Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 23:00

 

Les-vestiges-du-jour---Affiche.jpg

 
Réalisé par James Ivory


Avec Anthony Hopkins, Emma Thompson, Christopher Reeve,

Caroline Hunt, James Fox, Peter Vaughan, Paula Jacobs,

Ben Chaplin, Steve Dibben, Abigail Hopkins, Hugh Grant

Michael Lonsdale, Tim Pigott-Smith,


Genre Drame, Romance

 

Titre original The Remains of the day


Coproduction Américaine, Britannique


Date de sortie 23 février 1994 

 

Les Vestiges du jour est tiré du roman éponyme de Kazuo Ishiguro.

 

Les-vestiges-du-jour---Anthony-Hopkins.jpg

 

Anthony Hopkins

 

Synopsis


Les doutes et les tourments du majordome d'une grande famille anglaise qui, en 1956, après trente années de parfait service, se demande s'il n'a pas gaspillé sa vie.

 

Les-vestiges-du-jour---Anthony-Hopkins-et-Emma-Tho-copie-1.jpg

 

Anthony Hopkins et Emma Thompson

 

En 1959, Miss Kenton (Emma Thompson) écrit à son ancien chef, Mr Stevens (Anthony Hopkins), au sujet du récent décès du maître de celui-ci, Lord Darlington (James Fox), un comte anglais ; ils ont été tous deux à son service avant-guerre, elle comme intendante et lui comme majordome. Elle évoque également un scandale qui a éclaté après la Guerre ayant impliqué le comte. Afin d'aller rendre visite à Miss Kenton, Stevens obtient un congé de son nouveau patron, un riche américain nommé Lewis (Christopher Reeve) qui a racheté le domaine Darlington. Chemin faisant, dans la limousine que Lewis lui a prêtée, Stevens repense au jour où il a engagé Miss Kenton : c'était en 1936.

 

Emma Thompson Les-vestiges-du-jour---Emma-Thompson.jpg


En 1936, le majordome Stevens, responsable de toute la domesticité du domaine Darlington, fait engager son père (Peter Vaughan) comme majordome-adjoint et Miss Kenton comme intendante.

 

Les-vestiges-du-jour-copie-1.jpg

 

Peter Vaughan et Anthony Hopkins

 

Celle-ci va se révéler une excellente professionnelle, dotée d'une forte personnalité, parfois même en conflit avec Stevens. Celui-ci – homme sérieux dans la quarantaine, réservé, autoritaire – est surtout totalement investi par les devoirs de sa charge, qui passe pour lui avant tout. S'il se surprend lui-même à apprécier la compagnie de Miss Kenton, il justifie toujours ces entrevues par leur intérêt professionnel.

 

Anthony Hopkins Les-vestiges-du-jour---Anthony-Hopkins-copie-1.jpg


Toujours en 1936, le comte organise à Darlington une conférence internationale : l'Allemagne souhaite recouvrer sa dignité d'antan et se remilitariser.  

 

Dans le livre, cette conférence a lieu en 1922; en 1936, non seulement l'Allemagne était déjà remilitarisée, mais appuyait la guerre d'Espagne de toute sa force aérienne. Ses invités et lui désirent la soutenir politiquement. Seul un membre du Congrès américain, le sénateur Lewis, se manifeste fermement contre la menace nazie.

 

Les-vestiges-du-jour.jpg

 

Les intervenants présents, dont le Français Dupont d'Ivry (Michael Lonsdale), sont même accusés par Lewis d'être de simples amateurs dans un monde régi désormais par une cynique realpolitik. Stevens gère la logistique de cette manifestation avec une telle implication que le décès de son père, qui survient au même moment, passe au second plan.


Flash back. Retour en 1959. Sur la route de son rendez-vous, Stevens, interrogé sur son passé à Darlington, nie avoir connu Lord Darlington lorsque qu'un médecin fait allusion aux accusations de trahison de celui-ci. Il finit par reconnaître qu'il a bien servi lord Darlington, mais qu'il ne se sent pas qualifié pour le juger, et se dit en route précisément pour corriger l'une de ses propres erreurs.
Années d'avant-guerre : Stevens est contraint de licencier deux employées allemandes lorsque l'on découvre qu'elles sont juives, contre l'avis de Miss Kenton. Il ne semble pas approuver la décision de son maître, mais ne se sent pas qualifié pour exprimer son sentiment, et Miss Kenton, ne se sentant pas soutenue, menace de démissionner, sans toutefois passer à l'acte.

