Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 20:00

Peu de cinéma sur cette page.

Juste une très belle halte entre Baronnies, Pyrénées et le Comminges !

 

Abbaye-de-l-Escaladieu-copie-5.gif

 

L’abbaye de l’Escaladieu.

 

L'abbaye tient son nom de "Scale Dei" signifiant échelle de Dieu. Elle est fondée aux alentours de l'an 1140 par des moines cisterciens venus de Morimond, situé en Haute-Marne, et initialement installés vers 1130, dans la vallée de Gripp, à Cabadur.

 

Vallee-de-Gripp.gif

 

Vallée de Gripp

 

Ils sont rattachés à l'ordre des Citeaux vers 1135. L'exiguïté des terroirs, la rudesse du climat et surtout l'insécurité, les incitent à abandonner ce premier emplacement pour s'établir, les uns à l'Escaladieu, les autres en Espagne.

 

Au XIIème siècle l'abbaye de l'Escaladieu fut à la tête du rayonnement méridional cistercien et engendra pas moins de treize maisons, dont deux en Gascogne (Bouillas en 1150, aujourd'hui disparue et Flaran en 1151), et les autres en Espagne (Fitero et Monsalud en 1141, Sacramenia en 1142, dont le cloître, le réfectoire et la salle capitulaire ont été vendus en 1925 et remontés aux États-Unis. Reste encore l'abbaye de Veruela datant de 1146 étape importante du rayonnement cistercien en Espagne.

 

Abbaye-de-l'Escaladieu 27 juillet 2013

 

L’abbaye de l’Escaladieu obéit aux volontés puristes du projet spirituel de l’ordre cistercien et reproduit le plan dit "bernardin". Sa conception reflète la composition d’une communauté hiérarchisée. Entre les moines issus de la noblesse et les frères convers issus de la paysannerie, la séparation apparaît nettement. Ces frères qui travaillaient les champs durant la journée n’étaient pas rétribués.


L'abbaye de l'Escaladieu était une halte importante pour tous les pèlerins de Compostelle qui empruntaient le Chemin du Piedmont, comme l'attestent les documents conservés dans l'abbaye de Veruela qui témoignent de la présence, à côté de l'abbaye, d'un hospice destiné aux pèlerins. L'abbaye de l'Escaladieu se situait à proximité de la grande route traditionnelle allant du Béarn au pays de Foix par le château de Mauvezin, tout proche, et Saint-Bertrand-de-Comminges.

 

27 juillet 2013 Abbaye-de-L-Escaladieu.gif

 

Les moines, aidés des frères convers, assurent le défrichement des Barronies et de la région alentour. Leur domaine va ainsi rapidement s’étendre. Dès les premiers temps, l’Escaladieu bénéficie des largesses des comtes de Bigorre, et constitue son patrimoine foncier par achats et d’échanges. Elle dispose à proximité d’un important domaine et d’un réseau d’une douzaine de granges, formé à la fin du XIIème siècle. Dès 1170, elle acquiert, dîmes, fiefs et rentes.

 

L’abbaye de l’Escaladieu joue un rôle dans l’histoire politique de la Gascogne pyrénéenne. Elle participe aux évènements et aux bénéfices de la Reconquista. Ses abbés sont des auxiliaires, des conseillers politiques et spirituels des comtes de Comminges et de Bigorre aux XIIème et XIIIème siècles et sont actifs lors de la crise de succession que connaît le comté entre 1283 et 1292.

 

Depuis longtemps puissance seigneuriale, l’abbaye prend également part au mouvement des bastides. Dans le Sud-Ouest, le terme de "Bastide" prend dès le XIIIème  siècle le sens de "ville neuve", peuplement nouveau  "nova bastida", "nova populatio". Ainsi L’abbaye de l’Escaladieu en crée une demi douzaine à la place de ses anciennes granges.

 

Après la défaite des comtes de Toulouse lors de la croisade contre les Albigeois, Raymond VII entreprend dès 1222 de reloger ses sujets dans des villes neuves, devenant ainsi le véritable initiateur du phénomène avec la création d'une quarantaine de Bastides, concentrées entre Albi et Toulouse. À la fois comte de Toulouse et représentant de l'autorité capétienne, Alphonse de Poitiers crée de 1249 à 1271 près de 50 Bastides, essentiellement dans l'Agenais au nord, et aux frontières du comté de Foix au sud. Concernant les Bastides dites royales, les fondations capétiennes sont éparpillées en Gascogne, tandis que les Bastides plantagenêts dessinent un croissant du Bordelais au Pays Basque.

