Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 18:00

 

Date de sortie 21 mars 2012

 

Henaut-President---Affiche.jpg

 

Réalisé par Michel Muller

 
Avec Michel Muller, Olivier Gourmet, Fred Scotlande,

Noémie de Lattre, Olivier Charasson, Robinson Stévenin,

Rémy Roubakha, Aurore Broutin, Vittoria Scongnamiglio


Genre Comédie


Production Française

 

Henaut-President---Michel-Muller.jpg

 

Michel Muller

 

Cinq ans après la série à succès diffusée sur Paris Première, Michel Muller, à l’occasion de l’élection 2012, imagine un nouveau destin pour le personnage de Pierre Hénaut.

Résultat : une farce politique corrosive. Interview ... Cliquez ICI !

 

Synopsis

 

Une agence de communication, décidée à utiliser la politique comme tremplin à sa renommée, jette son dévolu sur Pierre Hénaut (Michel Muller), élu de province intègre et dévoué, et candidat improbable à la Présidentielle. Façonner l’image du candidat, voilà le job de Thierry Giovanni (Olivier Gourmet), patron de l’agence, et de ses collaborateurs : Noémie (Noémie de Lattre), Fred (Fred Scotlande) et Olivier (Olivier Charasson). Ils sont persuadés de pouvoir métamorphoser Pierre Hénaut en bête politique et médiatique. Car après tout, ils savent vendre n’importe quoi, alors pourquoi pas lui ? Et pour le faire monter dans les sondages, ils n’hésiteront pas à utiliser les méthodes les plus douteuses…

 

Hénaut Président - Olivier Gourmet Olivier Gourmet 

   
Alors que sa série Hénaut Président a vu le jour pendant la campagne des présidentielles de 2007, Michel Muller réitère la plaisanterie pour les élections de 2012, en adaptant cette comédie politique au cinéma. L'humoriste a ainsi inventé une sorte de "3ème homme" censé apporter une touche de fantaisie pendant le marathon électoral.

 

   Henaut-President---Olivier-Gourmet-et-Michel-Muller.jpg

 

   Olivier Gourmet et Michel Muller


Même si Hénaut Président est une œuvre de fiction, les badauds parisiens ont pu avoir l'occasion d'assister à des scènes pour le moins cocasses : pour les besoins du tournage, Michel Muller a placardé des affiches électorales à son effigie à côté de celles des véritables candidats et s'est adonné à un spectacle de cabotinage devant de faux journalistes en pleine rue.
 
Pour rendre son film encore plus crédible, Michel Muller n'a négligé aucun détail : son avatar politique a en effet participé à des émissions dont la légitimité n'est plus à prouver, en arpentant les plateaux de David Pujadas, Ruth Elkrief ou encore Jean-Jacques Bourdin.

 

Henaut-President---Michel-Muller-et-Ruth-Elkrief.jpg

 

Michel Muller et Ruth Elkrief

 

De plus, comme tout candidat à la présidentielle qui se respecte, le personnage bénéficie de soutiens en vogue, tels que Thomas Dutronc, Eric et Ramzy, ou Virginie Efira. Mais, comme le précise le cinéaste : "le film est une fable et le programme de Pierre Hénaut reste un mystère, pour la simple raison que je ne cherche pas à défendre des idées (...) Le contexte est réaliste, c’est celui de la campagne 2012, mais le candidat, lui, ne l’est pas."

 

Ramzy Bedia Henaut-President---Ramzy-Bedia.jpg

 
Selon les dires de son entourage professionnel, dont Olivier Gourmet, Michel Muller s'est informé, pour écrire son film, auprès de "vrais" communicants politiques. Ainsi, cette comédie s'appuie sur de solides connaissances et tourne en dérision un sujet sur lequel le réalisateur a enquêté auparavant.
 
Candidate écologiste à la présidentielle de 2012, Eva Joly a essuyé bien des moqueries depuis son entrée en campagne. Elle n'échappe pas à la règle dans Hénaut Président : des jeux de mots comme "Vas y t'es Joly", ou encore "En Vert et contre tout" sont scandés en l'honneur de la politicienne !

 

Henaut-President---Fred-Scotlande.jpg Fred Scotlande

 
Michel Muller déclare avoir fait ce film pour dénoncer les procédés dont usent les communicants politiques lors d'importantes campagnes comme les présidentielles, et plus particulièrement le storytelling : "J’observe la prééminence de la communication qui, depuis quelques années, tend à transformer les candidats de tout bord en bêtes médiatiques. Il faut plaire, séduire, donner du rêve, ce qui paraît assez infantile. Je mets le focus sur le procédé du storytelling qui est devenu la grammaire des communicants politiques : il s’agit de "raconter une histoire" aux gens à partir d’éléments vrais dans le seul but de créer de l’empathie, mobiliser émotionnellement le public et gagner des voix. Mais cette sentimentalité nourrit évidemment le fantasme, distord la réalité, et conduit tôt ou tard à la déception", explique le réalisateur, un tantinet révolté.
 
