Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 12:45

 

Date de sortie 28 mars 2012

 

Week-end---Affiche-copie-1.jpg

 
Réalisé par Andrew Haigh


Avec Tom Cullen, Chris New, Jonathan Race,

Laura Freeman, Loretto Murray, Jonathan B. Wright,

Sarah Churm, Joe Doherty, Jermaine Vauxhall, Kieran Hardcastle


Genre Drame, Romance


Production Britannique

 

Week end - Tom Cullen (III) et Chris New Tom Cullen et Chris New

 

Week-end a fait un joli tour dans les festivals du monde entier.

 

- Grand prix du jury à Outfest pour Andrew Haigh
- Meilleur acteur pour Tom Cullen au Festival du film de Nashville
 
- Meilleure fiction  pour Andrew Haigh au Festival du film de Nashville
 - Prix Emerging Visions à South by Southwest
 - Prix du public au Frameline Film Festival
  Prix du public au Inside Out Film and Video Festival
 - Meilleur Espoir pour Tom Cullen aux British Independent Film Awards
 - Mention spéciale du jury au Festival du film britannique de Dinard
  Grand prix du jury au Festival Outfest de Los Angeles
  Prix du public au Inside Out Film and Video Festival

 

Note du réalisateur : "Le film est sorti aux États-Unis durant l’été 2011, ensuite était prévue la sortie en Angleterre pour novembre, décembre pour l’Allemagne, mars pour la France. C’est un peu bizarre que le film ne soit pas sorti en premier dans notre pays l’Angleterre, en fait il est d’abord sorti aux Etats-Unis car le film avait été vu et remarqué dans des festivals et on a eu vite des propositions pour sa distribution, ce qui est plutôt bon signe. On a eu de très bonnes critiques. Pour un film à petit budget, on a eu la chance d’avoir eu une sortie dans une cinquantaine de villes américaines environ avec un très bon accueil, c’est mieux que ce qu’on aurait pensé."

 

 

 

Chris New et Tom Cullen  Week end - Chris New et Tom Cullen (III)

 

Synopsis

 

Un vendredi soir, après une soirée arrosée chez ses amis, Russell décide de sortir dans un club gay. Juste avant la fermeture, il rencontre Glen et finit par rentrer avec lui. Mais ce qu'il avait pensé n'être qu'une aventure d'un soir va finalement se transformer en toute autre chose. Lors de ce week-end rythmé par les excès, les confidences et le sexe, les deux hommes vont peu à peu apprendre à se connaître. Une brève rencontre qui résonnera toute leur vie...

 

 

Week-end.jpg Tom Cullen 

 

Des difficultés pour la réalisation du film ...

 

"Il est vrai que ça n’a pas été facile, ça a été même un peu difficile justement parce le sujet était une histoire d’amour entre deux hommes. Quand vous démarchez les gens avec ce genre de projet en expliquant qu’on veut le faire avec une certaine authenticité, on ressent de leur part comme une anxiété. Les interrogations qui arrivent sont du genre "quel va être le genre de public de ce film ?", et donc ça a été dur de réunir des fonds. Au début les gens ont un peu peur de s’engager sur un film comme ça, on a eu beaucoup de ‘non’ et de ‘peut-être’ comme réponses avant qu’on nous dise ‘oui’. Trouver des acteurs a été beaucoup plus simple en fait. On leur a simplement envoyé le scénario donc ils savaient ce qu’il en était, et les comédiens qui sont venus aux auditions étaient motivés. Trouver des financements et des distributeurs pour sortir le film a pris un peu de temps et la raison est la suivante : un film sur des homosexuels ne fait pas venir beaucoup de spectateurs." précise le réalisateur Andrew Haigh.

