Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 00:00

 

Les-evades---Affiche-.jpg

 

Réalisé par Frank Darabont


Avec Tim Robbins, Morgan Freeman, Bob Gunton,

William Sadler, Clancy Brown, Gil Bellows, Mark Rolston

James Whitmore, Jeffrey DeMunn, Larry Brandenburg


Genre Drame


Titre original The Shawshank Redemption

 

Production Américaine

 

Date de sortie 1 mars 1995

 

Les Evadés est inspiré

d'une courte nouvelle de Stephen King parue en 1982, intitulée  

Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank.

 

Les Evadés a été un échec commercial lors de sa sortie au cinéma.

Aujour'hui il fait figure de film culte, figurant notamment dans la liste des 100 meilleurs films de l'American Film Institute


Première place au classement des meilleurs films de l'Internet Movie Database.

 

 Les internautes d'AlloCiné

le classent dans les quinze meilleurs films de tous les temps.

 

Frank Darabont se refuse à voir dans Les Evadés un film de prison :  

 

"La prison est une métaphore pour la vie. Dans la vie, les gens sont prisonniers d'eux-mêmes, de leur quotidien, d'une vie dans laquelle ils se sont laissés enfermer par faiblesse ou par habitude, et ils s'éloignent de ce qui était leur rêve, leur but, leur idéal. Le sujet du film, c'est l'amitié et comment elle transforme deux hommes qui vont apprendre la confiance, l'espoir, et dont la détermination va transformer les vies."

 

Les-evades---Tim-Robbins.jpg

 

Tim Robbins

 

Les Evadés est le premier long métrage de Frank Darabont.

 

Celui-ci avait déjà adapté en 1983 une nouvelle de Stephen King intitulée The Woman in the room en court métrage. Le cinéaste récidivera une seconde fois en portant à l'écran en 1999 La Ligne verte, un roman du maître de l'épouvante qui a également pour cadre le milieu pénitencier.

 

Les-Evades---Tim-Robbins.jpg

 

Tim Robbins

Synopsis

 

1947. Andy Dufresne (Tim Robbins), un banquier américain, est jugé coupable du meurtre de sa femme et de l'amant avec qui elle le trompait. Pour ce double meurtre, il est condamné à subir deux peines de prison à vie consécutives, et se retrouve emprisonné dans le pénitencier fédéral de Shawshank, dans l'État du Maine.

 

Les-Evades---Bob-Gunton.jpg Bob Gunton

 

Le directeur de la prison, Samuel Norton (Bob Gunton), qui est un homme ambitieux et pétri de valeurs religieuses traditionnelles, est épaulé par un gardien-chef brutal et sans pitié, le capitaine Byron Hadley (Clancy Brown), qui ne craint pas de recourir à une violence aveugle et ce, jusqu'à la mort de détenu, si nécessaire, afin de faire respecter la discipline.

 

Clancy Brown Les-evades---Clancy-Brown-copie-1.jpg


Andy, peu communicatif au début de son incarcération, se lie pourtant d'amitié avec certains prisonniers, en particulier un détenu noir, très respecté, Ellis Redding (Morgan Freeman) dont le surnom est Red, ainsi que de la bande qui gravite autour de ce dernier. Ce prisonnier, dont on dit qu'il est l'homme à dégoter toutes choses, fait office d'intermédiaire et est capable de faire passer en fraude des marchandises en provenance de l'extérieur de la prison, en contrepartie d'un petit pourcentage sur la vente. D'ailleurs Andy, grand amateur de géologie avant sa condamnation, lui demande un jour de lui procurer un petit marteau taille-pierre. Cet outil lui servira à sculpter des morceaux de roches qu'il tente de récolter dans la cour de la prison, pour, entre autres, se constituer des pièces d'un jeu d'échecs. Andy lui demandera aussi plus tard une grande affiche de Rita Hayworth, affiche qui sera remplacée au fil des années par une de Marilyn Monroe, puis une autre de Raquel Welch.

