Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 23:00

 

Date de sortie 26 septembre 2012

 

Savages---Affiche.jpg


Réalisé par Oliver Stone


Avec Blake Lively, Taylor Kitsch, Aaron Johnson,

Benicio Del Toro, Diego Cataño, Shea Whigham, John Travolta

    Jonathan Carr, Emile Hirsch, Salma Hayek, Sandra Echeverría,

Karishma Ahluwalia, Joaquín Cosio,


Genre Drame, Thriller


Production Américaine


Savages est une adaptation du roman homonyme, et best-seller de Don Winslow, le spécialiste des polars américains. Don Winslow a participé à l'écriture du scénario avec Oliver Stone et Shane Salerno. Le livre était un matériau de base déjà très audacieux, puisque l'auteur confie en avoir écrit une bonne partie sous la forme d'un scénario, allant jusqu'à penser que "ce serait plus intéressant à vivre sous la forme d’un film que sous celle d’un livre". Alliant provocation, originalité et lyrisme, il a immédiatement captivé les lecteurs comme les critiques. Le romancier confie : "L’idée de ce roman m’est venue de manière inhabituelle. Un jour, assis à mon bureau et de mauvaise humeur, j’ai tapé les deux mots qui allaient inspirer le premier chapitre du livre. J’ai ensuite écrit quatorze pages d’une traite et les ai envoyées à Shane Salerno. Mon message disait : "Soit elles sont très bonnes, soit je suis complètement dingue." Quelques minutes plus tard, je recevais un e-mail : "Laisse tomber tout ce que tu es en train de faire et finis ce livre tant que tu le tiens."

 

Par la suite, le roman, plutôt que d'être proposé aux studios, a directement été vendu à Oliver Stone en personne.

 

Savages---Taylor-Kitsch--Blake-Lively-et-Aaron-Johnson.jpg

 

Taylor Kitsch, Blake Lively et Aaron Johnson

 

Synopsis

 

Laguna Beach, Californie : Ben (Aaron Johnson), botaniste bohème, Chon (Taylor Kitsch), ancien Navy Seal, et la belle O (Blake Lively) partagent tout. Ben et Chon sont à la tête d'un business florissant. Les graines ramenées par Chon de ses missions et le génie de Ben ont donné naissance au meilleur cannabis qui soit. Même s'il est officiellement produit pour des raisons thérapeutiques, ils en dealent partout avec la complicité de Dennis (John Travolta), agent affable et manipulateur de la DEA, qui joue un double jeu.

 

Savages---John-Travolta-et-Taylor-Kitsch.jpg John Travolta et Taylor Kitsch


Leur affaire marche tellement bien qu'elle attire l'attention du cartel mexicain de Baja, dirigé d'une main de fer par Elena (
Salma Hayek). Celle-ci a déjà perdu son mari et deux fils. Elle a envoyé sa fille Magda (Sandra Echeverría) à l’abri en Californie. Élevée dans le giron du cartel, Magda ferme les yeux sur le fait que les activités de sa mère financent son mode de vie luxueux et insouciant.

 

Face à leur proposition d'association, Chon est partisan de résister par la force, mais Ben préfère tout abandonner. Pour les contraindre à coopérer, le cartel kidnappe O. Elena a eu raison d'utiliser les liens très forts du trio, mais elle a aussi sous-estimé leur capacité à réagir…

 

Salma Hayek Savages---Salma-Hayek.jpg


C'est le début d'une guerre entre l'organisation du crime dont le bras armé, Lado (
Benicio Del Toro), ne fait aucun cadeau et le trio. Homme de main d’Elena aux États-Unis, Lado dirige les affaires du cartel de Baja en Californie du Sud. Il est de plus en plus mécontent face aux exigences de sa patronne, et utilise ses méthodes brutales pour s’installer à son compte.

 

Qu'il s'agisse de pouvoir, d'innocence, ou de la vie de ceux qu'ils aiment, tout le monde a quelque chose à perdre.

 

Savages---Taylor-Kitsch--Blake-Lively-et-Aaron-Joh-copie-1.jpg

 

Taylor Kitsch, Blake Lively et Aaron Johnson


Le film a été tourné dans l'ordre chronologique pour l'essentiel. En effet, Oliver Stone déclare aimer tourner en respectant autant que possible la chronologie, afin que les acteurs puissent évoluer. Par ailleurs, les décors, censés représenter les personnages eux-mêmes, ont été très travaillés : ainsi, la villa gigantesque qu'habite Elena, jouée par Salma Hayek, souligne la solitude de cette reine des cartels qui occupe à elle seule une immense maison vide. Savages----Salma-Hayek-et-Blake-Lively.jpgComme le confient les décorateurs : "Nous sommes partis du personnage pour concevoir la villa." Le tournage du film s'est parfois révélé éprouvant, puisque l'équipe a dû travailler dans des conditions caniculaires sous un soleil de plomb, dans des enclaves désertiques où la température avoisinait les 35 degrés dès le matin : un vrai chaudron ! De plus, l'équipe devait réaliser des effets pyrotechniques pendant la saison où le risque d’incendies est le plus élevé, ce qui a obligé Oliver Stone à se battre pour obtenir l'autorisation de poser ses caméras là où il le voulait ! Le producteur Eric Kopeloff se souvient du chemin de croix que cela a représenté : "Nous avons donc demandé à rencontrer plusieurs agences gouvernementales pour soutenir notre projet. Le Service des forêts des États-Unis, les Services d’aménagement des forêts et de la gestion des feux de forêts de Californie, le Département de la sécurité intérieure, la California Highway Patrol..."


