Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 05:00

 

"Il est des sentiments que rien ne peut toucher sous peine de corruption."


Tennessee Williams
Extrait du La chatte sur un toit brûlant

 

 

Des oeuvres de Tennessee Williams au cinéma ...

 

Pour découvrir les articles des films correspondants ...

 

Cliquez sur l'affiche !

 

 

.1299522103_affiche-ete-et-fumees-summer-and-s.jpg.1299519107_fugitivekind.jpg.18835174.jpg.1299264239_cathot1.jpg.

 

 

 

.1299578501_the_roman_spring_of_mrs.jpg.1299583484_doux-oiseau-de-jeune.jpg.1299509061_mv5bode5mzk0nzq2ov5bml5banbnxkftzt.jpg.1299600700_mv5bmtmyntu0nty5mv.jpg.

 

 

.1299449768_207046_1020_a.jpg.1299608487_a0011812.jpg.1299433790_poster.jpg.1299951684_208_52798.jpg.

 

 

.1299685403_8746.jpg.1299612801_sboomposter.jpg.

 

 

 

Pour découvrir quelques détais supplémentaires 

sur la vie et l'oeuvre de Tennessee Williams ....

 

 

 

Cliquez ICI !

 

 

14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:00
1299437166_tennessee_williams_nywts.jpgThomas Lanier Williams, dit Tennessee Williams né le 26 mars 1911 à Columbus dans le Mississippi aux États-Unis, décédé le 25 février 1983 à New York, est un écrivain américain dont de nombreuses oeuvres furent portées au cinéma.


Tennessee Williams était, sinon oublié, du moins délaissé lorsqu'il est mort, seul, dans la chambre de l'hôtel new-yorkais où il vivait, un mois avant son soixante-douzième anniversaire.

 

 

Cet écrivain, est surtout connu comme dramaturge.

Au théâtre :


- en 1944 :  The Glass Menagerie -  La Ménagerie de verre
Première représentation à Chicago en 1944.
Les critiques de Stevens Ashton et Claudia Cassidy enthousiastes, ont contribué à ce que les producteurs  déplacent la pièce à Broadway où elle remporte le New York Drama Critics Circle Award en 1945.

Laurette Taylor a créé le rôle de la mère

- en 1946 : 27 Wagons full of Cotton -  Vingt-sept wagons remplis de coton

- en 1946 :
Portrait of a Madonna -  Portrait d'une madone 

- en 1947 :   
A Steetcar Named Desire - Un tramway nommé Désir

 
Marlon Brando, photographié sur scène en 1948 (par Carl Van Vechten), dans le rôle de Stanley Kowalski


Première représentation au "Ethel Barrymore Theatre" à Broadway le 3 décembre1947.
Fin des représentations le 17 décembre 1949.

Avec Marlon Brando, Jessica Tandy, Kim Hunter, et Karl Malden.
Mise en scène Elia Kazan


Première représentation à Londres in 1949

Avec Bonar Colleano, Vivien Leigh, et Renee Asherson. 
Mise en scène Laurence Olivier.

en 1948 : Summer and Smoke - Été et Fumées
 
Produit le 6 octobre 1948 au "Music Box Theatre" - New York City
Mis en scène par Margo Jones
- (102 représentations).

Avec Tod Andrews, Margaret Phillips, Monica Boyar, and Anne Jackson.   

 

en 1951 : The Rose Tattoo - La Rose tatouée

en 1953 : Camino Real

"Camino Real" d'abord été mis en scène dans un atelier par Elia Kazan
à l'Actors Studio et plus tard sur scène
au Théâtre National le 17 mars 1953 - New York City
Avec Eli Wallach, Frank Silvera, Joseph Anthony, Jo Van Flee ,
Jennie Goldstein, Baxley , et David J. Stewart

en
1953 : Talk to Me Like the Rain and Let Me Listen ...  
Parle-moi comme la pluie et laisse-moi écouter
 

en 1955 :   Cat on a Hot Tin Roof - La Chatte sur un toit brûlant

entre autre reprise ... en France ... au Théâtre Antoine à Paris
Mise en Scène de Peter Brook en 1956.

