Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 20:00

 

Blason-Saint-Jean-de-Luz.gif

 

Saint-Jean-de-Luz est une ville de taille moyenne qui a su préserver son authenticité. L’un de ses atouts est sa situation géographique. En bordure de l’océan Atlantique d'un côté. Au pied des Pyrénées de l'autre. Ce cadre de vie incite en permanence à profiter des plages et à pratiquer la randonnée en montagne, activités favorisées par la douceur du climat.

 

Saint-Jean-de-Luz n'est à son origine qu'une modeste bourgade sur les dunes, entre mer et marais, à l'entrée de l'estuaire de la Nivelle, face à la colline de Bordagain. Jadis propriété des chanoines de la cathédrale de Bayonne, la communauté, bien que devenue autonome, ne posséda jamais d'enceinte; elle ne fit par conséquent pas véritablement figure de ville avant l'époque moderne. La ville, souvent prise et pillée par les Espagnols, souffrit longtemps de sa position frontalière. Elle subit notamment, en 1558, un incendie qui n'épargna qu'une seule maison, celle où résidait le chef du contingent ibérique ayant occupé la cité.

 

C'est à la fois pour faciliter le mouillage des navires et protéger la baie que Henri IV avait projeté la construction d’une forteresse pour protéger Ciboure et Saint-Jean-de-Luz de l’ennemi espagnol mais elle ne sera érigée que sous Louis XIII.

 

Saint-Jean-de-Luz---Socoa.gif 

 

Saint-Jean-de-Luz connut son heure de gloire lorsque, à l'issue du traité des Pyrénées conclu le 7 novembre 1659 par Mazarin, Louis XIV vint y épouser Marie-Thérèse d'Autriche infante d'Espagne le 9 juin 1660.  

 

Un évènement que l’on qualifierait aujourd’hui d'européen. Le mariage de Louis XIV avec l’Infante d’Espagne a largement contribué à la notoriété nationale et internationale de la cité. 

 

Le-mariage-de-Louis-XIV-a-Saint-Jean-de-Luz.gif

 

La porte de l'église Saint-Jean-Baptiste, franchie à sa sortie de l'église par le couple royal fut murée 3 ans après la cérémonie, quoique l'inscription gravée dans le mur donne à croire que la condamnation de la porte a été réalisée juste après le mariage.

 

Au XIXème siècle, les digues, souvent détruites, furent reconstruites afin d'assurer définitivement la sécurité du port et de la ville. Les voyages de Napoléon III dans la région puis l'engouement de la bonne société pour la Côte basque débouchèrent à cette époque, avec l'arrivée du chemin de fer, sur un grand essor touristique.

 

Suite à l'édification de ses trois digues, Socoa, l'Artha, et Sainte-Barbe, Saint-Jean-de-Luz ne fut plus systématiquement envahie par les eaux lors des grandes tempêtes, comme cela avait été souvent le cas auparavant. Cassant les gros rouleaux venus de l'océan, ces digues contribuèrent, dès le début du développement des bains de mer, à faire de Saint-Jean-de-Luz un lieu de villégiature très prisé des familles.


Au début du XXème siècle,
Saint-Jean-de-Luz devint une ville moderne et pour partie ouvrière. La généralisation de la chaudière à vapeur modifia dans un premier temps sensiblement les conditions de pêche et raccourcit les distances. De nombreuses usines s'édifièrent alors pour traiter le poisson dans le quartier du Fargeot, l'essentiel de la main d'œuvre étant alors importée d'Espagne et aussi de Bretagne.

 

Le développement touristique n'en fut pas entravé,  Saint-Jean-de-Luz restant une destination élégante et à la mode.

 

Deux bijoux architecturaux sont constitués par la Maison de l’Infante et la Maison de Louis XIV.

