Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 23:00

 

Affiche.jpg 

Réalisé par Florian Gallenberger

 
Avec Ulrich Tukur, Daniel Brühl, Steve Buscemi, Anne Consigny,

Dagmar Manzel, Jingchu Zhang, Teruyuki Kagawa,

Mathias Herrmann, Tetta Sugimoto, Akira Emoto, Arata

Titre original  City of War: The Story of John Rabe


Long-métrage français, chinois, allemand . Genre : Historique, Drame, Biopic
 

Année de production : 2008

 

Date de sortie cinéma : 27 avril 2011

 

Ulrich-Tukur.jpg

.

Ulrich Tukur

Synopsis

 

Nankin, 1937. John Rabe qui vit depuis plus de trente ans dans l'ancienne capitale chinoise dirige la filiale locale de Siemens et doit rentrer à Berlin. Lors de son bal d'adieu, la ville est bombardée par l'armée japonaise. Le lendemain matin, les étrangers encore en ville proposent de mettre en place une zone de sécurité à Nankin afin de protéger les civils chinois. John Rabe est nommé président de cette zone ...

 

John-Rabe-Photo-du-film.jpg

 

John Rabe est le deuxième long métrage réalisé par Florian Gallenberger après

 

Schatten der Zeit Schatten-der-Zeit.jpg Réalisé en 2004

Avec Prashant Narayanan, Tannishtha Chatterjee, Tilotama Shome

 

 

 

Le Schindler de la Chine


John Rabe, dont la vie et les carnets ont inspiré le film de Florian Gallenberger, est un homme d'affaire allemand qui a travaillé en Chine de 1911 à 1938. Il est connu pour avoir aménagé une zone de refuge pour de nombreux Chinois durant le massacre de Nankin par l'armée japonaise, sauvant ainsi des milliers de vies, le drapeau nazi que Rabe dressait sur sa propriété empêchait les pilotes japonais de la bombarder.

 

John-Rabe-Photo-du-film-copie-1.jpg

 

De retour en Allemagne en 1938, John Rabe est arrêté par la Gestapo et détenu jusqu'à la fin de la guerre, pour être ensuite accusé de nazisme, et finalement libéré. Il décède dans l'oubli le plus total en 1950. Il faut alors attendre 2003 pour que ses actes de bravoure soient enfin reconnus, lui valant les surnoms de "Schindler de la Chine" et de "Bouddha vivant".

 

Ulrich-Tukur-copie-1.jpg

 

John Rabe (23 novembre 1882-5 janvier 1950) était un homme d'affaires allemand.

Après une carrière de plusieurs années dans les affaires en Afrique, il part en 1908 pour la Chine, où il travaille John Rabeentre 1910 et 1938 pour Siemens AG à Shenyang, Beijing et Tianjin, puis à Shanghaï et plus tard à Nankin.
En juillet 1937, six ans après l'invasion de la Mandchourie, l'armée impériale japonaise pénètre à nouveau sur le territoire de la République de Chine, déclenchant la seconde guerre sino-japonaise. En décembre 1937, la ville de Nankin, alors capitale chinoise, est bombardée puis envahie. John Rabe crée avec d'autres ressortissants étrangers, comme Georges Rosen, Robert Wilson et Minnie Vautrin, un comité et une zone internationale pour fournir aux civils de Nankin nourriture et abri. Lui et les administrateurs de la zone internationale entreprennent de circonscrire le massacre perpétré par les soldats nippons en protégeant de leur mieux les civils. Ses efforts aboutissent à la création d'une zone de sécurité, qui sauve de la mort plusieurs dizaines de milliers de personnes. Le nombre de Chinois sauvés grâce à John Rabe est estimé à environ 250 000.

 

En tournant John Rabe, le réalisateur Florian Gallenberger s'est attaqué à un sujet encore très sensible. En effet, le massacre de Nankin est toujours une source de tensions entre le Japon et la Chine, qui n'ont pas la même vision de l'évènement. Ainsi, certains acteurs japonais ont catégoriquement refusé de jouer dans le film. De plus, en tant qu'Allemand, Florian Gallenberger a hésité à adapter une histoire centrée sur un héros membre du parti nazi.