 

Les vestiges du jour - Anthony Hopkins 1

 

Plus tard, Lord Darlington, pris de remords, cherche à les faire retrouver pour leur restituer leur emploi, en vain. Apprenant alors que Stevens partageait son avis depuis le début, Miss Kenton éclate en sanglots : "Monsieur Stevens, pourquoi ne dites-vous donc jamais ce que vous ressentez ?". Dans un pub où il s'est arrêté, l'allure et les excellentes manières de Stevens le font prendre pour un respectable bourgeois par les clients, et il se laisse prendre à ce jeu : il admet avoir vu Churchill, en se gardant bien de préciser dans quel contexte. Le médecin du village n'est pas dupe et, lorsque tous deux se retrouvent seuls, pose une question concernant "le traître Darlington". Stevens répète, fort gêné toutefois, qu'il n'avait pas à juger son maître, que chacun peut faire une erreur et que lui-même entreprend justement ce voyage pour essayer d'en réparer une.

 

Les vestiges du jour - Christopher Reeve.Les-vestiges-du-jour---Anthony-Hopkins.jpg---.jpg.Les-vestiges-du-jour---Hugh-Grant-et-Anthony-Hopkins.jpg

.

           Christopher Reeve                 Anthony Hopkins                     Hugh Grant

.
1939. Lors d'une autre soirée de décideurs anglais, l'un d'eux veut tester la compréhension que peut avoir le peuple de la situation internationale tendue et il questionne à cet effet Stevens, lequel est incapable de donner quelque avis que ce soit. Un autre jour, Miss Kenton surprend Stevens en pleine lecture et viole son intimité en le forçant à révéler le livre qu'il lit ; ce n'est qu'un roman sentimental, à l'eau de rose, que Stevens affirme ne lire que pour travailler son anglais. Faute de réponse sentimentale de Stevens, qu'elle admire, elle commence à avoir des rendez-vous avec Benn (Tim Pigott-Smith), majordome d'un autre lord, qui finit par lui proposer le mariage. Quand elle l'annonce à Stevens d'un air de défi, celui-ci se contente de la féliciter sans chaleur. Peu après, il l'entend pleurer à travers la porte de sa chambre, mais se contente de lui faire remarquer la saleté d'une alcôve, sans intervenir ni poser de questions.

 

Les-vestiges-du-jour-Tim-Pigott-Smith-et-Emma-Thompson.jpg

 

Tim Pigott-Smith et Emma Thompson


Une nouvelle entrevue, quasi clandestine, a lieu à Darlington, à laquelle participent le premier ministre du Royaume-Uni, Neville Chamberlain, et l'ambassadeur d'Allemagne : la politique d'Hitler, en particulier ses visions sur la Bohême, est soutenue par tous les intervenants. Le discours autoritaire est désormais bien loin de l'esprit conciliant et amical de la conférence de 1936.


Stevens rencontre enfin Miss Kenton; cela fait vingt ans qu'ils ne se sont pas vus. Ils discutent de tout et de rien, de son mariage raté à elle, mais également du procès que Lord Darlington a perdu après la Guerre alors qu'il voulait défendre son honneur.

 

Stevens offre une place à Miss Kenton, qu'elle refuse, venant d'apprendre la grossesse de sa fille. Ils se quittent… mais les frustrations liées à leur attirance réciproque sont toujours bien présentes.
À la fin, alors que Stevens discute avec Lewis, un pigeon parvient à rentrer. Ils parviennent finalement à le ressortir et là, on voit Stevens mélancolique : tandis que le pigeon peut vagabonder où il veut, Stevens, reste cloîtré à l'intérieur du château où il a laissé sa vie.

Le film se termine sur un plan éloigné du château.

 

Les-vestiges-du-jour-copie-2.jpg


James Ivory et Anthony Hopkins ont veillé à ce que non seulement Stevens ne soit jamais ridicule dans son attachement à sa fonction, mais qu'au contraire son idéal ne soit pas exempt de grandeur, puisque la grandeur et la dignité du majordome font l'objet de nombreux développements et réflexions de la part du personnage tout au long du livre.

