Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 00:00

 

Date de sortie 7 novembre 2012


Argo---Affiche-1.jpg


Réalisé par Ben Affleck


Avec Ben Affleck, Bryan Cranston, John Goodman,

Alan Arkin, Victor Garber, Tate Donovan, Clea DuVall,

Scoot McNairy, Rory Cochrane, Christopher Denham

 
Genre Thriller, Drame


Production Américaine

 

Entre autres récompenses Argo a reçu :

 

Golden Globes 2013

-   Meilleur film

-   Meilleur réalisateur

 

Oscars 2013

-   Meilleur réalisateur

- Meilleur scénario adapté

- Meilleur montage

 

César 2013 du Meilleur Film Étranger


Avec son film Argo, après Gone Baby Gone et The Town, l'acteur-réalisateur Ben Affleck signe son troisième long métrage. Sa carrière de réalisateur a débuté en 1993 avec un court métrage au trèstlong titre : "I Killed My Lesbian Wife, Hung Her on a Meat Hook, and Now I Have a Three-Picture Deal at Disney".

 

Pour sa troisième réalisation, Ben Affleck porte à l'écran l'histoire vraie et rocambolesque de l'exfiltration par la CIA, avec la complicité d'Hollywood, de diplomates américains de Téhéran en 1979, en pleine révolution iranienne. Le film revient sur l'une des missions les plus romanesques de la CIA, longtemps classée "secret défense" avant d'être rendue publique en 1997.
  

Argo - Ben Affleck 2Ce sont les producteurs Grant Heslov et George Clooney qui ont découvert l'article de Joshuah Bearman. "Je me souviens très bien de la crise des otages, mais je ne connaissais pas du tout cette histoire, si bien qu'elle m'a fasciné et intéressé", indique Grant Heslov "Je me suis tout de suite dit qu'il y avait là une matière formidable pour un film, et que j'avais envie de le produire, et George a partagé mon enthousiasme". La rencontre entre George Clooney et Ben Affleck s'est ensuite faite par l'intermédiaire de l'acteur Matt Damon, les deux acteurs étant amis depuis toujours.

 

Le scénariste Chris Terrio a signé l'adaptation de ces événements et a souhaité s'appuyer sur l'article d'origine : "Quand je l'ai lu, j'ai été sidéré et j'ai vraiment eu envie de connaître Antonio Mendez , et de comprendre qui était cet homme qui savait faire preuve de suffisamment d'audace pour imaginer ce plan et ensuite le mettre en oeuvre. Si j'avais soumis ce projet à un producteur en disant que c'était moi qui l'avais inventé, on m'aurait regardé d'un air sceptique et expliqué que c'était totalement invraisemblable. Mais Tony a réussi à convaincre le gouvernement américain de tenter une stratégie plus délirante qu'aucun studio hollywoodien n'aurait osé en rêver."

 

Argo - Ben Affleck 1Le récit est publié en avril dans Wired sur la spectaculaire opération menée en 1979 par Antonio Mendez, lors de la fameuse prise d’otages à Téhéran. Si Jimmy Carter échoua à faire libérer les 90 Américains enfermés, Antonio Mendez, as des déguisements à la CIA, parvint à faire sortir six Américains qui avaient trouvé refuge chez des diplomates canadiens. Il inventa de toute pièce un studio canadien et l’histoire d’un tournage de science-fiction en Iran. Après avoir fait paraître dans la presse américaine de faux encarts sur ce film, il débarqua en Iran pour faire entrer les six Américains dans la peau de leurs personnages : des régisseurs venus en repérages. Munis de faux papiers, ils purent embarquer à Téhéran.

 

Antonio Mendez, l'ex-agent de la CIA et cerveau de l'opération "Argo" reprend   "Je ne pense pas que ce soit rare d'associer Hollywood et la CIA, notamment parce que l'espionnage se prête, de toute évidence, à un dispositif scénique". 


Le nom de la société de production fictive montée par l'agent de la CIA est "Studio Six". Il s'agit d'une subtile allusion à la mission des protagonistes : sauver six Américains réfugiés chez l'ambassadeur du Canada depuis deux mois.

 

 

"C'est tout à fait logique", ajoute Grant Heslov. "Ce sont deux univers où l'on doit imaginer des situations fictives et utiliser des déguisements pour concevoir des scénarios convaincants. Pas étonnant que ces deux mondes se rejoignent".

 

Argo--Ben-Affleck.jpg

 

Synopsis

 

Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des révolutionnaires prennent d'assaut l’ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage.

