Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 23:00

 

La-Melodie-du-bonheur---Affiche.jpg

 

Réalisé par Robert Wise

 
Avec  Julie Andrews, Christopher Plummer, Eleanor Parker,

Richard Haydn, Peggy Wood, Charmian Carr,

Heather Menzies, Nicholas Hammond, Duane Chase


Genre Comédie musicale

Coproduction Américaine, Britannique  - 1964

 

Titre original The Sound of Music

 

Avant d'être portée à l'écran par Robert Wise, La Mélodie du bonheur était un spectacle musical créé  à Broadway en 1959, par Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II


Spectacle basé sur le livre autobiographique de Maria Von Trapp,

La Famille des chanteurs Trapp. 

 

La-melodie-du-bonheur---Julie-Andrews.jpg


La Mélodie du bonheur remporta entre autres récompenses  :


Golden Globes 1966 :


Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie Julie Andrews

 

Oscars 1966 :


Meilleur film

Meilleur réalisateur Robert Wise

Meilleur son  James Corcoran, Fred Hynes

Meilleur adaptation musicale  Irwin Kostal

Meilleur montage William Reynolds

 

Christopher Plummer considérait que

"jouer avec Julie Andrews était comme se faire cogner sur la tête tous les jours

avec une grande carte de la Saint-Valentin".

 

La-Melodie-du-bonheur---Julie-Andres-et-Christopher-Plumme.jpg

 

Julie Andrews et Christopher Plummer

Synopsis

 

Les événements narrés dans la comédie surviennent un peu avant la Seconde Guerre mondiale en Autriche, au moment de l'Anschluss.

 
En Autriche, Maria (Julie Andrews) est une jeune femme qui se prépare à devenir religieuse dans l'abbaye bénédictine de Nonnberg située à Salzbourg.  

 

Un jour, elle est appelée par la Mère Supérieure (Peggy Wood) qui lui conseille d'aller vivre un certain temps dans le monde afin de s'assurer de la solidité de sa vocation religieuse.

 

La-Melodie-du-bonheur.jpg

 

Sa guitare sous le bras, la jeune fille frappe à la porte de la villa du Capitaine Georg von Trapp (Christopher Plummer) qui est en quête d'une nouvelle gouvernante pour ses sept enfants. Entre le capitaine et la jeune fille surgissent des différends mais peu à peu Von Trapp est conquis par la douceur et la gentillesse de Maria

 

La mélodie du bonheur - Julie Andrews-copie-1


Au début, les enfants se montrent hostiles et espiègles. Elle tient bon, tout en leur enseignant le chant. Bientôt, elle leur sert d'amie et de confidente.

 

Le capitaine, de son côté, fréquente la Baronne Elsa Schraeder (Eleanor Parker)  dans le but de trouver une mère pour ses enfants. L'arrivée de cette gouvernante peu orthodoxe l'amènera à revoir ses sentiments vis-à-vis de la baronne. Celle-ci, cependant, ne voit pas cette situation d'un bon œil et incite Maria à quitter la famille von Trapp.

 

La-melodie-du-bonheur---Julie-Andrews--Christopher-Plummer.jpg

 

Julie Andrews, Christopher Plummer et Eleanor Parker

 

De retour au couvent, après quelques jours de prière, l'abbesse lui fera comprendre que l'amour charnel ne peut être éteint par la simple prière. Par la suite, Maria et le capitaine s'avoueront leur amour.


Les leçons de chant de Maria ont tellement porté leur fruit, que l'oncle de la famille a inscrit la famille Trapp à un concert de chants qui se tiendra à Salzbourg. Tous ces événements surviennent alors que les nazis prennent le pouvoir en Autriche.


De retour de voyage de noces avec Maria, le capitaine apprend qu'il doit reprendre du service dans la marine, mais refuse de participer à la guerre. Il entreprend des préparatifs de fuite pour sauver sa famille de la destruction. Ils tentent de s'enfuir le soir où les membres de sa famille doivent se produire à Salzbourg, mais celle-ci est surprise par les nazis.

 

Ces derniers accepteront qu'elle se produise en public, mais le capitaine devra se présenter à son poste le lendemain, sous peine de sanction. À la fin du spectacle, bien que surveillée, la famille entière parvient à se cacher à l'abbaye et à s'enfuir vers la Suisse en passant par les montagnes.

 

La-Melodie-du-Bonheur.jpg

 

C'est William Wyler qui a l'origine devait réalisé La Mélodie du bonheur. Il avait commencé ses repérages et à retravailler le script quand il a dû abandonner le projet. Il tournera tout de même une comédie musicale trois années plus tard, Funny girl avec Barbra Streisand et Omar Sharif.  Robert Wise, auréolé du triomphe de West Side Story le remplaça.

 

Rejeter d'un bloc La Mélodie du bonheur pour abus de prétendues sucreries, serait faire fi d'un très beau scénario d'Ernest Lehman, qui se permet en passant de croquer avec une grande intelligence les deux seconds rôles que sont ceux de la baronne, magnifiquement interprété par Eleanor Parker, peut-être le personnage le plus riche du film. Sans oublier celui de l’oncle Max, l'excellent Richard Haydn.