Avec Jeanne Moreau, Paul Guers, Henri Guisol
 
en 1957 : Orpheus Descending - La Descente d'Orphée

en
1958 : Suddenly Last Summer - Soudain l'été dernier

en 1960 : Sweet Bird of Youth - Doux oiseau de jeunesse
   10 mars 1959 au "Martin Beck Theatre" - New York City.
Mis en scène par Elia Kazan (375 représentations).

Avec Paul Newman, Geraldine Page, Sidney Blackmer, Madeleine Sherwood,
Diana Hyland, Logan Ramsey, John Napier, and Rip Torn.

 
  Françoise Sagan adapta "Doux oiseau de la jeunesse"
Première représentation le 20 janvier 1983 à Bruxelles - Théâtre Royal du Parc


en 1960 : Period of adjustment
Première au "Théâtre Helen Hayes" à Broadway
le  10 novembre 1960 jusqu'au 4 mars 1961 - (Soit 132 représentations).

en 1961 : The Night of the Iguana -  La Nuit de l'iguane
Première le 28 décembre 1961 à Broadway au "Royale Theatre"

(Soit 316 représentations).

Avec Patrick O'Neal, Bette Davis et Margaret Leighton, Alan Webb

Repris à New York en 1976 avec Richard Chamberlain, Dorothy Malone, et Sylvia Miles
En 1988 avec Nicholas Surovy, Maria Tucci, et Jane Alexander
En 1996 avec William Peterson, Cherry Jones, et Marsha Mason


La plupart des pièces ont été jouées en France

où le théâtre de Tennessee Williams est apprécié.

Quelques détails sur
 
(Liste non exhaustive)

 
En 1949 adapté par Jean Cocteau  
d'après la traduction de Paule de Beaumont. (Couverture et Lithographies de Jean Cocteau)
 
 
- en Octobre 1949 dans une Mise en scène de Raymond Rouleau,
la pièce fut jouée au Théâtre Édouard VII à Paris  
 
Avec Yves Vincent, Arletty, Héléna Bossis, Daniel Ivernel, Louis de Funès
.
Un-Tramway-Nomme-Desir-Arletty-et-Yves-Vincent.gif.Un-Tramway-Nomme-Desir-Arle.gif

(*) Yves Vincent et Arletty

(*) - Informations et documents personnels de T. Barnaud -
Avec tous mes remerciements.
.
- en 1999 nouvelle adaptation au Théâtre de l'Eldorado à Paris
de Jean-Marie Besset - Mise en scène Philippe Adrien.

Avec Caroline Cellier (nomination Molières 1999), Samuel Le Bihan, Florence Pernel.

- en 2009 au Théâtre Mouffetard à Paris - Mise en scène par Elsa Royer.

Avec Gaëlle Billot-Danno, Alexandre Chacon, Violaine Fumeau, Silhol, Nicky Marbot

- en 2010 à l'Odéon à Paris - Mise en scène Krzysztof Warlikowski,
sous le titre tronqué "Un tramway" avec Isabelle Huppert

- en 2011 à la Comédie Française - Mise en scène Lee Breuer 

1299444718_666045_un-tramway-nomme-d.jpg est la première oeuvre américaine
à entrer au répertoire de la Comédie-Française
.  
Première le 5 février 2011.

Mise en scène de Lee Breuer

avec
Anne Kessler, Éric Ruf Françoise Gillard, Christian Gonon, Léonie Simaga
Bakary Sangaré Grégory Gedebois, Stéphane Varupenne


Commentaire (exrait du dossier de presse de la Comédie Française)
Pourquoi diable la Comédie-Française, pour la première fois en 330 ans d'existence, a-t-elle choisi de présenter une pièce américaine, "Un tramway nommé désir", en confiant la mise en scène à un Américain connu pour la radicalité de ses mises en scène ?

Réponse : 
Franc,  est le dernier adjectif que l'on choisirait pour décrire  l'auteur et cette pièce, dont on peut dire qu'elle est la plus grande oeuvre du théâtre américain jamais écrite.
 