 

Quant à Lord Darlington, James Fox le campe dans le film comme un brave homme abusé à la fois par ses interlocuteurs et ses bons sentiments. Il est le digne représentant de l'Ancien Monde, celui de l'honneur, de l'ordre, domaine de la règle, et non pas de la realpolitik et de l'affairisme, domaine de la lutte, comme le rappelle le participant Lewis, américain.

 

Les-vestiges-du-jour---James-Fox.jpg James Fox

 

Les conséquences dramatiques de ces malentendus sont rappelés à plusieurs reprises. On apprendra par exemple que M. Cardinal (Hugh Grant), son filleul, est décédé à la guerre. Pendant son voyage, Stevens se montrera pensif et mal à l'aise en considérant la chambre du fils de ses hôtes, décédé lui aussi à la guerre. L'ensemble évoque une fatalité qui dépasse les protagonistes et rappelle le mécanisme de la tragédie grecque.

 

Hugh Grant Les vestiges du jour - Hugh Grant

 

Pour la petite histoire, ni Kazuo Ishiguro, qui a été présent sur le tournage du film, ni James Ivory ne savaient exactement en fait quel était le travail exact d'un majordome. C'est un majordome retraité de Buckingham Palace qui accepta de leur servir de conseiller technique et leur apprit une technique exposée dans le film : utiliser une règle graduée pour mettre la table afin que l'alignement des verres ne souffre d'aucun défaut.

 

Le film joue en permanence sur trois niveaux imbriqués : l'Histoire, politique, avec un grand H. L'histoire relative à la vie de Darlington Hall, anecdotique. Et, enfin, l'histoire personnelle qui aurait pu exister entre Stevens et miss Kenton, animés par le même idéal de perfection, mais qui a chez Stevens relégué au second plan sa vie personnelle.

 

Les-vestiges-du-jour---Anthony-Hopkins-et-Emma-Tho-copie-2.jpg

 

Anthony Hopkins et Emma Thompson

  

James Ivory, qui avait lu le roman original pendant le tournage de Mr. and Mrs. Bridge en 1989, était tenté par une adaptation, mais les droits en étaient bloqués. La Columbia qui les avaient acquis pour un projet de Mike Nichols sur un scénario d'Harold Pinter, tardait à se concrétiser.


Grâce au succès de son Retour à Howards End en 1992, James Ivory put finalement emporter la décision : il s'associa avec Columbia et Mike Nichols, ce dernier uniquement en tant que co-producteur, écarta le scénario d'Harold Pinter et travailla plutôt avec sa collaboratrice de longue date, Ruth Prawer Jhabvala.

 

Lors de sa sortie en 1994, on pouvait raisonnablement nourrir d'importants espoirs quant aux récompenses décernées aux Vestiges du jour : le film reçut en effet huit nominations aux oscars, dont meilleur réalisateur, meilleur acteur et meilleure actrice.

    
Le château anglais qui constitue le décor du film y occupe une place importante. Or il se trouve que celui-ci... n'existe tout simplement pas, du moins pas dans sa totalité. Il s'agit en réalité d'un montage de quatre lieux différents, tous britanniques cependant : Dyrham Park , Powderham Castle, Corsham Court  et Badminton House.

 

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.evene.fr

http://fr.wikipedia.org

http://www.imdb.com

http://go.sky.com

Published by Alain - dans Mon univers
commenter cet article

commentaires

dasola 05/07/2012 23:05


Bonsoir Alain, quel film avec de formidables acteurs. On a l'impression qu'Anthony Hopkins a été majordome toute sa vie. Bonne soirée.

christiane larreuille 30/06/2012 17:13


bonjour je découvre ce superbe blog via facebook. j'ai beaucoup aimé ce film comme l'ensemble des films d'Ivory. très agréable de le redécouvrir via vos lignes et photos et je vais me pencher sur
vos autres articles; à bientôt christiane larreuille

armelle 29/06/2012 21:21


Un film magnifique que j'ai beaucoup aimé quand je l'ai vu, il y a quelques années. En voilà un que j'aimerais revoir pour en savourer toutes les subtilités dont certaines ont dû m'échapper
à la première projection. Dans l'ensemble j'apprécie énormément les films de James Ivory."Retour à Howards End" est peut-être mon préféré. De toute façon, je suis une inconditionnelle d'Emma
Thompson une actrice que je place au même niveau que Meryl Streep. Nous n'en avons aucune en France de cette qualité de jeu, hélas ! Depuis Signoret. 
Bonne soirée Alain.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.