Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 04:00

 

 

Talons-aiguilles---Affiche.jpg


Réalisé par Pedro Almodóvar


Avec Victoria Abril, Marisa Paredes, Miguel Bosé,

Anna Lizaran, Mayrata O'Wisiedo, Cristina Marcos,

Féodor Atkine, Bibí Andersen, Pedro Díez del Corral,

Javier Bardem

 
Genre Comédie dramatique


Coproduction Espagnole, Française


Titre original Tacones lejanos

 

Date de sortie 15 janvier 1992 

 

Tacones lejanos César du meilleur film étranger en 1991.

 

 Tacones-lejanos---Marisa-Paredes-et-Victoria-Abril.gif

 

Marisa Paredes et Victoria Abril

 

Synopsis

 

Après des années passées à l'étranger, la grande chanteuse Becky Del Paramo (Marisa Paredes) retourne à Madrid, sa ville natale. Elle se sait atteinte d'une grave maladie de cœur et souhaite, avant de mourir, y donner un concert d'adieu et se réconcilier avec sa fille Rebeca (Victoria Abril), négligée depuis sa plus tendre enfance.

 

Tacones-lejanos---Feodor-Atkine--Victoria-Abril-et-Marisa-.gif

 

Féodor Atkine, Victoria Abril et Marisa Paredes

 

Rebeca est aujourd'hui la présentatrice d'un journal télévisé et l'épouse du directeur de la chaîne, Manuel (Feodor Atkine), qui fut jadis l'amant de Becky. Égoïste et sans scrupules, Manuel a pour maîtresse une autre présentatrice, Isabel (Miriam Diaz Aroca), ce qui ne l'empêche pas de renouer avec Becky tout en manifestant l'intention de divorcer d'avec Rebeca.

 

Tacones-lejanos---Victoria-Abril-et-Miriam-Diaz-Aroca.gif

 

Victoria Abril et Miriam Diaz Aroca


Tiraillée entre son amour, sa rancune et sa rivalité envers sa mère, Rebeca se console auprès de Letal (Miguel Bosé), un travesti imitateur de Becky Del Paramo, et finit par céder à ses avances.

 

Tacones-Lejanos---Victoria-Abril-et-Miguel-Bose.gif

 

Victoria Abril et Miguel Bosé 

 

Peu après, Manuel est assassiné dans sa maison de campagne et le juge Dominguez convoque les trois suspectes : Becky, Isabel et Rebeca.

 

Tacones-Lejanos---Victoria-Abril-et-Marisa-Paredes.gif

 

Le soir même, Rebeca annonce au journal télévisé qu'elle est la meurtrière.

Emprisonnée, elle se lie d'amitié avec Paula (Christina Marcos), une assistante sociale, dont le petit ami, Hugo, un indicateur, s'avère être Letal.

 

Bibí Andersen Tacones-Lejanos---Bibi-Andersen.gif

 

 

Le juge Dominguez organise une rencontre entre Rebeca et Becky, au cours de laquelle la jeune femme avoue qu'enfant, elle a causé la mort d'Alberto, le deuxième mari de sa mère, afin de permettre à celle-ci de vivre pleinement sa carrière.

 

Tacones-Lejanos.gif

 

Bouleversée par cette révélation et consciente de sa dette à l'égard de sa fille, Becky décide d'endosser la responsabilité du meurtre. Lorsque Rebeca, enceinte, est libérée par le juge, les deux femmes fabriquent les preuves visant à incriminer Becky.

 

Tacones-lejanos---Victoria-Abril-et-Marisa-Paredes.gif

 

Victoria Abril et Marisa Paredes

 

Rebeca découvre alors que Letal, Hugo et Dominguez sont un seul et même homme et qui plus est, père de l'enfant qu'elle porte.

 

Miguel Bosé  Tacones-lejanos---Miguel-Bose.gif

 

Innocentée par l'ultime sacrifice de sa mère, et soulagée de s'être réconciliée avec elle, la voilà prête à commencer une nouvelle vie.

 

Le compositeur et acteur japonais Ryūichi Sakamoto a réalisé la bande originale du film à l'exception des titres Un Año De Amor composé par Nino Ferrer, initialement intitulée Un an d'amour (C'est irréparable).

 

Piensa en mí une chanson mexicaine datant de 1937 composée par Agustín Lara interprétée dans le film par Luz Casal.

 

Talons aiguilles, reste avant tout une histoire de femmes. Une mère absente qui ne s’est jamais préoccupé de sa propre fille. Une fille qui aime sa mère par-dessus tout. C’est aussi une histoire sur l’illusion et l’artifice : privée de sa mère, Rebeca reporte son affection sur  Lethal, le travesti qui imite en play-back Becky Del Paramo dans sa période espagnole. Lorsque Becky rencontrera Lethal, celui-ci lui donnera un sein en souvenir, symbole évident de la maternité qu’il lui transmet.