 

Les-Evades---Morgan-Freeman.jpg

 

Morgan Freeman


Andy doit cependant faire face également à des individus moins amicaux; alors qu'il travaille à la laverie de la prison, il est régulièrement persécuté par certains de ces co-détenus, les "3 sœurs", qui veulent obtenir de lui des faveurs sexuelles. Andy se défend à de nombreuses reprises avec acharnement, mais au prix de visites régulières à l'infirmerie, ne pouvant résister aux assauts inattendus de Bogs Diamond (Mark Rolston) et ses frères.

 

les-evades---Tim-Robbins-et-Clancy-Brown-.png Tim Robbins et Clancy Brown 


Un jour, alors qu'il recouvre de goudron le toit d'un des bâtiments de la prison, lors d'un travail collectif, Andy propose inopinément au gardien-chef
Byron Hadley ses services en matière de fiscalité, et ce de manière très hardie. Cette initiative l'amène à frôler de peu la mort, Hadley menaçant de le projeter par dessus le toit. Mais Andy parvient in extremis à convaincre Hadley de ses compétences. C'est le début d'une relation "d'affaires" avec les gardiens. Andy se charge en outre de remplir leurs déclarations d'impôts. Avec le directeur de la prison, Samuel Norton également. Celui-ci charge Andy de "blanchir" ses revenus illégaux, issus des pots-de-vin liés aux marchés passés avec la communauté, pour l'exploitation des détenus dans des travaux collectifs en dehors de la prison.

 

Bob Gunton Les-evades---Bob-Gunton.jpg


Suite à une énième attaque des "3 sœurs", laissant Andy  plus mort que vif, le gardien-chef Hadley, qui protège maintenant Andy, au vu de son intérêt pour le directeur Norton, inflige une correction impitoyable à l'un de ses agresseurs, le rendant au final paraplégique et hospitalisé à vie. Cela fait par la même occasion cesser les tourments d'Andy de manière définitive, les autres détenus sachant maintenant qu'il est intouchable.


Au fil de longues années, et après maintes lettres envoyées au Sénat du Maine à raison d'une lettre par semaine, puis, après un premier succès, de deux hebdomadaires,
Andy Dufresne parvient à obtenir une dotation financière, ainsi qu'un stock importants de livres, de revues et de disques, pour garnir la miteuse bibliothèque de la prison. Muté de la laverie à cet endroit dès lors qu'Andy a commencé à s'occuper des déclarations d'impôts des gardiens, il utilise la bibliothèque et ses annexes comme bureau pour ces différentes activités : conseil en fiscalité, où il embauche tous les ans Red et sa bande, afin qu'ils l'aident à organiser la masse des déclarations, mais également comme lieu de détente et de découverte culturelle pour les détenus. Enfin, Andy aide les prisonniers qui souhaitent reprendre leurs études, et les entraîne en vue de passer des examens.

 

Les-Evades---Gil-Bellows.jpg  Gil Bellows

 

1965. Cette année-là arrive à Shawshank un jeune loubard dénommé Tommy Williams (Gil Bellows), surnommé par Red "Mr. Rock and Roll". Suite aux déclarations de Tommy qu'il a pris sous son aile, Andy comprend qu'il n'est pas responsable de la mort de sa femme et de son amant : en effet, Tommy a côtoyé lors d'un précédent séjour en prison le véritable meurtrier, qui en se pavanant, lui a raconté toute l'histoire. L'état d'ébriété avancé de Dufresne au moment du meurtre lui a enlevé tout souvenir du terrible évènement, bien qu'il ait clamé son innocence depuis le début.


Les évadés - Tim Robbins 1Andy demande alors de l'aide au directeur Norton, voyant là une chance unique de pouvoir faire rejuger son affaire. Mais ce dernier refuse. En effet, Norton a besoin d'Andy pour s'occuper de ses affaires louches, et surtout il craint de voir ses fraudes révélées au grand jour si Andy était libéré. Andy, interloqué, en lui demandant pourquoi il est si obtus , et en essayant de le rassurer sur son silence, ne fait qu'enrager et effrayer Norton. Ce dernier le met à l'isolement strict durant un mois, une peine très dure.