 

Weekend.jpg 

 

"Je voulais raconter une histoire d’amour honnête, intime et authentique, exprimer ce sentiment de peur et d’excitation qui naît lorsque l’on entrevoit que quelque chose d’inédit pourrait nous arriver. Je souhaitais que ces deux hommes s’éprennent peu à peu l’un de l’autre et craquent pour les différences de chacun, comme s’ils découvraient une part manquante d’eux-mêmes. J’ai capturé ces moments que deux personnes partagent quand elles commencent vraiment à s’engager, se concentrant peu à peu sur les questions qui façonnent leurs personnalités. Russell et Glen sont deux hommes qui abordent leur vie de façon totalement différente. Mais ils ont le même but : trouver leur place dans le monde qui les entoure. Ils essaient de comprendre qui ils sont, ce qu’ils veulent et ce qui les définit, en privé comme en public. Evidemment, lorsque l’on aborde le cas de deux personnes gays, ces questions deviennent particulièrement pertinentes ; et il était important pour moi de filmer cette relation honnête, qui parle de la vie gay d’aujourd’hui. Cependant, de la même façon qu’il existe plusieurs manières de définir une personne, il existe plusieurs manières de définir un film. J’espère que le contexte gay, loin de minimiser la portée de l’histoire, servira au contraire d’amplificateur et accentuera l’écho des différents thèmes qui sont au coeur de Week-end – tous ces questionnement auxquels nous devons faire face, quelle que soit notre sexualité." précise le réalisateur Andrew Haigh. 

 

Week-end a beau n'être que le deuxième long-métrage de son réalisateur, celui-ci n'est pas un débutant ! Déjà auteur de plusieurs courts-métrages, Andrew Haigh a fait ses armes en tant que monteur sur les films de Ridley Scott notons entre autre, Gladiator, La Chute du faucon noir.

 

Tom Cullen Week-end---Tom-Cullen.jpg

 
Filmer une relation homosexuelle a rendu nettement plus pertinente la question des thèmes abordés par Week-end. Il était en effet important pour le réalisateur Andrew Haigh de rendre compte des complexités de l'expérience gay de notre époque. Sans vouloir spécialement cantonner le propos à l'homosexualité, il espère que ce contexte amplifiera les thèmes fondateurs et universels du film : ces luttes internes de sentiments auxquelles nous sommes tous confrontés, indépendamment de notre sexualité.

 

Week-end-1.jpg

 

Rencontre avec Andrew Haigh Cliquez ICI ! 

 

 
Pour obtenir le naturel et la spontanéité à l'écran, Andrew Haigh a passé du temps avec ses acteurs hors-tournage. Le duo de comédiens a ainsi appris à se connaitre et leur relation à l'écran s'en est trouvée améliorée. Dans cette optique, le tournage s'est fait en respectant la chronologie du film, et non en s'astreignant à un planning rigoureux. Ce lien avec la continuité de l'histoire était essentiel pour préserver la crédibilité du propos.

 

Week-end---Chris-New.jpg Chris New

 
Les influences du film se situent dans la nouvelle génération de cinéastes américains, tels que Kelly Reichardt ou Ramin Bahrani. Le film Samedi soir et dimanche matin de Karel Reisz a également marqué le réalisateur, au point qu'il tourna Week-end aux mêmes endroits.

 

Tom Cullen et Chris New Week-end---Tom-Cullen-et-Chris-New-2.jpg

  
A l'opposé du Secret de Brokeback Mountain, ce film est profondément celui d'un réalisateur gay. Andrew Haigh trouve ainsi les scènes d'amour dans le film d'Ang Lee peu réalistes.

 

Weekend 1

C'est pour cette raison qu'il a choisi de commencer Week-end par le réveil des amants après leur nuit d'amour.

Cette première scène traduit concrètement le fait d'être gay, mais le producteur du film était peu enclin à commencer de la sorte, s'opposant ainsi à la vision d'Andrew Haigh, comme l'explique ce dernier : "Mon producteur a toujours eu un problème avec cette première scène au lit, arguant que c'était trop explicite, et que cela choquerait les gens. Je lui ai répondu que c'était mon objectif. Tu commences par le cœur du sujet, si tu ne peux pas le supporter, quitte le cinéma tout de suite (...) Je voulais toucher un large public, mais je n'ai jamais voulu rabaisser le propos du film pour satisfaire le plus de gens possible. A faire ça, vous ne plaisez à personne."

