Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 05:00

 

Date de sortie cinéma : 8 février 2012

Une-bouteille-a-la-mer---Affiche.jpg

 

Réalisé par Thierry Binisti


Avec Agathe Bonitzer, Mahmoud Shalaby, Hiam Abbass,

Riff Cohen, Abraham Belaga, Jean-Philippe Ecoffey,

Smadi Wolfman, Salim Daw, Loai Nofi, François Loriquet.


Genre Drame


Co-production Français, israélien

 

Une bouteille dans la mer a reçu la Chistera du meilleur film

 au 16ème Festival International des Jeunes Réalisateurs de Saint-Jean-de-Luz

 

Une-bouteille-dans-la-mer.jpg

 

Agathe Bonitzer

 

Synopsis

 

Tal est une jeune Française installée à Jérusalem avec sa famille. A dix-sept ans, elle a l’âge des premières fois : premier amour, première cigarette, premier piercing. Et premier attentat, aussi.
Après l’explosion d’un kamikaze dans un café de son quartier, elle écrit une lettre à un Palestinien imaginaire où elle exprime ses interrogations et son refus d’admettre que seule la haine peut régner entre les deux peuples.
Elle glisse la lettre dans une bouteille qu’elle confie à son frère pour qu’il la jette à la mer, près de Gaza, où il fait son service militaire.
Quelques semaines plus tard, Tal reçoit une réponse d’un mystérieux "Gazaman"...

 

Une-bouteille-dans-la-mer-copie-1.jpg

 

Une bouteille à la mer est une adaptation du livre de  Valérie Zenatti, "Une bouteille dans la mer de Gaza", dans lequel elle révèle sa conscience politique et ses découvertes de jeune adolescente. L'auteure niçoise Valérie Zenatti a passé toute son adolescence en Israël, expérience qui marque en partie son travail d'écrivain. Explorant plusieurs formes d’écriture, elle a en effet écrit plus d’une douzaine de livres pour la jeunesse, traduits et primés dans le monde entier. Elle a également traduit l’œuvre du romancier Aharon Appelfeld en français.
 

Dans les années 1990, elle a été journaliste en France et a suivi de très près les débuts du processus de paix israélo-palestinien, ponctués par des actes terroristes. Ces événements l'ont poussée à écrire en neuf mois son point de vue à travers un roman personnel qui, malgré la guerre, n'écarte pas des thèmes comme l'amour, les désirs et la vie.

 

Thierry Binisti a décidé d'adapter le livre de  Valérie Zenatti   pour montrer que la réalité du pays d’Israël n'est pas seulement réduite à la guerre : "En Israël ou en Cisjordanie, il n’y a pas que la préoccupation politique, même si elle est très présente. Vivre, tomber amoureux, accéder à ses désirs… J’avais envie de montrer cela", affirme le réalisateur.

 

Une-bouteille-dans-la-mer-copie-2.jpg

 

Le livre est écrit sous forme épistolaire, donc difficile à adapter, mais cela n'a pas empêché le réalisateur de donner une vie propre aux personnages et de rendre l'historie concrète par des images. Le film va même plus loin en répondant à la fin ouverte proposée par le livre : "j’ai senti que l’adaptation ne serait pas la transposition ou l’incarnation du livre à l’écran, mais un prolongement de celui-ci", assure la romancière et scénariste Valérie Zenatti.

 

 

Entretien avec Valérie Zenatti et Thierry Binisti : Cliquez ICI !

 
L'auteure Valérie Zenatti et le réalisateur Thierry Binisti affirment avoir presque tout fait ensemble pour le développement d'Une bouteille à la mer : l’écriture, les repérages, le choix des comédiens. L'écrivaine était également présente sur le tournage et au montage : "Il était important pour moi de prolonger la collaboration engagée sur le scénario, pour que le film puisse avoir toute l’authenticité nécessaire. Ce n’est pas si simple d’aller tourner dans un autre pays que le sien", confie le metteur en scène.

