Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 14:00

 

Date de sortie 9 octobre 2013

 

Prisoners - Affiche


Réalisé par Denis Villeneuve


Avec Hugh Jackman, Jake Gyllenhaal, Viola Davis,

Melissa Leo, Maria Bello, Terrence Howard, Paul Dano

Erin Gerasimovich, Kyla Drew Simmons

 
Genre Thriller


Production Américaine

 

Le titre Prisoners se rapporte d'ordinaire au système carcéral, mais pour Denis Villeneuve, il s'agit plutôt d'un état d'esprit.

Il explique : "Chaque personnage du film est, d’une manière ou d’une autre, prisonnier des circonstances, de ses propres démons ou de la peur. Chacun doit faire face à un emprisonnement qui lui est propre, et va devoir se battre pour retrouver la liberté."

 

Quand le réalisateur a reçu le scénario de Prisoners, il a cherché à étoffer l'histoire en commençant par enrichir les personnages : "Bien sûr, il s’agit d’un film noir qui traite d’un sujet difficile, mais il est également profond, et je savais qu’il serait plus facile pour les spectateurs de se mettre à la place des personnages s’ils leur semblaient réalistes."

 

Prisoners---Jake-Gyllenhaal-et-Hugh-Jackman.gif

 

Jake Gyllenhaal et Hugh Jackman

 

Synopsis

 

Dans la banlieue de Boston, Keller Dover (Hugh Jackman) et sa femme Grace (Maria Bello) passent Thanksgiving chez des amis et voisins, Nancy  (Viola Davis) et Franklin Birch (Terrence Howard).

 

À l’heure du café, alors que les parents blaguent au salon, leurs fillettes, âgées de 6 ans, Anna Dover (Erin Gerasimovich) et Joy Birch (Kyla Drew Simmons), ont disparu.

 

L'Inspecteur de police Loki (Jake Gyllenhaal) est prévenu, en plein déjeuneer et prend l'affaire en mains. Les voisins organisent une battue. L'Inspecteur privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller Dover, le père d’Anna.

 

Le suspect numéro 1, un certain Alex Jones (Paul Dano), simple d'esprit à l'allure inquiétante et qui se trouvait sur les lieux dans son vieux camping-car, est rapidement arrêté, interrogé pendant 48 heures et finalement relâché faute d'éléments probants.

 

Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. Il suit Alex Jones et le voit faire preuve d’une grande cruauté envers le chien de Holly Jones (Melissa Leo)  chez qui cet homme attardé loge d'une manière improbable.

 

Convaincu qu'il est le coupable, Keller Doller décide de d'enlever Alex Jones, de le séquestrer et de le torturer jusqu'à ce qu'il parle.

 

De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l’irréparable…

 

Les jours passent et les chances de retrouver les fillettes s’amenuisent…

 

 

La production rencontra des difficultés dans la constitution de son casting. Mark Wahlberg, fut évoqué pour interpréter le rôle de Keller Dover, il est devenu l’un des quatre producteurs exécutifs. Christian Bale, Michael Fassbender et Leonardo DiCaprio furent également approchés.  

 

Les premières projections destinées aux professionnels ont été très encourageantes pour le public comme au Festival de Toronto où Prisoners a rencontré un accueil très favorable de la presse internationale.

 

Denis Villeneuve a confié les rênes du scénario à Aaron Guzikowski, pour que celui-ci développe la trame et les protagonistes. Le scénariste explique comment il a procédé : "Au départ, mon intention n’était pas d’écrire une histoire aussi sombre. Tout est parti d’une banale impression, celle que l’on ressent lorsqu’on égare quelque chose d’aussi trivial que ses clés de voiture ou son téléphone portable, de cette légère panique qui nous étreint lorsqu’on est persuadé d’avoir laissé quelque chose à un endroit et qu’on ne l’y trouve plus. Mais ça, c’était avant que j’aie des enfants… Une fois père, j’ai à nouveau essayé d’imaginer cette sensation, sauf que cette fois-ci j’ai pensé à mon enfant, et j’ai ressenti quelque chose de complètement différent. Comment l’esprit humain réagit-il face à cela ? Dans quelle mesure est-on transformé ? Peut-on transgresser toutes les limites ?"

 

Prisoners et son casting "poids lourd".

 

Hugh Jackman dans le rôle de la victime vengeresse. Jake Gyllenhaal dans la peau de l'inspecteur de police. Paul Dano qui incarne une fois encore un personnage méprisable.

La multi-primée Américaine Melissa Leo que l'on a pu voir récemment dans The Fighter, Le Majordome et, inoubliable, dans Frozen River. 