 

Au coeur du chaos, six diplomates réussissent à prendre la fuite et sont ensuite cachés dans la demeure de l'ambassadeur canadien Ken Taylor à Téhéran.

 

Pour rapatrier le groupe avant qu'il ne soit retrouvé par les autorités locales, l'agent de la CIA Tony Mendez a l'idée de faire passer celui-ci pour l'équipe de tournage d'un film de science-fiction venue au pays pour faire du repérage.

 

Avec la complicité d'un célèbre maquilleur et d'un producteur hollywoodiens ainsi que des gouvernements américain et canadien, Mendez débarquera en Iran afin de mettre ce plan audacieux à exécution.

 

Un plan si incroyable qu’il ne pourrait exister qu’au cinéma. Mais pourtant bien réel.

 

Ces agents se font alors passer pour une équipe de tournage venue faire des repérages pour un film de science-fiction intitulé "Argo".

 

Argo---Victor-Garber-et-Ben-Affleck-.jpg


Victor Garber et Ben Affleck


Argo est tiré d'une histoire vraie qui a bien failli virer au drame. La CIA a alors tout mis en œuvre pour les ramener chez eux. Anecdote étonnante, dans l'équipe de sauvetage se trouvait John Chambers, qui a reçu un Oscar spécial pour son travail de maquilleur sur le film La Planète des singes, et qui prêtait alors son atelier à des espions américains !

Le réalisateur Ben Affleck tenait à ce que les six acteurs ne se contentent pas seulement de jouer leurs rôles, mais plutôt qu'ils revivent ce que leurs personnages avaient vécu. Avant le début du tournage, il les a donc enfermés pendant une semaine dans la maison qui allait représenter la propriété de l'ambassadeur. La maison a été redécorée dans le style de l'époque et les comédiens ont dû porter leurs costumes pendant toute la semaine. Le réalisateur les a également coupés du monde, en les privant de téléphone portable, d’ordinateur et de tout appareil dont le nom commence par un "i".

 

Argo---Ben-Affleck.jpg Ben Affleck

 
Les scènes censées se dérouler en Iran ont en fait été tournées en Turquie. En effet, consciente qu'il était impossible de tourner en Iran, la production s'est repliée sur Istanbul.
 
La séquence la plus difficile à tourner a été celle de la manifestation qui dégénère, provoquant l'assaut de l'ambassade américaine. Pour plonger les spectateurs au cœur de la foule en colère, Ben Affleck a demandé aux cadreurs de s'habiller comme des figurants et de se munir de caméras 16 mm pour tourner des images sur le vif, tout cela dans le but de donner une impression d'images d'archives.
 
Le scénario du film-prétexte que devaient tourner les protagonistes pour libérer les otages, et qui portait également le nom de "Argo", semblait en réalité très mauvais. "C'est vraiment le film le plus pathétique qui soit", affirme l'acteur Alan Arkin. "C'est un film épouvantable mais il a été retenu parce qu'il peut servir de prétexte à partir en repérages au Moyen-Orient, et non en raison de ses qualités artistiques. Il y a une citation de Mark Twain que j'adore : "La seule différence entre la réalité et la fiction, c'est que la fiction doit être crédible"."

 

Alan Arkin et Ben Affleck Argo - Alan Arkin et Ben Affleck

 
En règle générale, Ben Affleck n’hésite pas à exposer ses affinités démocrates dans les films qu'il réalise. Cependant, Argo marque une exception : "Je voulais que mes amis républicains aussi bien que mes amis démocrates puissent apprécier le film de la même façon", a-t-il déclaré, ajoutant : "Je me suis dit : tu vas montrer les faits et laisser les gens tirer leurs propres conclusions."
 
Le réalisateur Ben Affleck a tenu à ce que le film soit à la fois drôle et sérieux. Selon lui, Argo ne devait pas être trop léger, au risque de tuer tout suspense et intérêt du film. "Pendant le film, le public doit se soucier du sort des otages, et ne pas se dire que puisque le film est drôle, tout va bien se terminer", a-t-il déclaré. "Une partie du film est donc une satire comique d'Hollywood, la deuxième est beaucoup plus sérieuse."