 
Pendant ce temps,
Samuel Norton interroge Tommy Williams, et, quand il est conforté par son témoignage et par sa volonté d'aider Andy Dufresne à dévoiler la vérité, Norton fait éliminer Tommy par le Captaine Hadley, en maquillant ce meurtre en tentative d'évasion.

 

Les-evades---Gil-Bellows.jpg

 

Gil Bellows

 

Le lendemain, Norton va voir Andy dans sa cellule d'isolement et lui raconte ce qui s'est passé. Il menace Andy de lui retirer toute protection et de détruire la bibliothèque qu'il avait aidé à rénover s'il cherchait par quelque moyen que ce soit à continuer dans la voie de ses "chimères". Et de lui donner derechef un mois de plus en isolement total, histoire de bien y réfléchir.


Après deux mois de ce traitement, Andy Dufresne, apparemment brisé, reprend sa vie et sa routine habituelle à la prison, dominé par Norton et ses menaces. Il parle alors à Red d'une ville du Mexique, nommée Zihuatanejo, ainsi que d'une cache à proximité d'un village du Maine, Buxton, que Red devra trouver le jour où il sera libre.

 

Les-evades---Tim-Robbins-1-copie-1.jpg Tim Robbins

 

Après un certain temps, Red, devenant inquiet au sujet du moral d'Andy, plus taciturne que jamais, et ayant peur qu'il ne se suicide, apprend qu'Andy s'est procuré une longueur de corde à l'atelier de la prison. Ne pouvant lui parler de toute la journée, Red endure une nuit terrible sans sommeil, inquiet de ce qui pourrait arriver le lendemain... Jusqu'au lendemain matin... où l'on apprend que Dufresne s'est évadé !


À la suite de la fouille de la cellule de Dufresne par un Norton hystérique, celui-ci découvre par accident que l'affiche sur le mur cache en fait l'entrée d'un tunnel, que Dufresne a creusé pendant ses 19 ans d'incarcération à l'aide du marteau taille-pierres que Red lui a fourni. Ce tunnel mène à un conduit d'évacuation qui débouche à l'extérieur des murs de Shawshank.

 

Bob Gunton Les-evades---Bob-Gunton-copie-1.jpg

 

Sorti de la prison, Andy Dufresne endosse la fausse identité de Randall Stevens, personnage créé de toutes pièces et qu'il utilisait pour blanchir l'argent de Norton. Il récupère 370 000 dollars de Norton, placées dans plusieurs banques de Portland dans le Maine et dénonce la corruption de ce dernier, en envoyant un courrier à charges à un journal local. Le capitaine Hadley est arrêté et Samuel Norton met fin à ses jours, pour éviter le scandale et la prison.


Pendant ce temps, Andy s'enfuit et parvient à passer la frontière mexicaine à Fort Hancock au Texas. Il envoie une carte postale de cet endroit à Red, vierge de toute inscription, pour le prévenir sans attirer les soupçons.


Quelques mois plus tard, Red sort de prison, et trouve la cache de Buxton dont Andy lui avait parlé, et où l'attendent de l'argent et un message de ce dernier, lui demandant de le rejoindre. Faisant fi de sa libération sur parole, il rejoint Andy Dufresne au Mexique, comme promis, à Zihuatanejo.


Les-evades.jpg


La scène finale du film montre l'apparition de Red marchant sur une longue plage, à la rencontre d'Andy, occupé à poncer un navire sur la berge, et qui, reconnaissant son ami, le rejoint et lui donne l'accolade.

 

 

 

 

Le pénitencier de Mansfield, situé dans l'Ohio, a servi de décor principal. La fermeture de cette prison gothique et sinistre avait été décidée en 1990 en raison de son aspect "trop inhumain", mais sa démolition fut repoussée pour permettre le tournage du film durant l'été 1993. La production a d'ailleurs dû procéder à la rénovation de certains bâtiments laissés à l'abandon.

