Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 00:00

 

The Way we were - Affiche

 

Réalisé par Sydney Pollack

 
Avec Barbra Streisand, Robert Redford,

Bradford Dillman, Lois Chiles, Patrick O'Neal, Viveca Lindfors,

Allyn Ann McLerie, Murray Hamilton, Herb Edelman


Genre Drame


Production Américaine

 

Titre original The Way we were

 

Date de sortie cinéma : janvier 1974

 

The Way we were - Robert Redford er Barbra Streisand 0

  

Robert Redford et Barbra Streisand


Synopsis

 

Juive et militante communiste, Katie Morosky a connu Hubbell Gardiner en 1937 à l'université. Issu d'une famille aisée, Hubbell vivait sans souci du lendemain alors que Katie était contrainte de travailler comme serveuse pour payer ses études. Mais elle fut vite séduite par son réel talent naissant d'écrivain.

 

  The Way we were - Barbra Streisand et Robert Redford 13

 

Barbra Streisand et Robert Redford

 

Quelques années plus tard, durant la guerre, le premier roman de Hubbell connaît un énorme succès. Ils se retrouvent, s'aiment et décident de se marier malgré leurs convictions politiques qui divergent. Ils s'installent à Hollywood où le jeune homme doit travailler à l'adaptation cinématographique de son roman.

 

The Way we were - Robert Redford et Barbra Streisand 1

 

En 1947, la chasse aux sorcières du sénateur McCarthy fait rage. Katie entraîne Hubbell à Washington pour protester contre le Comité des activités anti-américaines. Mais Hubbell refuse de s'engager plus avant sur le plan politique et accepte des compromissions dans l'écriture de son scénario. Ils finiront par se séparer à la naissance de leur fille, Rachel.

 

The-Way-we-were---Barbra-Streisand-et-Robert-Redford.jpg

 

Quelques années plus tard, Katie et Hubbell se rencontrent à nouveau. Remariée, elle milite maintenant contre la bombe atomique. Lui est devenu un écrivain renommé à ta télévision. Ils s'aiment toujours, sans doute, mais savent qu'ils ne pourront jamais être heureux ensemble.

 

The-Way-we-were---Robert-Redford-copie-1.jpg

 

 

D'après le roman d'Arthur Laurents né 1917 et décédé en 2011.

Son roman Nos plus belles années, sorti en 1972, s'inspire de sa propre expérience de la "chasse aux sorcières", lancée par le sénateur Joseph McCarthy contre les sympathisants communistes à la fin des années 40 et au début des années 50. En effet, il fut accusé de subversion, de sympathies communistes, et resta plusieurs années sur liste noire. Il n'était pas communiste mais militant des droits civiques et avait rejoint un groupe marxiste. Ce sont des personnages réels qui ont servi de modèles à l'auteur : Hubbell était "un mélange de Peter Viertel l'écrivain et de Robert Parrish le réalisateur ", Katie était inspirée de la première femme de Viertel, Josie, dont la mère, Viveca Lindfors dans le film, avait été l'amante de Greta Garbo "; " Murray Hamilton incarnait Dalton Trumbo "; et "l'incident du micro caché derrière l'écran est arrivé chez John Huston "

Déclarations de Sydney Pollack dans "Positif" n°178 de février 1976. D'autres allusions sont faites envers des réalisateurs connus comme Edward Dmytryk et Elia Kazan.

 

Quand l'American Film Institute fait ses palmarès réguliers, The Way we were apparaît dans le "top ten" des films les plus romantiques, et la chanson éponyme interprétée par Barbra Streisand gros succès à l'époque, dans celui des chansons.

 

 

 


The Way we were - Sydney Pollack, Barbra Streisand, et RobeLes contraintes de la censure obligèrent le cinéaste, malgré le soutien de ses deux interprètes sur le plan politique, à opérer certains remaniements du scénario concernant cette période d'offensive directe contre les éléments progressistes et libéraux. À l'époque du tournage de  The Way we were la Columbia était en fâcheuse passe financière, la pression fût grande à la sortie. Aux réactions positives des "previews", l'accent et les coupes ont été faites pour accentuer la romance  à l'aspect historico-politique.

 

Le fossé culturel entre deux groupes sociaux s’exprime dans les péripéties amoureuses d’un couple qui se fait et défait. C’est le contraste entre l’intellectuel et le savant décrit par Jean-Paul Sartre dans sa «plaidoirie pour les intellectuels». L’intellectuel pose des questions angoissantes, tandis que le savant donne des réponses sécurisantes. L’intellectuel est l’empêcheur de penser en rond, pendant que le savant fait des ronds de pied pour sa propre gloire.

 

The Way we were - Barbra Streisand et Robert Redford 5

 

Juive newyorkaise tourmentée d’inquiétudes et d'incertitudes sur la montée de la guerre à partir de l’Espagne en 1937, Katie Morosky (Barbra Streisand) est séduite par la calme assurance désinvolte de Hubbell Gardiner (Robert Redford), un « WASP» (blanc anglo-saxon protestant) séduit en retour par le bouillonnant caractère d’une juive qui va au fond de ses idées et de ses options.

 

The Way we were - Barbra Streisand  Barbra Streisand

 

La séquence d’ouverture montre Katie Morosky en premier plan d’une manifestation pacifiste en 1937 contre la guerre en Europe dont le prologue est la Guerre d’Espagne de 1936-1939. La séquence de fermeture montre Katie en premier plan d’une manifestation pacifiste contre la bombe atomique en 1950, durant la «guerre froide».

 

Robert Redford et Barbra Streisand The-Way-we-were---Robert-Redford-et-Barbra-Streisand-11.jpg

 

En 20 ans, les caractères des protagonistes se sont affermis. Les doutes et les incertitudes de Katie se sont montrées sous la forme de fidélité et loyauté à la cause défendue, dans les tourmentes de la vie. La calme assurance désinvolte de Hubbell s’est montrée comme une enveloppe carriériste d’un intérieur vide opportuniste prêt à toute compromission suivant le sens du bon vent. La confiance en soi et en ses idées de Hubbell n’est que le produit du groupe dominant de l’Amérique anglaise. Les doutes et les incertitudes de Katie sont celles de ceux qui cherchent à aller au-delà des apparences et des évidences.

 

Pour visionner la bande annonce ... Cliquez ICI !
 

 

The Way we were - Robert Redford

 

Avec The Way we Were

Sydney Pollack aura dirigé Robert Redford à sept reprises :

 

Propriété interdite en 1966 ,

Jeremiah Johnson en 1972, 

Les Trois jours du Condor en 1975,

Le Cavalier électrique en 1979),

Out of Africa - Souvenirs d'Afrique en 1985 

et Havana en 1990.

 

 

Sources :

http://www.premiere.fr

http://fr.wikipedia.org

http://www.cinemovies.fr

http://www.telerama.fr

http://www.cin-et-toiles.com

http://www.moviemarket.com

http://noellelynn.wordpress.com

http://www.allocine.fr

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.