Autre metteur en scène à remettre au goût du jour Tennessee Williams,
Bernard Murat annonce pour Septembre 2011 "Un paradis sur terre"
 
LE-PARADIS-SUR-TERRE 1759715516291805834 avec Johnny Hallyday au Théâtre Edourd VII à Paris.

Tout le théâtre de Tennessee Williams, où l'on voit l'influence de William Faulkner et de D.H. Lawrence, est traversé par des inadaptés, des marginaux, des perdants, des désemparés, auxquels va tout son intérêt, comme il l'explique dans ses Mémoires, parues en France en 1978.

À travers tous ces personnages, dans un mélange de réalisme et de rêve, dans le désastre ou la fantaisie, il mène une remarquable analyse de la solitude, qui fut la constante de sa vie.

Il a décrit dans ses pièces de théâtre des marginaux, proies des frustrations et des excès de la société.

Tennessee Williams a remporté le Prix Pulitzer dans la catégorie théâtre 
pour "Un tramway nommé Désir" en 1948

et pour "La Chatte sur un toit brûlant" en 1955.


Romans et nouvelles :

(Liste non exhaustive)

  Le printemps romain de Mrs Stone  en 1950

              Sucre d'orge  en 1954               La statue mutilée  en 1970
  
 


 Le boxeur manchot   en 1982


  Une femme nommée Moïse  en 1983 

  

et en 1992  Le poulet tueur et la folle honteuse 


L'écrivaine française Félicie Dubois
lui a consacré une biographie/portrait 1299446573_tennessee_williams_loisea.jpg parue aux Éditions Balland en 1992.

Ainsi que Liliane Kerjan, Ancien recteur d'académie, agrégée, docteur es lettres et professeur d'études américaines à l'université de Rennes, Liliane Kerjan a été critique dramatique à l'O'Neill Theater Center de Waterford (Connecticut), Fellow aux séminaires de théâtre de Salzbourg, Learned Scholar à l'université de Yale (Connecticut), Fulbright Professor au département de théâtre de l'université de San Diego (Californie).
Auteur d'ouvrages sur Edward Albee parus chez Seghers et Klincksieck, elle a publié de nombreux articles sur le théâtre américain, notamment sur Arthur Miller, Tennessee Williams, Sam Shepard et Israël Horovitz, ainsi que La Consommation culturelle dans le monde anglo-saxon. Elle est présidente de l'Institut franco-américain de Rennes et, depuis 1986, collabore régulièrement à La Quinzaine littéraire.


Tennessee Williams laisse une oeuvre qui a fait le tour du monde, sur les scènes de théâtre mais aussi sur les écrans de cinéma, un grand nombre de ses pièces ayant été adaptées. Thomas Lanier Williams a pris le pseudonyme de Tennessee à cause d'un surnom qui lui a été attribué par ses amis à l'Université où il a passé son enfance, avec sa mère et sa soeur Rose, qu'il adorait, chez son grand-père, pasteur.

 
Son père, qu'il détestait, était voyageur de commerce, donc presque toujours absent.

 
En 1937, il rompt avec sa famille lorsque Rose, schizophrène, subit une lobotomie qui la laisse très diminuée. Il la prit en charge lorsque, le succès venu, ses moyens financiers furent suffisants.

 
Il part pour la Nouvelle Orléans puis pour New York, où il exerce divers petits métiers, de barman à portier. La nuit, il commence à écrire des pièces en un acte. Lorsque les États-Unis entrent en guerre, il est réformé en raison de son dossier psychiatrique, de son homosexualité, de son alcoolisme, de ses troubles cardiaques et nerveux.

 
En 1943, il se rend à Hollywood, engagé par la Metro Goldwyn Mayer pour faire l'adaptation cinématographique d'un roman à succès. Cette tâche l'ennuie et il écrit son propre scénario, que la MGM refuse.
Il en fait une pièce, "La Ménagerie de verre" , où il met en scène sa mère et sa soeur. La pièce sera montée à New York en 1945.
Avec cette piàce, Tennessee Williams connaît, à trente-quatre ans, une célébrité soudaine (vainqueur du New York Drama Critics Circle Award).

