Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 23:00

 

Parle-avec-elle---Affiche.jpg 

 
Réalisé par Pedro Almodóvar


Avec Javier Cámara , Paz Vega, Dario Grandinetti,

Leonor Watling, Rosario Flores, Mariola Fuentes,

Geraldine Chaplin, Pina Bausch, Malou Airaudo, Caetano Veloso

 
Genre Drame


Titre original Hable con ella


Production Espagnole


Date de sortie 10 avril 2002

 

Hable con ella largement récompensé.


European Award en 2002

Meilleur film, Meilleur réalisateur Meilleur scénario

 

 
Golden Globe du Meilleur film étranger  en 2003
 
Oscar du Meilleur scénario original en 2003


César du Meilleur film de l'Union européenne

 

Parle-avec-elle---Javier-Camara-et-Dario-Grandinetti.gif


Javier Cámara et Darío Grandinetti

 

Synopsis

 

Un rideau s'ouvre sur un spectacle de Pina Bausch,  Café Müller. Parmi les spectateurs, deux hommes sont assis, l'un à côté de l'autre. Ils ne se connaissent pas. Sur la scène jonchée de chaises et de tables en bois, deux femmes, les yeux fermés et les bras tendus se déplacent au rythme de la musique de "The Fairy Queen" de Henry Purcell. Le spectacle est émouvant et l'un des deux hommes pleure alors que  l'autre voit les larmes de son voisin dans l'obscurité des fauteuils d'orchestre.

 

Parle-avec-elle---Javier-Cá Javier Cámara


L'un des deux hommes est infirmier, il s'appelle Benigno (
Javier Cámara) et il raconte à une jeune femme, Alicia (Leonor Watling), qu'il soigne à l'hôpital le spectacle qu'il a vu la veille et l'émotion du spectateur qui pleurait. Il lui parle comme si elle pouvait l'écouter alors que la jeune fille est dans le coma et, plus étrange encore, il lui rapporte la photo du spectacle dédicacée par Pina Bausch.

 

 Darío Grandinetti Parle-avec-elle---Dario-Grandinetti.gif


L'autre homme, Marco (
Darío Grandinetti), est un rédacteur de guides de voyage qui approche de la quarantaine. Image même de l'aventurier baroudeur, il s'éprend d'une femme torero après l'avoir vu humiliée à la télévision et après avoir partagé avec elle sa phobie des serpents. Humiliation et phobie qui lui rappellent un amour enfui mais toujours vivace. Bien que partageant la vie de Lydia (Rosario Flores) durant plusieurs mois, il ne l'écoute pas vraiment, pas plus qu'il ne sait qu'elle a renoué avec son premier amour. Se sentant probablement contrainte de choisir, la torero s'agenouille devant un taureau qui l'encorne sauvagement.

 

 Parle-avec-elle---Rosario-Flores-.gif Rosario Flores 


Les deux hommes se retrouvent à la clinique privée El Bosque où travaille Benigno. Lydia est dans le coma et Benigno veille toujours sur le corps inerte d'Alicia, la jeune danseuse plongée dans un état végétatif depuis quatre ans. Convaincu qu'elle entend ce qu'il dit, Benigno lui parle sans arrêt, entretient et  caresse sa chair, persuadé qu'elle reviendra un jour à la vie. À l'inverse, Marco, qui ne sait pas trouver les mots, juge inutile de s'adresser à Lydia. Réunis au chevet des femmes qu'ils aiment, les deux hommes se lient d'amitié.
Benigno, se confie. 

 

Javier Cámara et Leonor Watling Parle-avec-elle----Javier-Camara-et-Leonor-Watling.gif


Quatre ans plus tôt, Benigno, jusqu'alors au chevet de sa mère malade, s'était épris d'Alicia, remarquée depuis la fenêtre de son appartement donnant sur le cours de danse de
Katerina Bilova (Geraldine Chaplin). À peine avait-il fait sa connaissance, qu'une semaine plus tard, la jeune fille, victime d'un très grave accident, était hospitalisée. Benigno, longtemps confiné dans les jupes d'une mère autoritaire, est un jeune homme efféminé mais décidé. Il parvient  à se faire nommer infirmier dans la clinique où Alicia est hospitalisée.  Il ne cesse depuis, de lui prodiguer tous ses soins, lui racontant, dans leurs moindres détails, les films muets que la jeune fille aime tant. Tombé éperdument amoureux, il se met en tête de l'épouser. Par ailleurs, les médecins découvrent qu'Alicia attend un enfant.