Savages a été tourné dans plusieurs endroits d'Amérique. L'équipe s'est notamment installée dans une maison au bord de la mer à Malibu, avant de se déplacer ensuite à Pyramid Dam dans les montagnes au nord de Los Angeles, puis à Dana Point et à Laguna Beach au sud, pour finir dans les banlieues de la vallée de San Fernando et de Pacific Palisades, et au centre-ville de Los Angeles. 95% des décors du film sont des décors naturels qui existent véritablement.


Le metteur en scène engage depuis toujours des conseillers techniques sur ses films afin d'en garantir l'authenticité. Ainsi, en plus du coordinateur des cascades Keith Woulard, il a fait appel à de vrais militaires pour entraîner ses acteurs le mieux possible, comme le confirme Taylor Kitsch qui, pour bien comprendre la psychologie de son personnage, a travaillé en étroite collaboration avec un Navy Seal. Par ailleurs, le cinéaste s'est entouré de plusieurs spécialistes, dont un expert du piratage informatique, un spécialiste du cannabis, ainsi qu'un agent de la DEA récemment retraité.


Savages---Emile-Hirsch-et-Taylor-Kitsch-copie-1.jpgLe film, qui porte sur le commerce illégal de drogue, montre de vastes plantations de cannabis, ce qui a posé des problèmes lors de tournage car il était interdit à l'équipe de filmer de vrais plants. Les décorateurs ont donc dû œuvrer pour reproduire au mieux l'aspect de la plante à l'aide de subterfuges : "Pour des raisons légales, il nous était interdit d’utiliser de vrais plants de cannabis. Nous avons passé des mois à faire en sorte que les fausses plantes ressemblent aux vraies pour les plans larges. Mais lorsqu’on travaille avec du plastique et de la soie, il est parfois difficile d’obtenir un résultat convaincant". Finalement, l'effet s'est avéré réussi, puisque même les acteurs s'y sont mépris !


Oliver Stone est habitué à faire répéter ses acteurs avant, mais également pendant le tournage. Il a toujours appliqué cette méthode au cours de sa carrière et n'a pas dérogé à la règle pour Savages : "Avant le début du tournage, les acteurs ont répété pendant deux semaines, mais durant toute la durée des prises de vues, Oliver Stone a aussi eu recours à des répétitions. Ces exercices pouvaient durer des heures car le réalisateur et ses comédiens revoyaient de longues séquences prévues les jours suivants", raconte un membre de l'équipe.

 

Oliver Stone obtient toujours de ses acteurs des prestations exceptionnelles. Le style d’Oliver Stone, fin observateur qui met son approche particulière, voire provocatrice, au service de l’interprétation et de l’histoire, est qualifié par les acteurs et l’équipe du film de "difficile mais juste".

 

Savages---Taylor-Kitsch.jpg Taylor Kitsch

 

Assez tôt dans le processus du casting, Taylor Kitsch a attiré l’attention d’Oliver Stone. Lorsque le réalisateur l’a contacté pour le rôle de Chon, Taylor Kitsch a réagi exactement comme l’aurait fait son personnage. Il se souvient : "J’avais lu le livre avant que l’on annonce qu’Oliver était intéressé par son adaptation : lorsque je l’ai appris, je me suis dit que je serais prêt à tuer pour jouer ce mec." Taylor Kitsch confirme que les exigences du réalisateur sont élevées : "Oliver remarque toutes vos nuances de jeu. Il vous demandera de les justifier. Lorsque vous vous trompez, il ne se gêne pas pour vous le faire savoir. Avec lui, on est toujours sur le qui-vive et l’interprétation n’en est que meilleure", déclare-t-il.

 
Pour ce film, le casting a mis beaucoup de temps à se déterminer. Oliver Stone a d'abord écrit le personnage d'Ophélia pour Jennifer Lawrence, mais l'actrice n'a pas réussi à se libérer à cause de son rôle dans Hunger Games. Le réalisateur a alors pensé à Olivia Wilde puis à Abbie Cornish, Amber Heard et même Lindsay Lohan, jusqu'au jour où il a découvert Blake Lively dans Les Vies privées de Pippa Lee. Le réalisateur s'est alors intéressé à la jeune actrice et a confirmé son choix après avoir salué sa performance dans The Town de Ben Affleck : "Les gens qui la connaissent dans Gossip Girl vont être surpris", assure-t-il.