Le dramaturge ne reconnaît aucune part autobiographique à son oeuvre, si ce n'est émotionnellement, tout en affirmant dans le même temps l'omniprésence de sa mère dans toutes ses pièces.

 
À
la mort de son compagnon Frank Merlo en 1963, Tennessee Williams oriente son écriture dans une direction plus expérimentale, lorgnant du côté de Samuel Beckett, Ionesco et Jean-Paul Sartre, mais sans succès critique. Il entre en désintoxication en 1969 et aborde cette période dans "Out Cry", qui est un échec à Broadway en 1973. Ses travaux de la fin des années 70 sont parmi ses plus innovants.

 
Pourtant,
A Lonely Day for Crêve Coeur écrit en 1976
,
Vieux Carré en 1978, ou Clothes for A Summer Hotel  en 1980 n'ont pas le succès de ses premières pièces jouées.

Par contre, il est considéré en URSS comme le plus grand auteur depuis Tchekov.

Au cinéma, les plus grands réalisateurs de sa génération, de Joseph Mankiewicz à Elia Kazan et John Huston, signèrent les adaptations.

L'écrivain fréquenta pendant plusieurs années l'île de Key West en Floride, où il avait une maison.


Il a agalement été président du jury du Festival de Cannes 1976.

Pour visionner un extrait d'une interview ...
Cliquez sur la photo ci-dessous.



Décédé en 1983,

il repose dans le cimetière Bellefontaine de Saint Louis dans le Missouri.


Il serait aujourd'hui, selon la SACD,

l'un des écrivains américains les plus joués en France.


Sources :
http://fr.wikipedia.org
http://www.evene.fr
http://www.biblio.com
http://www.lexpress.fr

http://livres.fluctuat.net



13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 14:31


Réalisé par Peter Glenville en 1961
 
Avec Laurence Harvey, Geraldine Page, Rita Moreno,
Una Merkel, John McIntire, Thomas Gomez, Pamela Tiffin


Genre : Drame / Romance

Synopsis :

Tout se passe dans une petite ville du Mississippi où il fait une chaleur moite en été et où, en automne, des fumées bleues montent de la terre surchauffée par le soleil.
Depuis son enfance, Anna Winemiller, fille du pasteur, est amoureuse de John Buchanan, le fils du médecin voisin.



 Geraldine Page et Una Merkel

Pourtant, tout les sépare.
Tandis qu'elle est réservée et pudique, parce qu'elle a été profondément marquée par une éducation puritaine et janséniste, lui, au contraire, ne pense qu'à jouir de la vie.


Il se moque d'elle parce qu'elle parle de l'amour dont il nie l'existence ; elle se rebelle, mais elle ne peut se passer de lui ...


.

Geraldine Page et Laurence Harvey
 
..


Pour visionner un extrait du film ... Cliquez ICI !
Sources :
http://www.cinemotions.com
http://www.ecranlarge.com
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 14:10

  
  
Réalisé par Sidney Lumet

Avec Marlon Brando, Joanne Woodward, Anna Magnani,
Maureen Stapleton, Victor Jory, R.G. Armstrong,
Virgilia Chew, Ben Yaffee, Joe Brown Jr., John Baragrey

Titre original : The Fugitive Kind


Long-métrage américain . Genre : Drame
 .
Année de production : 1959
  
Marlon Brando. Collection Christophe L..

Synopsis :

Valentine 'Snakeskin' Xavier (Marlon Brando), un vagabond n'ayant pour seul bagage que sa guitare, débarque dans une petite ville du Mississippi.
Il arrive de La Nouvelle-Orléans où il a eu des ennuis avec la justice.
Il est las de sa vie de beatnik et espère quitter la route pour s'installer quelque part, avec la ferme volonté de devenir honnête et travailleur.
Il trouve un emploi dans un magasin tenu par Lady Torrence (Anna Magnani), une femme mûre et belle qui tombe rapidement amoureuse de lui.

