Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 09:00

 

Date de sortie 25 septembre 2013

.

  Players---Affiche-copie-1.gif

 

Réalisé par Brad Furman


Avec Justin Timberlake, Ben Affleck, Gemma Arterton,  

Anthony Mackie, Sam Palladio, David Costabile


Titre original Runner, Runner

 

Genre Thriller, Policier


Production Américaine

 

Players est construit comme un conte moral, évoquant les risques encourus si l'on cherche à se faire de l'argent facile et si l'on se laisse dépasser par sa propre ambition : des problématiques qui traversent la société actuelle dont les perspectives se limitent à la sur-consommation et à la réussite financière.

 

L'histoire a été développée par Brian Koppelman et David Levien qui s'étaient déjà immergés dans l'univers du jeu avec le film Rounders. La compagnie New Regency qui chapeaute ce projet, a engagé le réalisateur Brad Furman pour prendre les commandes du film. 

 

L'univers des paris en ligne est un mocrocosme foisonnant dont le succès est tout à fait représentatif de l'explosion de l'idéal de démesure et d'immédiateté symptomatique de l'ère actuelle, c'est pourquoi Brad Furman a choisi d'y placer son intrigue. Ces dernières années, les sites de paris en ligne ont accumulé un chiffre d'affaire bien plus élevé que celui de Las Vegas, qui s'élève déjà à plus de 6 milliards de dollars annuels !

 

Players est le troisième long métrage du cinéaste Brad Furman. Auparavant, il a réalisé trois courts métrages, un documentaire avant un premier long métrage The Take, en 2007, inédit en France, et La Défense Lincoln, avec Matthew McConaughey.

 

Runner--Runner---Justin-Timberlake-.gif.Runner--Runner---Ben-Affleck.gif

 

                            Justin Timberlake                                          Ben Affleck 

 

Synopsis

 

Richie Furst (Justin Timberlake), étudiant à Princeton, joue au poker en ligne pour payer ses frais de scolarité. Lorsqu'il se retrouve ruiné, persuadé d'avoir été arnaqué, il décide de s'envoler pour le Costa Rica afin de retrouver la trace d'Ivan Block (Ben Affleck), le créateur du site et homme d'affaire qui détient cette société offshore de paris en ligne.

 

Richie Furst est un joueur de talent. Il a mis le doigt sur la nature illégale du business d'Ivan Block. Lorsqu'il le rencontre, il découvre un homme sympathique qui lui offre une vie luxueuse, le prend sous son aile et l'amène à intégrer son business. Il rencontre également la belle Rebecca Shafran (Gemma Arterton),  bras droit d'Ivan Block, une femme mystérieuse très intelligente et passablement fourbe.

 

Runner--Runner---Anthony-Mackie-copie-1.gif


Anthony Mackie

 

Sentant grandir le danger et réalisant les ambitions démesurées de son boss, Richie va tenter de renverser la donne en sa faveur. Au milieu de ce jeu de manipulation intervient un quatrième personnage, un agent du FBI, interprété (Anthony Mackie), et qui constitue en quelque sorte le "joker" de la partie : il les manipule à son tour pour arriver à ses fins chosit Richie Furst comme informateur pour prendre le pouvoir sur le jeu.

 

Ivan Block va alors dévoiler son vrai visage...

 

 

Dans le film, le personnage de Justin Timberlake veut toucher du doigt le nouveau rêve américain, inhérent à un monde moderne régi par l'argent, et incarné par le personnage de Ben Affleck. "La vie luxueuse et ostentatoire que mène Ivan Block, patron d’un empire du jeu, représente le nouveau rêve américain. La technologie a donné naissance à un monde dans lequel tout va très vite, ce qui a transformé la définition même du rêve américain. Les jeunes d’aujourd’hui veulent tout obtenir plus rapidement, en particulier lorsqu’il est question d’argent", explique le réalisateur.

 

Runner, Runner - Justin Timberlake-copie-1


Justin Timberlake

 

Justin Timberlake ajoute, à ce propos : "Avant, le rêve américain, c’était devenir riche et célèbre, aujourd’hui c’est devenir riche et célèbre le plus vite possible". Et c'est ce que souhaite Richie Furst dans Players. Malgré les strass et les paillettes, le faste et l'opulence, le monde auquel appartient Ivan Block est un monde de danger et de manipulation : "Sous cette façade de faste et d’argent facile se cache une réalité foncièrement frauduleuse, malhonnête et néfaste", déclare Ben Affleck. Un univers à double tranchant dont Richie Furst prend rapidement conscience.

 

Pour Players, il a fallu recréer un décor entre réalisme et somptuosité. Le plus impressionnant de tous les décors est celui de l'immense propriété du personnage interprété par Ben Affleck. L'acteur commente : "Il s’agit d’un monstrueux bâtiment blanc où règne une ambiance à la Scarface (...). À quoi ressemble la maison d’un type qui gagne autant d’argent ? Eh bien à celle d’un jeune de 18 ans à qui l’on aurait donné 20 millions de dollars en cash : une gigantesque maison dédiée à la fête où circulent des tas de filles en vêtements moulants et où l’alcool coule à flots, un lieu où l’on joue de l’argent et où la nuit est une fête perpétuelle (...)."

 


 

Mon opinion :

 

Le meilleur du film, la toujours très belle Gemma Arterton, mais hélas bien mal servie par ce rôle, essentiellement basé sur sa plastique impeccable.

 

Ben Affleck, tortueux à souhait ne parait pas très à l'aise.

 

Justin Timberlake dans un rôle ambigu navigue a vue, en restant toutefois dans les imites de l'acceptable.

 

Si la presque totalité de l'action se passe essentiellement dans des décors au luxe agressif, le scénario qui l'accompagne, sans aucune inspiration, est resté dans la plume des deux scénaristes Brian Koppelman et David Levien.

 

Déjà vu et revu. "Players" n'étonne pas une seconde et atterrit bien mal.

 

Brad Furman était autrement plus efficace dans "La Défense Lincoln".

 

Encore tout jeune réalisateur, laissons lui toutes ses chances pour faire oublier ce pseudo triller en manque total de suspense. 

 

 

Sources :

http://www.imdb.com

http://www.allocine.fr

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2013
commenter cet article

commentaires

Edmée De Xhavée 01/10/2013 09:04


Je suis contente avec la fin de ton analyse, car en lisant le scenario je me disais "dejà vu et revu". Je suis souvent déçue par le cinéma américain, sauf les films indépendants qui ont de vraies
perles à offrir. Pourtant bien souvent les acteurs vaudraient mieux que leur rôle, mais il faut que ce soit une petite parabole gnangnan avec les bons et les mauvais, et de la casse spectaculaire
- plus la plastique spectaculaire des filles


Ils peuvent mieux mais ça ne paie pas Ils font une parabole contre le gain facile en faisant un gain facile...

dasola 30/09/2013 13:40


Bonjour Alain, oui, une distribution pareille, on aurait pu s'attendre à mieux. Ben Affleck m'a surpris en mal, il est engoncé dans son personnage. On sent qu'il n'y croit pas lui-même. J'ai
trouvé Gemma Aterton mal filmée. On a l'impression qu'on lui a mis du fond de teint sur le visage pour qu'elle paraisse plus bronzée. Je l'avais préférée dans Tamara Drewe. Bonne après-midi.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.