 

Daniel-Bruhl-1.jpg

 

Daniel Brühl

 
Florian Gallenberger s'est rendu en Chine en 2006 en tant que touriste. Sur les traces de John Rabe, il a ainsi visité la ville de Rankin pour déterminer si oui ou non il devait réaliser le film. N'ayant pourtant averti personne de son voyage, le réalisateur a alors rapidement été contacté pour s'entendre dire qu'il ne pourrait pas adapter l'histoire de John Rabe au cinéma : le Comité Central du Parti Communiste Chinois, qui ne comptait autoriser qu'un seul film sur le sujet, avait d'ores et déjà sélectionné un réalisateur. Toutes les demandes de Florian Gallenberger pour rencontrer des survivants du massacre de Rankin ont ainsi été rejetées et le cinéaste s'est alors préparé à devoir abandonner son projet, avant que la chance ne tourne finalement pour lui.
 
À deux doigts d'abandonner son projet, Florian Gallenberger a fait la rencontre providentielle d'un homme de 83 ans à Rankin. Ce dernier, qui avait été hébergé par John Rabe à l'époque du massacre, a pu apporter son témoignage au réalisateur, qui a ainsi retrouvé la motivation de tourner son film : "A ce moment, à la question : peut-on faire ce film ? Doit-on faire ce film ? La seule réponse à mes yeux était : On doit faire ce film", confie-t-il.
 
Au moment du tournage, de nombreux bâtiments de Shangaï venaient d'être démolis pour être remplacés par des grattes ciels. L'équipe du film a su profiter de la situation, utilisant les décombres pour recréer les quartiers bombardés de 1937.

 

 
La scène dans laquelle un soldat japonais oblige les étudiantes d'un collège à retirer leur chemise de nuit a donné du fil à retordre au réalisateur Florian Gallenberger. En effet, la plupart des actrices chinoises ont catégoriquement refusé d'être filmées nues, pour ne pas donner honte à leur famille.
 

Anne-Consigny.jpg

 

Anne Consigny

 

Une pluie de récompenses


John Rabe a été nommé dans 7 catégories aux German Films Awards et aux Bavarian Films Awards. Il a ainsi reçu les prix suivants :


- Meilleur Film,

- Meilleure Production,

- et deux fois le prix du Meilleur Acteur pour Ulrich Tukur.    

 
William Kirby, professeur à Harvard et historien, donne son avis sur le film de Florian Gallenberger : "Fidèle aux faits, le film nous montre la constante, et l’effrayante progression de cette tragédie, jour après jour, parfois heure par heure. Il capture la peur et la terreur des habitants de Nankin alors qu’ils faisaient face sans défense à l’attaque japonaise. Il capte les tensions et les angoisses de Nankin, petite communauté étrangère et divisée. Si le film "John Rabe" romance certains détails, il est vrai à la fois sur l’homme, John Rabe, et à la fois sur l’horreur qui régna sur Nankin en Décembre 1937. Il s’agit d’un film saisissant et poignant qui donne vie à cette histoire honteuse."

 

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.cinemovies.fr

http://fr.wikipedia.org

http://www.imdb.com

commentaires

Agnès Alhotoron 30/05/2012 08:11


Bonjour, je connaissais l'histoire de cet homme mais ignorais qu'un film lui avait été dédié, bon à savoir. merci

msc dissertation 15/08/2011 09:51

Well worth to read this article, thanks for sharing this information. With this article you offered me got a chance to know about this, anyway i say Great Article

buy dissertation 03/08/2011 08:09

buy dissertationWhen the students are required to put in writing their papers, they flash to the internet for assistance

plus size dresses 02/08/2011 08:57

plus size dresseshello. I actually adore reading your writing!. Top notch written stuff. I might boost you to submit websites a bit more frequently. this way, having such type of a very interesting site I think you could rank better in the research engines

short wedding dresses 02/08/2011 08:55

short wedding dressesYou made some nice points there. I did a search on the topic and found most people will agree with your blog.

Armelle 26/04/2011 21:10

Très intéressant. Je vais suivre de près les sorties de films de la région pour essayer de le voir, bien que cela soit un sujet très dur.
Je pars 2 jours à Paris pour la journée proustienne parisienne avec déjeuner chez Drouant, dans la salle-à-manger des Goncourt. Proust l'ayant reçu en son temps.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.