 

La-melodie-du-bonheur---Eleanor-Parker-et-Richard-Haydn.jpg

 

Eleanor Parker et Richard Haydn

 

La mise en scène inspirée de Robert Wise qui concocte quelques plans touchés par la grâce jouant la plupart du temps sur la diagonale de l’écran, lors notamment de la séquence salzbourgeoise Do-re-mi. Cette autre vue splendide en contre-plongée des sept enfants entourant un bassin, avec un bel élan de lyrisme notamment dans son introduction pré-générique et qui nous octroie l’une des déclarations d’amour les plus belles et émouvantes qui soit à travers cette sublime séquence en contre-jour sur la chanson Something Good susurrée, peut-être le plus beau moment du film.

 

La véritable Maria Von Trapp fait d'ailleurs une très brève apparition dans le film.

    
La Mélodie du bonheur est le deuxième grand succès de Julie Andrews. L'actrice était déjà l'héroïne de Mary Poppins en 1964.
 
À sa sortie, La Mélodie du bonheur fut un immense succès pubic. Le film surpassa même Autant en emporte le vent au box-office; ce qui n'avait jamais été réalisé avant.
 
La-melodie-du-bonheur---Julie-Andrews-et-Christopher-Plumm.jpgLa Mélodie du bonheur offre son premier vrai rôle à Marni Nixon. Ce n'est pourtant pas sa première apparition dans une comédie musicale. Le public avait déjà entendu sa voix dans  West Side Story et dans My Fair Lady pour lesquels elle doublait respectivement Natalie Wood et Audrey Hepburn.

 

En 2000, la comédie musicale Dancer in the dark du danois Lars von Trier fait référence à la comédie musicale originale, le personnage principal interprété par la chanteuse Björk faisant partie d'une troupe de théâtre qui monte The Sound of Music.

 

Toutes les musiques sont de Richard Rodgers et les paroles de Oscar Hammerstein II, à l'exception de I Have Confidence et Something Good écrites par Richard Rodgers lui-même après la mort de son parolier.La-melodie-du-bonheur---Julie-Andrews-et-Christop-copie-1.jpg

 

Certains acteurs sont doublés pour les chansons. C'est le cas de Christopher Plummer doublé par Bill Lee  et de Peggy Wood doublée par Margery McKay. Marni Nixon qui joue Sœur Sophia double également une deuxième sœur dans Maria.

 

Le film contient plusieurs chansons devenues des succès dont Edelweiss, My Favorite Things, Climb Ev'ry Mountain, Do-Re-Mi et The Lonely Goatherd ainsi que la chanson-titre The Sound of Music, reprise notamment dans Moulin Rouge.

 

Ne retenir de ce film, à cause des avis et critiques lus à droite à gauche, que sa mièvrerie, sa naïveté, son côté sucré et son déluge de bons sentiments, c’est soit être de mauvaise foi soit passer outre de nombreux autres éléments qui non seulement atténuent ces qualificatifs mais en annihilent même certains.

 

La-melodie-du-bonheur---Julie-Andrews-et-Christop-copie-2.jpg

 

 

Car ce n’est pas parce que l’on y trouve pêle-mêle des enfants, des nonnes, des paysages idylliques et des leçons de vie destinées à retrouver confiance en soi, ainsi que la joie de vivre, que la mièvrerie doit obligatoirement être de la partie !

 

Ce serait aussi faire peu de cas d’une interprétation de tout premier ordre avec, un Christopher Plummer au charme ombrageux certain que l’on a plaisir à voir évoluer et reprendre goût à la vie au fur et à mesure de l’avancée du film.

 

 

Et bien évidemment une Julie Andrews prenant son rôle très à cœur avec un entrain et un dynamisme contagieux.

 

Peut-être pas un chef-d’œuvre, mais nous n’en sommes pas très loin. Un succès colossal amplement mérité, un ravissement de presque chaque instant.

 


 

 

 

Sources :

http://www.cineclubdecaen.com

http://www.toutlecine.com

Erick Maurel - http://www.tvclassik.com

http://www.imdb.com

http://www.zoom-cinema.fr/

http://pricklythornsweetlyworn.tumblr.com

 http://www.fanpix.net

http://www.allocine.fr

http://fr.wikipedia.org

Published by Ciné Alain - dans Musicals
commenter cet article

commentaires

Chris&co 21/08/2012 19:08


je garde de ce film un souvenir particulier. il était l'un des muscals préférés de mon père.  je me souviens l'avoir vu la dernière fois en dvd, je crois, et mon père était ému aux larmes,
et par conséquence, moi avec

Martin Mersins 17/08/2012 21:35


Quel beau souvenir que ce film, je ne pensais pas le revoir un jour mais en lisant votre page l'envie me gagne; bonne soirée. Martin Mersins

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.