Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 17:30


Date de sortie 16 avril 2014

 

Qu-est-ce-qu-on-a-fait-au-Bon-Dieu--Affiche.gif


Réalisé par  Philippe de Chauveron


Avec  Christian Clavier, Chantal Lauby,

  Frédérique Bel, Julia Piaton, Emilie Caen, Elodie Fontan

Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara

Salimata Kamate, Pascal N'zonzi,

 
Genre Comédie


Production Française

 

Le site américain Rentrek, qui analyse les revenus des films sur grand écran a placé Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? dans le top 10 mondial du dernier week-end d'exploitation.

 

Synopsis

 

Claude (Christian Clavier) et Marie Verneuil (Chantal Lauby), issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt "vieille France".

 

Marie Verneuil une gentille maman, d’accord avec tout le monde. On lui a appris à ne pas faire de vagues. Elle est dans la politesse permanente, du coup elle encaisse des choses qui lui déplaisent et finit par faire sa petite dépression dans son coin. Une femme attachante, tant par ses défauts que par ses qualités. Claude notaire, catholique pratiquant et gaulliste est le parfait bourgeois .

 

Ils se sont toujours obligés à faire preuve d'ouverture d'esprit...

 

Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille Isabelle (Frédérique Bel) épousa un musulman, Rachid Benassem (Medi Sadoun). Odile (Julia Piaton) a épousé David Benichou (Ary Abittan) juif de confession. Ségolène (Emilie Caen), a convolé avec Chao Ling (Frédéric Chau), qui est chinois.


Leurs espoirs de voir enfin l'une d'elles se marier à l'église se cristallisent donc sur la cadette, Laure (Elodie Fontan) qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique.

 

  Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu

 

Interview Philippe de Chauveron

 

Comment a germé l’idée très originale du film ?


"Le jour où j’ai réalisé, statistiques à l’appui, que les Français sont les champions du monde du mariage mixte. Différentes études disent qu’environ 20 % des unions qui ont lieu dans notre pays se font entre des individus d’origines et de confessions différentes. Chez nos voisins européens, le chiffre tournerait plutôt autour des 3%."


Mais de près ou de loin, la mixité dans le couple, c’est quelque chose que vous avez connu ?


"Je viens d’une famille catholique et bourgeoise, alors oui, j’ai vu quel type de problème la mixité pouvait provoquer dans un milieu comme le mien, même si on était tout de même plus cool que les Verneuil ! Mon frère a été marié à une femme d’origine maghrébine, tandis que j’ai vécu avec une femme africaine. Le scénariste chez moi prenant souvent le dessus, j’ai imaginé comment le vivrait une famille obligée d’accepter quatre mariages mixtes à la suite !"

 
Pour autant, votre vision n’est pas manichéenne.


"Oui, parce que dans le film, tout le monde a des défauts, des travers... Et on voulait pouvoir en rire, sans arrière‐pensée. J’ai testé la première version du scénario auprès de copains de différentes communautés."


Résultat ?


"J’ai vu tout de suite que ça les amusait et que ça fonctionnait. Surtout que nous étions dans le vrai. Et plus encore après la petite contribution de chacun, qui m’a permis d’enrichir le propos et de le rendre aussi plus authentique."

 

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu

 

Comparer Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? aux Aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury est flatteur avoue le réasitateur. "À titre personnel, je pense que la présence en France d’autant de communautés est une richesse énorme, même si on n’en tire pas forcément parti." rajoute-t-il. 

 

Chantal Lauby campe une femme très vieille France, très croyante aussi. Pour Philippe de Chauveron elle peut rappeler sa propre mère, qui était tout de même moins stricte. Elle donnait des cours de catéchisme. Le réalisateur était plutôt réfractaire sur le sujet, du coup il a échappé à la communion, mais en contrepartie, sa mère, inquiète par ce rejet, l’a envoyé chez le psy ! 

 

Christian Clavier et Chantal Lauby étaient votre premier choix pour incarner les parents ? 


"Absolument. Ca fait une vingtaine d’années que je suis Chantal. Au sein des Nuls, elle a dynamité l’idée qu’on se faisait de l’humour à la télévision, avec sa façon très straight de dire des horreurs. Il faut se souvenir qu’avant eux, le comble du sulfureux en la matière c’était Stéphane Collaro. Quant à Christian, j’aime sa façon de jouer les êtres détestables. Il a tout de suite été fan du scénario. C’est un acteur d’une grande précision, très fin. Il s’est contenté de rajouter des touches personnelles, ici et là."