 

Durant le film, les prisonniers assistent à une projection de Gilda, un classique interprété par Rita Hayworth.

 

Les-evades---Morgan-Freeman-et-Tim-Robbins.jpg Morgan Freeman et Tim Robbins

 

Par ailleurs, Andy, dissimule grâce à un poster de Raquel Welch l'entrée du tunnel qu'il creuse à partir de sa cellule. À noter également l'existence d'une affiche de cinéma sur laquelle figure Marilyn Monroe et qui est accrochée dans la cellule de ce dernier.

Ces trois éléments visuels sont une manière d'indiquer le passage du temps, chaque star symbolisant une décennie.

 
Morgan Freeman et Tim Robbins ont des façons radicalement opposées de travailler leurs rôles. Morgan Freeman explique : "Tim est plus analytique que moi, qui suis très instinctif. Chacun son truc. Moi, je me donne beaucoup de mal pour ne pas trop travailler mes personnages. Je lis le scénario et j'essaie d'y trouver toutes les indications dont j'ai besoin. D'abord, le physique du rôle, son allure, sa façon de s'habiller, et ensuite, le reste doit suivre. Je ne m'imagine pas être le personnage. Je le joue, c'est tout. Tim fonctionne très différemment. Tim, par exemple, a demandé à passer du temps dans une vraie prison, pour se mettre dans la peau de son personnage. Moi pas. J'y ai séjourné un peu quand j'étais jeune, cette expérience m'a suffit..."

 

Les-evades---Tim-Robbins-et-Morgan-Freeman.jpg

 

 Tim Robbins et Morgan Freeman 

 

Les Evadés est le deuxième film de prison dans lequel joue Morgan Freeman. Celui-ci avait auparavant donné la réplique à Robert Redford en 1980 dans Brubaker, un drame carcéral de Stuart Rosenberg.

 

Tim Robbins s'est préparé au rôle d'Andy Dufresne en passant quelque temps en prison avant le tournage. L'acteur confie : "Ce qui m'a le plus aidé dans ma préparation, c'est de parler avec les prisonniers. Ils ont dans les yeux un désespoir absolu, une tragédie indescriptible. Ce sont des regards que je n'oublierai pas."

 

Les Evadés marque la première collaboration entre l'acteur James Whitmore, qui incarne le vieux Brooks Hatlen, et le réalisateur Frank Darabont. Tous deux travailleront à nouveau ensemble sur The Majestic en 2001. 

 

Dans Les Evadés, Ellis Redding, le personnage joué par Morgan Freeman, regarde à un moment donné une photo d'identité de lui-même plus jeune. Sur cette photographie figure en fait le visage d'Alfonso Freeman, le fils de l'acteur. Le jeune homme fait d'ailleurs une très courte apparition dans le film.

 

Les-evades-copie-2.jpg

 

Clancy Brown, qui incarne le terrifiant capitaine Hadley dans Les Evadés, interprétera à nouveau en 1999 un gardien de prison, mais cette fois-ci plus sympathique, dans Hurricane Carter.

 
Brad Pitt a un temps été pressenti pour incarner le jeune détenu Tommy Williams, rôle qui fut finalement attribué à Gil Bellows.

 

.
Les évadés-copie-3
La société de protection des animaux ASPCA (American Society for the Prevention of Cruelty to Animals) exigea que ce soit des asticots morts, et non vivants, qui soient donnés à manger au corbeau de Brooks Hatlen, alias James Whitmore à l'écran.

    

 

 

Les-evades-copie-1.jpg

Sources :

http://www.allocine.fr

http://www.pastichesdumas.com

http://www.cinemovies.fr

http://www.hollyweb.org

http://cinematicmemory.wordpress.com

http://www.ugo.com

commentaires

john hordinton 01/06/2012 19:16


great movie, thanks to share,

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.