 

 

Week-end  surpasse le flot de clichés qui nous est habituellement présenté sur grand écran. L’histoire proposée se positionne bien au-delà du genre et de l’orientation sexuelle choisie, Week-end est un film contemporain sur les attentes de la vie, les opportunités de l’amour, en bref la quête d’identité de l’Homme moderne.

 

Le film s'est tourné en 17 jours seulement, et en totalité dans la ville de Nottingham en Angleterre.

 

Week-End---Tom-Cullen-et-Chris-New-copie-1.jpg

 

Tom Cullen et Chris New

 

Week-end sort du lot des relations homosexuelles au cinéma de ces dernières années. 

 

Les dialogues sonnent justes et la relation qui se tisse entre les deux personnages évite habilement tout poncif.

 

home.jpg

 

Site officiel du film ... Cliquez ICI !


On est en face d’une vraie histoire d’amour moderne qui réussit le challenge de faire oublier qu’il s’agit d’une passion homosexuelle, pour devenir universelle.

 

Week-End---Tom-Cullen-et-Chris-New.jpg

 

Tom Cullen et Chris New

 

Entre leurs pulsions charnelles, leur angoisses personnelles et le regard de l'autre, Russel et Glen finissent par se perdre entre retrouvailles et séparation. En portant à l'écran ce couple que tout oppose, Russel, plus effacé quant à sa sexualité et Glen, qui brandit haut et forts les interdits et tabous de sa communauté, le réalisateur dessine avec justesse et vérité, un récit sur fond politique, accusant un système encore trop figé, qui refuse d'accorder considération et respect aux couples homosexuels, jugés répugnants.

 

Le cinéaste porte son sujet à bras le corps, faisant ressurgir les frustrations de cette rencontre face à l'accueil que leur relation engendre, affichée au grand jour. Le cinéaste dénonce, sans vaciller dans la vulgarité physique, privilégiant les sentiments naissant entre les deux protagonistes. Brandissant le drapeau de la communauté homosexuelle, Week-end réfléchit les obstacles face auxquels le couple gay doit faire face, cette différence encore mal acceptée qui leur empêche de s'afficher en public, de s'embrasser, se tenir la main, s'exprimer sur une sexualité qualifiée de "bruyante".

 

Week-End---Tom-Cullen--Chris-New.jpg

 

 

Sources :

http://www.allocine.fr

http://beaumovies.com

http://www.cinemovies.fr

http://press.peccapics.co.uk

http://kimindaskino.fr

http://www.hollywoodreporter.com

http://www.toutlecine.com

http://ecrannoir.fr/blog

http://fr.wikipedia.org

Published by Alain - dans Films Gay
commenter cet article

commentaires

roijoyeux 04/01/2014 10:02


un film très authentique, presque un documentaire ! sauf que l'un des héros Tom Cullen a un physique de cinéma

roijoyeux 04/01/2014 09:59


un film très authentique on dirait presque un documentaire, à part que l'un des acteurs est très mignon Tom Cullen physique de cinéma

zorba 25/04/2012 15:16

je l'ai vu au MK2 Beaubourg pendant mon stage parisien. Patricia et moi avons beaucoup aimé. Un film sans fioritures, vrai et sincère, les deux acteurs sont magnifiques de complicité et de talent.
@+ biz

jo@compagnie 25/04/2012 10:38

on l'a vu à l'Utopia aussi et nous avons trouvé que ce film est un petit bijou à tous les points de vue, les acteurs sont géniaux.

Johane 27/03/2012 23:17

bonsoir Alain, nous ne le verrons que le 18 il ne sort pas avant par ici, tu seras de nôtres ? Bises

Alain 28/03/2012 14:46



Bien sûr que je serai là !



 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.