 
Lady a été brisée par la vie : son père a été immolé pour avoir aidé des Noirs et aujourd'hui c'est son mari, Jabe Torrance (Victor Jory), qui se meurt d'un cancer.
Seulement, elle n'est pas la seule sur qui le charme de Valentine  Xavier, dit Snakeskin, surnom qu'il doit à sa veste en peau de serpent, opère.

Ainsi une fille de bonne famille, Carol Cutere (Joanne Woodward), fait tout pour séduire le mystérieux inconnu.
   
 
 l-homme-a-la-peau-de-serpent-1959-8065-15705666.jpg

Anna Magnani, Marlon Brando, Joanne Woodward

L'Homme à la peau de serpent marque les retrouvailles de Marlon Brando avec une oeuvre de Tennessee Williams. En 1951, c'est avec Un tramway nommé désir, tiré d'une oeuvre du dramaturge, que l'acteur accède à la renommée internationale.

.
Sidney Lumet et Meade Roberts anciennement scénariste de télévision qui a déjà travaillé avec le cinéaste, passe à cette occasion au grand écran et adapte avec The Fugitive Kind une pièce de Tennessee Williams.
.
L'action de L'Homme à la peau de serpent est censée se dérouler dans une petite ville sud-américaine. Mais le tournage du film s'est déroulé dans la banlieue new-yorkaise.
.
Le film est attachant tant par la qualité des dialogues que par l'interprétation remarquable et la mise en scène à l'avenant, à condition d'accepter le parti-pris de noirceur tragique des situations et des personnages.

L-homme-a-la-peau-de-serpent---Marlon-brando.jpg.L-homme-a-la-peau-de-serpent---Marlon-Brando-1.jpg
L-homme-a-la-peau-de-serpent---Anna-Magnani-et-Marlon-Bran.jpg.L-homme-a-la-peau-de-serpent---Anna-Magnani.jpg

Les personnages sont très beaux et la justesse du jeu des acteurs leur confère une sorte d'aura mythique. Marlon Brando et Anna Magnani incarnent pleinement à l'écran les personnages tourmentés et complexes de Tennessee Williams.  
.
Marlon Brando avec sa présence naturelle et son jeu écorché confère une immédiate intensité à son personnage et Ana Magnani, qui pourtant parle à peine anglais au moment du tournage, fait vibrer les mots de l'auteur dans sa bouche. Le côté très littéraire du texte passe ainsi à merveille, la mise en scène discrète mais précise de Sidney Lumet parvenant à nous faire complètement oublier l'origine théâtrale du récit.
.
On trouve dans ce film certains des grands thèmes de Sidney Lumet. Il ne s'agit pas de faire un auteurisme à rebours, simplement de constater que naturellement les interrogations du cinéaste rejoignent celles des grands auteurs américains.
 
1299521069_l-homme-a-la-pe.jpg

  Maureen Stapleton, Marlon Brando, Joanne Woodward

Sidney Lumet observe le fonctionnement d'un groupe, d'une communauté, et regarde comment ceux-ci poussent les gens à rentrer dans le rang sous peine d'exclusion.
.
Ici il s'agit d'une petite ville du Mississippi et d'une population réactionnaire, mais ce sont les mêmes mécanismes qui se feront jour lorsque le cinéaste filmera le fonctionnement de la police ou de la démocratie américaine.
.
The Fugitive Kind est un beau film dans lequel le réalisateur parvient à retranscrire l'atmosphère sauvage, sexuelle et moite de Tennessee Williams et à nous immerger dans ce vieux Sud étouffant qui a toujours fasciné et dégoûté l'écrivain américain. 
Le directeur de la photograpie n'est autre que le célébre Boris Kaufman.
.
L-homme-a-la-peau-de-serpent---Anna-Magnani-copie-1.jpg Anna Magnani
.

Au moment du tournage, Anna Magnani est une star italienne que l'on dit hystérique et diva confirmée. Elle arrive sur le tournage, certaine de croquer Marlon Brando, car aucun homme ne lui résiste.  

 

Marlon Brando résistera.