 

la-maison-de-l-Infante-a-Saint-Jean-de-Luz-.gif.La-maison-Louis-XIV-.gif

Saint-Jean-de-Luz.gif.La-Maison-de-l-Infante.gif


  Saint-Jean-de-Luz - Décembre 2012

 

Autre atout important de Saint-Jean-de-Luz, son cœur de ville avec un patrimoine urbain exceptionnel. Les inévitables efforts de modernisation entrepris au fil du temps n’ont jamais porté atteinte à l’héritage architectural du passé. Cette richesse architecturale est due pour beaucoup aux ambitions immobilières non exemptes de jalousies entre voisins des riches armateurs des bateaux de pêche qui au XVIème ont été les premiers à partir en campagne vers Terre-Neuve.

 

L'environnement historique de la ville donne un cachet très particulier à un centre urbain très concentré qui est aussi, à longueur d’année, le lieu le plus couru du sud de l’Aquitaine.

 

Port-de-Saint-Jean-de-Luz Le port.

 

Saint-Jean-de-Luz possède deux autres atouts majeurs : son port et sa baie. Le premier, est un élément qui possède un grand pouvoir d’attraction pour les visiteurs. La seconde a une qualité unique : c’est la seule rade abritée entre Arcachon et l’Espagne. Un "confort" très apprécié par les baigneurs et un bijou naturel que l’on peut embrasser du regard du haut de la colline Sainte-Barbe. La balade de la pointe Sainte Barbe, autrefois fortifiée, permet d’avoir un coup d’œil complet sur la baie de Saint-Jean-de-Luz, les Pyrénées et le fort de Socoa. 

.

 La grande Plage. Grande-plage---Saint-Jean-d.gif

 

La rue Gambetta est célèbre par son animation commerciale permanente, week-ends compris.

 

le tout  fait que Saint-Jean-de-Luz reçoit des visiteurs en permanence, venus de France et de l’étranger, bien au-delà du pic incontournable de la période estivale.

 

Saint-Jean-de-Luz---Rue-Gam.gif

 

Une envie de cinéma dans cette belle ville du pays Basque ? 

Le sélect s'impose.

 

Facile d'accès grâce au parking souterrain. Dans le grand hall d'entrée, la diffusion sur grand écran des bandes annonces des nouveaux films vous fait patienter avec également  son Ciné Café. Images numérique 3D. Son numérique. Fauteuils grand confort en gradins. Le tout ajouté à un avantage non négligeable pour les personnes handicapées, un système d’écoute amplifié pour malentendants et l'accès aux personnes à mobilité réduite.


Le-Select-a-Saint-Jean-de-L.gif

 

Rien de révolutionnaire dans sa programmation toutefois très variée. Des films grand public, quelques-uns qualifiés d'art et essai. Mais aussi des films pour les plus jeunes. Des films en version originale et des retransmissions d’Opéra …

 

Le grand plus, une équipe accueillante dans un cadre chaleureux et confortable, contribue aux bons moments passés dans cet établissement.

 

Pour suivre la programmation ... Cliquez ICI !

 

Pour d'autres plaisirs, et non des moindres, un vrai bonheur de parcourir les rayons de la Librairie Le 5ème Art.  Un bel endroit, un accueil chaleureux et des conseils judicieux pour découvrir d'autres horizons au travers de mots.

 

Pour les plus gourmands, et selon les moyens de chacun, une halte à la Maison Adam, célèbre depuis son ouverture en 1660 pour ses fameux macarons, (entre autres), est un régal à tous les niveaux.


Saint-Jean-de-Luz, est une très belle ville du Pays Basque,

dans laquelle les plaisirs se multiplient.

 

Saint-Jean-de-Luz---Maison-Adam.gif.Saint-Jean-de-Luz-copie-1.gif

 

 

 

Sources :

http://www.saintjeandeluz.fr

http://www.petit-patrimoine.com

http://www.paysenfrance.fr

http://www.routard.com

https://fr.wikipedia.org

commentaires

M
<br /> Alain, tu es en train de me faire regretter d'habiter si loin ! Catherine se joint à moi pour "mes" regrets. On t'embrasse. ciao bello<br />
Répondre

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.