 

Dans le même temps, L’abbaye de l’Escaladieu commence à concéder landes, bois et montagnes sous-exploités par ses convers aux communautés d’habitants situées à la périphérie de ces territoires.

 

Ce procédé d’inféodation est à l’origine de la propriété collective qui a longtemps conditionné le fonctionnement des communautés rurales de la Bigorre.

 

Cette période d'expansion ne durera pas.

 


 

Ces évolutions sont interrompues par la récession du XIVème siècle et le conflit franco-anglais, aggravé par la situation de l’abbaye sur un itinéraire fréquenté. En 1377, le monastère est détruit et ruiné par les guerres et le logement des compagnies. Une fois opéré le relèvement du XVème siècle, ce sont les crises du XVIème siècle qui vont durablement affecter la vie des moines et du monument

 

Au XVIème siècle l'abbaye est victime du brigandage, pillée et incendiée en 1518 puis saccagée en 1532 par le brigant Fontaraille. Elle devient aussi la cible privilégiée des protestants pendant les guerres de religion.  Gabriel de Lorges, comte de Montgomery s'établit avec ses hommes dans le monastère, en chasse les moines et entreprend une destruction systématique des bâtiments.

 

À partir du XVIIème siècle la toiture de l'abbatiale, l'aile des moines, le cloître, les ateliers et le vivier sont restaurés. La ferme construite à la même époque, englobe des éléments du XIIème siècle. Le premier étage servait d'habitation et le rez-de-chaussée d'écurie. L'hostellerie et la porterie datant de la même époque sont aujourd'hui réservés à l'accueil des visiteurs.

 

Abbaye de l'Escaladieu - Dortoir des moines.Abbaye-de-l-Escaladieu---Ju.gif

 

Du XVIIème siècle, jusqu'à la révolution, l'abbaye connaît une vie paisible.


Vendue comme bien national le 2 mars 1793., elle sert de rendez-vous de chasse. Le cloître est alors vendu et certaines dépendances à nouveau détruites.

 

Au XXème siècle, restaurations et fouilles sont réalisées, notamment de 1963 à 1967. L’incendie de 1966 et l’inondation de 1973 interrompent cet élan.


The Passage est un film réalisé par Jack Lee Thompson en 1979 .


La majeure partie de ce film a été tournée dans les Hautes-Pyrénées L'équipe était basée à Tarbes et les prises de vue ont été faites au col du Soulor, en Arreau, à Pierrefitte-Nestalas et Argelès Gazost, à l'abbaye de l'Escaladieu, au Pont d'Espagne et dans la région du Marcadau.


Anthony Quinn, Malcolm McDowell, Patricia Neal, James Mason, Christopher Lee, Marcel Bozzuffi et Michael Lonsdale, entre autres font parti du casting.

 


 

 

En 1986, l’abbaye est vendue à l’association "Rencontres de l’Escaladieu" qui engage les premiers travaux de restauration et assure une animation des lieux.

 

En 1997, l’Abbaye de l’Escaladieu devient propriété du Conseil général des Hautes-Pyrénées celui-ci a su mettre en valeur la beauté du site et de l’édifice tout en développant une forte dynamique culturelle.


Site patrimonial classé Monument Historique depuis 1935, l’Abbaye cistercienne de l’Escaladieu est un haut lieu du patrimoine des Hautes-Pyrénées.


Inscrite sur la route européenne des abbayes cisterciennes,

l’abbaye de l’Escaladieu a acquis ses lettres de noblesse pour le XXIème siècle.

 

Abbaye-de-l-Escaladieu-copie-3.gifLa disposition d'un site cistercien s'organise toujours autour d'un cloître central qui dessert les salles principales disposées en carré : sacristie, salle capitulaire, scriptorium, chauffoir, réfectoire et cuisine. Le cloître entourait un espace libre, le préau, lieu de recueillement. et était réservé aux moines. 

 

 

Ce cloître fut démonté et vraisemblablement vendu en 1825.

 

 

Dans le scriptorium situé dans l’aile sud, les moines effectuaient leur travail de copiste et ornaient leurs manuscrits d’enluminures.

