Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 06:00

Le cinéma, ici, j'oublie.


Je comble ce vide et le manque du Comminges avec un environnement naturel.

Une belle et riche nature.

 

La légende voudrait qu'une reine d'Éthiopie, Tarbis, ait déclaré son amour à Moïse. Celui-ci le refusa. Inconsolable, elle décida de quitter son trône et sa patrie en compagnie de sa sœur Lorda. Après bien des pérégrinations, elle arriva en Bigorre et fit construire au bord de l'Adour sa demeure pour fonder la ville de Tarbes, pendant que sa sœur, sur les bords du Gave , fit surgir Lourdes.


Vrai ? Faux ? J'ai envie d'y croire.

Ce mythe donne un joli passé à la capitale de la Bigorre.

 

Caminadour.Caminadour-copie-1

Caminadour-copie-2.Caminadour---Soues

 

Les rives de l'Adour - Tarbes 2013.


Oublions carrément le cinéma en parlant de Tarbes.

Pendant les années 60, la ville offrait plusieurs salles de spectacles. Elle ne compte plus aujourd'hui qu'un seul complexe. Le C.G.R. Grand bloc de béton impersonnel posé dans les lieux, en cours de réhabilitation, et laissés vacants par un ancien arsenal. Une zone assez éloignée du centre ville, le grand Tarbes comme se plait à la nommer la municipalité. Je reconnais volontiers le confort offert par l'ensemble des salles et l'avantage d'une accessibilité pour les personnes handicapées, une fois sur place. Toutefois la programmation reste très aléatoire, sans aucune V.O., et essentiellement dédiée aux blockbusters.

Il faut sortir de la ville. Prendre la direction de Pau, parcourir plus de dix kilomètres, et se rendre au beau milieu d'un immense centre commercial. Plus exactement au Parvis qui offrait une belle palette de spectacles et de films pour les amateurs d'un cinéma de qualité. Après de longs travaux débutés début 2012, et depuis sa réouverture le 14 novembre 2013, le Parvis, n'offre qu'une salle de cinéma, une deuxième pour les spectacles. Deux autres salles de cinéma réservées au cinéma qualifié d'art et d'essai, devraient ouvrir prochainement. À suivre. L'ensemble ne semble pas trouver un second souffle, à de très rares exceptions près.  

Tarbes

Aujourd'hui Préfecture des Hautes-Pyrénées, Tarbes est idéalement située au pied des montagnes, proche de l'Atlantique tout en offrant un accès facile pour la Méditerranée. Magnifiquement fleuri, le centre ville mis en valeur par l'actuelle municipalité, se résume à deux rues parallèles assez commerçantes. Commençant et se terminant par deux places bordées de cafés et de terrasses pas toujours ombragées, la Place de Verdun et la Place Marcadieu plus à l'Est.

 

La seule récompense de cet endroit reste une nature généreuse et sa proximité immédiate.

 

Tarbes-1

 

 

Logo Jardin Remarquable

 

 

 

La ville s'enorgueillît, avec raison, de son Jardin Massey, qui bénéficie à juste titre du label Jardin remarquable décerné par le Ministère de la Culture.

 

Ce Parc paysager, du milieu du XIXème siècle, situé en plein centre ville, est clôturé par des grilles monumentales d'une longueur de 1200 mètres qui ont progressivement remplacé des murs en galets et chaux hydraulique. Les dernières grilles datent de 1880 et sont surmontées  de motifs en forme de pommes de pin.


Le jardin Massey s'étale sur une superficie de quelques 114.870 m².

 

Jardin-Massey.gif.Jardin-Massey-copie-1.gif

Jardin-Massey-copie-2.gif.Jardin-Massey-copie-3.gif

 

Placide Massey, créateur et donateur du Jardin  naquit à Tarbes en 1777.

Il travailla dans une herboristerie locale et se passionna pour la botanique. Il entra par la suite comme aide naturaliste au  Jardin des Plantes de Paris dont le directeur était Louis Ramond De Carbonnière, botaniste, pyrénéiste et ancien professeur de
Placide Massey à l'Ecole Centrale de Tarbes.

 

Placide-MasseyEn 1808, Placide Massey devint Intendant des jardins de la reine Hortense. En 1817, il fut nommé Inspecteur dans l'Administration des Parcs et devint en 1819, le Directeur des Pépinières du Trianon, du Potager de Versailles, du Fleuriste de Sèvres et du Parc de Saint Cloud.

 

Sa réputation de paysagiste allait alors grandissante, il fut sollicité pour la création de nombreux jardins en France et à l'étranger.