 

Il mange de l'ail pour les scènes d'amour. Anna Magnani, vexée ne se lave plus. Ils sentent mauvais tous les deux. Marlon Brando demande un million de dollars à la production, et l'obtient. Anna Magnani surjoue à la manière des vamps italiennes. Marlon Brando marmonne son texte, et le parsème de silences interminables. L'une des actrices présentes dans le casting fait remarquer : "Je pourrais cuisiner tout un repas entre deux de ses mots".


Anne Magnani est d'autant plus vexée qu'elle a cinquante et un ans, et qu'elle est la première créature que Marlon Brando n'accepte pas de satisfaire.

.

Marlon Brando L-homme-a-la-peau-de-serpent---Marlon-Brando-et-Anna-Magna.jpg

..
L'Homme à la peau de serpent fut doublement récompensé lors du Festival International du Film de San Sebastian, en Espagne :

- le réalisateur Sidney Lumet reçut la Vague d'argent,
- Joanne Woodward étant quant à elle sacrée Meilleure actrice.

L-homme-a-peau-de-serpent---Joanne-Woodward.jpg
.
Joanne Woodward


 
..

Sources :
http://www.dvdclassik.com

François Forestier "Un si beau monstre" chez Albin Michel - 2012 

http://www.cinemovies.fr
http://fr.wikipedia.org
http://www.allocine.fr
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 14:08


Réalisé par Joseph L. Mankiewicz

Avec Elizabeth Taylor, Montgomery Clift, Katharine Hepburn,
Mercedes McCambridge, Albert Dekker, Gary Raymond

Titre original : Suddenly Last Summer

Long-métrage américain . Genre : Drame

Date de sortie cinéma : 23 mars 1960 

1299512376_annex_-_taylor__elizab.jpg

Elizabeth Taylor
a
Synopsis :

Violet Venable fait venir dans sa demeure exotique de la Nouvelle-Orléans le docteur Cukrowicz, neuro-chirurgien.

 

Katharine Hepburn, Montgomery Clift

Son fils Sebastian est mort mystérieusement en Europe, l'été dernier.
Sa cousine Catherine, qui a assisté à sa mort, est devenue folle.

1299945271_soudain-l-ete-dernier-.jpg.1299944943_soudain-l-ete-dernier-.jpg.1299945160_soudain-l-ete-dernier-.jpg
Elizabeth Taylor

Violet Venable pense qu'une lobotomie, opération délicate à l'époque, pourrait l'aider à retrouver la raison.
Elle laisse entendre à Cukrowicz que, s'il opère Catherine, elle fera une donation importante à son hôpital.
Se méfiant des motivations de Mrs. Venable, le docteur examine Catherine.

1299517401_suddenly-last-summer-m.jpg 

Montgomery Clift et Elisabeth Taylor

Il la trouve saine d'esprit, sauf lorsque l'on aborde le sujet de la mort de Sebastian.

Elle est alors la proie d'hallucinations hystériques, à caractère obscène.


Sous l'effet d'un sérum de vérité, et en présence de Mrs. Venable, le délire de Catherine devient plus cohérent et la vérité éclate au grand jour.

1299945043_soudain-l-ete-dernier-.jpg

Sebastian, était un homosexuel qui, pendant des années, s'est servi de sa mère comme appât.
Lorsqu'elle est devenue trop vieille, Catherine, involontairement, a pris sa place. Lors des dernières vacances, Sebastian a été entouré, poursuivi, mis en pièces et dévoré vivant par une bande de jeunes mendiants affamés, dans les ruines d'un temple païen.


Le choc de cet horrible récit fait retrouver sa raison à Catherine, mais amène Mrs. Venable à se réfugier dans un monde imaginaire.

Affaire de famille :

La pièce fait référence à  un évènement douloureux qui marqua profondément Tennessee Williams : la soeur aînée -et aimée- du dramaturge, Rose, atteinte de schizophrénie, a en effet subi une lobotomie en 1937. C'est à la suite de cet épisode que
Tennessee Williams décida de couper les ponts avec sa famille.

