Zuckerman est tiré d'un roman de Robert Wilder, basé sur un fait réel : la mort par balle d'un membre d'une riche famille de planteurs de tabac, peu après son mariage avec une chanteuse.

Écrit sur du vent - Lauren Bacall.Écrit sur du vent - Rock Hudson
Ecrit-sur-du-vent---Rock-Hudson-et-Dorothy-Malone.jpg.Ecrit-sur-du-vent---Robert-Stack.jpg
.
Écrit sur du vent propose une situation inextricable, amplifiée par l'argent qui permet ici de nombreuses possibilités, on peut faire des centaines de kilomètres en avion juste pour engloutir un sandwich, par exemple. Le début du film annonce la couleur flamboyante, mot souvent employé en parlant des films du réalisateur : le pétrole, la vitesse, l'alcool, la maison familiale trop grande, les mines graves et tourmentées des personnages, un vent d'automne comme un souffle au cœur et un avis de tempête, tout cela jette un prologue qui est aussi la fin.
Le film est ensuite un long flash-back, puis clôt une boucle qui se referme autour des personnages. Structure circulaire et un peu policière car le spectateur se demande comment on en est arrivé là.
  
Synopsis :

Fils prodigue, alcoolique et instable d'un magnat du pétrole, Kyle (Robert Stack) abuse de l'alcool. Mitch (Rock Hudson), est son ami d'enfance.
.
La sœur de Kyle, la nymphomane Marylee (Dorothy Malone), est amoureuse de Mitch (Rock Hudson), ami d'enfance de Kyle. Mitch considère Marylee comme une petite sœur. Kyle se sent constamment inférieur à Mitch, adoré et littéralement adopté par Hadley père (Robert Keith).
.
Mitch et Kyle tombent tous deux amoureux de Lucy (Lauren Bacall) , une publiciste. Celle-ci accepte d'épouser Kyle, avec l'espoir de le guérir de ce penchant pour la bouteille, au grand dam de Mitch, épris de la belle.
.
Un jour, Kyle apprend qu'il sera très difficile pour lui d'avoir un enfant. Or, Lucy en attend un.
.
Les soupçons de Kyle se portent immédiatement sur son ami...
.
Ecrit-sur-du-vent---Lauren-Bacall-et-Rock-Hudson.jpg