 

De retour à Tarbes en 1850, il s'occupera du parc qu'il avait commencé à aménager dès 1829 après l'achat de 11 hectares de prairies et métairies.

 

 

Le Jardin Massey offre une grande diversité d'essences de végétaux. On peut y admirer plus de 1370 arbres, pour beaucoup centenaires, et quelques 3800 arbustes.

 

Conçu à l’origine comme un arboretum, et un jardin d’acclimatation d’arbres et de plantes venus de différentes latitudes, le jardin Massey a évolué au cours du temps pour devenir ce qu’il est aujourd’hui.

 

Un jardin d’agrément, véritable poumon vert au coeur de la ville, au beau milieu duquel il fait bon s’oxygéner.


Deux plans composent le jardin. Un circulaire ou en massifs arrondis autour du musée. Un autre plus rectiligne tout autour qui correspond aux allées extérieures. Le jardin a évolué avec un agrandissement par deux fois, vers le sud-ouest et vers le sud.

 

Il s’est enrichi d’un kiosque. 

 

Jardin-Massey---Kisoque.gif

D’une serre chaude qui date de 1882. Construction métallique de la fin du XIXème siècle dont l'architecture majestueuse rend hommage au savoir-faire des architectes et artisans de l'époque. Son but initial était  de protéger les plantes tropicales. Aujourd’hui, elle abrite une collection de cactées.

 

Jardin-Massey---Serre-1.gif.Jardin-Massey---Serre-3.gif

Jardin-Massey---Serre-2.gif.Jardin-Massey---Serre-4.gif

 

Le jardin s'est également enrichi de l’allée des palmiers.

 

Jardin-Massey-copie-6.gif

Mais aussi d'un cloître. Celui-ci se situait à l’origine dans l’abbaye de Saint Sever de Rustan, commune établie dans la vallée de l’Arros, au nord du département des Hautes-Pyrénées. Le cloître appartenait à une abbaye bénédictine dont l’origine est inconnue mais dont les premiers éléments remontent à 1022.  Après le passage des Huguenots en 1573, le cloître, dans un état lamentable, est reconstitué à partir d'éléments architecturaux achetés aux Carmes de Trie-sur-Baïse.
 

Sur proposition de la société académique des Pyrénées, la ville de Tarbes acquiert le cloître pour la somme de 4000 francs le 28 janvier 1890. La municipalité de Saint-Sever n'ayant pas les moyens d'en assurer la restauration.

 

Le monument est alors transféré dans le Jardin Massey.


Le cloître n’est plus entouré de bâtiments comme dans son lieu d’origine mais sur un espace nu, entouré d’arbres. Il est composé d'une quarantaine de colonnettes en marbre, élevées sur un mur bahut et supportant des chapiteaux historiés. Les scènes illustrent des passages de l’Ancien et du Nouveau Testament.

 

Jardin-Massey---Cloitre.gif.Jardin-Masssey---Cloitre.gif

 

On peut déplorer la disparition de certaines essences rares, victimes du vieillissement naturel des tempêtes, ou pire, des dégradations volontaires, et sa lente transformation en jardin public où les considérations botaniques semblent s’estomper.

 

Il n’empêche que le jardin est là, résistant au milieu de la ville, à l’envahissement des véhicules et des constructions

 

Jardin-Massey-copie-4.gif.Jardin-Massey-copie-5.gif

 

Ce fameux Jardin Massey ne ressemble à nul autre. Une pépinière avec ses nombreuses variétés. Sa serre d'exposition avec ses nombreuses variétés de cactées, ses allées majestueuses fleuries et ombragées. La tour de 40 mètres de style mauresque qui domine le tout nouveau musée des hussards.


Ses essences de plantes nombreuses et variées raviront les amateurs. L'eau court dans tout le parc.  Le jardin propose une grande variété de végétaux venant de toutes les régions du monde mais également d'autres plus locales. Il abrite des oiseaux, des canards, des paons, des chèvres et des gallinacées. Mais aussi des écureuils en grand nombre.

 

Un endroit dans lequel la magie s'impose en  toutes saisons.

 

Jardin-Massey--copie-1

commentaires

Gianni Ordriosant 06/04/2014 18:11


Les photos sont belles.

Johanne 29/07/2013 20:33






Bonsoir Alain. C'est agréable de retrouver de nouvelles pages sur ton blog. Pas besoin d'en dire plus. Je comprends tes
envies de fuite et tes allers et retours incessants. On espère te revoir bientôt à Bayonne. Bises. Johanne.

roijoyeux 29/07/2013 19:21


Le jardin Massey est très beau ! si je repasse à Tarbes j'irai !! Merci Alain !!!

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.