Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 18:50


Date de sortie  15 janvier 2014

 

Mere-et-fils---Affiche-copie-1.gif


Réalisé par  Călin Peter Netzer


Avec Luminita Gheorghiu, Bogdan Dumitrache,

Ilinca Goia, Natasa Raab, Florin Zamfirescu

 

Titre original Pozitia Copilului

Titre international  Child's pose

 
Genre Drame


Production Roumaine


 

Mère et fils

- Ours d'or de la 63ème Berlinale 2013

- Bayard d'Or du meilleur film au Festival du Film Francophone de Namur.

 

- Grand Prix Arte Mare au  Festival du film de Bastia 2013

 

 

Mère et fils s'inscrit totalement dans le style des longs-métrages roumains : un film minimaliste, s'accordant avec un budget dérisoire.

 

Tourné en majeure partie dans des lieux très confinés, le film met en avant une Roumanie postcommuniste et les travers qui en résultent.

 

Une constante utilisée par d'autres réalisateurs roumains, entre autres : Cristian Mungiu ou encore Corneliu Porumboiu

 

Mere-et-fils---Luminita-Gheorghiu.gif

 

Luminita Gheorghiu

 

Synopsis

 

Cornelia Kerenes (Luminita Gheorghiu), 60 ans, mène une vie privilégiée à Bucarest.


Les relations tendues qu’elle entretient avec son fils, Barbu, (Bogdan Dumitrache) la tourmentent. Celui-ci repousse autant qu’il peut la présence d’une mère possessive.  

 

"Il dit que notre génération devrait disparaître de la surface de la terre." déplore Cornelia.

 

Ses amis riches et puissants paraissent avoir survécu sans dommage à la dictature, à la chute du Mur et aux pénuries. Médecins, musiciens, cantatrice ou autres avocats ils se pressent tous à l’anniversaire de Cornelia.

 

Quand Cornelia apprend que son fils est impliqué dans un accident de voiture qui a coûté la vie à un enfant, elle va utiliser toute son influence pour le sortir de cette situation où il risque une sévère peine de prison.


Mais l’enfer du fils est pavé des bonnes intentions de sa mère.

 

La frontière entre amour maternel et manipulation est mince...

 

Mere-et-fils---Bogdan-Dumitrache.gif Bogdan Dumitrache

 

Auteur de trois longs-métrages, Călin Peter Netzer a su évoluer rapidement, comme il en témoigne :  

 

"Le premier, Maria, était à l’origine un court-métrage de fin d’études. Un producteur allemand, de Pandora Films, l’a vu et m’a demandé si j’étais intéressé de le développer en un long métrage. J’ai saisi cette opportunité. Le second, Médaille d’honneur, n’a pas été écrit par moi, mais par Tudor Volcan.  

 

Mère et fils est donc indubitablement plus personnel.  

 

"Mon approche cinématographique est différente, c’est plus réaliste, empruntant davantage une direction documentaire." rajoute le réalisateur.


Luminita Gheorghiu est considérée comme l'une des plus grandes actrices d'Europe de l'Est, aujourd'hui.

 

Elle a déjà connu la notoriété internationale, pour sa performance dans La Mort de Dante Lazarescu de  Cristi Puiu en 2005.

 

Luminita Gheorghiu Mere-et-fils---Luminita-Gheorghiu-copie-1.gif


Présente dans 4 mois, 3 semaines, 2 jours, elle retrouve le réalisateur  Cristian Mungiu, en 2012 pour interpréter la professeure dans Au-delà des collines.

 

On a également pu la remarquer dans des productions étrangères telles que Code Inconnu de Michael Haneke réalisé en 2000.

 

Mere-et-fils---Luminita-Gheorghiu-copie-2.gif.Mere-et-fils---Luminita-Gheorghiu-copie-3.gif

 

Răzvan Rădulescu est reconnu aujourd'hui comme l'un des meilleurs scénaristes du pays. Il a collaboré avec de nombreux réalisateurs issus de la "Nouvelle Vague Roumaine".