Lauren Bacall et
Rock Hudson
.
Un an après Géant, on ne peut pas dire que le milieu pétrolier, symbole de la réussite arrogante des États-Unis, est traité par Hollywood avec le respect qu’il se sentait en droit d’attendre. Et l’on ne peut que s’en réjouir, d’autant qu’ Écrit sur du vent  s’affirme comme une œuvre bien plus vénéneuse que le film de George Stevens. Ecrit sur du vent - Robert Stack-copie-1Si l’American Way of Life des années 1950 en prend effectivement pour son grade, ce n’est pas le thème qui intéresse en premier lieu Douglas Sirk. Grâce à sa science du mélodrame, le réalisateur s’affaire plutôt à réintroduire la tragédie classique au sein de la structure familiale et la fait vivre avec une violence psychologique et un lyrisme qui se pare des couleurs flamboyantes du Technicolor.
Entre l’arrivisme et la perversion souterraine du frère et la sexualité débridée de la sœur d’un côté, et la naïveté presque navrante des deux personnages extra familiaux de l’autre, on ne sait où tourner la tête en observant ce jeu de massacre parfaitement calibré. Écrit sur du vent ne serait peut-être qu’un soap opera subversif si le cinéaste n’avait pas introduit dans son film cette dimension tragique qui n’appartient qu’à lui et qui permet au spectateur de vibrer pour des personnages vers qui ne serait pas naturellement allé sa sympathie, exception faite du couple Mitch / Lucy dont la bonté d'âme tranche avec la déliquescence ambiante. La structure en flash-back aide à faire passer cette impression diffuse de fatalité au sein d’une œuvre qui fait partie des réussites plus personnelles de son auteur avec Tout ce que le ciel permet et Mirage de la vie.
.
La distribution est évidemment est à la hauteur du spectacle : les habitués Rock Hudson et Robert Stack, Lauren Bacall, et la superbe et sulfureuse Dorothy Malone dans l’un de ses tous meilleurs rôles.
.
.Rock Hudson. Universal International Pictures. .Lauren Bacall. Universal International Pictures.
.
Le roi du mélodrame signe l'un de ses opus les plus flamboyants. Summum du kitsch à tel point qu'on a pu voir le film comme l'ancêtre de soap comme Dallas ou Dynasty, Écrit sur du vent précipite avec un extraordinaire lyrisme ses protagonistes vers leur inéluctable destin. Une tragédie cossue, à savourer au premier ou au second degré, certains percevant au détour de l'outrance des pointes d'ironie sirkienne.
L'autre espace pour le spectateur réside aussi curieusement dans notre rapport aux personnages. Aux monstres Kyle et Marylee, Douglas Sirk oppose les deux monstres de vertu Mitch et Lucy. Un spectateur positif notera l'opposition entre un Kyle gâté et un Mitch comme bon sauvage. Rock Hudson sera souvent chez Douglas Sirk un garçon adorable. Ici fils d'un héros local, jouant du poing seulement quand il le faut. Un des plus beaux rôles de Rock Hudson, interprète fétiche du réalisateur.
.
Ecrit-sur-de-vent----Rock-Hudson-et-Dorothy-Malone.jpg
.
Rock Hudson et Dorothy Malone
. 
Douglas Sirk semblait avoir tout compris, avec cette superbe mise en abyme de la télévision comme kleenex moderne dans Tout ce que le ciel permet. Un film qui, avec Ecrit sur du Vent, fait partie de ce septet de mélodrames réalisés pour Universal, et qui a beaucoup fait pour sa postérité. Douglas Sirk, de son vrai nom Detlef Sierck, l'homme de théâtre et de cinéma allemand, avec entre autres des films pour la UFA, considéré comme un faiseur habile, a été reconnu pour avoir apporté une distance toute germanique, "l'agnosticisme d'un nostalgique de la foi"  à un genre excessif. Peut-être parce que lui-même voyait du mélodrame dans les étoffes plus nobles : "les grandes pièces sont presque toutes construites sur des situations mélodramatiques ou des fins mélodramatiques" selon ses entretiens avec Jon Halliday.
.
Ecrit-sur-du-vent---Lauren-Bacall--Rock-Hudson-et-Robert-St.jpg
.
Lauren Bacall, Rock Hudson et Robert Stack
.
Douglas Sirk est toujours aujourd'hui le cinéaste le plus emblêmatique du genre mélodramatique. Un genre qui prête parfois à sourire mais qui a acquis ses lettres de noblesse grâce au grand talent de cet immense cinéaste.  

Ecrit sur du vent - Lauren Bacall et Rock Hudson-copie-1Douglas Sirk est le prince du mélodrame et Écrit sur du vent est une de ses plus belles oeuvres. Tout ce qui caractérise son style est présent.
À savoir, une histoire ancrée profondément dans le réel mais qui tend sans cesse vers la démesure, vers l'outrance. Son cinéma tient de l'exacerbation, à la fois des sentiments des personnages, de la profusion des symboles et du maniérisme du cinéaste qui pousse le classicisme hollywoodien à sa limite. Dans chaque plan d' Écrit sur du vent, un souffle lyrique semble emporter tous les personnages vers leur destin.
.
Qu'est-ce qui distingue ce film à l'argument pétrolier familial du soap-opéra surmaquillé et surcoiffé ? (incidemment, les premiers soap-opéras télévisés apparaissent la même année que Écrit sur du Vent).