 
"Là où Roméo et Juliette se laissent porter par leur histoire d’amour, nos personnages, eux, ont conscience de devoir construire leur propre vie en tant qu’individus libres", déclare le réalisateur, avant de nous expliquer qu'il ne s'agit pas exactement d'une histoire d'amour, mais plutôt d'une relation impossible qui se noue, se déchire puis se renoue. Tal et Naïm sont ainsi perçus comme une incarnation des relations israélo-palestiniennes...

 

Une-bouteille-dans-la-mer-copie-3.jpg

 

Hiam Abbass et Mahmoud Shalaby

 
Au début du projet, Thierry Binisti a eu des difficultés pour financer et produire le film : "Certains producteurs m’ont fortement déconseillé de me lancer", explique-t-il, mais les producteurs français Miléna Poylo et Gilles Sacuto ont très vite compris les ambitions du projet : "Ils nous ont suivis puis magnifiquement accompagnés, en s’investissant totalement", termine le réalisateur.
 
Le réalisateur aurait voulu tourner la moitié des séquences en Israël et l’autre moitié à Gaza : "Si on prend une équipe de comédiens et de techniciens en Israël, il est impossible de les faire entrer à Gaza, et inversement", explique-t-il. L'équipe a quand même essayé en demandant au Centre Culturel français de Gaza, mais pour des questions de sécurité (de risque d’enlèvement), Israël ne laisse entrer aucun Israélien à Gaza. Alors, bien que les séquences de Gaza vues de l’extérieur montrent Gaza, celles en intérieur ont été tournées dans des villes arabes israéliennes.

 

Une-bouteille-dans-la-mer-copie-4.jpg

 

Certaines séquences du film ne sont pas seulement fictionnelles puisque le réalisateur a utilisé des images d’actualité provenant d’archives diffusées par les médias, notamment sur la grande manifestation commémorant l’anniversaire de la mort de Yitzhak Rabin filmée sur la place des Rois, au milieu de milliers d’Israéliens venus manifester leur désir de paix : "C’est une manière de faire coïncider la fiction avec les faits réels, et de rappeler au spectateur les moments clés du conflit sur la période où se déroule l’histoire", déclare le metteur en scène et scénariste Thierry Binisti.

 

La musique est signée par Benoît Charest.


Sur le tournage, l'équipe du film était totalement mixte, notamment avec une scripte palestinienne chrétienne, parlant français, anglais, arabe et hébreu, des régisseurs palestiniens d’Israël, une assistante israélienne et un second assistant palestinien. Le film témoigne ainsi d'une sensibilité artistique qui est commune à tous.

 

Une-bouteille-dans-la-mer-1.jpg


Pour les besoins du film, l'acteur Mahmoud Shalaby (d'abord musicien) a appris le français et a enchaîné, après le tournage d'Une bouteille à la mer, avec un rôle dans Les Hommes libres, dans lequel il donne la réplique à Tahar Rahim. De son côté, Agathe Bonitzer a également dû apprendre les bases de l'hébreu très rapidement.

 

Une-bouteille-dans-la-mer----Mahmoud-Shalaby.jpg

 

Mahmoud Shalaby

 

 


 

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.imdb.fr

http://www.evene.fr

http://www.lexpress.fr

http://www.cinemovies.fr

commentaires

mithmovies 26/04/2012 17:40

j'aurais bien aimé voir ce film... plus qu'à attdendre qu'il passe à la télé maintenant

dasola 10/02/2012 07:55

Bonjour Alain, c'est un film optimiste qui fait du bien. Les deux jeunes acteurs sont beaux et ont du talent. En revanche, l'arrière-plan politique n'est pas folichon et on se demande s'il y aura
une fin à ce conflit.

Alain 12/02/2012 21:56



Je suis allé le voir aujourd’hui. Un coup au cœur en ce qui me concerne. Peut-être un peu simpliste sur le fond mais j'ai adhéré à un espoir naissant qui viendrait des jeunes générations.



 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.