Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 23:00

 

Date de sortie 6 juin 2012

 

Le-Grand-soir---Affiche.gif

 

Réalisé par Benoît Delépine, Gustave Kervern


Avec Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, Brigitte Fontaine,

Areski Belkacem, Bouli Lanners, Serge Larivière,

Stéphanie Pillonca, Miss Ming, Chloé Mons.


Genre Comédie


Production Française

 

Le Grand soir est présenté en Sélection Officielle

Un Certain Regard au Festival de Cannes 2012

 

Gustave-Kervern--Albert-Dupontel--Benoit-Poelvoorde-et-Ben.gif

 

Gustave Kervern, Albert Dupontel, Benoît Poelvoorde et Benoît Delépine 

le 22 mai 2012 au Festival de Cannes

 

Synopsis

 

Les Bonzini tiennent le restaurant La Pataterie dans une zone commerciale. Leur fils ainé, Not, est le plus vieux punk à chien d'Europe. Son frère, Jean Pierre, est vendeur dans un magasin de literie. Quand Jean Pierre est licencié, les 2 frères se retrouvent. Le Grand Soir, c'est l'histoire d'une famille qui décide de faire la révolution... à sa manière.

 

 


Albert Dupontel et Benoît Poelvoorde Albert-Dupontel---Le-Grand-Soir.gif

 
Le Grand soir est le cinquième film co-réalisé par Benoît Delépine et Gustave Kervern. Depuis leur premier film Aaltra en 2004, les deux réalisateurs enchaînent les tournages et sortent un film tous les deux ans.

 

Benoit-Poelvoorde-et-Albert-Dupontel---La-grand-soir.gif Benoît Poelvoorde et Albert Dupontel

 

Etonnés de n'avoir jamais vu les deux acteurs réunis dans un film, Benoît Delépine et Gustave Kervern ont tout fait pour les convaincre de jouer ensemble dans Le Grand soir. Benoît Delépine nous éclaire sur ce choix : "On les avait déjà fait tourner de petites scènes dans nos films, donc il existait une forme de fraternité. Les réunir était notre challenge : c’est inouï que deux personnes, avec le même goût du cinéma et de l’humour noir, n’aient jamais joué ensemble. Ce sont deux personnalités très différentes et il a fallu les convaincre."
 
Après avoir interprété le rôle du policier "tatillon" dans le film d'Albert Dupontel, Enfermés dehors en 2005, Gustave Kervern fait à son tour appel à l'acteur-réalisateur pour jouer dans Le Grand soir. Il s'agit de la troisième collaboration d'Albert Dupontel avec le fameux duo grolandais, après Avida en 2006 et Louise-Michel Réalisé en 2008.

 

Albert Dupontel Albert-Dupontel---Le-grand-soir.gif

 
Après le caricaturiste politique Siné dans Louise-Michel, le duo nous surprend à nouveau avec la première apparition au cinéma de Brigitte Fontaine dans le rôle de la mère. À ses côtés, dans le rôle du père, on retrouve Areski Belkacem qui découvre lui aussi l'univers de Benoît Delépine et Gustave Kervern. Outre leur jeu d'acteur, les deux musiciens ont participé à la bande originale du film. Dès le départ, les deux réalisateurs ont demandé à Brigitte Fontaine d'écrire un texte et à Areski Belkacem de le mettre en musique.

 

 
C'est autour d'un dîner que les deux réalisateurs ont proposé à Brigitte Fontaine de prendre part à leur film. Après lui avoir "pitché" le scénario, sa première réaction a été de refuser le rôle en prétendant qu'elle n'est prête à jouer qu'une sorcière bretonne qui fume dans la forêt. Quelques semaines plus tard, le duo lui a envoyé une copie du scénario en remplaçant les termes "la mère" par "la sorcière qui fume dans la forêt". La chanteuse a alors lu le scénario en entier et a tout de suite accepté de faire partie de l'aventure.

 

"Brigitte nous avait fait un beau cadeau, en écrivant une chanson qui s’appelle "Le grand soir". C’était vraiment un appel à la révolution et il devait conclure le film. Mais, au montage, on s’est aperçu qu’un appel aussi tranché ne nous correspondait pas : on n’y croit pas, alors pourquoi donner envie aux jeunes de tout casser ? Péter les choses en une journée ? Et après ? Franchement, notre idée est que c’est déjà à chacun de faire en soi la révolution", confie Benoît Delépine

 

"On a envie que les choses bougent mais si on ne donne pas de la force à son propos, ça ne peut pas marcher. Souvent, les révolutions se font d’une manière violente, malheureusement. On préférerait que les politiciens aient une vision à long terme de la société. Dommage que ça ne soit pas le cas…"rajoute Gustave Kervern 

 

Le-Grand-soir.gif

 

Les Wampas, le fameux groupe français du "yéyé-punk", ont été invités par Kervern et Delépine dans une scène clé du film. Le groupe a été filmé au BT59, une salle de concert à Bègles, pour rythmer une scène onirique dans laquelle Benoît Poelvoorde s'imagine en train de slammer pendant le concert, et où on le voit avec son frère interprété par Albert Dupontel porté par la foule. Il s'agit ici de la deuxième collaboration des Wampas avec les deux réalisateurs.

Leur musique a clôturé en 2004 le premier Benoît Delépine et Gustave Kervern : Aaltra.

 

 
Suite à l'agression de Nicolas Sarkozy à Brax en juin 2011, Benoît Delépine et Gustave Kervern ont lancé un appel invitant l'agresseur Hermann Fuster au tournage de leur film Le Grand soir. Ce dernier a répondu présent et a participé au film en faisant de la figuration. Fidèle à leur humour grolandais, les deux réalisateurs l'ont filmé dans le rôle d'un vigile qui agrippe le punk à chien interprété par Benoît Poelvoorde.

 

Benoît Poelvoorde Benoit-Poelvoorde---Le-Grand-soir.gif

 
Le chien qui a accompagné le personnage de Not a mordu toute l'équipe pendant le tournage ! Le premier assistant des deux réalisateurs s'est même retrouvé à l'hôpital à cause de lui. Toutefois, le chien, idéal pour son rôle, a enrichi certaines scènes du film, dont Benoît Delépine parle avec humour : "Quand on le voit bouffer les ballons ou lécher la gerbe de son maître, c’est lui qui en a eu l’idée. Il est l’inverse du clébard de The Artist."
 
Le tournage a eu lieu à Angoulême et à Bordeaux pour plusieurs raisons, dont la principale a été le besoin d'un énorme centre commercial. De plus, les réalisateurs se sont familiarisés avec ces endroits après le tournage de Mammuth qui s'est également déroulé à Angoulême.

 

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.cinemovies.fr

http://www.imdb.com

http://www.canalplus.fr

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2012
commenter cet article

commentaires

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.