 

Mère et fils marque notamment la première collaboration entre Răzvan Rădulescu et le jeune réalisateur Călin Peter Netzer.

 

Ce dernier a d'ailleurs avoué que le film s'inspirait de la relation que les deux artistes entretenaient avec leurs mères respectives.

 

Mere-et-fils---Florin-Zamfirescu-et-Luminita-Gheorghiu.gif

 

Florin Zamfirescu et Luminita Gheorghiu

 

Mon opinion

 

Le cinéma Roumain et ses pépites. "4 mois, 3 semaines et 2 jours", le magnifique Au-delà des collines aussi. J'avais en tête ces souvenirs et le choc ressenti par ces deux films réalisés par un autre réalisateur roumain, Cristian Mungiu.

 

L'Ours d'or à la dernière Berlinale me paraissait être un gage de réussite pour ce troisième film réalisé par ce réalisateur que je découvre aujourd'hui, Călin Peter Netzer.

 

Je reconnais volontiers le courage nécessaire pour démontrer sans ambages la corruption qui étouffe son pays.

 

La volonté délibérée de tourner caméra à l'épaule n'apporte rien et nuit grandement à une photographie tremblotante qui finit par devenir lassante.

 

Le réalisateur et scénariste à la fois, en association avec Răzvan Rădulescu, présenté comme le meilleur scénariste du pays, se sont inspirés de la relation qu'ils entretenaient avec leurs mères respectives. Ce qui explique peut-être un côté bavard qui nuit grandement pour laisser passer l'émotion.

 

Le scénario et la mise en scène s'accrochent à l'héroïne du début à la fin du film et laissent loin derrière l'intérêt que pourraient représenter les autres personnages. Il y a, malgré tout, de très beaux échanges entre cette mère possessive, et la "femme" de son fils, une certaine Carmen, dont le rôle est parfaitement interprété par Ilinca Goia.

 

Je retiens aussi les échanges douloureux avec le fils, le magnifique Bogdan Dumitrache, tous ces non-dits que l'on finit par deviner devant son refus de devenir père. Pour éviter à sa propre descendance de souffrir autant qu'il a souffert ? La porte reste ouverte.

 

Mais c'est la formidable Luminita Gheorghiu qui rafle tout dans un rôle difficile. À la fois cruelle, dérangeante, égoïste, envahissante, sûre que ses seules relations seront suffisantes pour étouffer ce qui pourrait devenir gênant, Luminita Gheorghiu incarne magnifiquement cette femme antipathique qui finit, par son seul talent, à attirer un moment de compassion, à la toute fin du film. Au moment même où elle comprend, qu'elle aussi, vient de perdre son fils. 

 

Pour sa seule prestation je ne regrette en rien d'avoir vu ce film.

 

Luminita-Gheorghiu---Mere-et-Fils.gif


Luminita Gheorghiu

 

 

 

 

Sources :

http://www.sddistribution.fr

http://www.allocine.fr

http://www.imdb.com

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2014
commenter cet article

commentaires

armelle 21/01/2014 11:55


Beau visage de femme douloureuse, en effet. Mais après vous avoir lu, je ne suis guère tentée. Bonne journée Alain. 

Johanne 20/01/2014 17:11


Bonjour Alain, je suis à Paris pour la semaine. J'ai pu le voir, mais un peu comme toi, satisfaite surtout grâce essentiellement à cette merveilleuse actrice. Dommage que le scénario ne soit pas
plus abouti et trop bavard comme tu dis. Bises

dasola 20/01/2014 11:25


Bonjour Alain, oui, rien que pour l'actrice qui interprète de le rôle de cette mère dominatrice, cela vaut la peine de voir le film. Bonne journée.

chris 20/01/2014 07:32


Salut Alain, j'aurais bien aimé voir ce film, malheureusement il ne passe pas par ici. Peut-être plus tard. Bonne semaine. 

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.