Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 07:00

 

Date de sortie 21 mars 2012

.

   L-Oncle-Charles---Affiche.jpg


Réalisé par Etienne Chatiliez


Avec Eddy Mitchell, Alexandra Lamy, Valérie Bonneton,

Arnaud Ducret, Thomas Soliveres, Sophie De Furstn, Patrick Bouchitey


Genre Comédie


Production Française

 

L'Oncle Charles - Eddy Mitchell

 

Synopsis

 

En Nouvelle-Zélande, un richissime homme d'affaires d'origine française, Charles Doumeng, voit basculer sa vie en apprenant qu'il est atteint d'une maladie incurable. Sexagénaire, sans famille ni héritier et n'ayant plus que quelques semaines à vivre, éprouvant un soudain regain d'affection, il se met à la recherche de sa soeur, qu'il n'a pas revue depuis cinquante ans, dans l'ouest de la France.

 

L'oncle Charles - Valérie Bonneton Valérie Bonneton

 

A Mauprivez, petit village de la région nantaise, Corinne, trente-cinq ans, clerc de notaire, gros besoin d'argent, tombe sur l'annonce que Charles a écrite pour retrouver sa soeur, et dont la récompense est énorme. Elle part à la recherche de cette inconnue, sans succès, et décide, avec l'aide de son entourage, de lui former une famille sur mesure…

 

Alexandra Lamy L-Oncle-Charles---Alexandra-Lamy.jpg

 

La supercherie marche du tonnerre. A l'autre bout du monde, Charles est aux anges, heureux d'avoir enfin trouvé des héritiers. Mais la vie réserve des surprises et les bonnes nouvelles n'arrivent jamais seules… Charles a été victime d'une erreur de diagnostic, il n'a jamais été malade !

Fou de joie, il décide de venir en France pour rencontrer sa nouvelle famille.

Les emmerdes commencent…

 

L-Oncle-Charles---Sophie-de-Furst--Thomas-Soliveres--Vale.jpg

 

Sophie de Fürst, Thomas Soliveres, Valérie Bonneton,

Alexandra Lamy et Arnaud Ducret

 

Le film en deux mots ?
Amoral et optimiste, voilà comment Etienne Chatiliez définit son film !

 

Avec le titre de son dernier film, L'Oncle Charles, Etienne Chatiliez a voulu rendre un double hommage : "Oncle" en guise de clin d’œil à Tatie Danielle, mais aussi "Charles" pour Charles Gassot, producteur de ses six premiers films.
 
Après avoir déjà travaillé avec Eddy Mitchell sur Le Bonheur est dans le pré, Etienne Chatiliez commence à connaître son acteur. C'est donc tout naturellement qu'il a pensé à lui pour incarner le personnage de L'Oncle Charles. Il déclare : "Je savais qu’Eddy Mitchell pourrait jouer à merveille ce personnage, absolument pas cérébral. (...) Il dégage quelque chose d’instinctif, d’impulsif, plutôt que de cérébral."

Etienne Chatiliez déclare avoir éprouvé une grande joie à l'idée de collaborer à nouveau avec Florence Quentin, la scénariste de ses premiers succès :

******************************* *******************************

Il s'amuse de leurs retrouvailles : "On avait envie de se retrouver après des expériences chacun de notre côté. Résultat : on a remis le couvert ! Comme un vieux couple !". Florence Quentin confirme les propos du cinéaste en affirmant : "Avec Etienne, nous sommes un couple : j’écris, il réalise !"

Dans L'Oncle Charles, comme dans beaucoup de films d'Etienne Chatiliez, il est question d'époque. Ainsi, le réalisateur a voulu faire s'opposer deux personnages qui incarneraient chacun une vision différente de la société actuelle : d'un côté, le personnage d’Alexandra Lamy nage à contre-courant, ne cherchant pas la célébrité ni la richesse à tout prix, tandis que de l'autre, celui de Valérie Bonneton s'inscrit plus dans l'air du temps, parce qu'il cherche à accomplir ses rêves de réussite.

 

Entretrien avec Etienne Chatiliez et Florence Quentin ... Cliquez ICI !

 

L'oncle Charles - Valérie Bonneton et Alexandra Lamy

 

Valérie Bonneton et Alexandra Lamy

 
Conformément aux déclarations d'Etienne Chatiliez lui-même, L'Oncle Charles reprend des thèmes de prédilection qui lui ont toujours été chers : la fille mère, l’argent, son manque qui ne provoque pas forcément le malheur, les petits mensonges, ou encore la supercherie.

 

 

 

 
L'argent est un problème récurrent dans les films d'Etienne Chatiliez. En effet, le metteur en scène aborde souvent cette question dans ses fictions car il est lui-même concerné par les tensions que la richesse et la pauvreté peuvent engendrer parmi les peuples : "Je viens du Nord de la France, un endroit industriel où les riches et les pauvres étaient voisins, et leurs enfants dans les mêmes écoles", explique-t-il. Voir cohabiter ces deux mondes dans la réalité lui a donné l'idée de les faire se rencontrer au cinéma !

 

L'Oncle Charles - Thomas Soliveres, Eddy Mitchell, Sophie d

 

Thomas Soliveres, Eddy Mitchell, Sophie de Fürst et Alexandra Lamy

 
Etienne Chatiliez tourne en dérision le sens de la famille dans L'Oncle Charles, comme dans bon nombre de ses précédents films. Pour lui : "La famille, c’est la pire et la meilleure des choses. On passe sa vie à se remettre de notre éducation… pour finir par reproduire les erreurs de nos parents !". C'est de ce paradoxe qu'il aime se moquer à travers ses films.

Le cinéaste se désole face à l'évolution des moeurs : il déplore que l'argent soit devenu la seule et unique valeur dont dépende notre bonheur. Dans L'Oncle Charles, il tend à mettre en lumière les travers négatifs de ce consumérisme à outrance amoindrissant les rapports humains.

"Je fais partie de ces hommes qui trouvent les femmes fortes et les hommes faibles", confie Etienne Chatiliez, qui a donné la part belle aux femmes dans L'Oncle Charles.

 

L'Oncle Charles - Thomas Soliveres, Alexandra Lamy, Eddy Mi

 

Thomas Soliveres, Alexandra Lamy, Eddy Mitchell, Valérie Bonneton,

Arnaud Ducret et Sophie de Fürst


Si, dans L'Oncle Charles, le cinéaste traite la question du sexe et de la sexualité avec une tonalité burlesque voire rocambolesque, c'est parce qu'il est très timide et n'ose pas aborder le thème sérieusement, au même titre que sa scénariste Florence Quentin.

Alors que la scénariste Florence Quentin apparaît en caméo dans le film d'Etienne Chatiliez, le réalisateur refuse de s'adonner à un tel exercice. Pour justifier son absence "physique", il affirme : "J’apparais, de façon invisible ! Je suis toujours dans mes films, mais on ne me voit jamais."

 

 

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.cinemovies.fr

http://www.unifrance.org

http://www.evene.fr

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.