Un fossé, entre une mise en scène flamboyante mais une certaine noirceur, aussi bien dans les tourments apparemment insolubles de Kyle et Marylee que dans la critique de classe, du matérialisme. Une grande consolation du soap est de constater que les riches ont aussi leurs problèmes, démultipliés par leur pouvoir d'achat.
.. 
Ces mélodrames s'inscrivaient dans un système qui a pu occulter aux yeux des critiques la spécificité d'un Douglas Sirk, vu comme un metteur en scène maison d'Universal, fournisseur éhonté de sirop et de kitsch.
.
On pourrait aussi parler d'une famille artistique plus ou moins choisie où on retrouve souvent le producteur Ross Hunter "Je veux cinq cents mouchoirs qui sortent pour cette scène", qui laisse ici la place à Albert Zugsmith.
.
Russell Metty à la photographie, Frank Skinner à la musique. Alexander Golitzen et Russell A. Gausman réalisent la fabrication des décors.
.
Et bien sûr des acteurs, avec Rock Hudson en clé de voûte, mais pas d'une façon systématique. 

Ecrit-sur-du-vent---Rock-Hudson-copie-1.jpg
.   
Le technicolor, les cadrages, les éclairages sont pour les yeux un régal, qui peut être indigeste pour certains spectateurs.
Un soleil qui ménage ses zones d'ombres. Mitch, Kyle et Lucy sont accoudés à un bar, la caméra pivote pour montrer leur reflet dans un miroir, les montrer enfermés dans un bocal. Ailleurs, on est aux portes de la déréalisation lors de la séquence, probablement tournée en studio, où Marylee ressasse en prima donna ses souvenirs près de la rivière de son enfance.
Les rouges et jaunes, peintures vives des sentiments forts des personnages, y ont quelque chose d'indécent, jusqu'à la saturation. Pour Marylee et Kyle, c'est aussi tout ou rien. "Je m'attache à cette violence qui contrebalance le côté sirupeux du mélodrame", déclara Douglas Sirk  l'artificier, à Russell Metty qui fournira "les bombes au magnésium" pour éclairer au maximum.
.
Ecrit-sur-du-vent---Dorothy-Malone.jpg

Dorothy Malone
.
Douglas Sirk sait aussi être subtil : on peut lire l'article de Tag Gallagher sur les variations de lumière dans une même scène et le carré comme forme géométrique supplémentaire d'enfermement des protagonistes.
.

 

 
 Sources :
http://www.tvclassik.com - Ronny Chester
http://www.imdb.com
http://www.dvdclassik.com- John Constantine
http://www.arte.tv
http://www.allocine.fr

commentaires

roijoyeux 10/12/2014 20:25


un très beau film - merci Alain pour ces informations passionnantes sur le film !!

mitch movies 14/09/2012 18:22


100 % pour Sirk et ses grands mélos.

armelle 14/09/2012 11:08


Je n'ai pas vu ce film qui est repris dans quelques salles. Espérons qu'il passe un jour à la télévision. J'aime beaucoup visionner ces films anciens pleins de charme avec d'excellents acteurs
qui vous donnent un soupçon de nostalgie. Formidable ce travail que vous faites sur chacun d'eux avec une présentation très complète.


Bonne journée Alain.

joelle suttons 23/08/2012 20:51


superbe page, un vrai régal, je vais essayer de revoir ce film merci

cheap wedding dresses 06/08/2011 02:34

Habituellement bénéfique à déterminer, ce fut une apparente publier exceptionnelle. Dans le concept préfère être l'auteur d'un excellent ces ainsi. Vous aurez besoin de temps pour vous de faire cette énergie fantastique et en plus réelle pour générer un poste superbe.

cheap wedding dresses 06/08/2011 02:33

Habituellement excellente pour déterminer, ce fut une apparente soumettre exceptionnelle. Dans l'idée préfère être ce genre d'un grand auteur aussi. Vous aurez besoin de temps pour vous de creat cet excellent travail et, de plus réel pour faire un post superbe.

Writing 05/07/2011 11:52

WritingUndoubtedly, there is a great change in social world due to the introduction of web 2.0 websites.

Pandaranol 01/06/2011 16:16

PandaranolUn article très intéressant, merci.

Seotons 29/01/2011 14:09

SeotonsVous avez simplement un défi crucial dedans vie entière, leçons visuelles, cinéma et/ou la TV montre !

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.