 

Argo---Bryan-Cranston-et-Ben-Affleck.jpg Bryan Cranston et Ben Affleck

 

Le film a été présenté en avant-première mondiale au Festival international du film de Toronto le samedi 8 septembre 2012, ce qu'a particulièrement apprécié Ben Affleck : "Toronto est le premier événement majeur où le film sera diffusé. Et ce sera un moment unique, compte tenu du fait que l’histoire est fondamentalement à propos des Canadiens (...). J’ai mortellement hâte de voir les réactions." Après cette avant-première mondiale, le public a effectué une véritable standing ovation au moment du générique final.

 

La bande-son qui accompagne le film est signée par le prolifique Alexandre Desplat.

 
La présentation d'Argo a coïncidé avec la fermeture de l'ambassade du Canada en Iran. Ottawa a en effet décidé de fermer son ambassade à Téhéran, estimant que l'Iran représentait aujourd'hui la principale menace pour la sécurité mondiale. "L'histoire racontée dans le film, bien qu'elle ait plus de 30 ans, est toujours d'actualité au sens où nous sommes encore confrontés aux impacts indésirables de la révolution et que nous faisons face aux mêmes problèmes", a souligné Ben Affleck lors de sa présentation.

 

Argo---Ben-Affleck-copie-1.jpg

 
Le film se déroulant dans les années 70, Ben Affleck a tenu à ce que tout paraisse "seventies" dans les moindres détails, jusqu'à sa coupe de cheveux, qui ne faisait apparemment pas l'unanimité : "Ma famille détestait mon nouveau look", explique Ben Affleck. "Je n'ai même pas tenté de l'expliquer à mon père qui se demandait : quel genre de job exige de ressembler à ça ?"

 

 


Sources :

http://www.imdb.com

http://www.slate.com

http://www.lepoint.fr

http://www.allocine.fr

http://www.cinemovies.fr

Published by Ciné Alain - dans Des films en 2012
commenter cet article

commentaires

armelle 14/11/2012 10:37


Une excellente bonne surprise, une grande réussite. Affleck au top. Une heure quarante d'un suspense mené à train d'enfer.

chris 10/11/2012 20:57


Bonsoir Alain. Nous l'avons vu également. Tout aussi emballés que toi. En plus Hélène a trouvé Ben Affleck MAGNIIIIIIFIIIIIIIIQUE avec sa barbe. Je vais être obligé de laisser pousser la mienne.
On t'embrasse

Mitchmovies 05/11/2012 22:58


c'est un film que j'attends mon frère l'a vu et a été emballé !

 

Welcome

 

"Le bonheur est la chose la plus simple,

mais beaucoup s'échinent à la transformer

en travaux forcés !"

 
François Truffaut

 

 

 

Recherche

Quelques coups de cœur 

 

 

Pour lire l'article consacré au film,

un clic sur l'affiche.

Bonne visite !

En 2016.

 

Lrs InnocentesEl Clan

 

 

 

 

 

 

TempêteLes Délices de Tokyo (An)

 

....

 

 

 

Rosalie BlumNo land's song

 

 

 

 

 

 

La saison des femmes (Parched)Julieta

 

 

 

 

 

Chala, une enfance cubaine (Conducta)Red Amnesia

 

 

 

 

 

 

Toni ErdmannTruman

 

 

 

 

 

 

Le fils de Jean

Divines

.....

 

 

 

 

 

 

Frantz

 

 

 

 

 

 

Juste la fin du mondeAquarius

 

 

 

 

 

 

 

Une vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015.

 

..Mon Fils - Eran Riklis..Gente de Bien.La Maison au toit rouge.La Tête Haute.Une Femme Iranienne "Aynehaye Rooberoo". Facing Mirrors.Une seconde mère "Que Horas Ela Volta ?".Mustang.La Belle saison.Aferim !.La dernière leçon.Ni le ciel ni la terre.Les chansons que mes frères m'ont apprises.Fatima...Mia Madre

 

 

 Mes dernières critiques ... Cliquez ICI !

Depuis 2010. Films vus et commentés.

- En 2010 - Cliquez ICI

- En 2011 - Cliquez ICI

- En 2012 - Cliquez ICI

- En 2013 - Cliquez ICI

- En 2014 - Cliquez ICI

- En 2015 - Cliquez ICI

- En 2016 - Cliquez ICI

 

 

Voir et revoir..........................................Voir et revoir.........................................Voir et revoir....................

 

Pandora "Pandora and the Flying Dutchman".Umberto D.La chevauchée des Bannis.Loin du Paradis.Une journée particulière.Le procès de Viviane Amsalem "Gett".Tout ce que le ciel permet.

 

 

Luchon. Reine des Pyrénées. Cliqez ICI.