Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:00

 


Les-Lyonnais---Affiche-2.jpg


Réalisé par Olivier Marchal

   
Avec  Gérard Lanvin, Tchéky Karyo, Daniel Duval, Dimitri Storoge,

Patrick Catalifo, François Levantal, Francis Renaud,

Lionnel Astier, Valeria Cavalli, Manu Lanvin


Long-métrage français

 

Genre Policier , Drame

 

Date de sortie cinéma 30 novembre 2011

 

Olivier Marchal , ex-flic, est un romantique indécrottable qui court après ce moment où le flic et le voyou se parlent d'homme à homme. Ce moment n'arrive qu'une fois, lorsque le commissaire accorde vingt-quatre heures au bandit qu'il est venu arrêter. Ce bandit est Edmond Vidal interprété par Gérard Lanvin, dit Momon, héros du film, que Olivier Marchal regarde comme un double inversé idéal. Momon, fils de Gitan, leader du fameux gang des Lyonnais, multiplia les braquages spectaculaires au début des années 1970.

 

Le film montre surtout l'amitié fraternelle entre Momon et un autre membre du gang, Serge Suttel. Amitié forte, qui tourne à l'enchaînement. C'est du lourd, du viril, du plaqué franchouillard. Du nostalgique aussi : le film suggère le changement de mentalité des voyous, la montée de la violence gratuite, la came qui a détruit le code d'honneur.

 

Les-Lyonnais.jpg

 

Synopsis

 

De sa jeunesse passée dans la misère d’un camp de gitans, Edmond Vidal, dit Momon (Gérard Lanvin), a retenu le sens de la famille, une loyauté sans faille, et la fierté de ses origines.

 

Les Lyonnais - Gérard Lanvin-copie-1 Gérard Lanvin

 

Il a surtout conservé l’amitié de Serge Suttel (Tcheky Karyo). L’ami d’enfance avec qui il a découvert la prison à cause d’un stupide vol de cerises. Avec lui, inexorablement il a plongé dans le Grand Banditisme, et connu l’apogée du Gang des Lyonnais, l’équipe qu’ils ont formée ensemble et qui a fait d’eux les plus célèbres braqueurs du début des années soixante dix. Leur irrésistible ascension prend fin en 1974, lors d’une arrestation spectaculaire.

 

Tcheky Karyo Les Lyonnais - Tchéky Karyo


Aujourd’hui à l’approche de la soixantaine, Momon tente d’oublier cette période de sa vie.

 

Sa rédemption, il l’a trouvée en se retirant des "affaires".

 

En prenant soin de Janou (Valeria Cavalli), son épouse, qui a tant souffert à l’époque et de ses enfants et petits enfants, tous respectueux, devant cet homme aux valeurs simples et universelles, lucide et pétri d’humanité.


À l’inverse de Serge Suttel, malgré le temps n’a rien renié de son itinéraire ...

 

Les-Lyonnais---Valeria-Cavalli-et-Gerard-Lanvin.jpg

 

Gérard Lanvin et Valeria Cavalli

  

Ce n'est pas la première fois que Gérard Lanvin campe le personnage d'Edmond Vidal dit Momon. En effet, l'acteur avait déjà incarné le leader du gang des Lyonnais dans une série télévisée, il y a de cela plus de 30 ans. La Traque, réalisée en 1980 par Philippe Lefebvre d'après le roman éponyme de Jacques Derogy.


Présentes dans finalement peu de scènes, les femmes chez Olivier Marchal donnent toujours de la consistance et de la puissance au récit. Les "sales gueules" de ses films "s'en sortent mieux lorsqu'elles sont accompagnées, et bien accompagnées !" On se souvient d’Anne Parillaud dans Gangsters, de Valeria Golino dans 36 Quai des Orfèvres, d’Olivia Bonamy et Catherine Marchal dans MR 73… On se souviendra de Valeria Cavalli dans Les Lyonnais !

 

Les Lyonnais - Gérard Lanvin


À l'origine, Olivier Marchal et son scénariste Edgar Marie ont, dans un premier temps, penché pour un film en deux parties, à l'instar du Mesrine de Jean-Francois Richet, puis ont finalement opté pour un film où les deux époques seraient mélangées, où chacune éclairerait l’autre.
  

Le personnage Serge Suttel, campé par Tchéky Karyo, n'a pas réellement existé. Pour Olivier Marchal, cet homme apporte un véritable intérêt dramatique à l'histoire :"Je me suis toujours inspiré de personnages ou d’événements réels pour fabriquer de la fiction. Disons que Suttel est la synthèse de trois ou quatre personnages qui, d’une manière ou d’une autre, ont croisé la vie de Momon."