 

Hable-con-ella----Javier-Camara---Leonor-Watling--Dario-G.gif

 

 

Javier Cámara,  Leonor Watling, Darío Grandinetti et Rosario Flores

 


Benigno aime désespérément
Alicia et a interprété curieusement un film qu'il est allé voir dans le but de lui raconter. Intitulé L'Amant qui rétrécissait, celui-ci met en scène un homme au corps qui rétrécit pour s'être soumis volontairement à l'expérience pseudo-scientifique de sa bien aimée. Après avoir été séquestré par une mère cruelle, puis délivré par son amante, il entreprend de la faire jouir en s'introduisant dans son sexe.

 

Hable-con-ella----Javier-Camara.gif Javier Cámara


Apprenant que Lydia venait de renouer avec son ancien amant, dont elle vivait séparée, Marco se souvient du trouble de la jeune femme, la veille de la corrida fatale.

Huit mois plus tard, alors en voyage en Jordanie , il apprend sa mort.  De retour en Espagne, Marco rend visite à Benigno, emprisonné pour le viol d'Alicia, qui a accouché d'un enfant mort. Mais Benigno ignore que sa bien-aimée est miraculeusement revenue à la vie et croyant la rejoindre dans l'au-delà, il met fin à ses jours.

 

Hable-con-ella.gif


Lors d'un nouveau spectacle de danse, Marco échange quelques mots avec Alicia. À Katerina qui accompagne la jeune fille, il apprend la mort de Benigno.

 

Leonor Watling et Geraldine Chaplin Hable-con-ella---Leonor-Watling-et-Geraldine-Chaplin.gif

 

Pedro Almodóvar a confié avoir écrit le personnage de Benigno en pensant à l'acteur Roberto Benigni avec qui il aimerait bien travailler un jour.
 
Cecilia Roth et Marisa Paredes, deux des héroïnes du précédent film de Pedro Almodóvar  Tout sur ma mere, font une apparition.

Elles écoutent un concert de Caetano Veloso, allongées dans des chaises longues.

 

 

 
Le film intègre des extraits de spectacles de la chorégraphe allemande Pina Bausch.
 
Le film fait l'ouverture du Festival de Paris 2002.


Dans Parle avec elle Pedro Almodóvar a inséré un extrait de film muet en noir et blanc qu'il a lui-même réalisé. Pour Amante menguante, il a revu ses films préférés, ceux de Fritz Lang et Friedrich-Wilhelm Murnau. mais c'est surtout un hommage à un classique du cinéma fantastique américain, L'Homme qui rétrécit de Jack Arnold.

 

Avec Parle avec elle Pedro Almodóvar pose un regard qui n'appartient qu'à lui sur les corps, la parole aussi.

 

Pedro Almodóvar fait également d'autres références cinématographiques dans son film : on peut observer à deux reprises un livre à la couverture jaune posé sur la table de chevet d'Alicia, représentant l'acteur Robert Mitchum dans La Nuit du chasseur de Charles Laughton.

 

 

 

 

 

Sources :

http://www.cineclubdecaen.com

http://www.allocine.fr

http://www.imdb.com

http://fr.wikipedia.org

Published by Ciné Alain - dans Mon univers
commenter cet article

commentaires

Paula 01/08/2015 00:22

C'est grace a ce film que j'ai connu Veloso, qui a touche mon ame avec cette chanson, la plus triste que j'ai jamais ecoutee. Quant a la scene initiale, je suis allee voir, a distance de plusieurs annees, un ballet de Pina Bausch. Ca m'a reveillee net. J'ai vu des choses incroyables se passer sur scene. Je ne suis vraiment pas prete pour comprendre cette forme d'art moderne

chris 30/06/2012 17:15


un film magnifique dont je ne me lasse pas

charlus80 23/06/2012 00:12


.... et je suis totalement souis le charme de Caetano Veloso...

Ciné Alain 25/06/2012 12:17



Tiens donc ... nous sommes au moins deux alors !



zorba 22/06/2012 23:02


suite à notre conversation, je te confirme que c'est l'un de mes préférés d'Almodovar avec Volver. Bien ok avec toi.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.