Même si son film est une fiction, Michel Muller confesse s'être inspiré du genre documentaire au niveau de son approche du sujet : "J’ai juste voulu me glisser dans l’intimité des coulisses d’une campagne, comme certains documentaires ont pu le faire, en suivant un candidat et ses conseillers. Montrant l’envers du décor, la satire porte sur ce monde de la tout-communication qui favorise l’image et le sensationnel, au détriment des réels enjeux de société". Ni politisé ni pamphlétaire, son film satirique se positionne simplement comme une manière de tourner en dérision la communication politique : "Hénaut Président ne s’inscrit pas dans une réalité ni dans le documentaire, c'est une comédie", précise le réalisateur.

 

Michel Muller Henaut-President---Michel-Muller-copie-1.jpg

 
Le réalisateur voulait absolument que son film soit terminé à temps pour sortir avant les élections, or son comédien initial n'était pas disponible aux dates prévues, raison pour laquelle Michel Muller a finalement fait appel à Olivier Gourmet.
 
Le comédien belge Olivier Gourmet ne connaissait pas la série qui a inspiré le film Hénaut Président, et n'a pas voulu regarder les DVD que Michel Muller comptait lui donner : "Je ne voulais pas m’inspirer de l’acteur qui jouait dans la série. Je voulais partir vierge", note-t-il.
 
Comme le précise Michel Muller, le film est une comédie mais les acteurs ne doivent pas jouer de façon décalée, bien au contraire : ils doivent interpréter chaque situation au premier degré. Le réalisateur clarifie son idée en déclarant : "En fait, le film est une comédie, mais nous jouons tous avec beaucoup de sérieux, même quand la situation est totalement absurde. C’est un travail proche de celui du clown. Les personnages sont dans la sincérité tout le temps, ils ne sont jamais dans l’analyse ou l’introspection et ne portent pas de regard sur eux-mêmes. Ils sont dans l’instant."
 
Au départ, Olivier Gourmet a eu du mal à prendre ses marques et à s'imposer au sein d'une équipe qui se connaissait bien. Il se souvient des débuts compliqués : "C’est difficile d’arriver dans une équipe qui a déjà travaillé ensemble. Noémie De Lattre, Fred Scotlande, Olivier Charasson et Michel se connaissaient bien, ils ont des automatismes, alors je n’ai pas voulu forcer les choses. Et comme je ne suis pas une grande gueule, je regardais, et puis petit à petit on y vient. On improvise."

 

Concernant la méthode de travail que le cinéaste applique avec ses acteurs, Michel Muller ne préconise pas l'improvisation, car selon lui, l'important reste que le film raconte une histoire, raison pour laquelle il considère l'écrit comme une balise. Cependant, quelques fantaisies ne sont pas à exclure. Ainsi, le réalisateur déclare : "Ce que j’aime dans le travail, c’est lorsque les comédiens s’approprient les choses et qu’on ne sent plus l’écrit."

Sur Hénaut Président, Michel Muller était à la fois acteur et réalisateur. Pas toujours facile d'endosser deux casquettes sur un même tournage. Cependant, le comédien n'a pas eu tant de difficultés que cela à s'y adapter : "Je fais ça depuis très longtemps. Et puis, je suis d’abord un comédien. Et donc je trouve plus facile de diriger les acteurs de l’intérieur, d’être avec mes camarades dans la scène pour trouver le juste tempo", explique-t-il.

Etrange coïncidence : sur le plateau du tournage, on pouvait croiser deux Muller. Michel, le cinéaste, et son acolyte de longue date, Vincent, directeur de la photographie. Plus étonnant encore, malgré leur patronyme commun et leur complicité, les deux hommes n'ont aucun lien de parenté, contrairement à ce que l'on pourrait penser !

Quand on demande au tandem Michel Muller/Olivier Gourmet de décrire la tonalité humoristique du film, les deux hommes déclarent à l'unisson : "Le film a quelque chose entre le belge et l’anglo-saxon, mais je pense qu’on est proche de la comédie italienne". Pas facile de s'y retrouver dans ce melting pot ! Heureusement, pour clarifier les choses, le comédien belge met tout le monde d'accord en affirmant : "Disons que c’est du Michel Muller" !

En adaptant sa série à l'écran, le réalisateur est resté très fidèle à son schéma de départ. Cependant, il a ajouté un protagoniste à son intrigue, afin que l'histoire contienne un "témoin" auquel le spectateur puisse s'identifier. C'est à l'acteur Robinson Stévenin d'incarner ce tout nouveau personnage !

 

Hénaut Président - Robinson Stévenin

 

Robinson Stévenin


Lorsque l'on questionne Michel Muller sur l'impact éventuel que son film, qui sort un mois avant le premier tour des élections, pourrait avoir sur le scrutin, le réalisateur répond, catégorique : "Aucun. Les gens sont loin d’être cons. On nous abreuve tellement de discours préfabriqués, que je crois qu’ils gambergent déjà sur l’impact de la com. Ils sont déjà bien alertés. Ils sont en éveil."

 

 

 

 

Sources

http://www.allocine.fr

http://www.cinemovies.fr

http://www.evene.fr

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.