Blake Lively Savages---Blake-Lively.jpg

 

Blake Lively au sujet de son rôle : "J’ai apprécié que O soit celle qui relie tous les personnages. Le tournage a été intense, tumultueux et éprouvant. C’était extraordinaire parce que j’ai pu exister dans l’univers de chaque personnage : O a une relation privilégiée avec chacun des garçons à Laguna, puis elle est torturée et emprisonnée dans une cage et enfin envoyée à Tijuana. C’est un grand défi de vivre autant de choses dans un film – je suis passée du bonheur complet à la douleur absolue."

 

Aaron Taylor-Johnson avoue : "C’est pour Oliver Stone que j’ai accepté de faire le film, quel que soit le rôle que j’allais y jouer. Lorsque j’ai appris que ce serait Ben, j’étais aux anges. Oliver est l’un de mes héros. C’est un scénariste et un cinéaste fantastique, il est incroyablement doué pour assembler les ingrédients d’une histoire de manière originale. Faire partie de ce puzzle était formidable. Je n’avais jamais joué un rôle comparable à celui-ci, mais j’avais totalement confiance en Oliver : il est vraiment exigeant. Il vous pousse à faire de votre mieux, à vous dépasser. Pour un rôle comme celui de Ben, où les émotions succèdent aux scènes d’action, Oliver m’a aidé à trouver l’équilibre et la force nécessaires."

 

Savages---Aaron-Johnson.jpg Aaron Johnson


Comme s'en réjouit Salma Hayek, son personnage est une femme forte et charismatique qui impose son autorité au sein d'un cartel, ce qui est rare. Comme elle le reconnaît : "Ce sont habituellement des hommes qui occupent son poste". C'est en partie pour cette raison que l'actrice a accepté le rôle d'Elena, mais pas seulement. La comédienne, mexicaine, s'est tout de suite sentie concernée par la problématique politique que le film soulevait. "L’aspect politique de l’histoire m’a également séduite. Je suis mexicaine. J’ai vécu différents aspects de l’histoire d’Elena. Cela fait partie de la vie de mon pays, mais ce n’est pas uniquement un problème mexicain. C’est un problème que nous partageons : l’Amérique et le Mexique sont partenaires dans ce trafic. L’un des pays vend, l’autre achète, et cela échappe aux deux gouvernements", observe-t-elle.

"Avoir de gros machos tels que Benicio Del Toro et Demian Bichir à son service, c’est le rêve de toutes les filles !", s'amuse Salma Hayek qui, malgré sa petite taille et sa carrure miniature, a réussi à tenir tête à ses imposants partenaires !

 

Benicio Del Toro Savages---Benicio-Del-Toro.jpg

 

Benicio Del Toro a dû faire appel à ses plus sombres instincts pour tenir son rôle : "Lorsque l’on entend le récit de personnes qui ont réellement vécu ces situations ou qui ont été victimes du trafic de drogue, lorsque l’on écoute les gens des deux parties cela apporte du poids à l’histoire et aide tout le monde à rester concentré. Oliver est un coach qui entraîne pour gagner. Il observe et écoute chaque match, son cerveau capte tout. Il connaît les scènes par coeur. Il bouscule ses acteurs. Il les met en colère puis les bouscule à nouveau. On a le sang qui se met vraiment à bouillonner et c’est à ce moment qu’il nous sourit. Et puis on joue la scène, on ne sait pas très bien ce qu’on fait, mais lorsque l’on se rend compte que ça fonctionne, on comprend pourquoi on a voulu travailler avec Oliver Stone."

 

Savages---Aaron-Johnson--Emile-Hirsch-et-Taylor-Kitsch.jpg

 

Aaron Johnson, Emile Hirsch et Taylor Kitsch


Emile Hirsch n'est pas très familier du langage informatique. Mais malgré ses réticences, l'acteur a su empoigner son rôle de hacker à force d'apprendre son texte. Le "jargon" qu'il était censé maitriser n'a pas été facile à retenir, mais le comédien a tenu bon : "Je ne connais absolument rien aux subtilités du blanchiment d’argent. J’ai simplement appris mes répliques et étudié le contexte de la scène", explique-t-il en revenant sur son travail. Emile Hirsch, s’est découvert un point commun avec le réalisateur : "Nous avons la même sensibilité comique et nous nous faisions beaucoup rire. Avec moi, il a été une sorte d’ours gentil. Il est vraiment cool et hyper perfectionniste."

La chef costumière Cindy Evans a l'habitude de travailler sur des films qui se déroulent en Californie. C'est donc naturellement qu'elle a mis au point les tenues des différents personnages. Elle retrouve d'ailleurs pour l'occasion l'acteur Emile Hirsch, qu'elle avait déjà habillé sur Les Seigneurs de Dogtown. 

 

 

 Sources :

http://www.cinemovies.fr

http://www.imdb.com

http://www.evene.fr

http://www.allocine.fr

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2012
commenter cet article

commentaires

angèle archanty 24/09/2012 17:45


je pense que nous allons y aller ce soir. Il sort en avant-première au Rex, à Hossegor, donc suite à cette page j'ai bien envie de le voir. Angèle Archanty à bientôt

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.