 

Tacones-lejanos---Victoria-Abril-et-Marisa-Paredes-copie-1.gifMélodrame poignant, haut en couleur, sur l’absence de la mère et désespoir d’une fille à la recherche de l’amour maternel. Cette incontestable réussite tient en grande partie au talent de ses interprètes, Marisa Paredes et Victoria Abril en tête. La première incarne cette femme mégalomane dont l’existence toute entière est centrée sur sa carrière et la gloire, au détriment de sa fille, Victoria Abril, fragile et pourtant capable des actes les plus sombres par amour pour sa mère.    Miguel Bosé, quant à lui, sublime le double rôle du juge Miguel et du travesti Lethal, interprétant avec le même brio la sobriété du premier et l’extravagance du deuxième, dont les caractères troublants vont se mélanger au fil du récit pour nous perdre habilement. Tacones-lejanos-.gifFéodor Atkine, tout aussi excellent mais également l’exubérance de Bibí Andersen , qui est ici l'élément comique du film. Chaque personnage trouve ainsi son intérêt et sert le film comme il faut, oscillant entre mélodrame, comique de mot, de situation, mensonges, déclarations d’amour, de haine, insufflant, comme pour chaque œuvre d’Almodovar, une vie qui lui devient propre et dont nous nous trouvons être les heureux spectateurs.


Talons aiguilles marque une transition importante dans l'oeuvre de Pedro Almodóvar Celui-ci va en effet abandonner le kitsch et la trame policière de ses premières oeuvres pour se tourner vers un mélodrame axé sur le deuil, celui de la mère, de la femme ou de l'enfant aimé. Les talons du titres sont en fait les "talons lointains", titre original et objet d'une scène digne du Truffaut fétichiste de L'homme qui aimait les femmes, d'une mère trop absente dont la fille s'est toujours sentie privée.

Ce changement de style est révélé par le choix et l'utilisation de la référence cinématographique, Sonate d'Automne d'Ingmar Bergman, à laquelle il a pensé durant tout son film.

 

Alors que Pedro Almodóvar  a cité beaucoup de films américains dans ces précédents opus, Talons aiguilles marque un tournant important dans ses emprunts : pour la première fois, la référence cinématographique est européenne et surtout elle est d'autant moins montrée, aucun extrait cette fois-ci, qu'elle est prise avec beaucoup plus de sérieux que d'habitude. Pedro Almodóvar s'en sert même pour réfuter les accusations d'assagissement qui le mettent en cause à cette époque :

 

Tacones-Lejanos---Victoria-Abril-et-Marisa-Paredes-copie-1.gif

 

Victoria Abril et Marisa Paredes

 

"Beaucoup de gens disent que je prends moins de risques en tant que cinéaste que par le passé. Je crois que j'en prends autant sinon plus mais en travaillant sur d'autres matériaux. Deux personnages qui se parlent et qui, pour se comprendre finissent par parler du film de Bergman, c'est une scène très risquée qui pourrait être très ridicule. Victoria avait trois pages de dialogues pour parler de Sonate d'automne et, à travers cela, expliquer la relation de son personnage avec sa mère. Avant de tourner, j'ai dit à Victoria que ce monologue pouvait tuer le film. Nous avons fait quinze prises de cette scène que je voulais faire en plan séquence pour laisser Victoria jouer pleinement tout le texte…. Tous les techniciens étaient assis et regardaient. Je n'avais encore jamais ressenti une atmosphère d'une telle intensité sur un de mes tournages."

Pedro Almodóvar utilise aussi un autre point de convergence avec le film de Bergman dans cette séquence de confrontation mère-fille. Juste après le monologue, intervient en effet un flash-back sur l'enfant tuant son beau-père par l'échange de comprimés. Dans Sonate d'automne intervenaient aussi de nombreux flash-back sur la petite fille souffrant de l'absence de la mère. Formellement les différences sont pourtant flagrantes : son directe contre voix off, filmage de près de l'enfant contre renvoie dans la pénombre avec indistinction du visage, expression d'une action contre expression d'une douleur.

 

Si la scène décrite par Pedro Almodóvar  évite bien le ridicule, elle ne constitue pas pour autant un des points forts du film. La séquence introduite par un "Maman est-ce que tu as vu le film de Bergman, Sonate d'automne ? " est très explicative de la difficulté pour une fille de se hisser au niveau d'une mère célèbre.

 

Tacones-Lejanos-.gif

 

 Victoria Abril, Pedro Almodóvar, Miguel Bose,  

Bibí Andersen, Marisa Paredes,  Miriam Diaz Aroca

 

Talons aiguilles est une oeuvre passionnante où les deux facettes du réalisateur, la brillante et la déjà plus noire sont réunies avec brio.

 

 

Sources :

Cahiers du Cinéma- 1994. Conversations avec Frédéric Strauss

http://www.cineclubdecaen.com

http://archive.filmdeculte.com

http://www.toutlecine.com

Published by Ciné Alain - dans Mon univers
commenter cet article

commentaires

jo & chris 17/06/2012 17:31


c'est ta période Almodovar à ce que nous voyons. Nous n'allons pas critiquer, bien au contraire. au mois de septembre il parait qu'une rétrospective est programmée au Royal

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.