Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 05:00

 

Date de sortie 14 mars 2012


Le-Fosse---Affiche.jpg

 

Réalisé par Wang Bing


Avec Li Xiangnian, Lu Ye, Lian Renjun, Xu Cenzi

Genre Drame


Production Française, Belge, Hong-Kongaise

 

Titre original Jiabiangou


 Le Fossé a été projeté le jeudi 10 mars 2011, dans le cadre du

Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains

"FIFDH" à  Genève.

 

Le-Fosse.jpg

 

Synopsis

 

A la fin des années 1950, le gouvernement chinois expédie aux travaux forcés des milliers d’hommes, considérés comme droitiers au regard de leur passé ou de leurs critiques envers le Parti communiste. Déportés au nord-ouest du pays, en plein désert de Gobi et à des milliers de kilomètres de leurs familles pour être rééduqués, ils sont confrontés au dénuement le plus total. Un grand nombre d’entre eux succombent, face à la dureté du travail physique puis à la pénurie de nourriture et aux rigueurs climatiques. Le Fossé raconte leur destin - l’extrême de la condition humaine.

 

Le-Fosse-copie-1.jpg

 

Entretien avec Wang Bing a propos du Fossé :

 
Le Fossé se déroule intégralement dans le camp de Mingshui auprès des prisonniers.

Pourquoi ce choix ?

 
Entre 1957 et 1958, trois mille « déviants de droite » (ou « Droitiers ») de la province du Gansu ont été envoyés aux travaux forcés dans le camp de rééducation de Jiabiangou qui se situait en bordure du désert de Gobi dans le nord-ouest de la Chine. Fin 1960, la Chine entière souffrait de famine. Dès octobre de la même année, les 1500 survivants du camp de Jiabiangou ont été regroupés à Mingshui dans une nouvelle annexe du camp, à Gaotai. L’épuisement, le manque de nourriture, les conditions climatiques furent tels que l’hécatombe était inévitable. Ils ne furent qu’environ 500 à en réchapper. Pour évoquer le destin de ces « Droitiers », je me suis limité à évoquer les trois derniers mois de la vie au camp de Mingshui. Je ne voulais être ni exhaustif, ni didactique, et puis, cela me donnait une unité de lieu et une unité de temps. Le Fossé est avant tout un film sur notre mémoire collective, sur notre Histoire. Depuis dix à vingt ans, le cinéma indépendant chinois s’est surtout intéressé aux problèmes sociaux des classes les plus modestes de la Chine d’aujourd’hui. Le Fossé est peut-être le premier film qui aborde directement le passé politique de la Chine contemporaine puisqu’il parle des « Droitiers » et de ce qu’ils ont vécu en camp de rééducation. C’est un sujet encore tabou.

 

Le-Fosse-copie-5.jpg

    

"Tout ce qui est dans le film s’est réellement passé dans le camp. Rien n’a été inventé ni rajouté. J’y tenais absolument". C'est le résultat d'un méticuleux travail d'enquête, à base de témoignages et de documents d'époque.
   

Comment avez-vous rassemblé la matière documentaire nécessaire ?

 

J’ai écrit un premier scénario en France, en m’appuyant sur un livre de Xianhui Yang dont nous avions acheté les droits. Le-Fosse-copie-4.jpgCe livre important regroupe dix-neuf nouvelles sous le titre Adieu, Jiabianjou. Au final, j’en ai utilisé trois : "La Femme de Shanghai", "L’Evasion", ""L’Infirmerie n°1". Mais c’était insuffisant pour construire le film. Je suis retourné en Chine et j’ai commencé à rechercher les survivants des camps de Jiabiangou et de Mingshui pour mieux connaître les réalités de leur vie quotidienne dans les camps. Ce fut très difficile et épuisant car je me suis retrouvé devant des gens qui souvent parlaient peu, ou ne voulaient pas tout raconter. Tout cela m’a pris trois ans, de 2005 à 2007. La détection n’était pas évidente. Au total, dans toute la Chine, j’ai retrouvé plus d’une centaine de survivants. Une quinzaine d’entre eux ont refusé de me parler.

 

Le-Fosse-copie-2.jpg

 
Le Fossé a demandé au réalisateur Wang Bing six ans de préparation. Le tournage, dans le désert de Gobi d’octobre 2008 à début janvier 2009, s'est déroulé dans la plus grande discrétion avec une équipe réduite, afin d'éviter les autorités chinoises. Les 161 cassettes de rushes furent même acheminées dans le plus grand secret de la Chine vers la France pour être montées.

 

Notes de production ... Cliquez ICI !

 
Le Fossé est sorti en France une semaine après Fengming, Chronique d'une femme chinoise, qui retrace sous forme d'un documentaire-entretien la vie de Fengming, une femme envoyée en camp de rééducation à la fin des années 1950. Le Fossé est donc le volet "fiction" de ce diptyque sur le sort des opposants politiques déportés pendant la dictature communiste.

 

Le-Fosse-copie-3.jpg

 
Le Fossé compte dans son casting Li Xiangnian, un véritable survivant du camp de Jiabiangou, qui s'en est échappé à trois reprises. Li Xiangnian, le vieil homme qui cherche patiemment à collecter des graines, est un survivant du camp de Jiabiangou. "C’était pour moi important d’avoir avec nous des gens qui avaient vécu cette histoire" précise Wang Bing  

 

 

 

 

 

Sources :

http://www.cinemovies.fr

http://videos.arte.tv

http://chine.aujourdhuilemonde.com

http://www.allocine.fr

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.