Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 15:16

     
 la-splendeur-des-amberson-affiche_85834_19387.jpg

Réalisé par Orson Welles

Avec Joseph Cotten, Dolores Costello, Anne Baxter, Tim Holt,

Agnes Moorehead, Ray Collins, Erskine Sanford,

Richard Bennett, Orson Welles, Don Dillaway

Titre original : The Magnificent Ambersons la-splendeur-des-amberson-affiche_85833_19387.jpg

Long-métrage américain

 

Genre Drame

Année de production : 1941


Date de sortie cinéma 15 novembre 1946 (en France)


Aux Oscars de 1942, Orson Welles est nominé dans la catégorie meilleur film et Agnes Moorehead dans la catégorie meilleure second rôle féminin.

 

La même année, cette dernière est sacrée meilleure actrice aux New York Film Critics Circle Awards.

 

dolores-costello-joseph-cotten-agnes-moorehead-the-magnific.jpg

 

Richard Bennett, Joseph Cotten, Dolores Costello, Don Dillaway,

Agnes Moorehead et Ray Collins

 

Synopsis :

 

Eugène Morgan (Joseph Cotten) aime Isabel Amberson (Dolores Costello) mais celle-ci lui préfère Wilbur Minafer (Don Dillaway) et un fils, George (Tim Holt), naît de cette union.

 

Wilbur meurt et Isabel se consacre alors entièrement à George qui devient un être tyrannique.

2

.

Tim Holt et Agnes Moorehead


De son côté, Eugène s'est marié et a eu une fille Lucy (Anne Baxter) mais sa femme est morte.

 

   splendeur-des-amberson-01-g
Anne Baxter et Joseph Cotten

 


Au cours d'un bal donné par les Amberson, George rencontre Lucy et Isabel retrouve Eugène qui n'a jamais cessé de l'aimer.
 


   splendeur-des-amberson-06-g

 

Anne Baxter et Tim Holt

Mais George s'oppose de toute ses forces à une union entre sa mère et Eugène Morgan. Malade et minée par le chagrin, Isabel meurt sans avoir pu revoir Eugene.


splendeur-des-amberson-05-g.jpg

 Tim Holt, Dolores Costello et Joseph Cotten

 

La Splendeur des Amberson de Orson Welles ne fait pas sensation quand il sort au cinéma. En effet, il est projeté dans les salles après un autre film, Mexican Spitfire Sees a Ghost.
.
 

 

 

Pour visionner un extrait du film ... Cliquez ICI !

 


Sorti en 1942, La Splendeur des Amberson

constitue son deuxième long métrage en tant que réalisateur après

 

Citizen Kane aff.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20021203_124502.jpg Réalisé en 1941
Avec Orson Welles, Joseph Cotten, Everett Sloane, Alan Ladd, Agnes Moorehead


La Splendeur des Amberson  

 

est inspiré du roman homonyme de   Booth Tarkington 1018_117752725297.jpg qui lui valut le prix Pulitzer en 1919

 

Newton Booth Tarkington né le 29 juillet 1869, Indianapolis et décédé le 19 mai 1946  était un romancier et auteur de théâtre américain, essentiellement connu pour ses romans : La Splendeur des Amberson et Alice Adams.

 

Une adaptation muette du roman, baptisée Pampered Youth, avait été réalisée en 1925.
 
Orson Welles animait une émission de radio intitulée First Person Singular. Il avait déjà adapté à l'antenne une oeuvre de Booth Tarkington, Penrod et Seventeen, puis le 29 octobre 1939, il présentait sa version de La Splendeur des Amberson en compagnie de Walter Huston.

 

splendeur-des-amberson-03-g.jpg
 Dolores Costello et Tim Holt


Une étrange ressemblance


La petite histoire prétend que le personnage central du livre, un enfant surprotégé, pourri gaté serait Orson Welles lui-même, l'auteur du livre ayant connu la famille Welles alors qu'Orson n'était encore qu'un petit enfant idéalisé. Belle légende en tout cas.