 

Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu-copie-1

 

Medi Sadoun, Ary Abittan, Frederic Chau et Noom Diawara


Concernant le choix des acteurs pour les rôles des gendres le réalisateur déclare :

 

"Pour Medi Sadoun, quand je l’ai vu dans Les Kaïras je me suis dit "je le veux tout de suite ". J’avais besoin de gens qui inspirent la sympathie. Je lui ai fait faire l’essai sur la scène de la Marseillaise et il a tout de suite été dedans.


Ary Abittan offre ce mélange unique entre George Clooney et Francis Blanche ! Il est séduisant et drôlissime. Pour le rôle du gendre juif tunisien, il paraissait assez évident que ce serait lui.

 

Pour Frederic Chau je l’avais vu dans le Jamel Comedy Club. Il a une énergie communicative et un humour bien à lui.


Noom Diawara m’avait beaucoup plu dans Amour sur place, ou à emporter une pièce qu’il avait lui‐même écrite et mettait déjà en scène un couple mixte."

 

Les quatre ont du charme à revendre. "C’est ce que je voulais qu’ils dégagent. Quelque part, ils incarnent pour moi quatre visages du gendre idéal, même s’il faudra un peu de temps pour que les Verneuil s’en rendent compte."


Qu-est-qu-on-a-fait-au-bon-.gifOn connaissait déjà Salimata Kamate formidable dans Intouchables film dans lequel elle jouait la mère d’Omar Sy.

En revanche, on connaissait moins Pascal N'zonzi, qui joue son mari. Son duel verbal avec Christian Clavier est un des sommets du film. 

 


"Pascal N'zonzi est un grand acteur d’origine congolaise. Je l’avais vu incarner Omar Bongo dans un Les Prédateurs, un téléfilm de Lucas Belvaux. Quand il a démarré il y a une trentaine d’années, il déplorait qu’il n’y avait pas beaucoup de rôles pour les Noirs. Il est ravi que cela change."

 

 

Mon opinion

 

Il y a eu tout d'abord les critiques d'Armelle, de Dasola aussi.

Le bouche à oreille a fini par me convaincre. Et c'est tant mieux.

 

Si l'ensemble reste assez prévisible il n'en reste pas moins que cette comédie tombe à pic face au triste contexte social auquel nous sommes tous confrontés. Puisse la leçon être porteuse de tolérance dans le message délivré avec humour et autodérision.  Rien de désobligeant, pas davantage de vulgarité et encore moins de propos hargneux. Beaucoup de générosité au finish.

 

Les dialogues de Guy Laurent sont parfaitement ciselés. La réalisation ne baisse pas de régime du début à la fin du film. Rien d'exceptionnel et pourtant l'ensemble fonctionne à merveille. Les gags se multiplient et dans la salle comble, les spectateurs éclatent de rire. Moi aussi.

 

Tous les acteurs présents au casting sont excellents. Comme dans presque toutes comédies françaises un duo de choc est en tête d'affiche. Ici, Chantal Lauby, parfaite comme à son habitude et Christian Clavier, convaincant, qui ne tombe pas dans un jeu caricatural.

 

Sans vouloir assommer le spectateur d'une morale qui se voudrait bien pensante, le film réussit parfaitement son ambition. Détendre et faire rire, parfois à nos propres dépens. En cela la réussite est totale. Il y a fort à parier que beaucoup de scènes resteront dans les annales.  

 

Qu-est-qu-on-a-fait-au-Bon-Dieu---Christian-Clavier-et-Chan.gif

 

Christian Clavier et Chantal Lauby.

 

 

 

Sources :

http://medias.unifrance.org

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2014
commenter cet article

commentaires

armelle 14/05/2014 10:51


J'ai bien aimé et j'ai bien ri, chose rare aujourd'hui. Bien que sans prétention, cette comédie est bien troussée, elle touche juste sans éviter quelques lieux communs mais cela passe car les
acteurs sont parfaits, les dialogues percutants. C'est le racisme ordinaire de chaque pays pour un autre, sans méchanceté, plutôt bon enfant, les Juifs se moquant des défauts des uns, les
Français ou les Africains des défauts des autres, c'est naturel et sain et cela finit par composer d'excellentes familles... Rassurant.

tinalakiller 08/05/2014 23:35


Une des bonnes surprises françaises de l'année :) Le film est drôle et plutôt pertinent, et les quelques effets "clichés" passent plutôt bien. 

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.