 

Abbaye-de-l-Escaladieu-copie-6.gif

 

La capacité de l'armarium limitée par l'accroissement du nombre de volumes, une véritable bibliothèque fut crée au XIVème siècle. les moines se réchauffaient dans le chauffoir placé en face. Aujourd'hui le scriptorium accueille différents documents d'archives et éléments archéologiques de l'abbaye.


L’aile Est des bâtiments est encore intacte.


Elle abrite la salle capitulaire ou salle du chapitre. Elle date de la fin du XIIème siècle. Composée de 6 travées et 3 demi travées voûtées en croisées d'ogives. Une ordonnance unique en France. Les travées reposent sur 4 colonnes de marbre de Campan, recevant chacune des chapiteaux à feuilles d'eau sculptées très sobrement. Abbaye-de-l-Escaladieu-copie-4.gifLa feuille d'eau est un motif ornemental très sobre typique de l'architecture de transition roman-gothique des abbayes cisterciennes du XIIème siècle. Les murs proposent une magnifique alternance de pierres et de briques, caractéristique de la plupart des bâtiments primitifs de l'abbaye. Cette composition architecturale très particulière du midi Toulousain "le palmier" se retrouve dans les abbayes filles de l'Escaladieu. C’est dans cette salle que se regroupaient les moines pour lire les chapitres de la règle de Saint-Benoît.

Cette salle met en relation avec la temporalité de la vie monastique, alors que l'abbatiale répond à Dieu par ses verticalités. 

 

L-Abbaye-de-l-Escaladieu.gifLa nef de l’abbatiale, véritable centre de la vie monastique,  comportait six travées, la première fut démolie pendant les guerres de religion. Elle n'en reste pas moins remarquable par la rigueur cistercienne de son architecture et l'harmonie de ses proportions. Longue de 44 mètres sur 7.5 mètres de large, elle est contrebutée perpendiculairement par des bas-côtés.  La pierre locale étant difficile à travailler, les moines artisans investirent donc dans un matériau dont ils maîtrisaient la technique : la brique.

 

Le transept, large de 27 mètres, reçoit dans chacun de ses bras deux chapelles au chevet plat. Depuis le bras Nord on accède à la sacristie, petite sale voûtée en plen cintre. À gauche de la porte apparaissent les traces de l'escalier qui reliait le dortoir de smoines au transept. Il permettait aux moines de gagner directement l'église pour les offices de nuit, sans passer par le cloître.

 

On accède au premier étage par un escalier monumental du XVIème siècle. À droite se trouve le couloir roman de l'ancien dortoir des moines.

 

Abbaye-de-l-escaladieu.gif

 

Au centre, un grand salon carré aménagé au XIXème siècle. Une grande galerie sur le côté gauche, desservait les appartements du prieur et de l'abbé. Transformés en salon au XIXème siècle, cette partie de l'abbaye est aujourd'hui un espace d'expositions.


   

Toutes les informations sur l’Abbaye de l’Escaladieu ... Cliquez ICI !

 


Abbaye-de-l'Escaladieu-copie-1.Abbaye-de-l-Escaladieu-copie-2.gif



 

Sources :

http://www.abbaye-escaladieu.com

http://www.turismo.navarra.es

http://www.arte.tv

http://fr.wikipedia.org

commentaires

roijoyeux 11/08/2013 11:19


(la participation à "The passage")

roijoyeux 11/08/2013 11:13


hello Alain si ce n'est pas indiscret, qui est la participation non créditée très présent sur ton blog ?

Bruce 08/08/2013 13:08


bonjour, j'ai visité cette abbaye par hasard l'an dernier. Histoire de faire un break entre Montpellier et Bayonne. Beau souvenir et très agréable à lire sur votre blog. BBruce Miclinoti.

armelle 08/08/2013 10:06


Article très complet sur cette abbaye qui a traversé  bien des tourmentes. Quel style dépouillé, j'adore l'art cistercien qui va droit à l'essentiel. Et puis le cadre est sublime. Je crois
que je l'ai visitée autrefois lorsque j'allais en cure dans les Pyrénées Orientales et revenais par le chemin des écoliers. C'est lointain, néanmoins le cadre, le nom évoquent des souvenirs assez
flous mais réels. L'esprit des lieux vous inspire visiblement autant que le 7e Art et j'apprécie beaucoup. Bonne journée Alain.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.