Comme le personnage d'Eugène Morgan, le père d'Orson Welles était inventeur. On lui doit la gamelle utilisée par les soldats de l'armée américaine et une lampe de bicyclette à carbure.
 

amberson005

 

En 1940, la maison de production RKO offre un contrat en or à Orson Welles. L'acteur-réalisateur touche un salaire enviable et dispose du droit d'être scénariste, producteur, réalisateur et interprète de ses propres films ! Mais, n'obtenant pas le succès escompté aux Etats-Unis avec Citizen Kane, la RKO reconsidère le contrat et Orson Welles ne bénéficie pas de la même liberté pour La Splendeur des Amberson.

 

Orson Welles n'a plus aucun contrôle sur le montage final du film.
 
Futur réalisateur et producteur, Robert Wise collabore pour la seconde fois avec Orson Welles en tant que chef monteur, un an après  Citizen Kane.
 
Pour améliorer les rapports entre les États-Unis et l'Amérique du Sud,  OrsonWelles est envoyé tourner un film au Brésil par Nelson Rockefeller, un actionnaire de la RKO, alors même que La Splendeur des Amberson est en tournage.

 

Profitant de son absence, le comité de la RKO réunissant Robert Wise, Jack Moss, Joseph Cotten, entre autres, font valoir leur droit sur le montage final. Le film dure désormais 88 minutes (au lieu de 141 !) et la chute est remplacée par une "happy end".

Un cinéaste dévasté


Orson Welles a déclaré : "Ils ont détruit les Ambersons et cela m'a détruit ! ". La RKO est en effet responsable du nouveau montage de La Splendeur des Amberson, de l'annulation du projet brésilien It's all True et de son éviction du projet Voyage au pays de la peur au profit de Norman Foster.

 


Magnificent-Ambersons-TCM-25-4-10-kc.jpg
Agnes Moorehead

Cela lui donne la réputation de ne pas aller au bout de ses engagements : durant quatre ans, Orson Welles ne sera plus qu'acteur.


En 2002, le réalisateur mexicain Alfonso Arau décide de mettre en scène un remake de La Splendeur des Amberson  pour la télévision.

 

Diffusé pour la première fois aux États-Unis le 13 janvier 2002, ce remake-téléfilm bénéficia sur le plan technique d'un budget de 16 millions de dollars, et sur le plan artistique d'une reprise de la vision initiale de Orson Welles sur l'histoire avant les coupures des studios sur son film. Le casting fut constitué de Bruce Greenwood dans le rôle de Eugene Morgan, Madeleine Stowe pour Isabel Amberson, Gretchen Mol était Lucy Morgan, Jonathan Rhys-Meyers dans la peau de George Amberson, et Jennifer Tilly reprit le rôle de Fanny Minafer.

 

Générique de fin  ... Cliquez ICI !

 

Sources :

http://www.imdb.com

http://www.allocine.fr

http://dvdtoile.com

http://fr.wikipedia.org

Published by Alain - dans Mon univers
commenter cet article

commentaires

Laurent Bigot 12/01/2015 23:59

Super blog !

chris 01/07/2012 20:35


Bonsoir Alain, je sais à quel point et pour quelles raisons tu restes attaché à ce film. Je viens de le revoir récemment et je dois reconnaître qu'il fallait quand même un certain génie pour
réaliser un film pareil.

Marcozeblog 11/09/2011 11:47


Hello, je ne connais pas ce film. Ton enthousiasme me donne réellement envie de le découvrir. J'espère en avoir l'occasion un jour ou l'autre. Au fait, excellent ton image de profil (avatar, je
suppose). Biz. Marco.


Alain 12/09/2011 12:14



Ce film est, et reste mon premier grand coup au cœur. Quant à la photo, elle a été prise sur la Passerelle des Arts, revue et corrigée par un de mes amis
graphistes … Merci à Photoshop ! À bientôt … Bises



 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.