 

Les-Lyonnais---Tcheky-Karyo-et-Gerard-Lanvin.jpg


Tchéky Karyo et Gérard Lanvin

 

Olivier Marchal n'a pas hésité à comparer Gérard Lanvin à Lino Ventura lors du tournage. En effet, l'acteur de Marche à l'ombre attendait depuis bien longtemps un rôle charismatique, viril, comme Lino savait les jouer. C'est désormais chose faite, puisqu'il incarne ici, purement et simplement,"l'une des plus grandes figures du banditisme français de tous les temps."


Souvent, les films d’Olivier Marchal ont joué sur l’ambivalence des flics, la frontière ténue entre la loi, l’ordre et le banditisme. Les Lyonnais ne déroge pas à la règle. Le réalisateur s’est clairement inspiré de Michel Neyret pour le rôle de l’inspecteur aux basques d’Edmond Vidal.

 

Les Lyonnais - Gérard Lanvin et Tchéky Karyo

 

Gérard Lanvin, Laurent Fernandez, Tchéky Karyo

 

Avant que l'affaire n'éclate, il l'avait évoqué: « Ce qui est amusant, c’est que lorsqu’on est descendus à Lyon la première fois, j’ai déjeuné, juste avant d’aller voir Momon, avec Michel Neyret que je n’avais pas vu depuis 30 ans, lorsqu’on était stagiaires en 1980 au S.R.P.J. de Versailles. Il a fait trente ans d’anti-gang à Lyon, avec des gros coups… C’est lui aussi un sacré personnage. Il a la Légion d’honneur, c’est un play boy, un flambeur, un noceur… Il a d’étonnants rapports avec Momon. Il leur arrive même de partir en week-end ensemble avec leurs femmes. Ce qui n’empêche pas Michel Neyret de lui dire : Si un jour, tu refais le con, je serai là, tu le sais ? ! ». Assez évocateur !

 

Les-Lyonnais---Edmond-Vidal-et-Olivier-marchal.jpg

 

Edmond Vidal et Olivier Marchal

 

Les Lyonnais vus par leur chef de gang ... Cliquez ICI !


Le metteur en scène s’est exprimé publiquement sur l’affaire en prenant la défense de son "pote" Neyret qui fut conseillé pendant le tournage du film à Lyon de juillet à octobre 2010. Il a déclaré : « Quand j’ai entendu son histoire, je n’y croyais pas. C’est un incorruptible (…) J’étais en voiture. Je me suis arrêté pour pleurer ». Et d’ajouter : « un flic qui détourne de la came pour rétribuer un dealer, c’est le boulot. On faisait tous ça. Dans les années 90, on serait tous tombés... Neyret, c’est un homme bien, un flic extraordinaire, un oiseau de nuit, parce que c’est la nuit qu’on fait le boulot. Mais dans un pays aseptisé, il n’a plus sa place ».

 

 

  
Le véritable Edmond Vidal fut invité sur le plateau de tournage par Olivier Marchal afin qu'il puisse y découvrir l'univers du film et, à l'occasion, donner quelques conseils sur la manière de tourner certaines scènes. Une rencontre perçue comme rassurante par toute l'équipe, notamment par Gérard Lanvin, ce dernier jouant le rôle d'Edmond à l'écran :"Sa présence était très rassurante. D’ailleurs, cela aurait été finalement décevant s’il avait attendu la fin du film pour voir ce que ça donnait. Je crois que c’était fondamentalement important pour lui de revivre tout ça."

Si Bernard Giraudeau devait à l'origine jouer dans ce film de gangster, le comédien a dû se désister afin de ménager sa santé.

 

Rappelons que Bernard Giraudeau, figure incontournable du cinéma français,

est décédé le 17 juillet 2010, emporté par un cancer, à l'âge de 63 ans.

 

 

 

 

Sources :

http://television.telerama.fr

http://www.francetv.fr

http://www.allocine.fr

http://www.cinemovies.fr

http://www.toutlecine.com

commentaires

jmm 08/05/2016 06:30

yes

chris 10/11/2012 20:52


sans être un inconditionnel, je dois reconnaître que Lanvin est parfait de bout en bout dans ce film. il a eu d'autres rôles aussi dans lesquels il était parfait avec un naturel impeccable, mais
ici je ne sais pas quoi, mais un  plus certain

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.