Un été orageux :


1299945725_soudain-l-ete-dernier-.jpg

Katharine Hepburn, Montgomery Clift et Elizabeth Taylor

1299946010_soudain-l-ete-dernier-.jpg

Si le sujet du film est particulièrement grave, l'atmosphère sur le tournage n'est pas moins pesante, en raison des épreuves traversées par les différents comédiens :
Elizabeth Taylor vient de perdre son troisième mari, Michael Todd, décédé dans un accident d'avion en août 1958.
Montgomery Clift, qui a subi un grave accident de voiture en 1956, ne parvient pas à surmonter ses problèmes de dépendance, alcool et drogues, ce qui rend fous de rage Joseph L. Mankiewicz et le producteur Sam Spiegel, qui songent à trouver un autre acteur pour le remplacer.  Peter O'Toole est approché.
Mais Elizabeth Taylor et Katharine Hepburn prennent la défense de leur partenaire.



Montgomery Clift et Elisabeth Taylor

Et ce, au point d'entrer en conflit avec le réalisateur et le producteur -selon la légende, Katherine Hepburn aurait même craché au visage de ce dernier à la fin du tournage ...
L'actrice, qui connait depuis longtemps Mankiewicz (celui-ci a produit "Indiscrétions" en 1940), est par ailleurs jalouse de l'attention portée par le réalisateur à sa partenaire Elizabeth Taylor ...

Peu d'actrices auraient pu incarner Violet Venable à la hauteur de Katherine Hepburn

1299517565_katharine-hepburn-betw.jpg

celle-ci portera son talent au sommet lors de la scène où elle raconte le sort réservé aux bébés tortues voulant se réfugier dans l'eau.

Des centaines d'entre eux seront dévorés vivants par les oiseaux guettant leur course désespérée, et peu d'entre eux gagneront la mer. Cette scène cruelle mais révélatrice de l'ordre de la nature n'est pas anodine du tout.

Joseph L. Mankiewicz, le réalisateur, évoque l'homosexualité de Sébastian. Celui-ci se sert de son argent, de sa mère et plus tard de sa cousine, pour séduire de pauvres jeunes hommes.
Tel un prédateur, Sébastian, vêtu de blanc, évolue dans un monde où sa notoriété lui laisse à penser qu'il a le droit de  consommer à sa guise des hommes, que cet ordre du puissant sur le faible justifie à lui seul ses actes.
Sa mère, Violet Venable, à travers le récit des tortues, prend également cette position.

1299944822_soudain-l-ete-dernier-.jpg

Violet est malade de la maladie de son fils, mais de par son obstination inconsciente à ne pas vouloir le faire soigner, elle se réfugie dans un monde floral, un éden de pureté où la mémoire de son fils représente une sorte de divinité règnant sur ce monde et veut faire soigner Catherine, sa nièce, incarnée par Elizabeth Taylor, qui a été témoin des actes de Sébastian.


Ce faisant, Violet déplace la déviance de son fils, et la sienne, par extension et est convaincue que sa nièce, à l'état psychologique très perturbé, a des hallucinations et que c'est elle qui est malade. 
Violet se refuse à croire aux actes de son fils, elle se refuse à accepter sa mort, et se refuse à assumer son désir incestueux.
Violet refuse également de vieillir, Sébastian se servait d'elle pour abuser de jeunes garçons, mais le jouet de Sébastian a vieilli et ne fait plus assez d'effet.

1299512623_suddenly-last-summer-e.jpg

Katharine Hepburn et Elizabeth Taylor

Dès lors, Catherine prendra la place de Violet comme appât.
Violet Venable prend alors conscience que son fils ne la désire plus, Catherine devient, par conséquent, la rivale à éliminer.


Lui, bien sûr, ne voit pas les choses de cette façon, seule la prédation sur des jeunes hommes compte.

Sur ce sujet complexe et terriblement audacieux, Joseph L. Mankiewicz, comme à son habitude, réalise un film psychanalytique très intelligent

1299516953_optimized-filming-eliz.jpg




..



Pour visionner la bande-annonce ... Cliquez ICI !
Sources :
http://www.cinemovies.fr
http://fr.wikipedia.org/wiki
http://www.google.fr



 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.