 

Le scénario de Prisoners aborde le thème sensible de la disparition d'un enfant du point de vue des familles et d'un point de vue extérieur. Jake Gyllenhaal, qui incarne l’inspecteur en charge du dossier, déclare : "Le film pose des questions très difficiles sur ce que nous serions prêts à faire pour ceux que l’on aime tout en examinant les différentes réactions des habitants d’une petite ville face à un tel événement, notamment celle d’un policier dont certains pensent qu’il fait partie de la solution et d’autres du problème."

 

Pour se glisser dans la peau de Keller Dover, le père protecteur, Hugh Jackman a fait des recherches sur le "survivalisme", un terme qui désigne les activités ou le mode de vie de certains groupes ou individus qui veulent se préparer à une hypothétique catastrophe locale ou plus globale dans le futur, une interruption de la continuité sociétale ou civilisationnelle au niveau local, régional, national ou mondial, voire plus simplement à survivre face aux dangers de la nature.  Son personnage étant un ancien alcoolique, l’acteur s’est également renseigné sur l'alcoolisme, ainsi que sur les effets du manque de sommeil prolongé.


L’acteur Paul Dano incarne dans Prisoners le troublant Alex Jones, rapidement soupçonné d’être le bourreau. Ce personnage énigmatique apparaît à la fois comme le méchant et la victime de l’histoire. Habitué aux rôles décalés, l’interprète ne s'en lasse pas : "Alex est un garçon complexe. (…) il est plutôt mystérieux, ce qui, pour un acteur, offre un vaste champ d’exploration."

 

Jóhann Jóhannsson a été chargé de la composition de la bande-son du film. Sur demande du réalisateur, il a réalisé des morceaux accentuant le parcours émotionnel des personnages. Jóhann Jóhannsson a donc décidé d’associer un orchestre, avec de nombreux bois et instruments à cordes, à deux instruments moins connus : les ondes Martenot, précurseur du synthétiseur, et le cristal Baschet, qui produit des sons à partir des vibrations de cylindres de verre. Le compositeur déclare : "Ce mélange génère une musique délicate, lisse et froide qui souligne la tension du film."

 

Prisoners---Hugh-Jackman.gif

 

Hugh Jackman

 

Mon opinion :

 

 

Prisoners, le dernier long métrage du réalisateur canadien Denis Villeneuve, annoncé comme d'une redoutable efficacité n'en est pas moins d'une épuisante longueur.

 

J'ai immédiatement accroché à la photographie de Roger Deakins qui est magnifique.

 

Quant au film lui-même, les rebondissements à répétition d'un scénario alambiqué à souhait, se multiplient dans une succession de clichés pour un sujet déjà vu et revu. Doit-on se faire justice soit même ? Pour ce faire, le réalisateur oppose des amis réunis dans la même détresse. Un couple de noirs, parfaitement intégré et respectueux de la loi, face à un couple de blancs dont le mari, défend sa famille jusqu'à l'extrême, grâce au port d'armes autorisé. L'action est censée se dérouler dans la triste banlieue de Boston.

 

La réussite de Denis Villeneuve réside essentiellement dans une certaine forme de vice qui donnerait à l'acte vengeur toute sa légitimité. Le tout est filmé au travers de situations, sanglantes et violentes, cruelles pour la plupart et d'une façon globale, exagérément appuyées. Un trop plein de références à la religion, via des citations chrétiennes, ou encore toutes les symboliques fallacieuses du serpent en deviennent lourdes.

 

Sous prétexte de dénonciation, et le couvert d'une prière, le réalisateur filme la torture avec une certaine jouissance. L'intérêt du film pâtit de longueurs excessives et de situations improbables. La fin, offre, malgré tout, quelques belles récompenses. Les coups de sifflet ne donnent pas le coup d'envoi d'un match mais la fin du film. Il était temps.

 

Le duo formé par Hugh Jackman et Jake Gyllenhaal fonctionne à merveille, entre eux deux, un Paul Dano extraordinaire. Les actrices bien présentes pendant toute la durée du film ne sont pas les mieux servies. Maria Bello est méconnaissable, (bouffie par le chagrin ?). Viola Davis l'accompagne dans la souffrance d'une mère éperdue sans trouver véritablement sa place. Mélissa Leo, enfin, s'en donne à cœur joie dans un rôle de vieille garce. 

 

 

Sources :

http://www.cinemovies.fr

http://www.imdb.com

http://fr.wikipedia.org

http://www.allocine.fr

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2013
commenter cet article

commentaires

dasola 15/10/2013 10:00


Rebonjour Alain, et bien moi, je n'ai pas trouvé ce film trop long du tout. J'ai vraiment aimé même si le côté "se faire justice soi-même" m'a gênée. Mais la pluie, pluvieuse, la lumière glauque,
beaucoup de scènes nocturnes accentuent l'atmosphère angoissante de l'ensemble. C'est vraiment bien. Bonne journée.

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.